Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Insertion dans les bas fonds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abir Caes
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 28
Monde d'affectation : aucun
Grade : Capitaine-hybride
Division : la flamme noire
Date d'inscription : 11/02/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
220/220  (220/220)
Energie spirituelle:
210/210  (210/210)
Experience utilisable:
93/339  (93/339)

MessageSujet: Insertion dans les bas fonds   Sam 8 Déc - 18:58

Abir sortit du QG de la flamme noire, elle descendit les quelques marchent du péron avec grâce et invoqua sa compagne. La licorne noire ailée descendit des cieux, traversant les nuages, pour venir se poser devant sa maitresse. La bountô monta sur Aryline et lui intima l'ordre de s'élever dans les aires une nouvelle fois. Elles montèrent et se retrouvèrent rapidement à une centaine de mètres. La bountô guida sa marionnette pour atteindre la ville.
Une fois arrivée, elle descendit à l'ombre d'une ruelle, il faisait nuit et cela favoriserait ses déplacements. Révoquant Aryline, Abir regarda autour d'elle et se dirigea vers une rue plus grande. Elle s'engouffra dans celle-ci. Elle devait à présent déterminer où se trouvait les bas-fond de la ville pour s'y intégrer. Au moment où elle se demandait où elle devait aller, une explosion se produitdans sa tête. un reiatsu d'une puissance importante arrivait droit sur elle. Abir fut dans un premier temps surprise, puis elle se ressaisit et entrerpit de cammoufler son énergie sprirituelle. C'était un exsercice auquel elle avait dû beaucoup s'entrainer dans sa jeunesse pour échapper aux shinigamis et autres âmes qui cherchaient à la tuer. Elle était donc devenue experte dans ce jeu et s'était dans des moments comme ça que ça lui servait. Elle fit quelque pas en arrière pour entrer dans l'ombre d'un mur et décida d'attendre. Devant elle, un homme remontait la rue. Il semblait seul et malgré une énergie sprituelle assez importante, Abir se dit qu'elle pourrait le vaincre si cela tournait mal...
C'est pourquoi elle sortit de l'ombre, s'approchant de cet homme. Il sembla surpris de voir la jeune femme approcher et Abir lui lança un sourir intense. S'il était surpris c'est qu'il ne l'avait pas repéré et qu'elle n'avait rien perdu de ses talents de camouflage. La bountô continua de s'approcher du seul être, autre qu'elle même, dans cette rue.

" Bonjour madame, Puis-je vous aider ? "


Lorsqu'Abir était sortit complètement de l'abri des ténèbres et s'était présentée à la lumière, l'homme avait sourit de cet aire niai qu'ils aiavaient lorsqu'ils trouvaient une femme fort belle. Décidant de jouer avec cet avantage, Abir continua de s'approcher d'une démarche aiguichante et prometteuse et s'arrêta à quelques pas de lui pourdire d'une voix pleine de sensualité:

" Salut, je cherche un endroit où on peut s'amuser la nuit, si tu vois ce que je veux dire... Je suis nouvelle en ville et je cherche disons... des amis...

- Des amis vous dites... mais quel type d'ami ?

- Ceux qui savent s'amuser et qui vivent la nuit si possible..."

En prononçant ces paroles, elle relacha son reiatsu et l"homme sursauta. Elle sut qu'il avait tout de suite comprit lorsquel'expression de son visage changea. Il l'examina complètement, s'arrêtant néanmoins sur sa poitrine et ses hanches; Elle portait sa tenue de cuire noire qui démontrait que le camp qu'elle supportait n'était pas celui des gentils...

" Il est possible que je connaisse des gens, mais qui me dit que vous n'êtes pas là pour nous tuer ?

- Tiens donc, moi une tueuse ? Tu n'y crois pas n'est-ce pas ? Si je l'avais été, pourquoi ne t'aurais-je pas tué puis fouiller alors que tu ne savais pas que je n'étais pas là... ( alors qu'elle disait cela, elle jouait de ses charmes un maximum, caressant les bras, les épaules , les joues de son interlocuteur et tournant autour de lui.)

- Tu marques un point. Suis moi, on va voir quelqu'un qui nous diras si tu peux nous servir...

Abir suivit l'homme qui lamena à travers les ruelles de la ville...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abir Caes
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 28
Monde d'affectation : aucun
Grade : Capitaine-hybride
Division : la flamme noire
Date d'inscription : 11/02/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
220/220  (220/220)
Energie spirituelle:
210/210  (210/210)
Experience utilisable:
93/339  (93/339)

MessageSujet: Re: Insertion dans les bas fonds   Mer 12 Déc - 14:59

La bountô était à la suite de son guide lorsque celui-ci pénétra dans un grand batiment. Elle fut surprise de découvrir que derrière une façade délabrée, l'intérieur était quasiment neuf. De plus, certaines décorations présentées devaient coûter un certain prix. L'homme la mena à travers un couloir sinueux puis lui demanda d'attendre alors qu'il débouchaient dans une salle emplie de fauteuilles et cannapés.
Abir se dit que ce devait être la salle d'attente des invités car le décors étaient encoreplus riche que précédement dans les couloirs. Bien qu'elle n'aimait pas l'art qui était accroché au mur, elle devait admettre que ceci coûtait une fortune et démontrait la richesse de la personne avec qui elle allait converser...

La bountô n'attendit que quelques minutes avant qu'une porte au fond ne s'ouvre. Un homme en costume cravate entra dans la pièce, jettant un regard dure à Abir. Il devait voir la cinquantaine et possèdait des cheveux grisonnant. Ses yeux bleu-gris, ses lèvres fine et son nez droit, lui donnait un aire sévère. Il fit signe à Abir de le suivre dans la pièce. La jeune femme qui s'était assis dansun fauteuille se releva et remercia d'un signe de tête cette nouvelle personne. Elle entra alors dans un bureau tout ce qu'il y avait de plus classique: un meuble portant un ordinateur, des étagères sur les murs emplies de livres,...
Abir s'assit devant le bureau, alors que son future interlocuteur faisait de même derrière celui-ci. Il continua de la regarer pendant quelques instants et prit enfin la parole. Il dit d'une voix grave d'où perçait une certaine rigidité:

" Et bien, qui êtes vous et que cherchez vous ?

- bon je suppose que c'est la moindre des choses de ce présenter ici... Je me nomme Helena lamelune, vous même vous êtes ?

- Je suis celui qui dirige une grande partie des gangs de cette ville. Ici c'est moi qui comande, on m'appelle le boss ou patron, c'est tout ce que vous devez savoir...
Maintenant, voudriez vous bien répondre à ma seconde question, car voyez vous en ce moment, de nombreuses personnes souhaitent démanteler notre réseau...


- Héhé, sans votre nom, je suis démunie, sachez que je viens en paix, je suis en ville depuis peu et disons que je désire rencontrer des personnes qui... peuvent me protéger au cas où de ces voyous dans la rues et plus...
( Elle lui jetta un sourir déssamant qui le déconcerta un instant et une lueure d'envie lui traversa le regard. Néanmoins, il se ressaisit rapidement.)

- C'est à dire plus ? On m'a rapporter que votre puissance n'était pas négligeable, qu'êtes vous ?

- Ho, mon énergie est plutôt basse, sachez que je suis une bountô peu agée. Alors, que voulez vous savoir d'autre ?

- D'où venez vous ?

- Je viens d'une ville d'un autre pays, j'ai dû quitté celui-ci car les gens de là-bas n'acceptait pas les personnes comme nous. Ils essayaient de nous exterminer."

Abir s'était inventer une histoire rapidement durant le trajet pour venir dans ce batiment. Cette tactique semblait porter ses fruits et au fur et à mesure des réponses de la bountô, l'homme semblait se détendre. Elle commença alors à jouer de ses charmes pour accélèrercet entretient qu'il 'ennuyait... Plusieurs question sur elle même, sur son histoire suivirent et ils arrivèrent enfin à la fin de cet interrogatoire:

" Bon bon bon, il semblerait que vous disiez la vérité. Sachez que je sais reconnaitre pârfaitement un mensonge lorsque j'en voit un. Bon,alors qu'attendriez vous de nous ?

- Tout d'abord j'aimerai connaitre le nom e celui à qui je m'adresse depuis tout à l'heure, vous venez de medire que j'étais réglo, vous pourriez avoir confiance en moi tout même. "

En disant Cela, elle passa sa langue au bord de ses lèvres de façon excitante pour l'homme, faisant semblant de se les humidifer. De plus elle changea de position sur son siège, laissant son interlocuteur admirer ses coubres gracieuses.

" Et bien... hum... mon nom est Julian ambrien. Vous savez, je devrai normalement vous faire payer une certaine somme pour avoir notre protection et ne pas avoir d'aggressivité envers vous, mais je pense que ce n'est pas la pêine pour vous. Sivous avez besoin de quoi que ce soit, adressez vous à un demes gars, vous les reconnaitres car ils ont un tatouage représentant une couronne d'or sur la nuque.
A présent, voulez vous visitez l'endroit ?


- Et bien pourquoi pas oui, il me semble que cela peut-être interressant..."


Intérieurement Abir venait d'exploser de rire, un rir sadique: elle venait totalement de berner cet homme et avait obtenu son nom et sa "fonction". A présent, il allait lui faire visiter les lieux, cela lui serait certainement utile plus tard...
La bountô venait de faire un pas de géant dans sa mission, elle avait obtenu tellement facilement le nom de l'homme le plus important. C'était si facile avec ceux-ci, ils taient vraiment pitoyablement trop porté sur les plaisirs physiques.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abir Caes
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 28
Monde d'affectation : aucun
Grade : Capitaine-hybride
Division : la flamme noire
Date d'inscription : 11/02/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
220/220  (220/220)
Energie spirituelle:
210/210  (210/210)
Experience utilisable:
93/339  (93/339)

MessageSujet: Re: Insertion dans les bas fonds   Ven 14 Déc - 15:42

L'homme se leva et et fit signe à la bountô de le suivre. Comme promit , il commença à lui faire visiter le batiment. Il avoua qu'en pleine nuit, peu de personne était présente et que si elle désirait voir plus de monde il faudrait qu'elle attende la journée.
Ils firent le tour de nombreuses pièces avant de rencontrer la première personne. Elle fut présentée comme l'un des gardes de nuit qui patrouillaient pour défendre le QG de cette mini mafia. Abir notait au fond de sa mémoire tous les détails qui lui semblaient important. Elle y répertoriat le nom de son guide et du garde.
Puis ils débouchèrent dans la salle de pause des gardes de nuits. 3 d'entre eux étaient assis autour d'une tabke et jouaient aux cartes. Ils tournèrent des regards interrogateur vers les nouveaux venus et Abir leur jetta un sourir. Julian leur explica la situation et ils aquiessèrent sans rien ajouté et reprirent leur jeu. Chacun d'entre eux fut présentés à Abir avec son nom. La bountô exultait de toutes ses enformations et se demandait même si l'homme ne se moquait pas d'elle, en lui livrant la base sur un plateau d'argent. Il devait la croire tellement faible qu'elle ne pourrait rien faire...

Ils firent alors le tour de la batisse et le jour commençait à se lever lorsqu'il terminèrent. Julian conduisit alors Abir à l'entrée et ils attendirent une heure en discutant dans une pièce de l'organisation mafieuse. Celle-ci était constituée essentiellement de Quincy et de bountô, il y avait certe quelques shinigamis ayant déserté la soul society mais pas beaucoup. Les officiers de l'organisation arrivèrent alors et furent présentés à la jeune bountô, encore une fois chacun par leur nom , leur grade et leur fonction. C'était hallucinant de voir la naïveté de ces hommes...

Une fois avoir rencontré les personnes les plus importantes, la bountô prétexta une grande fatigue et déclara qu'elle allait rentrer chez elle et qu'elle reviendrait dans quelques temps...

Sans inquiétude, Abir sortit du Qg de cette mafia si facile à intégrer pour une femme à la grande beauté extérieur. Elle s'éloigna alors et sortit de la ville avant de faire appelle à Aryline. La licorne descendit des cieux et se posa à côté de sa maitresse. Cette dernière monta sur son dos et lui demanda de rentrer à la flamme noire. En chemin, Abir sortit de sa brassière un stylo et un papier, notant avec précision la liste des personnes les plus importantes et influentes, y ajoutant leur grade et leur fonction dans l'organisation. Elle termina peu de temps avant d'arriver devant le Qg de son organisation...

Abir entra alors dans le manoire de la flamme noire, prenant immédiatement la direction du ureau de Keigo....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insertion dans les bas fonds   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insertion dans les bas fonds
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et dans les tréfonds, je me morfonds.
» Dans les bas fonds...
» Umbrae - Artiste
» Dans les fins fonds des tréfonds des bas-fonds
» INTRIGUE 1 ? L'expédition dans les tréfonds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Autres :: Archives des messages-
Sauter vers: