Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 récupération du collie

Aller en bas 
AuteurMessage
Abir Caes
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 28
Monde d'affectation : aucun
Grade : Capitaine-hybride
Division : la flamme noire
Date d'inscription : 11/02/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
220/220  (220/220)
Energie spirituelle:
210/210  (210/210)
Experience utilisable:
93/339  (93/339)

MessageSujet: récupération du collie   Dim 18 Nov - 16:50

Abir arriva dans la zone du rukongai où devait se trouver sa cible:l'homme qui avait le collie. A peine sortit du Dangai, elleprit dela hauteur grâceà sa licorne noire ailée pour éviter la foule qui se bousculait dans les rues. De plus, elle avait une meilleure vue d'en haut et pourrait apercevoir plus facilement la maison du viille homme...

Abir sortit le papier, que keigo lui avait donner, de sa brassière de cuire noire pour regarder l'adresse exacte ainsi que le nom de sa cible. L'homme s'appellait Itoyero et habitait à environ un demi kilomètre d'où était apparut l bountô.
Cette dernière rangea soigneusement le papier et demanda télépatiquement à sa licorne de se diriger vers la destination voulut. Les compagnes arrivèrent sans encombre grâce à la voix des aires au dessus de la maison d'Itoyero. Aryline se posa sur le toit et Abir sauta de son dos pour seréceptionner avec souplesse sur les planches de bois. la bountô se tournaalors vers sa compagne:

" Reste sur le toit s'il te plait, tu monteras la garde et tu me diras si d'autre personne entre à ma suite. Si jamais tu sens que certains passant s'interressent de trop près à la boutique, préviens moi..."

* Bien maitresse...*

Abir sauta du toit pour attérir en douceur sur le péron de la maison. Elle écarta alors la porte de papier de riz et entra dans dans la demeure. Devant elle un comptoire vide se dressait et autour, sur desétagèrent, toutes sortes d'articles trônaient et attendaient que quelqu'un viennent les y acheter. Abir appela le commerçant d'une voix forte et quelques instants plus tard, elle l'aperçut, revenant de l'arrièr salle, en compagnie d'un hommeportant un carton. Cet homme avait une particularité: il portait le signe de la flamme noire sur la joue. La bountô le voyait pour la première fois et il était impossible que celui-ci ait été une nouvelle recrue qu'on ai envoyé aider Abir sans la prévenir. Puis, la "jeune" femme se souvint des paroles de Keigo:

" mais fait attention, à se que j'ai put savoir d'autres personnes serait intérréssé par celui ci, il nous le faut absolument, ne le déçoit pas "

Abir sut immédiatement que cet homme était un imposteur. Elle se baissa brusquement derrière le comptoire et sortit ses dagues de ses bottes. Ces armes l'accompagnaient partout, où qu'elle aille, elle les avaient avec elle. Celles-ci avaient de plus une histoire: elles auraient appartenues à un maitre assassin qui les aurait léguer à ses fils. Abir avait abbatus ses garçons qui portaient chacun une dague et avaient appris d'eux que celles-ci étaient possédées et se nommaient: la buveuse de sang et l'ombre assassine. Abir ne croyait pas à leur sois-disante vie, en revanche elle acetptait totalement le fait que c'était de magnifiques armes fabriquées par une main de maitre...

La bountô se tenait donc derrière le comptoire et une foisses dagues en mains, elle sauta pour se tenir debout sur le "meuble" d'entrée. Elle jetta un sourir sadique à l'homme qui portait le carton:

" Alors comme ça on ssaie de voler la flamme noire.... ? Hummm tu sais que ce n'est pas bien ? Je vais devoir te punir pour cela..."

Les hommes furent surpris par cette soudaine "apparition" et reculèrent d'un pas. Le regard du vendeur vola de la bountô au voleur et lorsqu'Abir eut ini son "discours", celui-ci compris ce que cela voulait dire et recula jusqu'au mur du fond. Le voleur, quand à lui, cracha par terre et répliqua d'une voix pleine demépris:

" Pff je savais que quelqu'un débarquerais. C'était trop beau...
Bon j'en conclu que tu ne vas pas vouloir me laisser partir et que je vais devor te tuer ?"


Abir ricanna au parole de cette inconscient et pour toute réponse, elle sauta du comptoire dans sa direction, s'avança pas à pas vers lui. Son adversaire posa le carton qu'il portait et saisit un fléau qui pendait à sa ceinture et qu'Abir n'avait pas remarqué avant; L'arme était munie d'un manche en bois et d'une boule à pointes qui auraient transpercées pratiquement tout, relliés entre eux par une chaine à gros maillons. Le tout était impressionnant, encorefallait-il savoir la manier,ce qui n'était pas doné à tout le monde...
Quoi qu'il en était,la bountô ne broncha pas à la vue de ce nouveau danger. Elle avait vaincu des adversaires ayant de plus gros reiatsu que l'homme, ell n'allait donc pas avoir peur de lui...

Par chance, l'homme ne savait pas manier l'arme qu'il s'était empressé de pendre et il tenta de frapper Abir, la manquant largement. La bountô pouffa de rir et se baissa pour esquiver une nouvelle attaque et se relva juste en face de l'homme. Elle lui entailla la cuisse de sa dague droite et tenta de planter la gauche dans le ventre de son énemi. Pourtant ce dernier fit preuve d'une grande agilité et se contorsionna pour eviter de se faire éventrer. Il recula alors de pas, s'étant rendu compte de son infériorité et se mit à courir versla sortie...
La bountô s'élança à sa suite et envoya un message mentale à Aryline qui se trouvait encore sur le toit:

*Ma belle, il y a un problème, l'homme qui va sortir de ll'édifice en courant porte notre collie, suis nous des hauteurs et dès que possible, pose toi devant lui pour le prendre en tenaille... *

Sans attendrede réponse, Abir se propulsa hors du batiment sur les talons du voleur. Le bougre courrait vite et semblait connaitre le quartier. Il s'engouffra dans plusieurs petites ruelles, croyant pouvoir semmer Abir ainsi. Pourtant, la licorne ailée indiquait à chaque fois à sa maitresse l'endroit où se trouvait sa proie et Abir ne se laissa pas distancée. Elle gagnait même du terrain sur lui jusqu'au moment où sa cible s'arrêta dans une impasse. Il se retourna alors, un sourir sadique barrant son visage. Il semblait fier de lui et Abir comprit immédiatement pourquoi: il avait dû l'attirer dans un piège...
C'est pourquoi la bountô ne fut aucunement surprise d'entendre des bruits de pas dans son dos et elle se retourna lentement pour apercevoir cette nouvelle menace. Face à elle se dressaient 4 silhouette massife encapuchonnées. Les nouveaux venus laissèrent tomber ce qui masquait leur visage et Abir put voir que c'était à des hommes plutôt musclés qu'elle avait à faire. Ceux-ci la regardèrent d'un regard à la fois malveillant et avide. La bountô devina que sa beauté ne leur était pas déplaisante et que si elle perdait, elle serait certainement violée avant d'être éliminée. Pourtant elle ne montra aucun sentiment et sentait qu'elle pouvait gagner. Elle faisait tout de même partie de la flamme noire et avait vaincu un Quincy etses gardes du corps semblant être bien plus puissant qu'eux récement.
Elle leur jetta alors un regard froid et ditd'une voix qui confirmait son regard:

" Et bien, tu as amener des amis à toi ? Ca ne fera que 4 cadavres de plus dans cette rue..."

Elle rafermie sa prise sur ses dagues et fit craquer son coup avant de se jetter sur l'homme portant le collis. Comme prévue,les 4 autres s'avancèrent rapidement jusqu'à la moitiée de la ruelle avant de reculée d'instinct. En effet, Aryline venait de piqué sur eux et se posa juste sur leur chemin, poussantun hurlement terrifiant et agitant ses sabots en direction des hommes. Abir ne s'occupa pas de cette scène car elle savait que cela lui ferait gagner du temps et elle en avait absolument besoin. Elle se précipita sur l'homme portant de collis et lui fit un croche patte le mettant à terre et lui faisant lacher l'objet que tout le monde coivoittait. Il se releva rapidement et sortit cette fois-ci 3 shurikens qu'il lança en direction de la bountô. Cette dernière réussità en éviter 2 mais le 3ème se planta juste sous son sein droit, lui arrachant un cri de douleur...

De son côté Aryline tenait en respect les 4hommes qui ne savaient comment s'y prendre pour approcher la marionnette en furie, en effet ils ne pouvaient marcher qu'à 2 de front et lacréature prenait toute la palce dans la ruelle. Entendant le cri de douleure de sa maitresse, la licorne n'attendit aucun ordre d'elle et lança un rayon de ténèbre sur l'un des 2 hommes en première ligne. Il s'écroula dans un râle d'agonie, ajoutant à la terreur des 3 autres...

Abir sentit tout d'un coup sa blessure se régénérée et ses chaires se refermées, elle remercia mentalement sa compagne et retourna son attention vers son adversaire. L'homme regardait avec horreure les chaires neuves d'Abir à l'endroit où le shuriken s'était planté. Il recula alors d'un pas lorsque la bountô s'avança. Celle-ci sauta alors et rattérit à moins d'un mètre de sa cible pour lui envoyer un coup de dague à la gorge. Pourtant inextrémiste, le voleur para avec son avant bras, cequi fit gicler un flot de sang lorsque la dague pénétra ses muscles, lui arrachant lui aussi un cri. Abir profita alors de ce moment d'inattention qu'avait son adversaire et lui planta sa dague dans sa gorge. cet fois-ci, l'imposteur s'écroula dans un gargouilli, se noyant dans son propre sang...
Lorsque la bountô se retourna, elle remarqua qu'un deuxième homme était à terre et que le 3ème adversaire d'Aryline venait de se prendre un coup de sabbot à la tête, reculant, une main poser sur sa blessure. il ne restait donc plus que 2 énemis dont un déjà handicapé. Abir courut et prévint Aryline quelques secondes avant de sauter sur son dos. Elle avait récupéré le collis et maintenant elle pouvait élminier ces 2 empêcheur de tourner en rond en toute tranquilité. Un rayon de ténèbre suffit pour finir l'homme déjà blesser etAryline empalla sur sa corne le dernier qui s'était mis à fuire. Contente d'elle, Abir demanda à Aryline de la ramner versle Dangai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
récupération du collie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ["programation"] récupération var. pour traitement
» Les persos mythiques de la Nouvelle Ekoï [récupération V1]
» On les a retrouvés [ Jingle World, Rang B, CP, Arrestation et récupération de documents ]
» (Endor) Récupération (PV République)
» Chambre de Luz, Roxane, Eden, Vesna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Soul Society :: Rukongaï :: Autres lieux du Rukongai-
Sauter vers: