Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rancoeur au bord des lèvres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David Kolders
soldat humain
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 28
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Division : sans division
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Point de vie:
59/59  (59/59)
Energie spirituelle:
120/120  (120/120)
Experience utilisable:
28/117  (28/117)

MessageSujet: Rancoeur au bord des lèvres   Jeu 3 Jan - 20:47

Une audience auprès du Général avait été accordé à David et aux membres de son équipe. Les autres devaient arriver plus tard, car pour le moment il était le seul a être à l'heure. Il patienta dix bonnes minutes avant que le premier capitaine pointe le bout de son nez. Celui-ci ne daigna guère présenter ses excuses. Il se contenta de jeter un bref coup d’œil au soldat insignifiant. David commença à bouillir intérieurement. Ils se payaient le lux d'arriver en retard à une réunion d'importance capitale. Tout le monde perdait la tête et même les individus aux responsabilités les plus élevées. David s'appuya contre le mur afin de laisser ses jambes se reposer.

« Qu'est-ce que tu es encore allé foutre comme merde à la Soul Society, hein ?
Le capitaine avait l'air de le connaître et ne semblait pas du tout l'apprécier, mais c'était naturellement réciproque.
_ Nous nous sommes mobilisés puisque personne ne semblait décidé à agir autrement qu'en fonçant droit devant.
_ Attention à ce que tu dis, soldat. Reste à ta place.
_ Avec tout le respect que je vous dois, Capitaine. Ce n'est pas vous qui avez retrouvé la trace de la Flamme Noire. Seule organisation capable de faire pencher la balance en notre faveur. Ce n'est pas non plus vous qui avez contribué à retrouver le Générale Shinigami. Général qui est apparemment en mesure de déclencher une potentielle arme capable d’éradiquer Raven. Alors oui, j'ai causé quelques petits problèmes diplomatiques à la Soul Society par mon orgueil. Mais je nous ai fait avancé bien plus que vous ne sembliez vouloir le faire.
Le capitaine semblait perdre patience. David commençait à ressentir le reaitsu de son interlocuteur se refermer autour de sa gorge.
_ Toi...
_ Il suffit, Capitaine. »

Le Général venait de pointer le bout de son nez. Au passage il rendit un bien fier service à notre jeune humain qui sut le remercier d'une petite inclinaison de la tête. Le gros du reste du groupe était à ses talons. La réunion allait pouvoir débuter au sein de l'académie, dans la salle du conseil de discipline. En découvrant cette large pièce à plaidoyer, David se dit qu'il a eu de la chance de ne pas l'avoir fréquentée jusqu'à présent. Ceci dénotait une certaine importance aux yeux des hauts placés à l'égard de vulgaires soldats. Le monde allait-il si mal ?

David fût convié à s’assoir à la table qui était au centre de la pièce. Deux autres sièges avaient été disposés. Sans doute à l'attention de la Lieutenant Quinçy et d'Oseus. Avec le Général et les capitaines face à lui, ainsi que les lieutenants sur sa droite et sa gauche -en rang- il avait fortement l'impression d’assister à un procès dont il était l'accusé. Tous les membres de la réunion l'épiait. Parfois d'un air mauvais, curieux ou élogieux. David priait pour que Yamiyo et Oseus arrivent le plus tôt possible, sans quoi cette situation allait très probablement déborder.

Soudain, les portes s'ouvrirent. Deux personnes entrèrent, David jeta un oeil par dessus son épaule droite. Il vît Oseus et Yamiyo entrer dans la salle. Les deux combattants s'installèrent à côté de David et c'est ainsi que la réunion débuta. David chuchota quelques mots à Oseus tandis que le Général introduisait la réunion.

« C'est pas trop tôt. Cinq minutes de plus et je craquais...
_ [...] C'est pourquoi nous sommes réunis aujourd'hui. Nous ne connaissons encore rien des projets de Raven mis à part qu'il souhaite détruire les mondes spirituels. Le capitaine Takayashi s'est rendu au Heuco Mundo pour ouvrir les négociations avec le Général, mais nous n'avons aucune nouvelle. Or le dernier contact devait avoir lieu il y a 5 heures. Je propose d'envoyer ces trois combattants qui ont déjà fait leur preuves.
_ Mon Général, si je puis me permettre. Je pense qu'envoyer le Lieutenant Sumire au Hueco Mundo n'est pas une chose raisonable. Nous savons que Raven a toutes chances de se trouver là-bas. Que se passera t-il si elle rencontre notre ennmi ?
_ C'est un risque que nous devons prendre. Nous ne pouvons nous permettre d'envoyer un autre combattant avec vous. Nous sommes davantges préoccupé par la défense de nos lignes.
_ Ok. Votre décision a déjà été prise visiblement. Alors que faisons nous là ? Vous auriez pu lire notre rapport et nous transmettre vos ordres par mail, n'est-ce pas ?
_ C'est exacte. Si je vous ai convoqué aujourd'hui c'est pour définir les conditions de vos avancements. Soldat Kolders, vous avez progressé plus vite que n'importe qui depuis des centaines d'années. Votre ascenssion me fait d'ailleurs penser à celle d'Ichigo il y a plus de mille an. Vous êtes peut être arrogant, orgeuilleux, semeur de problèmes, mais toutefois, vous faite preuve d'un discernement sans précédent. Vous entreprennez vos missions avec une intelligence hors du commun. Vous avez contribué à retrouver la trace de la flamme noire, de Raven et vous avez trouvé l'arme capable de vaincre notre ennemi. Une simple distinction n'est guère suffisante. C'est pourquoi je vous ai recommandé auprrès des Shinigami pour un poste de Lieutenant. »

David resta interdit. Apparemment il n'appréciait pas trop la nouvelle pour des raisons que lui seul comprenait. Le Général avait une idée derrière la tête. Il voulait se débarasser de Kolders, le soldat à problème. Par ailleurs il était quasi certain que les Shinigami acepterait pour régénérer leurs rangs. David en avait la nausée. Il se contenta de croiser les bras en gardant le silence.

« Soldat Kolders, prenez conscience de votre potentiel. Vous êtes le seul humain spirituellement élevé à posséder un zanpakutoh ainsi qu'un reaitsu aussi monstrueux pour si peu d'années de service. Les Shinigamis pourront vous apporter bien davantage que nous ne le pourrons en cent ans. Mais pour le moment, vous vous rendrez au Hueco Mundo en compagnie de vos hommes. Trouvez le Capitaine Takayashi, extradez la et voyez s'il est possible d'ouvrir le dialogue avec le Général Hollow. Compris ?
_ Oui Monsieur. Je suppose que je n'ai pas mon mot à dire.
_ N'oubliez pas votre place Soldat. Bien que sous les ordres Shinigamis ous resterez humain.
_ S'il y a bien une chose qui me fait plaisir dans cette affaire, c'est que je n'aurai plus de compte à vous rendre Capitaine. Vous ne m'aez jamais aimé et c'est réciproque, soyez en sûr.
_ Il suffit ! La scéance est close. Messieurs, vous partez pour le Hueco Mundo demain matin. »

David sortit le premier, il s'engouffra dans les couloirs avec une détermination curieuse. Oseus le rattrapa par la manche.

« Qui y a-t-il, David ?
_ On se débarasse de moi, comme un vulgaire outil difficile à manier. On me vend aux Shinigamis comme du vulgaire bétail. Mais à part ça tout va bien.
_ Tu prends du Grade, David. Ça ne te fait pas plaisir ?
_ Je me fous de leur grade ! On a plus important à faire que de perdre du temps avec ces réunions stérilles ! Un jour... Un jour je serai assez fort pour devenir Général. Et là, crois moi Oseus. On ne perdra plus jamais de temps. Maintenant si tu veux bien m'excuser... J'ai encore des préparatifs à terminer. On se revoit demain à 8 heures devant l'académie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mnemosyne
PNJ Légendaire
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 26
Monde d'affectation : Hueco Mundo
Grade : Soldat
Date d'inscription : 18/12/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
0/0  (0/0)
Energie spirituelle:
0/0  (0/0)
Experience utilisable:
0/58  (0/58)

MessageSujet: Re: Rancoeur au bord des lèvres   Ven 11 Jan - 13:57

Mnemosyne avait quitté la Tour du manoir pour s'engouffrer dans les couloirs. Elle savait exactement ce qu'elle cherchait. Utiliser ses charmes, hein... Dans sa vraie forme cela aurait été possible, mais dans forme disons "miniature", cela semblait impossible sans utiliser de quelconque artifice.
Elle pénétra dans une salle et se rendit compte que celle-ci n'avait pas dû être ouverte depuis longtemps. Surement qu'Abarai n'avait pas fait le tour du manoir et ne s'était pas rendu compte de ce que cette pièce renfermait.
Devant la petite Hollow se trouvait plusieurs gigai. Des corps, enfin plutôt des enveloppes, permettant à une personne de prendre l'apparence d'une autre sans problème...
Elle s'avança, choisissant avec minutie le gigai qu'elle comptait utiliser.

* Une mission d'infiltration... A quoi pense-t-il donc ? Il sait très bien que l'infiltration n'est pas mon fort... L'espionnage et l'assassinat... Voilà qui est mieux... Mais je n'ai pas vraiment le choix... *

Elle prit un gigai de forme féminine, assez pulpeuse, et enfila ce corps provisoire.

* Je déteste ça... *

Elle s'observa dans un miroir juste à côté. Elle essaya de sourire jusqu'à ce que celui-ci fut naturel. Elle opta pour une tenue normale mettant en valeur ses formes et sortit de la pièce. Au bout de quelques pas de marche, elle finit par s'habituer à ce nouveau corps, et sortit du manoir discrètement, pour éviter de mettre en péril la discrétion de la mission que lui avait confié Raven.

A peine sortit du manoir qu'elle ouvrit un passage vers le dangai et pénétra dans le monde des humains, à la recherche de ce David. Elle se mit alors en direction du dernier endroit où elle l'avait localisée lorsqu'elle se trouvait dans l'observatoire.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oseus
soldat humain
avatar

Nombre de messages : 321
Age : 28
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Division : 2eme division
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
60/60  (60/60)
Energie spirituelle:
70/70  (70/70)
Experience utilisable:
63/104  (63/104)

MessageSujet: Re: Rancoeur au bord des lèvres   Ven 11 Jan - 20:04

Oseus regarda David s'en aller.

"..... lieutenant Kolders......"

"Qui aurait cru qu'il le deviendrait avant son professeur?"

Oseus se retourna et vit que la lieutenant Quincy venait à son tour de sortir de l'institut. Sa réflexion était dénué de moquerie mais ne sembla pas laissé le soldat indifférent, pourtant il faisait tout pour ne rien laisser transparaître. Il finit par soupirer et commença à partir dans la direction opposé à David.

"Je vous l'ai dit lieutenant Yamiyo, on ne peut pas me considérer comme son professeur. je ne lui ai rien apprit.... l'ISASH s'en ai largement chargé."

Sumire sourit puis s'avança vers son soldat.

"J'aurai bien discuté avec vous des responsabilités emmerdantes de ce poste mais un sujet plus important m'occupe l'esprit."

"Oui lieutenant?"

La jeune femme aux cheveux à teinte violette, regarda autour d'elle pour voir si il n'y avait personne avant de reporter son attention sur le soldat.

"Vous avez repéré le Capitaine Nobue grâce à vos pouvoir comme pour Matsi."

"C'est exacte!"

"Elle était au Hueco Mundo et aucun être spirituel ne semblait la suivre."

"Je confirme..."

"Vous l'avez retrouvé vers la sortie du Dangai menant au Hueco Mundo évanouit à cause d'un manque d'énergie spirituelle mais sans aucune blessure....... comment est-ce possible?"

"Comment ça?"

"Elle a été capturé par un shinigami qui semblait invincible et elle arrive a s'enfuir aussi facilement et sans blessure. Pourquoi n'avez vous pas pensé une seule seconde que cela pouvait être un piège?"

"Vous pensez qu'elle a été relâché?"

"Ou qu'elle travail maintenant pour l'ennemi. Elle sait maintenant où est leur base, maintenant que nous avons le cristal et l'ancien Général nous avons les possibilités de faire un raid et vaincre Raven sans être obligé de mettre la vie de milliers de soldat en péril. Tout cela semble trop beau, une personne d'une telle importance n'aurait jamais pu s'enfuir ainsi de la base ennemi ce n'est pas logique ."

"Pourquoi n'avoir rien dit?"

Sumire baissa les yeux, Oseus vit qu'elle s'en voulait mais qu'elle ne semblait pas avoir eu le choix.

"La confiance que l'on m'accorde est beaucoup plus mince que tu pourrais le croire .... et crier au loup sur un sujet aussi important a des chances de me discrédité encore plus. J'ai été totalement inutile sur cette mission alors que j'étais responsable de vous . Une telle accusation mettrai plus que mon grade en jeu et je ne veux pas être la cause des dégradations des relations entre notre monde et la Soul Society."

".....je comprends.... lieutenant."

Sumire eu un petit sourire puis commença à marcher.

"espérons que je me trompe... tenez moi au courant quand Djahgan vous contactera pour vous raconter les dire de la capitaine de la onzième division..."

La quincy le salua d'un signe de tête et partie à son tour de son côté.

Oseus se dirigea vers sa maison, l'ancienne maison de sa grand-mère. Il se souvenait comment elle l'entraînait au kido, elle tenait tellement à ce qu'il ne se rende pas à l'Institut d'Art Spirituel, il n'avait jamais su pourquoi. Si bien qu'il y avait fait que peu de mission, il ne connaissait personne là-bas et ceux qui le connaissait était que par son dossier par rapport à ses rapport de mission.
Pendant un instant, il se demanda si il serait déjà devenu lieutenant si elle ne l'avait pas séparé ainsi de l'institut.

** Arrêtes de penser à ça Oseus...... ne me dis pas que tu es jaloux... ce n'est qu'un grade.**

Continuant à marcher il se souvint de la discussion qu'il avait eu avec Mara une quincy qu'il devait protéger lors d'une de ses missions. Une discussion qui lui avait fait se sentir dans le même état par rapport à David, une discussion qui lui avait donné l'impression de stagner alors que les autres ne cessait d'évoluer.

** Un reiatsu impressionnant ...... c'était ce que j'avais remarqué aussi à l'époque...... il est devenu tellement fort....... et moi je n'ai pas changé .**

Soudain il s'arrêta et regarda à ses pieds remarqua qu'il venait d'écraser une fleur. Cela semblait banal mais soudain il remarqua qu'il avait oublié l'annonce la plus importante que le Général avait fait. Ce n'était pas du tout que David était un lieutenant maintenant, mais bien que plus personne n'avait des nouvelle de Nara et de Takayashi. Elles étaient tout deux allez voir le général du Hueco Mundo. C'était un hollow et il était difficile à penser que tout ce serait passé sans accroc, elles étaient même peut-être déjà mortes à l'heure qu'il est .
Malgré cela, cette nouvelle ne semblait pas affecté le soldat. Nara avait été son élève pendant un an. Elle au moins pouvait réellement être considéré comme son élève. Il lui avait le kido et à se défendre, il l'avait même risqué sa vie pour la sauver et pourtant maintenant, maintenant qu'il savait qu'il avait une chance de retrouver Ochin, une chance de ne plus stagner, une chance de devenir enfin plus puissant, il ne ressentait plus la nécessité de la protéger .
Il n'était plus cela qui avait sauvé David et Nara lors de leur première rencontre avec un hollow, il était devenu égoïste, avide de pouvoir et de vengeance envers les shinigami.

**.......non ....... j'ai changé....**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Kolders
soldat humain
avatar

Nombre de messages : 156
Age : 28
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Division : sans division
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Point de vie:
59/59  (59/59)
Energie spirituelle:
120/120  (120/120)
Experience utilisable:
28/117  (28/117)

MessageSujet: Re: Rancoeur au bord des lèvres   Dim 20 Jan - 13:27

David enfila lentement son casque. Il avait l'air inquiétait et totalement pris par ses préoccupations. Il essayait de restructurer tout ce que lui avait dit le Général afin de découvrir ce qu'il mijotait. David savait qu'il passait à côté de quelque chose et cela l'agaçait. Toutes ces cachotteries au sein même des camps. Les amitiés se faisaient et se défaisaient de manière éphémères ou irréversibles. David ne faisait plus confiance à grand monde. Oseus semblait distant ces derniers temps, quelque chose occupait son esprit et David n'arrivait pas à savoir quoi. Le Capitaine Takayashi avait tout bonnement disparu au Hueco Mundo. Rien ne prédisait qu'ils allaient la retrouver là-bas. L'IHSAS était complètement perverti par une gangrène qui le pourrissait de l'intérieur. Le capitaine Mondoroin était bien trop fier et rigide, il risquait de provoquer une catastrophe à la moindre provocation de Raven. Revan, quant à lui, semblait plus préoccupait par ses préparatifs personnels que ceux de la défense commune des mondes. Pour couronner le tout, les mondes allaient traiter avec des traitres. La Flamme Noire et le lieutenant Yamiyo. C'en était trop ! David retira son casque et l'explosa à terre, sous l'emprise de la colère. Tout partait en vrille, ils ne contrôlaient plus rien. Comment un seul homme pouvait influer sur l'esprit et les réactions des gens ? Ce Raven était terrifiant.

*Je n'ai pas la force de m'occuper moi même de toi, Raven. Mais je te promets de rassembler une unité spécialement c**çue pour t'annihiler. Tu retourneras poussière, démon...*

David se jeta sur la selle de son scooter, chassa la béquille d'un coup de pied sec et démarra simultanément. Ceci eu pour effet de sidérer les gardiens qui y voyaient là un manque total d'éthique de la part d'un soldat de l'IHSAS, mais David s'en foutait. Il roula une bonne partie de la journée en ville, sans savoir quelle serait sa destination. Il observait les gens sur les trottoirs marcher et vaquer à leurs occupations. Tout semblait aller bien avec les humains non initiés. Ils pensaient très certainement avoir le contrôle de leur vie entre leurs mains, mais il ne se doutait pas de ce qui se tramait sur un autre plan. Une menace se profilait. Cette menace pourrait bien sonner leurs fins, mais ça, ils n'en savaient rien. David se laissa aller un instant à imaginer ce que cela donnerait s'ils savaient. Ce serait peut-être un élan de panique générale. Les gens se sentiraient aussitôt privés de leur droit à l'auto-décision. Leur libre arbitre s'envolerait sans qu'ils ne puissent y faire quoi que ce soit.

*Ce serait trop la merde, ouais.*

David tourna subitement dans une petite ruelle isolée afin d'éviter une patrouille de police qui apparaissait un peu plus loin. Rouler sans casque lui vaudrait une amande assez sévère, même s'il était de ceux qui voulaient sauver le monde. David s'enfonça dans l'étroit passage en évitent les déchets et îles containers, qui en temps normal, contenir ces déchets. Notre jeune homme s'arrêta juste avant une autre rue. David se sentit tout à coup toute chose. Il connaissait très bien cet endroit sans savoir ce que c'était. Il enleva les clés du contact et les fourra tranquillement dans sa poche de pantalon beige de coton. Il resta un instant immobile à essayer de se rappeler quelque chose pouvant lui indiquer la moindre information concernant cet endroit.

Une légère brise s'engouffrait dans la ruelle, laissant les cheveux de David virevolter légèrement. Le col de son polo claquait contre son coup, lui donnant une désagréable sensation de froid sur la nuque. Soudain, David cru ressentir un reaitsu étrange. Énergie qui se volatilisa presque aussitôt comme si elle n'avait jamais existé. Cela commençait vraiment à devenir bizarre. David entama une marche lente et assurée. Les talons de ses chaussures claquaient l'asphalte. Un chat surgit d'une poubelle, une autre se renversa sont l'interaction du vent. L'ambiance devenait assez malsaine. David accéléra et tourna à droite, puis à gauche, il marcha une dizaine de mètres avant de tourner de nouveau à droite puis de tomber sur une boutique vraiment très étrange. Il sentait une énergie certaine en ressortir. L'occupant était un être spirituel et ne cherchait pas à s'en cacher. David leva les yeux sur l'enseigne et y lit sur une plaque abîmée par le temps.

" Boutique Urahara... Alors c'est ça. Mon oncle m'avait déjà emmené ici avant de disparaitre.
- Et ton oncle était un bon ami à moi. "

David laissa approcher l'homme qui apparaissait sur le perron de la boutique. David jeta rapidement un regard alentour afin de s'assurer qu'ils étaient seuls. Ce n'est pas qu'il craignait cet homme, mais il avait l'impression que ce Monsieur Urahara avait pas mal de chose à lui apprendre.

" Ravi de te revoir, David. Tu as poussé dis donc ! Impressionnant... Enfin, je me présente. Monsieur Urahara, propriétaire de cette modeste boutique. Mais entrons plutôt. J'imagine que tu aimerais savoir d'où tu tire tes pouvoirs, n'est-ce pas ?
- Je le sais déjà. Mon père était... était un...
- Un capitaine de l'IHSAS et un traitre... c'est ce qu'on dit.
- C'est ce qu'on dit ?
- Entrons David. Tu as le droit de connaitre l'histoire de ton patrimoine. Et je t'assure que je ne mords pas ! "

David resta un instant immobile, laissant Urahara l'épier de la tête au pied. Il le faisait comme s'il l'avait connu lorsqu'il était encore enfant. David savait cela presque impossible, étant donné qu'il n'avait pas mis les pieds sur le territoire Japonnais avant ses Quinze ans. Cet homme tentait t-il donc de se faire passer pour ce qu'il n'est pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rancoeur au bord des lèvres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rancoeur au bord des lèvres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» A bord du Goeland
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Coucher de Soleil au bord de l'eau [Vanille et Canelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Monde des Humains :: Institut secret d'art spirituel :: Académie-
Sauter vers: