Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Après maintes tortures...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Après maintes tortures...   Sam 5 Oct - 15:40

Personne sauf lui-même ne savait où il avait passé ces derniers mois. Il avait disparut de l'organisation sans dire un mot, il avait eut beaucoup de choses à faire, et il était plutôt satisfait. Il s'était décidé à rentrer au quartier général de la Flamme Noire. Bien qu'il ne comptait pas vraiment expliqué ce qu'il avait fait durant tout ce temps, l'agitation gagnait les trois mondes et le Hollow voulait rejoindre son ancienne organisation pour savoir ce qu'ils avaient prévus... Et surtout confirmer ce qu'il avait apprit par lui-même.
Il se dirigea vers les ruines de l'ancien quartier général. Non pas qu'il ne se souvenait pas de l'emplacement du nouveau, mais il comptait repasser par là histoire de voir s'il n'y avait pas quelque chose à récupérer...

Il arriva rapidement près des ruines, et très vite il sentit un reiatsu qu'il connaissait bien, mais celui-ci semblait faible.

* Ho... J'espérais trouver quelque chose ici, mais je ne penserais pas que ce soit elle.
- En effet...
*

Il s'approcha des ruines et observa le corps inerte de la shinigami qu'il connaissait bien. Son kimono était déchiré à de nombreux endroits, rien de très humiliant pour elle, mais suffisamment pour que le Hollow ressentent un léger malaise.

* Hum...
- Dis... Elle est mal en point la nana...
- Sa vie ne semble pas être en danger...
- J'vais la ramener... *


Il enleva les cheveux verts qui se trouvaient devant le visage de la jeune femme. Celle-ci était recouverte de nombreuses blessures, mais les plus graves semblaient avoir été soignés, comme pour la maintenir en vie. Il se souvint alors de la première fois où il avait vu la shinigami... Elle était aussi mal au point... Elle s'était fait mettre en pièce par Cryo... Mais cette fois c'était différent, cela se voyait que les blessures n'avaient pas été faites par le chef de la Flamme Noire... Ce n'était pas... son style.
Il remarqua alors une sorte de gros pansement lui prenant une grande partie de son cou... Par curiosité il décolla légèrement celui-ci, juste assez pour remarquer une assez conséquente plaie grossièrement refermée. Il remit en place le pansement et vit que la jeune femme fronçait les sourcils.

Il l'observa quelques secondes et la vit ouvrir légèrement les yeux. Elle semblait peiner à reprendre connaissance.

- ........... Her..... kal.......?

Elle fit un légère grimace, montrant la douleur qu'elle ressentait à présent. Qu'importe ce qui lui était arrivé, elle avait prit cher, très cher.

- Ouais... Ca fait un bail, n'est-ce pas ? Ne t'en fais pas... J'vais m'occuper de te ramener...

Il observa la jeune femme devant lui. Il ne savait pas vraiment comment s'y prendre. Ce n'était pas son truc de prendre quelqu'un dans ses bras, et le fait que ce soit elle ne l'arrangeait pas. Après quelques secondes d'hésitation, il se pencha pour la porter, essayant tant bien que mal de faire ça en douceur... En DOUCEUR ?! Ce n'était vraiment pas son truc, mais l'état dans lequel elle était actuellement lui donnait à penser que c'était peut-être mieux qu'elle ne souffre pas plus.

Il se mit alors en marche, la jeune femme dans ses bras qui semblait à demi-consciente.

- Pas le QG... Le clan Redoran... S'il te plait...

Sa voix était faible, et quelque chose lui faisait penser qu'elle n'était pas forcément cohérente.

- Qui est-ce qui t'as mit dans cet état ?
- ....

La jeune femme hésita.

- Dis...... Même si t'es.... Un Hollow.... Tu me dévorerais pas.... n'est-ce pas ?

Le hollow s'arrêta, perplexe, observant la jeune femme qui semblait si faible par rapport à d'habitude.

- Qu'est-ce que tu racontes ? Bien sûr que non...
- .... hum....

La jeune femme perdit alors conscience, laissant Herkal un peu hébété. Elle n'avait même pas répondu à sa question, se contentant de lui en poser une autre qui semblait incohérente.
Le Hollow reprit alors son chemin.

* Qu'est ce qui a pu faire ça ?
- Un Hollow ?
- Non... Il ne l'aurait pas laissé en vie... Et la plaie au niveau de son cou... On dirait plutôt un sabre...
- Aucun style... Que de l’agressivité.
- Ils ne l'ont pas manqués en tout cas, quoique ce soit... *



Ses pas le menèrent assez rapidement proche de la mer, où se trouvait le nouveau QG de la Flamme Noire. Son allure semblait plus rapide qu'à l'habitude, surement dû à l'état de sa "partenaire" de combat qui était dans un sale état.
Tout en marchant il observa la bâtisse qui se dressait devant eux. Cela commençait à faire un bout de temps qu'il n'était pas venu. Surement qu'il ne serait pas forcément par bien accueillit par Cryo qui n'aimait pas trop que ses membres se barre sans prévenir... Et il n'était pas particulièrement pressé de revoir Abir, le canasson avec qui il ne s'était jamais entendu...

D'un coup de pied il entra par la porte principale. L'endroit semblait vraiment calme.

- Hé oh ! Il y a quelqu'un ? Je suis rentré et je ne suis pas venu seul !

Il s'avança dans le bâtiment, n'attendant pas particulièrement de réponse de qui que ce soit, et machinalement prit la direction de l'infirmerie où il finit par croiser Keigo.

- Yo ! Je l'ai trouvé sur le chemin. Elle semble avoir perdu pas mal de sang... Et elle a une giga-plaie au cou...

Il déposa la jeune shinigami sur un des lits de l'infirmerie, la laissant au bon soin de Keigo.

- Bon sang, il s'est passé quoi pendant mon absence ?!

Sans répondre à l'arrancar, Keigo s'approcha de la jeune femme dont les blessures semblaient être sérieuses, sans pour autant compromettre sa survie. Il commença alors sans attendre à la soigner.

Au bout de quelques minutes, il redressa le corps frêle pour soigner une grande plaie qui se trouvait dans son dos. Il fit reculer l'arrancar pour cacher la shinigami du regard de celui-ci derrière un grand rideau. Il inspecta alors son dos qui était recouvert de plaies profondes... marquées à la lame directement dans la chair.

- Tu l'as trouvé où..?
- Dans l'ancien QG....... Je suis passé par là avant de rentrer.

Keigo fronça les sourcils lorsqu'il vit entièrement la plaie dans son dos. Abarai semblait avoir inscrit un message dans le dos de la jeune femme. Un message pour Cryo...
Il lâcha un soupir, et se mit à soigner les plaies, finissant par camoufler le tout sous une bande de pansements et de bandages.
Il fit rallonger la jeune femme et commença à s'occuper de sa plaie au niveau du cou lorsqu'un bruit se fit entendre.
L'arrancar se retourna, se trouvant nez à nez avec le chef de la Flamme Noire qui venait d'ouvrir violemment la porte de l'infirmerie. Sans attendre la moindre paroles de celui-ci, Keigo lui parla... Peut être pour le rassurer... Ou pour rassurer les deux hybrides présents dans la pièce.

- Elle est en vie.

Le chef de la Flamme Noire resta dans l'encadrement de la porte, son visage était comme à son habitude neutre, mais cette fois il était loin d'être froid.
Il décrocha alors le zanpakutô de la jeune femme qu'il avait accrocher au niveau de sa taille, le déposant dans l'infirmerie, et ressortit de la pièce dans la seconde suivante.

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui


Dernière édition par Matsi le Dim 6 Oct - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: Après maintes tortures...   Dim 6 Oct - 17:44

En premier, elle sentit le froid. Bien que sous des couvertures, la moindre parcelle de peau en contact de l'air ambiant la glaçait jusqu'à l'os. Elle détestait le froid.

En deuxième, la douleur. Diffuse, omniprésente, et qui l'empêchait de faire le moindre mouvement sans que celle-ci ne soit multipliée. Son cou, que Ryuke avait ouvert avec la lame de son zanpakutô pour récolter son sang. Son dos, où il avait gravé dans sa chair un "message pour Cryo" comme il lui avait dit... Et les autres plaies et hématomes, moins profondes, moins graves, et moins douloureuses... Mais suffisantes pour qu'elle ait l'impression d'avoir son corps entièrement endoloris...

En troisième, la peur. Celle qui faisait qu'elle refusait à ce moment même d'ouvrir les yeux. Elle se rappelait avoir vu Herkal, elle se rappelait qu'il lui avait dit qu'il la ramenait chez eux. Mais elle refusait d'ouvrir les yeux pour se rendre compte qu'elle se trouvait toujours enfermée dans cette chambre glaciale, dans le manoir des Mains d'Alamexia. Elle refusait d'ouvrir les yeux pour se rendre compte que la vision d'herkal n'était qu'un rêve, et que les tortures qu'elle avait subit allaient continuer.

En quatrième, la honte. Si elle n'avait pas rêvée et qu'elle était effectivement revenue au QG de la Flamme Noire, elle ne pouvait faire face aux membres de l'organisation, et encore moins faire face à Cryo. Pas après être restée immobile lorsqu'il avait cherché à la sauver, alors qu'elle aurait du fuir, pas après ce qu'abarai lui ait fait...

A moitié consciente, elle sentit une main chaude se poser au niveau de son front puis glisser le long de son visage. Elle laissa son reiatsu diffuser autour d'elle, même si à ce moment précis son reiatsu semblait instable. Elle comprit alors que la personne à côté d'elle était Herkal, et qu'elle n'avait pas rêvée. Laissant son reiatsu glisser plus loin, elle finit par reconnaître le lieu dans lequel elle se trouvait. Elle était enfin rentrée chez elle.

Elle finit par se forcer à ouvrir les yeux. Ils étaient seuls dans la pièce. Tant mieux pour elle. Elle ne souhaitait pas particulièrement voir une autre personne de l'organisation. Herkal, c'était l'exception. Elle savait qu'il ne la forcerait pas à lui dire ce qu'il s'était passé, qu'il ne poserait aucune question, préférant attendre que les réponses à ses questions viennent d'elle même.
A peine eut-elle entrouvert les yeux que la main de l'arrancar se retira de son visage.

- Bien dormi ?

Un petit sourire s'affichait sur le visage de l'arrancar. La jeune femme lui rendit un léger sourire un peu forcé.
- Hum...  

Elle essaya de se redresser mais la douleur lui arracha une grimace et lui empêcha le moindre mouvement. Elle se rallongea alors, continuant de fixer l'arrancar.
- Miki...

Herkal se retourna et prit un objet derrière lui. Ce n'était autre que le zanpakutô de la jeune femme, qu'il posa sur le bord de son lit. Immédiatement, Matsi posa sa main sur le manche de son zanpakutô, et fit un léger sourire, et cette fois un vrai sourire. Elle était juste heureuse de retrouver cette partie d'elle même dont elle avait été séparée depuis trop de temps.  

Elle referma les yeux et plongea dans le monde de son zanpakutô. Elle avança dans un pas lent, effleurant le sable gris de ses pieds nus, levant les yeux vers la lune d'un diamètre indécent. Même le Hueco Mundo ne possédait pas un astre de la nuit aussi grand. C'était comme si la lune était sur le point de s'écraser sur ce monde pour tout détruire... Ou peut-être était-ce justement le cas..? Peut-être qu'à présent la menace que représentait Raven sur les mondes se répercutait même jusqu'au monde spirituel de Mikazuki. Peut-être était-ce le début de la fin...

Elle arrêta de marcher et dans la seconde suivante deux bras vinrent l'enlacer doucement. Mikazuki posa sa tête contre son dos, continuant l'étreinte. Elles étaient connectées toutes les deux, et même si ce lien avait été rompu à cause de la distance, à présent il n'en était que plus fort. Et de part ce lien, son zanpakutô savait ce qu'elle avait pu endurer. Tous les sentiments qu'elle avait pu ressentir, la peur, la douleur, la solitude, à présent elles les partageaient.

Restant l'une contre l'autre, elles ne dirent rien. Ils n'y avaient pas besoin de mots. Une relation fusionnelle entre le zanpakutô et son maître faisait que la moindre parole était superflue. Maintenant Mikazuki était là, à ses côtés, et rien que cette présence la rassurait. La solitude s'était évaporée, et elle savait qu'elle comprenait sa douleur et sa peine.

Elle aurait voulue restait comme ça éternellement. Loin de tout le remue-ménage qui se tramait dans les différents mondes, loin de toute cette Guerre qui allait bientôt se profiler, elle voulait rester là, dans ce monde silencieux, sous la lumière douce de la lune qui lui rendait plus de force... Juste elle et son zanpakutô. Mais la réalité des choses faisait qu'elle ne pouvait rester indéfiniment dans cet endroit, et que bientôt, elle devrait rejoindre la réalité des choses et affronter toutes ses peurs.

- Pour l'instant, reposes-toi... Je me charge de tout...

La jeune shinigami s'évapora du monde spirituelle de son zanpakutô, plongeant à nouveau dans un profond sommeil réparateur.
Dans le monde réel, le zanpakutô se mit à briller d'une lueur blanche avant de s'évaporer dans un nuage d'énergie spirituelle qui se déplaça, venant englober la jeune femme comme pour l'aider à se remettre plus vite de ses blessures.

Voyant cela, Herkal sourit et finit par laisser la shinigami se reposer.

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: Après maintes tortures...   Mer 9 Oct - 5:03

Sans savoir combien de temps elle était restée inconsciente, la jeune femme commença à entrouvrir les yeux tandis que le voile d'énergie spirituelle qui l'entourait disparut, et que le zanpakutô se reformait dans sa main.  

La plupart de ses blessures superficielles étaient guéries, et ses blessures les plus profondes avaient commencées à cicatriser. Lentement mais surement, la jeune femme se redressa. Une légère grimace de douleur s'afficha sur ses lèvres sous la douleur que ses plaies au niveau de son dos lui procuraient.
Encore un peu dans les vapes, la jeune femme regarda autour d'elle. Elle se trouvait seule dans l'infirmerie. Elle dégagea son reiatsu doucement autour d'elle puis dans tout le bâtiment. Lâchant un léger soupir de réconfort, elle sentit la présence de reiatsu connus dans les environs.

Elle jeta un petit coup d'oeil par la fenêtre de l'infirmerie, toujours dans le lit. La vue de la mer où les vagues venaient calmement mourir sur la plage la calma. Elle était enfin rentrée chez elle, dans cette bâtisse au bord de l'eau, loin de toutes les atrocités qu'elle avait pu voir et subir. Ici, elle était en sécurité.
Lentement, elle passa ses doigts sur le fourreau de son zanpakutô qui lui répondit d'un léger sifflement. Tout était calme autour d'elle, et tant mieux se dit-elle. Elle repéra Herkal qui se trouvait sur la plage à s'entrainer. S'entrainer... Peut-être ferait-elle mieux d'en faire de même dès qu'elle aurait la force de se remettre debout. S'entraîner pour augmenter sa forcer, pour ne plus subir ce qu'elle avait subit, pour ne plus devoir compter sur qui que ce soit pour la sauver... pour finir par se venger sur Abarai et Raven.

Elle serra son poing. Elle savait que Cryo voudrait s'occuper d'Abarai. Soit. Elle le laisserait faire, même si elle aurait bien voulu s'en occuper elle-même. De toute façon elle savait que ses capacités actuelles ne lui permettraient pas. De toute façon elle ne savait pas si elle arriverait à nouveau à se battre.

Elle se rallongea, tandis qu'un frisson lui parcourut le corps. Elle avait envie de venger le clan Redoran, qu'ils avaient détruit alors qu'elle était encore prisonnière, mais en même temps, l'idée de se retrouver à nouveau en face d'eux lui glaçait le corps. Rien à cette pensée, sa main trembla légèrement. Elle cessa le tremblement en serrant fermement le manche de son zanpakutô.
Elle avait été faible, elle avait été vulnérable, et elle détestait ça. Les larmes lui vinrent au niveau de son visage tandis qu'elle se rappelait ce qu'elle avait endurée. Pourtant elle n'avait pas été la seule à souffrir. Son clan d'adoption en entier avait été détruit. Elle était encore vivante. Elle aurait du ressentir un sentiment de vengeance, mais à ce moment même, elle ne pensait pas à venger son clan, elle pensait qu'à elle même, et elle avait peur...
Elle se recroquevilla sur elle-même tandis que son reiatsu cessa de se déployer, restant autour d'elle comme un cocon. Elle enfonça sa tête dans ses bras, tandis qu'elle essayait de ne plus penser à ça, de ne plus voir les visions de cette chambre glacée et de se sentiment d'enfermement. Et plus elle y pensait, et plus ce sentiment l’étouffait. Elle se redressa alors vivement, tandis qu'elle sentait qu'à chaque respiration elle avait l'impression que sa poitrine se broyait. Elle avait le sentiment de se noyer, tandis que son coeur commençait à battre de plus en plus rapidement. Son torse lui venait mal, et elle peinait à inspirer la moindre parcelle d'air.
Elle était dans un endroit en sécurité, pourtant, rester ainsi, allongée dans ce lit, lui faisait peur, lui rappelait trop d'avoir été enfermée dans cette chambre sans aucun moyen de s'enfuir.
Tandis qu'elle continuait à avoir du mal à respirer, en pleine crise de panique, elle se dit qu'il fallait absolument qu'elle sorte, qu'elle respire de l'air frais, qu'elle sente enfin les rayons de la lune ou du soleil sur sa peau, qu'elle sente le vent dans ses cheveux...

* Il faut que je sorte d'ici.. *

Elle poussa brutalement la couverture, se redressant sur le lit avant de se mettre debout, manquant de tomber à terre tellement ses jambes avaient du mal à la maintenir, se retenant avec peine sur le lit tandis que son reiatsu se déployait afin de compenser son manque de force physique.
Rien que le fait de se mettre debout, bien que cela lui demanda un grand effort, lui fit beaucoup de bien. Laissant son zanpakutô sur le lit, elle retira la robe d'hôpital qu'elle portait jusque là pour venir s'habiller d'un de ses kimonos habituels qui avait été posé là par un des membres de l'organisation. Keigo ou Herkal, sans en douter. Finissant rapidement d'ajuster son obi, elle attrapa fermement son zanpakutô qu'elle ne voulait plus jamais loin d'elle.
S'approchant de la fenêtre, elle l'ouvrit et sauta du deuxième étage pour atterrir difficilement sur le sable de la plage.

Elle s'arrêta alors, se posant contre le mur de la bâtisse, prenant une grande respiration. Il faisait nuit, et cela la fit sourire. Levant les yeux vers la lune pleine elle resta quelques secondes ainsi à la contempler. Elle leva une de ses mains vers elle comme si elle pouvait l'attraper juste en tendant son bras et soupira. Elle se remit ensuite en marche, lentement, laissant ses pieds ressentir le sable encore chaud de la journée qui venait de se terminer. Elle s'avança doucement, prenant de grandes respirations comme si elle se sentait enfin revivre.

Elle s'arrêta lorsque ses pieds commencèrent à toucher les vagues qui venaient s'échouer sur le sable. Baissant les yeux sur l'eau qui reflétait l'astre de la nuit et les étoiles, elle se figea quelques instants. Une brise vint faire s'engouffrer dans ses cheveux qui à présent lui tombaient avec peine au niveau de ses épaules. Une de ses mains vint se glisser dans sa chevelure verte tandis qu'elle ressentait un léger pincement au coeur.
Lorsqu'elle était encore capitaine à la Soul Society, bien qu'elle portait souvent des tenues non réglementaires, elle s'était toujours pliée au bon vouloir de l'administration, se coupant les cheveux pour qu'ils ne viennent pas cacher le symbole de sa division lorsqu'elle portait sa tenue de capitaine. Mais depuis qu'elle avait rejoint Cryo et l'organisation de la Flamme Noire, il l'avait toujours laissé s'habiller comme le souhaitait, et elle avait laissé sa longue chevelure pousser jusqu'à ce qu'elle atteigne le creux de ses reins. Un peu comme le symbole de sa liberté que lui avait promit Cryo.
Sa main glissa jusqu'à la pointe de ses cheveux trop courts à son goût. Encore un symbole qu'Abarai s'était fait une joie de briser. Autant pour la détruire elle que pour provoquer Cryo.
Elle soupira. N'était-elle donc qu'un jouet aux mains de ses deux vizards ? Son statut de membre du clan Surêbu lui revint en tête comme un coup de marteau. C'était peut-être ça que la vieille Séphrénia lui avait prédit... Elle lui avait dit que ce serait difficile pour elle, que surement elle n'aurait jamais du savoir... Mais le fait est qu'Abarai l'avait sû. Donc il n'était plus question de renier ce qu'elle était. Et maintenant que les ennemis avait eut le droit à cet avantage... Ne faudrait-il pas mieux qu'ils en profitent également ?

Elle se retourna et jeta un coup d'oeil vers la bâtisse tandis qu'un frisson lui parcourut le dos. Elle se voyait mal donner son sang à Cryo comme ça... Même si à de nombreuses reprises il lui avait sauvé la vie, la vision de donner son sang à nouveau à un vizard la faisait trembler de peur. Malgré ses sentiments pour lui, c'était plus fort qu'elle, et elle avait peur qu'en faisant cela, ça finirait par détruire ce qu'elle ressentait pour lui.
Elle reporta à nouveau son regard sur l'océan qui s'étendait à perte de vue, comme pour y trouver une réponse à ses questions. Elle s'avança, laissant son corps s'engouffrer petit à petit dans l'eau. Elle était un peu froide mais en cet instant peu lui importait. Restant à la surface, elle se mit sur le dos, laissant son visage hors de l'eau observant la lune. Elle resta comme ça un moment, se demandant ce qu'il arriverait si elle se laissait aller, si elle lâchait prise et qu'elle finissait par rester sous l'eau jusqu'à la fin. Cryo et les autres hybrides pourraient récupérer son sang de toute façon... Et les autres pourraient se débrouiller pour battre Abarai et Raven... Après tout elle n'était pas indispensable...
Cessant tout mouvement, l'eau lui recouvrit le visage tandis que son corps entier s'engouffrait dans l'eau froide. Gardant les yeux ouverts, elle continua d'observer la lune qui à présent était trouble à cause de l'eau qui se trouvait autour d'elle. Elle coulait, mais ce n'était pas grave. C'était peut être mieux ainsi. Elle ne souffrirait plus, elle ne verrait pas la fin du monde s'ils échouaient, elle ne verrait plus les gens qu'elle aimait souffrir...

D'un geste ample elle revint rapidement à la surface reprenant une grande respiration qui lui manquait d'être restée sous l'eau. Non elle ne pouvait pas mourir comme ça... Personne ne lui pardonnerait. Pas Revan, qui avait tant fait pour la retrouver, pas Narunami, qui avait toujours tout fait pour la protéger, et surtout pas Cryo, qui quoiqu'il dise était toujours là pour la sauver quitte à mettre en péril sa propre vie. Elle ne pouvait pas mettre fin à sa vie comme ça...
Restant à nager à la surface, elle tenta de reprendre son calme. L'eau glacée lui remettait les idées en place. En finir comme ça était à l'encontre de ce qu'elle avait toujours fait de sa vie, elle ne pouvait pas.
De quelques coups de bras, elle revint au niveau de la plage, traînant son corps mouillé et encore faible sur le sable pour rejoindre la bâtisse. Elle ne revint pas au niveau de l'infirmerie, elle ne pouvait plus. Tant pis pour ses plaies qui à présent lui faisaient de nouveau mal sous l'effet du sel de la mer. Elle prit le chemin de sa chambre, entrant lentement. C'était chez elle. Elle était de retour. Son lit, ses affaires, qui lui appartenaient depuis maintenant plusieurs années.
Elle alla dans sa salle de bain, retira ses vêtements puis retira en douceur tous ses pansements qui à présent ne servaient plus à grand chose, et fit couler de l'eau sur son corps. Le contact avec l'eau lui arracha un soupir de soulagement tandis que le sel se décrochait de sa peau et de ses plaies. Elle resta immobile quelques minutes avant de sortir, de se sécher et de se changer.

Elle s'allongea ensuite dans son grand lit, plus confortable et moins asphyxiant que celui de l'infirmerie, grimaçant sous les plaies qui s'étaient ré-ouvertes, mais cela lui était plutôt égal. Tandis qu'elle réfléchissait à ce qu'elle allait pouvoir faire ensuite, elle se laissa à nouveau emporter dans un long sommeil.

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: Après maintes tortures...   Dim 13 Oct - 0:31

Elle était allongée dans son lit, une partie de son corps sous la couverture, le corps toujours fatigué et endolori. Il faisait sombre, très sombre, et elle avait l'impression qu'il faisait encore nuit. Mais elle était réveillée.
D'un mouvement de bras elle rechercha le manche de son zanpakutô qu'elle ne trouva pas. Il aurait pourtant dû se trouver à nouveau à ses côtés, dans son lit, comme elle l'avait toujours fait jusque là... lorsqu'elle n'était pas séparée de son zanpakutô.
L'absence de son zanpakutô lui procura en elle un sentiment d'angoisse. Quelque chose n'allait pas. Elle tenta alors de se redresser, mais bizarrement son corps lui semblait extrêmement lourd si bien qu'elle arrivait que difficilement à effectuer le mouvement.
Soudain elle se retourna, pensant avoir vu quelque chose bouger dans un coin. L'obscurité de la pièce faisait qu'elle avait du mal à discerner les différentes silhouettes du peu de meuble de la pièce.
Les rideaux, à moitié tirés malgré qu'elle était sûre qu'ils étaient grands ouverts, laissaient transparaître de faibles rayons de lumière à travers la chambre. Une lune, à peine à son premier croissant, tentait faiblement de l'éclairer... Elle qui pourtant était sûre que la lune était quasiment pleine lorsqu'elle s'était allongée dans son lit...
Elle tenta à nouveau de se relever, l'angoisse montant en elle comme un poison dans ses veines. D'autres mouvements se firent ressentir autour d'elle. Elle ne voyait rien, et pourtant elle était sûre qu'il y avait quelque chose présent dans cette pièce.
Elle esquissa un geste de sa main comme pour allumer la lumière qui se trouvait à côté de son lit, et ce, malgré le poids de son corps qui diminuer énormément sa motricité. Tout à coup, de nombreuses ombres vinrent l'englober, la plongeant dans l'obscurité la plus totale que même le peu de luminosité de la lune ne parvenait à percer.

* Des ombres..? Non...*

Elle se mit alors à paniquer. Des ombres dans cet endroit ? Impossible ! Pas dans ce refuge, pas sous le nez de Cryo et de toute la Flamme Noire... Pourtant... Des ombres exactement comme celles de Raven...
Elle se mit à se débattre comme elle le pouvait, sentant la présence des ombres autour d'elle, la frôlant doucement puis se faisant plus insistante, comme si elles attendaient quelque chose d'elle.
Son coeur battait la chamade jusqu'à lui faire mal à la poitrine, elle s'agitait toujours plus tandis que les ombres ne cessaient de tourner autour d'elle, et puis soudain son épaule se mit à lui faire mal, très mal. Exactement là où Raven avait planté Storbinger dans son épaule, exactement là où elle avait mal depuis ce moment...
Dans l'obscurité la plus totale, elle ne put voir que le sceau de Raven s'était réveillé et commençait lentement à se diffuser en elle et le long de sa peau, pourtant elle le sentait. Cette sensation d'avoir un poison qui coulait dans ses veines, venant lui brûler tout le corps de l'intérieur. Cette sensation elle la connaissait maintenant, et elle savait ce qu'il en retournait. Elle sentait comme à son habitude son bras qui commençait à faiblir et à s'engourdir jusqu'à ce qu'elle ne puisse le bouger, et elle savait que si le sceau continuait de s'étendre, elle perdrait la capacité de bouger l'intégralité de son corps. Pourtant elle ne pouvait rien faire.
Perdant la sensation de se trouver dans le lit, elle ne sentait plus que les ombres qui l'entouraient de toutes parts, ne lui laissant aucune chance de s'en échapper. La respiration difficile, elle commençait à suffoquer tandis qu'elle perdait tout espoir d'en réchapper. S'il était arrivé jusqu'ici, alors personne ne pourrait se mettre en travers de lui, même Cryo ne ferait pas le poids. S'il était arrivé jusqu'ici, alors elle n'était en sécurité nulle part... C'était donc ça le plan d'Abarai ? La libérer dans le but qu'ils la ramènent dans leur QG, et qu'il vienne avec Raven détruire ce qu'il restait de la Flamme Noire après s'être occupé du clan Redoran ? Difficilement, elle se recroquevilla sur elle-même. Dans son état actuel, elle ne pouvait rien contre le sceau, contre Abarai, et encore moins contre Raven.

Un cri strident la tira de sa torpeur. Se redressant brutalement dans son lit, elle se tourna vers la porte. Encore un peu dans les vapes, elle ne comprenait rien. D'un geste lent elle tourna son regard vers les fenêtres aux rideaux comme à l'habitude grands ouverts, laissant passer des rayons de soleils aveuglants. Elle protégea ses yeux avec son bras contre cette agression bien vive dès le matin.
Pas un bruit dans la villa au bord de l'eau. Pas de cris. Et surtout, aucune obscurité dans sa chambre, aucune ombre pour la terroriser. Parce que c'était exactement ce qu'il s'était passé. Elle avait eut si peur qu'elle sentait son corps tout entier continuer de trembler.
Elle resta immobile quelques instants jusqu'à ce qu'elle reprenne un tant soit peu de contenance, avant de se décider à se relever.
Un rêve ? Mais comment savoir si elle n'était pas encore dans un rêve et que ce monde lumineux au semblant de sérénité n'allait pas à nouveau s'obscurcir soudainement ?
Lorsqu'elle se releva, une douleur la transperça de part en part. Sous l'agitation de son rêve, sa plaie au niveau de son cou et surtout celle au niveau de son dos s'étaient ré-ouvertes, tâchant une partie de son kimono de sang. La douleur, la meilleure arme lorsqu'il s'agit de savoir si elle dormait ou non. Même le plus profond de ses rêves ne pouvaient la maintenir endormit sous une telle douleur. Elle était dans le monde réel. Ce qui lui confirma que ce qu'elle avait vu, ce qu'elle avait ressentit n'était qu'un rêve.

* Si seulement tout n'avait été qu'un rêve... *

Bien qu'elle soit à présent en sécurité le fait est que ce qu'elle avait subit lorsqu'elle se trouvait dans le manoir des mains d'Alamexia était réel quand bien même elle aurait voulut de toutes ses forces qu'il ne s'agisse que d'un rêve...

Elle tourna ensuite son regard de l'autre côté du lit. Elle avait sentit le reiatsu de son zanpakutô se déplacer et effectivement, une jeune femme immatérielle se trouvait à moins de deux mètres d'elle. Elle n'aimait pas qu'elle apparaisse dans le monde réel, elle préférait que le moins de personnes ne sache... Pourtant elle ne fit aucune remarque. Cela faisait que peu de temps qu'elle l'avait retrouvée et il était loin à présent le temps où elle pouvait s'inquiéter de ce genre d'absurdité et lui reprocher une chose aussi futile... A ce jour, seule sa présence comptait.

- Ca a assez duré...

Matsi regarda Mikazuki d'un air d'incompréhension. Elle avait besoin d'explications.

- Je ne peux pas te laisser dans un tel état... Il a peut être raison... ou Il a peut être tord...
- De qui tu parles ?
- Peu importe... Tu comptes rester comme ça tout le reste de ta vie ?

La jeune femme ouvrit la bouche mais aucun sons n'en sortit. Elle ne savait tout simplement pas quoi répondre.

- Tu veux rester comme ça entre ta peur, tes cauchemars et ce sceau sur ton épaule qui te ronge de l'intérieur ? Tu veux rester bien sagement au QG pendant que tes amis iront se battre et peut être mourir sans toi parce que tu as trop peur de mourir ?
- Je... NON ! Bien sûr que non !
- Alors bouges-toi ! La prochaine fois je ne serais peut être pas assez réactive pour te tirer de ta torpeur !

La jeune femme regarda son zanpakutô d'un air grave. Le cri strident... Elle aurait dû s'en douter. Ce n'était pas un cri humain, et pas un cri d'une autre espèce qu'elle aurait pu reconnaître... Mais juste le bruit strident de l'appel de sa zanpakutô pour qu'elle se réveille et qu'elle revienne à elle...

- Réfléchis bien aux possibilités qui se présentent à toi.

Matsi regarda Mikazuki disparaître en une volute de particules d'énergie spirituelles se reformant en sabre. Elle resta immobile quelques secondes, faisant le tri dans son cerveau de toutes les choses qui venaient de lui arriver.

Elle sortit de sa réflexion lorsqu'elle entendit quelqu'un frapper à la porte.

[ J'veux tes impressions par sms/facebook enfin ce que tu veux dès que t'as finit de le lire =D
Prochain post : notre Cryo national xD]

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: Après maintes tortures...   Dim 8 Juin - 17:09

Matsi se dirigea d'un pas léger en dehors de la bâtisse. Elle savait qu'en allant vers la clairière tout près, elle finirait par tomber sur Herkal en plein entraînement. Depuis qu'elle avait eut cette discussion avec Cryo, elle ne cessait de se poser des questions, et elle voulait avoir son avis.

- Tu as décidé de reprendre ton entraînement ?


La jeune femme releva les yeux et vit le Hollow à forme humaine à quelques mètres devant elle. Autour d'elle la clairière caché par des dizaines d'arbres. Elle avait marché jusqu'ici sans s'en rendre compte, suivant les traces de reiatsu du Hollow, trop occupée par ses pensées.

- Non... Je voulais te parler...

Elle s'avança jusqu'à se retrouver près d'un arbre contre lequel elle s'assit. Elle savait qu'ils étaient seuls ici. Keigo était partit dans le rukongai, notamment pour confirmer la disparition du clan Redoran, et Cryo était parti depuis la fin de leur discussion pour « conclure quelques affaires importantes dans le monde des humains ».
Elle tourna son regard vers Herkal qui s'était installé tout près d'elle. Il restait silencieux, attendant que ce soit la jeune femme qui commence à parler.

- Dis... Si tu avais la possibilité de boire mon sang... Tu le ferais ?

La jeune femme aux cheveux émeraudes avait un regard sérieux et un ton légèrement froid. Le Hollow, quant à lui, lorsqu'il entendit ses paroles, sursauta légèrement, et se retourna vers elle avec un regard effaré.

- Non... mais... Que... Pourquoi tu me demandes ça ? Ca ne va pas ?

Un petit sourire s'afficha sur les lèvres de la shinigami. Contrairement à Abarai, elle savait que lui ne lui prendrait pas son sang par la contrainte.

- Je me demandais juste... Que si tu avais l'occasion... Je veux dire...
La jeune femme mit quelques secondes avant de continuer. Cryo... Il m'a proposé de devenir un hybride...

Le regard de l'arrancar s'assombrit. Il n'aimait pas l'idée que sa « précieuse matsi » ait à subir ça, et que Cryo lui ait proposé...

- Ce n'est pas une bonne idée...
- Je... J'ai déjà prit ma décision... Je vais accepter... Mais.... J'ai peur qu'en devenant hybride je ne puisse plus faire profiter qui que ce soit de mon sang...
Un moment de flottement s'installa entre les deux amis. Herkal réfléchissait à l'idée qu'elle devienne un hybride plus qu'à l'idée de prendre son sang. C'est vrai que l'idée même que la jeune femme se rapproche du statut de Hollow lui plaisait... Mais l'hybridation était loin d'être une partie de plaisir.

- Tu ne veux pas avoir l'occasion d'augmenter ta puissance... ? Je veux dire... Maintenant qu'abarai a.... Enfin tu as comprit... Ce serait plutôt positif si de notre côté aussi on pouvait profiter de cet avantage...

Herkal réfléchissait. C'est vrai que vu de cette façon cela semblait être une bonne idée, et même s'il ne lui dirait pas directement, l'idée même de pouvoir profiter du sang de la jeune femme lui faisait plaisir.

- Je pensais peut être faire ça pour Cryo mais... je me suis rendue compte qu'en buvant mon sang on pouvait voir une partie de mes souvenirs... Abarai en a profité... Mais je ne tiens pas vraiment à ce que Cryo voit certaines parties... de ma mémoire...

L'arrancar eut un sentiment mitigé à ces paroles. L'idée même qu'Abarai ait pu profiter de son sang, et qu'il ait pu voir une partie de ses souvenirs l'énervait au plus au point, mais en même temps, le fait qu'elle pense à lui demander à lui plutôt qu'à Cryo le réjouissait. S'ils faisaient ça, il était sûr qu'il marquerait un grand point sur le chef de l'organisation.

- Quand bien même... Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne chose que tu deviennes une vizard ! Mais soit...
- Tu es bien devenu un arrancar toi !
- Ce n'est pas pareil, je suis un Hollow...

La jeune femme fit une mine légèrement boudeuse qui fit sourire le Hollow. Cela lui faisait plaisir de la voir afficher cette petite boue, cela montrait bien qu'elle n'avait pas tant changé que ça malgré ce qu'elle avait pu subir. Il aurait voulu lui poser des questions, mais il préférait ne rien dire. Il savait qu'elle lui parlerait si elle le voulait...

- Je pensais.... Que ça pourrait être utile... Et j'ai confiance en toi donc je pensais que tu voudrais en profiter pour augmenter tes pouvoirs...

Herkal resta quelques instants silencieux.

- ..... Si c'est dans cet idée, pourquoi pas. mais j'ai pas envie de te forcer à m'en donner, je peux devenir plus puissant autrement.....
- Je sais... Mais si j'accepte de devenir un hybride on n'aura peut être plus l'occasion d'utiliser mon sang...
- Dans ce cas d'accord. Mais ça sera pas agréable pour toi, tu en es consciente ?
- Hum Hum...
Le Hollow hésita encore quelques instants puis finit par l'attraper doucement pour la ramener contre lui avec ses longs doigts blancs et griffus. La jeune femme se laissa faire, légèrement surprise qu'il se décide aussi vite, mais après tout, maintenant qu'ils étaient d'accord, autant faire ça maintenant.

- Tu es sûre de toi ?
Le Hollow ne la tenait pas méchamment, ses mains posées sur ses bras, si elle le désirait elle pouvait facilement sortir de ses griffes, mais de toute évidence ce n'était pas son intention.
- …. Oui......
Elle semblait tout de même hésiter, mais cela était surtout dû à la peur de ce qu'il pourrait voir, mais finit par se décider, passant une main dans son dos pour désserrer légèrement son obi, descendant légèrement le kimono le long de ses épaules dévoilant au Hollow son cou et une partie de ses clavicules. A cette vision, le Hollow devint rouge, mais étrangement il semblait légèrement gêné qu'à l'habitude, juste... passablement excité en fait, sentiment qu'il cacha comme il le put, se retenant de déglutir de façon un peu trop visible, ses longs yeux caressant du regard tout ce qui s'offrait à lui.... restant, hélas, bien conscient que c'était sans doute le maximum qui serait jamais à sa portée.



_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: Après maintes tortures...   Dim 8 Juin - 21:54

Le Hollow l'attrapa donc un peu mieux, la pressant très légèrement contre son torse, l'entourant de ses bras, toujours sans agressivité.

- D'accord... Je vais essayer de te faire le moins de mal possible...

Il se pencha vers elle,  s'arrêtant à quelques millimètres de la peau blanche et fragile de la jeune femme, encore un peu hésitant tout de même. Celle-ci se détourna le regard et se crispa légèrement, l'arrancar comprenant qu'il ne devait pas trop tarder, venant déposer un très très léger baiser dans son cou, juste histoire de la prévenir de la morsure imminente, mais aussi juste pour le geste, gardant cette dernière pensée pour lui.
La jeune femme frissonna en sentant ses lèvres dans son cou avant de laisser échapper un gémissement de douleur en sentant ses crocs se planter dans son cou, un peu plus bas que là où Abarai avait passer son zanpakutô pour venir récolter son sang. L'arrancar, se doutant que cette situation n'était pas agréable pour elle, essayait de ne pas enfoncer ses crocs plus que nécessaire, ne voulant pas la blesser plus que nécessaire, mais depuis que le liquide carmin avait finit par toucher sa langue, il devait faire un grand effort sur lui même pour ne pas remordre une deuxième fois.

- Herkal... Je...

La jeune shinigami tressaillit, lâchant sans vraiment le vouloir le pan de son kimono, dévoilant entièrement ses clavicules et la naissance de sa poitrine, serrant ses poings. Le Hollow se mit ensuite à l'agripper un peu plus, la tenant vraiment contre lui, ses griffes se crispant par moment sur la peau de la jeune femme, lâchant un instant sa morsure, passant sa langue sur la plaie avant de venir la remordre de façon plus virulente, plus affamé qu'il ne voudrait l'être.

Matsi s'accrocha un peu plus à lui, essayant de ne pas crier sous la douleur, même si elle savait que personne n'interviendrait, Herkal et elle étant les seuls personnes restantes au QG ce jour là. Le hollow sentait bien les réactions de la jeune femme et l'entendait, mais en même temps une petite voix dans sa tête lui disait que là, juste là, il devrait la dévorer, maintenant, mais il continuait de lutter contre cette voix qui se faisait de plus en plus pesante, et qui l'empêchait à présent de la lâcher ou de retirer ses crocs de son cou.

La respiration un peu plus saccadée, elle sentait le liquide qui coulait dans ses veines arriver entre les lèvres de son collègue, mais la situation se faisait de plus en plus oppressante. Elle savait exactement ce que cela signifiait, elle en avait déjà fait l'expérience avec Abarai. Elle savait que l'échange du liquide allait lui montrer une partie de ses souvenirs, et cette idée la déplaisait fortement, sachant très bien qu'elle ne serait pas en mesure de contrôler quels bribes de sa mémoire elle allait laisser paraître.

- Herkal...

Ses paroles firent frémir de tout son long le Hollow qui resserra un peu plus son étreinte, ramenant ses jambes vers lui, la tenant vraiment entouré par son corps, le liquide continuant lentement de couler dans sa gorge, sentant l'énergie de la jeune femme pénétrer en lui.

Des images se formèrent, et la shinigami sût rapidement que cela n'était pas bon. Il verrait la même chose qu'elle. Elle était enfermé dans la pièce, Abarai s'approchant d'elle, la maintenant, avant de passer derrière elle, lui agrippant les cheveux pour faire basculer sa tête en arrière pour venir d'un coup de zanpakutô trancher doucement son cou avant de venir goûter le liquide sombre. Ce souvenir fit gronder Herkal, qui de toute évidence n'aimait pas ce souvenir, le faisant resserrer un peu plus son étreinte sur la jeune femme, plus protecteur, plus possessif aussi au vu de la situation.


Les souvenirs défilèrent rapidement, tandis que la jeune fille se crispait contre lui, plantant ses ongles dans la peau du reptile, sans grand effet sous sa peau dur.
Les deux protagonistes virent rapidement passer les souvenirs, du moment où Abarai lui annonçait l'extermination du clan Redoran, le Hollow venant remonter ses mains dans le dos de Matsi, sans planter ses griffes, avant de remordre de façon plus violente, puis le jour où Matsi avait combattu Cryo pour récupérer ses pouvoirs. Même si le hollow avait été présent pendant ce combat, il n'avait pas pu voir tout ce qu'il s'était passer à partir du moment où Cryo avait arrêter le temps. Au moment où le Hollow vit l'image de Cryo voler un baiser à sa proie actuelle, il n'agit pas de la même façon furieuse qu'il avait eut en voyant Abarai, relâchant instinctivement sa morsure pour fixer quelques instants la jeune femme qui avait détourner le regard, ses joues s'étant empourprées rapidement.

Ce moment de flottement ne dura pas longtemps, l'arrancar venant à nouveau boire son sang, la faisant se crisper un peu plus, les souvenirs reprenant. Elle était dans le clan Redoran, portant un magnifique kimono de couleur olive et aux couture dorés, seule dans une pièce avec Cryo, essayant de le convaincre de se battre aux côtés de la Soul Sociey pour la Grande Guerre. Elle savait ce qu'il viendrait ensuite et hésite un instant, devenant rouge pivoine, essayant sans vraiment grande conviction de repousser Herkal. Elle se voyait dans cette image déclarer ses sentiments à Cryo, qui eut la délicatesse de ne pas tenir compte des propos de la jeune femme.
Le Hollow quant à lui ne percevait plus vraiment les mouvement de la jeune femme, se contentant de suivre les souvenirs qui défilaient, étant plus ou moins prit entre une avidité grandissante pour le sang et l'âme de la jeune femme et une jalousie impétueuse et certainement un désir plus profond mais difficile à admettre ou même à exprimer d'un façon cohérente.

Le souvenir suivant fut plus dur pour les deux membres de la Flamme Noire. Elle était dans le rukongai, Cryo venait de se faire envoyer quelques mètres plus loin par une attaque d'Abarai, son corps se relevant durement des troncs d'arbres dans lesquels il avait été expulsé, le chef des Mains d'Alamexia disparaissant de leur vue pour réapparaitre derrière Matsi, la menaçant avec Haitaru. Elle sentait encore sa respiration dans son cou comme elle sentait celle d'herkal en ce moment même, puis Abarai fixa Cryo avant de passer sa langue sur le cou de la jeune femme et de disparaître dans le dangai.
Ce souvenir releva d'un cran la colère du Hollow, ses griffes comme ses crocs se firent nettement plus présent, devenant au fur et à mesure plus agressif, plus possessif encore, il savait qu'il s'agissait que de souvenirs, qu'il ne pouvait rien y faire, mais cela ne l'empêchait pas d'en ressentir une rage qui ne faisait qu'agrandir la faim qui l'empoignait de plus en plus.

Matsi se crispa un peu plus, sentant que quelque chose n'allait pas, que les souvenirs qui allaient défiler ne seraient pas une bonne chose.
- Herkal... Arrêtes....

Mais le Hollow ne risquait pas de s'arrêter, là tout de suite, il se sentait affreusement bien, furieux, avide et en même temps légèrement mal de la sentir souffrir mais la petite voix qui se faisait à présent plus forte faisait évanouir cette petite pensée de remord sans aucune difficulté et il continua de se nourrir, car c'était ce qu'il commençait à se passer, trop torturer par son appétit pour faire autre chose que de la mordre encore,  savourant le sang qui coulait dans sa gorge.

Matsi vit sa propre image, à nouveau dans la chambre du manoir, elle était en larme.
- Herkal, arrê.... s'il.... s'il te plait....
Elle commençait à paniquer, tentant de le repousser de façon plus prononcée. Les images continuaient de défiler, Abarai entrant dans la pièce, s'approchant d'elle, venant sur le lit son visage à une cinquantaine de centimètres du sien.

Le Hollow ne la lâchait pas, il ne s'arrêtait pas, la tenant contre lui en restant en restant assit, sa prise se faisant vraiment plus dure, la bloquant alors qu'un grondement sourd et dangereux sorait du fond de sa gorge, noyé par le sang mais parfaitement audible pour Matsi qui tressaillit avant de se mettre à le repousser plus fort mais de façon totalement inutile.
- Non ! Je ne veux pas que tu vois ça...
La shinigami commença à se débattre mais elle ne pouvait rien faire, sentant ses forces commencer à l'abandonner.

Abarai approchait son visage d'elle, laissant passer sa langue le long du cou de la jeune femme, remontant légèrement sur son oreille, la faisant frissonner malgré elle.

Le Hollow enfonça brutalement ses griffes dans la peau de Matsi pour l'empêcher de s'écarter lui arrachant un autre cri, sa mâchoire se verrouillant sur la pauvre gorge déjà mal en point, la bloquant sur le côté, se déplaçant d'un coup pour la coincer vraiment, trop furieux pour s'en rendre compte consciemment. Elle ne se souciait pas de la quantité de sang qu'il avait pu lui prendre quand bien même elle sentait ses forces l'abandonner, elle ne voulait juste qu'il ne voit pas ça.

Abarai lui faisant une remarque sur le fait qu'elle ait frissonner sous ses caresses, tandis qu'il commençait à descendre le kimono de la jeune femme...

- Herkal... Arrêtes... S'il te plait... Arrêtes...

L'arrancar n'était plus en état de répondre de façon intelligible, et émet un son relativement désarticulé empli plus de violence brute que de colère même, et la remord, la plaquant contre le sol, pas sur elle, reste décalé sur le côté et l'écrase pour être sûr qu'elle ne puisse s'enfuir, ses griffes s'enfonçant plus profondément, mordant bien plus haut dans la jugulaire qu'il ne l'avait fait jusque là, rouvrant la plaie qu'avait fait Abarai quelques jours auparavant.

Les larmes commençaient à couler le long du visage de la jeune femme tandis qu'elle semblait comme prit de panique face à ses souvenirs, cherchant désespéremment à sortir de l'emprise du Hollow.

- Herk...al... Tu en as assez bu... s'il te plait... arrêtes...

Abarai redescendait sur la clavicule de la jeune femme continuant de lécher sa peau qui trésaillait... Descendant au niveau de ses clavicules tandis que de sa main droite il passait sur la jambe de la jeune femme, remontant légèrement sur ses cuisses, l'immobilisant de tout son poids pour qu'elle cesse de se débattre.

- Je ne veux pas que tu vois ça... je ne veux que pas que tu saches... je ne veux pas qu'IL sache...

La prise était dure, partagé entre être vraiment fou de rage de ce qu'il voit et en même temps simplement "fou" d'avoir un tel repas à porté de griffes, le Hollow ne comptait pas la lâcher maintenant, principalement à cause du bref moment de pure fureur à l'évocation de Cryo.

Sentant que le Hollow était sur le point de déjanté et qu'il allait vraiment finir par la dévorer, Matsi se dit qu'il était temps d'utiliser les grands moyens pour le faire lâcher prise. Elle réunit le peu de force qui lui restait, sur le point de lui envoyer une impulsion de reiatsu pour l'envoyer valser quelques mètres plus loin.

L'atmosphère se fit soudain pesante et avant même d'utiliser son énergie pour éloigner le Hollow, celui-ci se retrouva quelques mètres plus loin planté dans un arbre. La jeune femme se redressa difficilement pour se mettre assise, se demandant ce qu'il s'était passé lorsqu'elle vit une personne debout devant elle qui fixait le Hollow.

- Cryo...?  
Matsi resta assise quelques secondes, son regard passant du vizard à l'arrancar qui semblait agiter. Elle savait qu'il pourrait bondir à nouveau sur elle ou sur Cryo n'importe quand, même si elle savait que l'intervention du chef de la Flamme Noire avait dû calmer largement ses ardeurs. Sa main sur la plaie au niveau de son cou, elle ne bougea pas.

S'assurant que le Hollow était bien hors d'état de nuire, le vizard se retourna vers la jeune femme et la fixa d'un air noir qui la fit frissonner.
Sans qu'elle ne puisse faire ou dire quoique ce soit, elle se sentit soulevée et se retrouva sur l'épaule de son chef qui l'amenait d'un pas rapide jusqu'à la bâtisse.
Il la posa lourdement sur l'un des lits blancs de l'infirmerie, et fouilla rapidement dans les armoires pour en extirper des bandages et de quoi désinfecter la plaie.

La jeune femme ne parla pas, à l'instar du vizard, se contentant de fixer le sol de la salle aseptisée. Cryo se rapprocha d'elle, fit basculer sa tête vers le côté et instinctivement elle retira sa main de sa plaie. Grimaçant pendant qu'il soignait les morsures plus ou moins profondes, elle continua de garder le silence jusqu'à ce qu'il eut fini son oeuvre, et qu'il se mit à lui hurler dessus.


- Qu'est ce qui t'es passé par la tête ?! Tu crois que ça aide à quelque chose que tu te fasses bouffer par Herkal?

Elle releva les yeux vers lui et contrairement à son habitude où il gardait une expression stoïque, il la fixait d'un air plus qu'énervé, ce qui la fit frissonner à nouveau.
Elle ne répliqua pas, sachant pertinemment que cela ne ferait qu'envenimer les choses. Elle passa doucement ses doigts sur le bandage qui recouvrait à présent son cou, lui rappelant un instant ce qu'Abarai lui avait fait à plusieurs reprises, lui tranchant le coup, la soignant, puis recommençant... Si bien qu'elle avait perdu le compte comme elle avait perdu la notion du temps à ce moment là.

Un silence s'installa entre les deux "shinigamis" pendant une ou deux minutes avant que le chef de la Flamme Noire ne le brise.
- Tu es toujours d'accord pour le faire..?

La jeune femme acquiesça en silence tandis que ses doigts se crispaient sur son cou et qu'elle baissait les yeux à nouveau au sol.
A sa réaction, Cryo se calma légèrement et commença à sortir de l'infirmerie.
- Alors on fera ça demain.

Matsi posa son regard sur le vizard qui disparut de la pièce et soupira.

Demain, elle ne sera plus une shinigami.
Demain, elle deviendra une hybride.

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: Après maintes tortures...   Jeu 8 Oct - 1:10

[ Je ne souffre absolument pas d'insomnie...]


Le lendemain matin, la jeune femme s'était réveillée bien avant l'aube. En fait, elle n'avait pas beaucoup dormit de la nuit, se remémorant dans les moindres détails les paroles de Cryo lorsque celui-ci voulait la convaincre d'accepter l'hybridation.

Dans la pièce d'eau rattachée à sa chambre, elle s'observa dans le miroir. Elle se demanda si son apparence allait énormément changer. Elle avait vu Abir et Herkal se transformer et changer radicalement... Mais ils n'étaient pas shinigami de base, contrairement à elle. Cryo et Abarai, eux, ne semblaient pas avoir vraiment changer physiquement... Enfin, tant qu'ils n'utilisaient pas leurs pouvoirs.

Un frisson lui parcourut le corps. Elle avait du mal à imaginer son visage recouvert d'un masque de Hollow... Et pire, elle avait des doutes sur ses capacités à gérer la puissance que l'hybridation pourrait lui apporter. Elle avait vu Cryo au tout début, lorsqu'il maîtrisait à peine ses pouvoirs, et comment il pouvait perdre complètement le contrôle en les utilisant. De la même façon qu'elle avait vu Herkal perdre plus d'une fois la tête... Bizarrement surtout lorsqu'il se battait contre elle.
Elle se demanda alors si son mental allait changer, si elle deviendrait aussi violente que pouvait l'être les quatre autres hybrides qu'elle connaissait. Elle avait toujours eut du mal à assumer les pouvoirs qu'elle possédait, et cela ne s'était pas arrangé depuis qu'elle connaissait ses origines. Elle ne voulait blesser personne, elle ne voulait plus avoir à se battre... Elle aurait voulut fuir le plus loin possible des conflits et ne plus avoir à se confronter avec qui que ce soit.

Pourtant elle savait que cela était complètement impossible. Le conflit actuel englobait les trois mondes et toutes les races qui y habitaient. La fuite était proscrite et dans l'état actuel des choses, elle savait qu'elle était incapable de se battre.
Elle revint alors à nouveau sur les paroles de Cryo. Il lui avait dit que l'hybridation lui permettrait de la rendre forte, et que tout ce qu'elle avait pu subir ne serait plus qu'un vague souvenir et n'aurait plus le même impact sur elle que maintenant.

Elle posa sa main sur son cou, là où le bandage recouvrait les plaies de la veille ainsi que celles qu'Abarai avait pu faire plusieurs jours auparavant. Ses doigts glissèrent jusqu'à sa clavicule puis jusqu'à son épaule, descendant lentement son kimono pour dévoiler un sceau noir exactement à l'endroit où Raven lui avait planté Storbinger. Cela faisait un certain temps qu'elle ne l'avait pas sentit... Depuis qu'elle avait quitté le quartier général des Mains d'Alamexia en fait. Ses doigts se crispèrent un instant. D'après le chef de la Flamme Noire, l'hybridation lui donnait l'opportunité de détruire le sceau de Raven, et cela n'était pas négligeable. Elle sentait toujours cette présence destructive en elle, elle sentait par moment la soif du zanpakutô qui l'appelait.. Et elle redoutait que Raven puisse faire bien plus que de la mettre hors jeu lors de la Grande Guerre. La moindre chance qu'il puisse l'utiliser et lui faire faire ce qu'il veut était un trop grand risque pour elle ainsi que pour tous les membres de l'alliance. Car elle savait pertinemment que maintenant les deux camps étaient conscient de son potentiel, que ce soit pour son sang que pour bankai qui pourrait se révéler plus que dévastateur lors d'un conflit aussi grand.

La jeune femme poussa un long soupir. Elle savait qu'elle n'avait d'autre choix que de s'hybrider si elle voulait pouvoir aider à mettre Raven à terre. Elle ne voulait plus que quiconque ait à subir la même chose qu'elle, et surtout, elle ne voulait plus qu'aucune famille soit détruite par sa faute, comme l'avait été le clan Redoran.

Elle laissa son reiatsu diffuser dans les alentours du manoir au bord de l'eau, histoire de repérer les habitants des lieux. Comme à son habitude, Keigo se trouvait dans son bureau. Elle ne sentit pas celui de Cryo, mais elle se doutait que cela ne voulait pas dire qu'il n'était pas dans les environs. Il avait apprit à descendre au plus bas son énergie spirituelle si bien qu'actuellement elle était incapable de le sentir.
Néanmoins ce qui l'a perturba, c'était l'absence d'Herkal. Était-il parti en mission? Pile le jour où elle aurait aimer l'avoir à ses côtés pour passer cette épreuve... Elle déglutit légèrement mais se ressaisit et remit en place son kimono avant de sortir de sa chambre.

Son zanpakutô émit un léger sifflement comme pour rassurer sa maîtresse. Celle-ci posa sa main sur son pommeau comme pour remercier Mikazuki d'être présente. Deux fois elle avait dû être séparée de son zanpakutô, et à chaque fois il s'agissait de très mauvais moment pour elle. Mais cette fois c'était différent. Quand bien même cette journée n'allait pas être une partie de plaisir, tant que Miki était à ses côtés, c'était le principal.

Ses pas la portèrent jusque dans le bureau de Keigo. Elle frappa à la porte et entra doucement. Comme pour répondre aux questions qu'elle avait pu se poser, Keigo se mit à parler.
- J'ai envoyé Herkal pour avoir des nouvelles du clan Redoran.. Ou du moins des survivants du camp.

Ses paroles eurent tout de même un effet violent sur la jeune femme qui n'avait pas encore assimilé que la plupart des personnes qu'elle avait enfin retrouvée étaient morte de la main de Raven et d'Abarai. Une raison de plus pour elle pour que ces deux là soient hors d'état de nuire.
- ... et Cryo ne devrait pas tarder.

Le jeune homme, qui bien qui lui parlait n'avait pas encore relevé les yeux vers elle, trop occupé à finir de remplir ses papiers.
Matsi se déplaça et s'installa sur l'un des canapés dans un coin de la pièce, attendant tranquillement.

Elle avait encore besoin de temps pour réfléchir, pour être sûre de son choix. Mais ce temps était un luxe qu'elle ne possédait pas, mais cela ne l'empêchait pas d'être fébrile à l'idée de s'hybrider.
Elle avait vu l'hybridation d'Abir et celle d'Herkal, du moins elle avait entendu, et elle avait vu leur transformation. Elle en avait parlé longuement avec Herkal, et l'idée de partager son "monde intérieur" avec une personne de plus la gênait... Ou c'était plutôt l'idée qu'elle ait à se confronter à cette nouvelle personnalité qui la mettait en doute.
Elle savait que si elle échouait, Cryo n'hésiterait pas à abréger son existence pour éviter à son Hollow de prendre le contrôle de son corps et de semer le chaos autour de lui.

Elle sortit de ses pensées lorsque la porte du bureau s'ouvrit à nouveau et que le chef de la Flamme Noire entra dans la pièce. Son regard se posa sur Keigo qu'il salua, puis sur la jeune femme qu'il fixa à nouveau avec son air impassible.

- Tu es prête ?

La jeune femme acquiesça et lui emboîta le pas lorsque celui-ci lui fit signe de le suivre. Ils sortirent du quartier général et prirent le chemin de la clairière, exactement là où elle se trouvait la veille avec Herkal.

- Comme on ne sait pas comment tu risques de réagir pendant l'hybridation, je préfère ne pas prendre de risque avec la bâtisse...

La jeune femme se tourna un instant vers le QG. C'est vrai que bien que Cryo ait procéder à plusieurs hybridation, le fait qu'elle soit une surêbu pouvait faire de son hybridation une chose totalement imprévisible. Il était donc normal que son chef préférait la mettre loin de tout bâtiment... Surtout dans le cas où il devrait intervenir et la mettre hors d'état de nuire.
Son regard se reposa sur le vizard tandis que son coeur se mettait à battre plus vite.

- Que dois-je faire...?

Un sourire quasi imperceptible s'afficha sur le visage de Cryo.

- Tends ta main. Souviens toi que ça ne va pas être une partie de plaisir...
- J'ai connu pire.

La jeune femme tendit sa main vers Cryo.

- Non justement... Ca sera bien pire que ce que tu as pu connaître... Mais en aucun cas tu ne dois abandonner...
- ... Sinon vous me tuerez. Je sais.

Le vizard fouilla dans ses poches et en sortit une petite pierre qu'il déposa dans le creux de la main de la jeune femme. Un vent léger s'éleva entre les deux individus mais passa rapidement. Matsi observa la pierre de couleur noire qui se trouvait dans sa main. Celle-ci ne semblait pas être vraiment particulière, en dehors d'une certaines chaleur qui se dégageait d'elle.

Mais au bout de quelques secondes, la pierre commença à augmenter en température, si bien que lorsque celle-ci se mit à lui brûler la main, la shinigami la lâcha instinctivement.
Lorsqu'elle se pencha vers la pierre pour la ramasser, celle-ci avait prit une couleur rouge.

Une violente douleur lui parcourut alors l'épaule droite. Elle tomba à genoux et passa sa main au niveau de son épaule, se crispant légèrement. Elle avait l'impression que quelque chose la brûlait de l'intérieur et commençait à se répandre en elle.
Est-ce que cela faisait vraiment partit de l'hybridation ?
Elle eut rapidement la réponse lorsqu'elle s'aperçut que le sceau de Raven s'était étendu sur son corps, jusqu'à atteindre sa main droite, et commençait à présent à lui recouvrir une partie du visage.

Un instant plus tard, Matsi tomba inconsciente.



_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui


Dernière édition par Matsi le Jeu 8 Oct - 6:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: Après maintes tortures...   Jeu 8 Oct - 5:44

[ Mais alors pas du tout x) ]

Alors que dans le monde réel Cryo rattrapait la jeune femme avant qu'elle ne tombe au sol, celle-ci se réveilla dans le monde de son zanpakutô.

Allongée sur le sable fin qui composait en grande partie ce monde à l'instar du Hueco Mundo, Matsi observa le ciel au dessus d'elle. La lune de cet endroit, comme depuis quelques temps maintenant, avait une taille tellement énorme qu'elle semblait être sur le point de détruire ce monde spirituel.

Tout était silencieux... Même trop silencieux. Bien que ce monde n'ait jamais été particulièrement bruyant, cela devenait vraiment perturbant... Il manquait quelque chose.
Elle se redressa, se mettant assise et observa les alentours. Aucun signe de son zanpakutô. Pourtant elle sentait qu'elle se trouvait bien dans le monde de Mikazuki, elle n'avait aucun doute. Alors où était son zanpakutô ?!

Elle se releva, se mettant en garde sur ses deux jambes, continuant d'observer l'horizon désertique du lieu. Elle laissa son reiatsu se diffuser à plusieurs kilomètres autour d'elle. Elle ne ressentait aucune présence... Et même rien du tout, absolument rien, à plus centaines de mètres à l'Est de sa position. Comme si quelque chose bloquait son reiatsu et l'empêchait de pénétrer cette zone.
Elle comprit que c'était à cet endroit qu'il fallait qu'elle aille, et se mit à courir dans cette direction le plus vite possible.

En quelques secondes, elle parcourut les étendues de sable jusqu'à se retrouver là où elle n'était jamais allée dans ce monde qui pourtant faisait partie d'elle. Elle s'arrêta près d'une plaine qu'elle ne connaissait pas. Cette plaine s'étendant à perte de vue était composée d'un immense champ de rose.
Loin des roses communes que l'on peut trouver dans le monde des humains, celles-ci étaient constituées de longues ronces rouges aux larges épines, et se terminaient par des fleurs d'un noir profond.
La jeune femme s'avança prudemment à travers les tiges épineuses jusqu'à ce qu'elle aperçoive une silhouette à une centaine de mètre d'elle, en plein milieu des ronces. Elle accéléra ses pas lorsqu'elle comprit que la silhouette n'était autre que Mikazuki.

Celle-ci, sentant une présence s'approcher, relevant la tête dans cette direction autant que sa position lui permettait. En effet, elle se trouvait à genou, la tête quasiment au sol, le corps immobilisé par les ronces pourpres.

- MATSI NE T'APPROCHE PAS !

La jeune shinigami eut à peine le temps de s'arrêter qu'une autre silhouette apparut et bondit sur elle, l'envoyant valser à quelques mètres de là au milieu des épines. Elle se redressa difficilement, grimaçant lorsqu'elle retira quelques grosses épines plantées dans sa peau, et se retrouva face à face avec la nouvelle entité de ce lieu.

- Matsi, matsi, matsi...
- Qui es-tu...?
- La réponse n'est-elle pas évidente ? Je suis toi voyons...

Un sourire barra le visage de la nouvelle venue. Légèrement plus grande que Matsi, de longs cheveux blancs, un masque recouvrant son visage, c'était bien un Hollow qui se trouvait devant elle.
La jeune femme hésita sur la conduite à suivre. Après tout, Abir et Cryo lui avaient parler d'un combat intérieure entre eux et leur hollow respectif, tandis qu'Herkal lui avait plutôt parlé d'une simple conversation... Ou plutôt des négociations entre eux.
Néanmoins, il lui semblait que cette Hollow n'était pas du genre à "négocier".

Celle-ci fit un pas en avant tandis que la shinigami reculait également d'un pas.

- Serais-tu effrayée..? Il n'y a pas de raison voyons... la Hollow continua d'approcher. A moins que tu ais peur de la mort ?!

La hollow lui bondit dessus, griffes sorties, prêtes à l'attaquer.
Instinctivement, la shinigami se mit en garde et para l'attaque sans même se rendre compte que dans ce monde elle ne possédait pas de sabre... Pourtant un bruit métallique caractéristique se fit entendre lors du choc. La main de la jeune femme s'était transformé en un long sabre ressemblant  s'y méprendre à Mikazuki.

Un peu surprise de cette découverte, la shinigami en profita néanmoins pour s'éloigner de la Hollow. Elle ne savait pas si elle devait juste la mettre K.O. ou carrément la tuer... Bien que de son côté, les intentions de la Hollow semblaient évidentes. Elle jeta un coup d'oeil à son bras qui hélas était redevenu normal.
Comment pouvait-elle la battre sans arme ?
Son regard se porta alors que Mikazuki, toujours à moitié à terre non loin de là. Elle devait la libérer, c'était évident maintenant.
Elle se rapprocha d'elle, essayant de façon plus ou moins évidente d'esquiver les attaques de son assaillante.

Quelques esquives plus tard, elle atteignit enfin son zanpakutô. Au même moment, la Hollow lui fonça à nouveau dessus. C'était clair maintenant, elle ne voulait pas qu'elle libère Mikazuki.
Elle la percuta et cette fois-ci le choc fut plus violent que les autres fois, l'envoyant à plusieurs dizaines de mètres de la zanpakutô toujours prisonnière.

Lorsque Matsi voulut se relever, elle sentit une douleur vive au niveau de ses chevilles. Les ronces s'enroulaient autour d'elle enfonçant lentement ses épines dans sa chair. Malgré sa douleur et son sang se répandant sur le sol, elle essaya en vain de retirer les longues tiges épineuses.
En quelques secondes, elle se trouva recouverte de rosiers et immobilisée à l'instar de son sabre.
La hollow s'approcha d'un pas tranquille, puis se pencha vers elle.

- A partir de maintenant... C'est moi qui prend le relais.

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: Après maintes tortures...   Jeu 8 Oct - 8:54

Dans le monde réel, Cryo avait allongée la jeune femme non loin de là où elle s'était écroulée. Il restait paisiblement à ses côtés, attendant patiemment qu'elle finisse de passer cette étape, du moins si elle réussissait. Les marques du sceau de Raven atteignaient maintenant les yeux de la jeune femme mais ne semblaient plus s'étendre. Les hypothèses qu'ils avaient fait semblaient être bonne : bien que le sceau ait réagit à l'hybridation, celle-ci l'empêchait se prendre possession de l'intégralité du corps de la jeune femme.

Cryo resta quelques instants dans ses pensées jusqu'à ce que Matsi se mettent à remuer malgré son état d'inconscience. Son regard se posa sur elle et il put observer que le sceau de couleur noir d'origine commençait à tendre vers le rouge vif.
Un reiatsu assez étrange se dégagea de la shinigami. Rien à voir avec son reiatsu habituel et rien à voir avec un reiatsu de Hollow qu'elle devrait potentiellement acquérir. Il comprit alors qu'il s'agissait surement du reiatsu dégagé par le sceau que Raven lui avait apposé. L'hybridation devait commencer à faire son effet : effectivement, le sceau commençait à perdre du terrain, se consumant au fur et à mesure, revenant à son point initial, l'épaule de la jeune femme.

Il s'approcha alors d'elle tandis que l'apparence physique de la shinigami commençait à changer. Ses cheveux maintenant coupés au niveau de ses épaules commençaient à reprendre la longueur qu'ils avaient avant sa rencontre avec Abarai, et leur couleur perdait peu à peu en saturation, finissant par devenir entièrement blancs.
Le chef de la Flamme Noire se mit à genou, gardant néanmoins sa main sur le pommeau de Yaibatoki, prêt à toute éventualité. Il savait que cela était loin d'être terminé pour la jeune femme, et qu'elle commençait à peine son hybridation.

La transformation de Matsi se poursuivit. Son visage déjà pâle se couvrit un masque fin de couleur blanche, et continuait sa progression, recouvrant son cou et venant s'étendre sur le reste de son corps. Ses mains possédaient à présent de longues griffes acérées, et de longues pointes semblant être des excroissances osseuses commençaient à sortir de ses bras et de ses épaules.
La jeune femme s'agitait de plus en plus dans son sommeil, et finit par ouvrir les yeux. Hélas, ceux-ci habituellement vert étaient maintenant de couleur pourpre. Elle se redressa difficilement, tandis que d'autres excroissances poussaient le long de sa colonne vertébrale.

Cryo se mit debout lorsqu'elle se redressa, se doutant bien que ce n'était pas la jeune femme qui se trouvait devant lui, dégaina son sabre et passa sa lame sous la gorge de la chose qui avait prit possession de l'un des membres de son organisation. Celle-ci commençait peu à peu à s'habituer à ce corps et à ce monde qu'elle n'avait vu qu'au travers des yeux de son hôte. Son regard carmin se posa lentement vers le vizard qui l'a menaçait puis un sourire large lui barra le visage.

Elle disparut immédiatement de là où elle se trouvait, et réapparut derrière Cryo, l'attaquant dans la seconde. Celui-ci se retourna et para son attaque avec son zanpakutô au dernier moment. Comme il le pensait et en même temps le redoutait, ce n'était pas Matsi qui contrôlait son corps actuellement, mais surement le Hollow que l'hybridation avait libéré en elle.

Les deux protagonistes échangèrent plusieurs coups tandis que leur reiatsu se faisaient l'un et l'autre plus puissants et plus pesant à chaque seconde.
Un sourire s'afficha sur les lèvres du vizard. La force dont la Hollow faisait preuve à présent démontrait de la puissance que Matsi pourrait bientôt posséder. Une force qui lui permettrait si elle le souhaitait de l'aider à renverser la Soul Society, ainsi que Raven. Mais pour cela, il faudrait d'abord qu'elle domine ses peurs pour enfin réussir à dominer son Hollow, et reprendre le contrôle de son corps.

Une ou deux minutes plus tard, la clairière était à moitié en ruine sous les coups violents que les deux individus s'échangeaient, envoyant l'un puis l'autre passer au travers des arbres. Heureusement que Keigo avait prévu de renforcer la barrière protégeant le QG et les alentours, car sinon ils auraient été sûr de voir très arriver toute une série de shinigami et de Hollow attirés par la puissance des reiatsus. Le vizard en était certain à présent, Matsi possédait en elle une force égale à la sienne, et peut être même assez puissante. Il lui avait donné toutes les cartes en main, c'était maintenant à elle d'agir et d'assumer ses pouvoirs... Pour l'instant il n'était là que pour lui laisser le temps de reprendre les rennes, mais il fallait qu'à présent elle réagisse.

Peut-être un peu trop confiant, le sourire aux lèvres, il laissa la Hollow s'approcher et l'attaquer, la garde ouverte.

* NON ! *

Au moment même où elle allait lui asséner un coup de griffe pour lui trancher la gorge, elle s'arrêta à quelques millimètres du vizard immobile. Sa main légèrement tremblante refusait tout bonnement de poursuivre le mouvement.

- Qu'est-ce que...?

La Hollow ne comprenait pas. Elle voulait le tuer, lui, ce vizard arrogant qui la fixait avec ce sourire trop confiant, comme s'il avait comprit bien avant elle qu'elle serait incapable de le tuer. Elle recula d'un pas, laissant retomber son bras.

- N'as tu donc pas encore comprit ? Qu'importe qui contrôle ce corps, elle refusera toujours de me tuer...

Les poings de la Hollow se resserrèrent bien qu'elle même se rendait compte de l'évidence. Elle bondit à nouveau sur le vizard et l'envoya valser d'un coup puissant à plusieurs mètres de là.
Même si elle était incapable de le tuer, elle voulait tout de même lui faire le plus de mal possible avant que la shinigami ne finisse par reprendre le contrôle.
Elle le détestait, lui et tout ce qu'il représentait, lui et tout l'avenir qu'il voulait tracer pour la jeune femme, car, contrairement à la shinigami, ELLE, elle comprenait. Elle savait qu'il aurait voulut qu'elle l'aide à retourner la Soul Society, tout ça pour finir par partir et l'abandonner, la laissant se débrouiller pour diriger des hommes, choses qu'elle ne souhaitait en aucun cas faire. Ce n'était pas le futur que la jeune femme souhaitait... Et surement pas ce qu'il allait lui réserver.

Regardant le vizard se relever, elle resta immobile, se replongeant sans qu'elle ne puisse faire quoique ce soit dans son monde intérieur.

- C'est fini... Je reprends le contrôle de mon corps.


La Hollow se retourna vers la shinigami qui la menaçait de son bras transformé en lame, Mikazuki à ses côtés. L'ensemble de son corps semblait recouvert de griffures et de plaies plus profondes dues aux ronces, mais cela lui était complètement égal. Toute douleur physique lui était à présent complètement égale.

- Je ne laisserais plus aucun de mes proches souffrir par ma faute.

Un grand sourire s'afficha sur les lèvres de la Hollow.

- Tu es enfin prête à faire face ?

Matsi acquiesça. C'était tout ce que voulait la Hollow. Pas besoin de devoir prendre son corps par la force, surtout si elle ne pouvait prendre la vie de Cryo. Après tout, ce n'était qu'une question de temps avant que les deux parties de cette même personne finissent par fusionner et finir par n'être qu'une seule et unique entité. Il suffisait d'attendre.

La hollow disparut du monde de Mikazuki, laissant les deux femmes un peu surprise que cela ait été "aussi facile". Elles se fixèrent un instant puis un sourire se dessina sur leurs lèvres.
Matsi sentit soudain une grande fatigue peser sur elle, au point que son sabre disparut et qu'elle tomba à genoux sur le sol sablonneux et releva les yeux vers le ciel.

Observant l'immense lune de ce monde, elle fut surprise un instant qu'elle n'ait pas reprit sa taille initial. Soupirant, elle comprit que tout ne serait pas finit tant que les trois mondes ne seraient pas à l'abri de la menace que représentait Raven.

La Grande Guerre était inévitable, mais cette fois elle était bien décidée, elle en ferait partie.

Disparaissant de ce monde, le sourire aux lèvres, elle réapparut à nouveau dans son corps du monde réel.

Elle leva les yeux vers Cryo qui s'était rapproché d'elle. Ses yeux avaient reprit leur couleur émeraude habituel tout comme ses cheveux, et un sourire lui traversa le visage alors que le masque disparaissait de l'intégralité de son corps, se contentant de lui recouvrir une partie du visage.

- Merci...

La fatigue qu'elle avait ressentit dans le monde de Mikazuki se répercuta alors dans le monde réel. Les excroissances osseuses qui avaient poussés jusque là éclatèrent en milliers de particules spirituelles à l'instar du masque.

Quelques secondes plus tard, la jeune femme tomba à nouveau inconsciente d'épuisement.

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui


Dernière édition par Matsi le Mer 28 Oct - 2:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: Après maintes tortures...   Sam 17 Oct - 2:39

Comme depuis un peu plus d'une semaine, Cryo alla voir la jeune femme à l'infirmerie. Depuis sa victoire contre son hollow intérieur, elle n'avait toujours pas reprit conscience et restait immobile dans son lit entouré d'un halo de lumière qu'il pensait venir du zanpakutô de Matsi.
Il s'installa comme à son habitude au chevet de la toute nouvelle vizard, l'observant comme pour essayer de reconnaître le moindre signe qu'elle allait se réveiller. Il se rappela alors de la première fois qu'ils s'étaient retrouvés dans cette situation : juste avant qu'elle ne rejoigne son organisation. Ils avaient parcourut tous deux un très long chemin, mais comme elle lui avait dit : quoiqu'il arrive elle était restée auprès de lui.
Il observa le halo de lumière qui avait jusqu'ici empêché Keigo de lui prodiguer le moindre soin. C'était comme une barrière qui les empêchait d'accéder à elle, comme si elle était de nouveau partie. Il hésita un instant, se disant qu'après tout, il n'avait pas essayé contrairement à son ami et à Herkal lorsqu'il était revenu, et tendit son bras vers elle sans être vraiment convaincu... Et pourtant sa main passa au travers.
Il soupira et passa sa main sur le visage anémié de la jeune hybride. Tout ce qu'il souhaitait c'était son retour auprès des siens. Elle avait passé une étape importante, elle serait capable d'être plus forte... Et d'affronter la confirmation de la destruction de son clan qu'Herkal lui avait apporté. Elle serait capable de se battre à nouveau à ses côtés.
Après quelques minutes, il quitta la pièce.


Quand elle reprit conscience, la nuit était tombée depuis quelques heures déjà. Un doux rayon de lumière provenant de la lune lui éclairait le visage, la forçant à ouvrir les yeux.
Elle se sentait encore extrêmement fatiguée, mais elle ne voulait plus rester dans cet état de semi-conscience. Les muscles encore légèrement endoloris par sa position allongée depuis plusieurs jours, elle grimaça en se redressant sur le lit, faisant ensuite basculer ses jambes sur le côté.

Elle chercha autour d'elle son zanpakutô, fouillant dans ses draps, autour de son lit, sans trouver quoique ce soit. Lorsque la panique commença à l'envahir, pensant un instant être à nouveau séparé de son sabre, un picotement se fit sentir au niveau de sa main gauche. Y jetant un coup d'oeil, elle s'aperçut que sur l'intérieur de son poignet se trouvait à présent comme une tache de naissance rouge en forme de lune ressortir sur sa peau blanche.

*Ca fait partie de notre marché?*

*Ca se pourrait...*

La réponse était faible, comme si elle provenait de très loin. Mais entendant ensuite le sifflement apaisant de son zanpakutô, la jeune femme ne chercha pas plus loin. Trouvant un semblant de force, elle tenta doucement de se remettre sur pied : étonnamment, les muscles affaiblis de ses jambes ne cédèrent pas sous son poids, bien au contraire, se remettre debout lui fit un bien fou.
Elle se déplaça instinctivement jusqu'à la fenêtre et l'ouvrit, inspirant ensuite profondément l'air iodé du bord de mer. Un léger sourire s'afficha sur le coin de ses lèvres. Elle n'avait jamais vraiment réalisée à quel point elle était chanceuse d'être dans cet endroit. C'était certes devenu une bâtisse bien grande par rapport au peu de personne qui y habitait vraiment mais la vie débordait de ce lieu.
Elle bougea un à un chacun de ses membres et se rendit compte que son corps semblait avoir reprit de sa contenance : elle enfila bien vite un des kimonos mit comme à son habitude à sa disposition, mais s'arrêta bien vite en regardant ses épaules.
Elle se ne rappelait même plus depuis quand elle n'avait pas vu celles-ci sans cicatrices, le nombre de lames les ayant transpercés étant assez conséquent. Elle n'y avait jamais prêté énormément d'attention, déjà parce qu'elle n'était pas particulièrement coquette, mais surtout parce que les cicatrices étaient la panache des shinigamis : bien qu'étant des êtres spirituels leurs combats les marquaient à vie. Seulement maintenant les traces de son passé avaient comme été balayés : plus aucune trace de cicatrice, ni même de sceau de Raven, ce qui la rassura légèrement. La transformation avait-elle été suffisamment loin pour soigner toutes les marques sur sa peau ?
Instinctivement elle passa ses doigts sur sa nuque et son cou, à la recherche de cicatrice venant d'Haitaru ou des crocs d'Herkal, mais elle ne sentit rien d'autre que sa peau lisse.
Refermant rapidement son kimono et terminant de s'habiller, elle sortit au pas de course de l'infirmerie sans prendre le temps d'enfiler la moindre chaussure, prenant la direction de sa chambre. Il fallait absolument qu'elle vérifie quelque chose. Si les morsures avaient disparues, peut-être que vraiment toutes les marques en avaient fait de même ?
Arrivée devant le miroir de sa salle d'eau, elle défit à nouveau son kimono et se tourna pour observer son dos. Son visage se déforma légèrement en une mine boudeuse caractéristique de la jeune fille. Les marques étaient encore là. Les cicatrices commençaient à diminuer et à disparaître, mais en attendant le "message" gravé dans sa chair était encore suffisamment visible pour le lire.
Bizarrement, la jeune femme resta quelques minutes à observer cette cicatrice. Elle fixait cette dernière trace de ce qu'il était arrivé, et elle ne tremblait pas. Elle n'avait plus peur.

*Satisfaite des petits ajustements ?*
*Pas entièrement...*
*Hum... Ses choses là demandent du temps. Tu n'as pas encore assez d'énergie pour que je puisse être à 100%...*
* Reposes-toi pour l'instant...*
* J'en ai assez de dormir...*

Refermant ses habits, elle se dirigea à nouveau dans les couloirs. Déployant tranquillement son reiatsu cette fois-ci, elle se rendit compte qu'elle émettait naturellement plus de reiatsu, et eut un peu de mal à diminuer sa puissance pour seulement repérer qui se trouvait dans les lieux. Trouvant sans mal la présence de Keigo et d'Herkal dans leur chambre respective, elle eut un doute quant à la localisation de Cryo, mais continua son chemin jusqu'au bureau principal. Jetant un coup d'oeil à la bibliothèque elle attrapa bien vite un de ses livres, et se posa sur le canapé pour commencer sa lecture.


Une heure plus tard, observant la jeune femme assoupit dans le canapé, une silhouette vint lui déposer une couverture sur le dos avant d'éteindre la seule lumière de la pièce.



_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après maintes tortures...   Aujourd'hui à 9:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Après maintes tortures...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Salle des tortures
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Monde des Humains :: L'ancien QG-
Sauter vers: