Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [HM] Dans un clan oublié...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: [HM] Dans un clan oublié...   Lun 31 Mai - 0:16

Lorsque Raven se décida à quitter le seireitei en pleine apocalypse, ses ombres disparurent, ce qui fit disparaitre la technique dans laquelle Matsi était emprisonnée depuis maintenant plusieurs minutes. Le voile ténébreux qui l'entourait s'évapora, et la jeune femme qui flottait dans ce voile depuis tout à l'heure crut qu'elle allait chuter.
Néanmoins la chute ne vint pas. Au contraire, elle sentit quelqu'un l'attraper dans ses bras. A moitié consciente, et les yeux remplis de larmes, elle ouvrit légèrement les yeux. La lumière lui faisait mal aux yeux, et elle voyait trouble.

- Cryo...?

Elle vit un peu mieux, et se rendit compte qu'il ne s'agissait pas de son chef, qui pourtant l'avait sortit de plusieurs mauvaises situations. Elle ne voyait pas le visage de celui qui l'emmenait à présent, mais elle distinguait les vêtements qu'il portait... Cette tenue était très reconnaissable... Surtout pour quelqu'un qui avait vécu toute son enfance avec ces personnes...

- Revan...?


La confusion était normale. La seule personne vivante qui pouvait porter ce genre de vêtement était son frère de coeur. C'était le seul avec elle à être encore les représentants de ce clan à présent disparut et oublié des mémoires...
Aucune réponse ne se fit entendre. Son porteur gardait le silence, et continuait de se déplacer sans qu'elle ne sache où.
Sans chercher à savoir si s'agissait vraiment de son frère, la jeune femme sombra alors dans le coma. Pendant tout ce temps passer dans cette technique au voile de ténèbres, les ombres de Raven l'avait maintenu en vie, et surtout consciente. A présent, la fatigue du à toute l'énergie dépensée refaisait surface. Et pire, la plaie béante fait par le zanpakutô de Raven, maintenu quasiment fermée pendant sa technique, était à nouveau complètement ouverte. Le sang coulait alors à flot de la blessure profonde que le shinigami légendaire lui avait fait.





Plusieurs jours et même quelques semaines s'étaient écoulés, et la jeune femme était restée inconsciente pendant tout ce temps. Sa blessure à l'épaule avait été correctement soignée, et à son réveil elle pourrait surement recommencer à bouger son bras. Ses blessures les moins graves quant à elles étaient complètement cicatrisées. Néanmoins, la technique que Raven avait utilisé contre elle l'avait plus blessé psychologiquement que physiquement. Il l'avait complètement poussée à bout... Et pour le moment elle restait dans son état inconscient, comme si elle tentait d'échapper à la dure réalité qu'elle allait devoir affronter quand elle se réveillerait.
Néanmoins, son corps avait des besoins, et malgré les soins que l'on lui prodiguait, pour vivre, elle allait devoir se réveiller...



La première chose qu'elle sentit, c'était de la chaleur. Elle se trouvait dans un lit confortable, et emmitouflé dans une chaude couverture. Ensuite, elle sentit une légère douleur au niveau de son épaule. Elle se souvint alors de ce qu'il s'était passé. Elle resta alors immobile, cherchant à se rendormir. Elle ne voulait pas savoir où elle était, ni avec qui elle était, ni combien de temps s'était écoulé. Elle voulait se rendormir et échapper à toutes les responsabilités qui allaient lui incomber tôt ou tard.
Néanmoins elle ne réussit pas à se rendormir, et elle se décida enfin à ouvrir les yeux. Elle les ouvrit lentement, tandis que la lumière l'éblouissait. Elle distingua ce qui l'entourait, petit à petit, passant de la lumière flou aux contours nets de la pièce dans laquelle elle était.

- Où suis-je...?


Elle parla faiblement, ne s'attendant pas vraiment à une réponse : elle avait bien vu qu'elle était seule dans cette pièce.
Elle se redressa lentement, se mettant assise sur le lit, et chercha ce qui lui importait le plus : son zanpakutô, qu'elle trouva juste à ses côtés.

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui


Dernière édition par Matsi le Ven 4 Juin - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Raven
PNJ Légendaire


Nombre de messages : 146
Age : 27
Division : sans division
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Lun 31 Mai - 19:59

Le Capitaine Zanato soutenait une allure rapide et ferme. Vêtu d'une bure obscure, il se frayait un passage à travers la foule. Les soldats de tous le clans s'étaient amassés devant les portes de la princesse. Deux imposants gardes étaient postés devant les lourdes portes de bois massifs, et de leur hallebarde, ils en gardaient l'entrée. Tant bien que de mal, Zanato parvînt aux portes et presque aussitôt les gardes laissèrent le champ libre. Le Capitaine aux traits froids et fermes poussa les portes qui s'ouvrirent avec fracas. Il pénétra ensuite dans l'antichambre où était assise sur une chaise une vieille femme. Il s'agenouilla devant elle et lui baisa la main tandis que les lourdes portes étaient refermées. Le jeune homme releva ensuite la tête avec un regard emplis d'émotions.

« Comment va-t-elle ?
_ Beaucoup mieux que quand tu l'as amenée. Elle s'en sortira, Benkei.
_ Elle doit survivre pour mieux nous commander...
_ Ne lui en demandes pas trop.
_ Elle n'a pourtant pas le choix. Notre Seigneur est mort et avec lui son apprentis.
_ Raizo reviendra.
_ Raizo ? Vous voulez dire Revan, n'est-ce pas, ô mère ?
_ Oui, mais Revan a beaucoup changé. Il est devenu un homme et un robuste guerrier.
_ Mère, vous êtes bien douce de penser que Revan est encore en vie. Mais il n'a guère donné de nouvelles depuis son précédent combat. Celui-ci a du lui être fatal.
_ Il en sera autrement pour tous les valeureux. Saches que bien des destins seront changés à jamais. Maintenant va la voir, elle s'est réveillée. »

Le Capitaine Zanato inclina la tête afin que la vieille femme puisse poser sa main sur sa chevelure brune. Le jeune homme se releva alors avec réconfort puis se dirigea vers la petite porte à l'autre bout de l'antichambre. Il déverrouilla le loquet puis poussa lentement la porte. Il espérait revoir la femme qu'il avait connu jadis. Une femme douce et aimante ayant besoin d'être protégée. Il espérait retrouver l'amie qui lui avait été arrachée voilà de cela bon nombre d'années. Cependant, il savait que le temps passé l'avait changé. Son appartenance à une organisation malfaisante n'était pas anodine. Il se pouvait qu'une noirceur se soit installé dans son cœur... et ça, Benkei ne voulait pas l'admettre. Il fallait qu'il la ramène à la raison, coûte que coûte afin qu'elle assume le rôle qui lui incombait maintenant que Revan était mort. Elle allait devoir commander le clan et Benkei, lui, serait son fervent serviteur prêt à sacrifier des centaines de vie s'il fallait pour la préserver de la mort. D'ailleurs, ici tous étaient là pour ça. Revoir la princesse et s'incliner face à elle.

Lorsque la porte fût suffisamment ouverte pour qu'il puisse voir le lit, Benkei resta un instant immobile, le regard rivé au sol. Il ne voulait pas manquer à l'étique et laissait le temps à Matsi de se vêtir convenablement. Lorsque ce fût fait, Benkei s'avança puis s'agenouilla face à la petite femme qui se tenait péniblement debout au pied du lit. Le regard toujours rivé sur le sol, Benkei commença.

« Nous sommes heureux de vous avoir retrouvé, Matsi. Désormais le clan n'a plus rien à craindre. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Lun 31 Mai - 21:42

La jeune femme observa la pièce dans laquelle elle se trouvait. C'était une chambre, assez simple, mais quelques détails la troublait. En dehors du fait qu'elle ne connaissait pas ce lieu, bien évidemment. Cette pièce n'était pas somptueuse, mais c'était à la limite. Ce n'était pas une simple chambre. Elle était bien trop grande pour cela...

Elle se redressa sur son lit, et laissa ses jambes glisser en dehors du lit. Elle attrapa le manche de son zanpakutô.

- Que s'est-il passé.... ?

Elle ne reçut qu'un sifflement de son zanpakutô comme réponse. Apparemment celle-ci avait encore besoin de repos.
Matsi aussi voulait encore dormir, mais elle avait des jours de sommeil d'avance, et elle savait qu'elle n'arriverait pas à retrouver le repos pour le moment. Alors il valait mieux qu'elle aille de l'avant.

Elle se redressa, essayant avec peine à se mettre debout. Cela devait faire plusieurs jours qu'elle avait perdu connaissance. Suffisamment pour qu'elle ait du mal à marche de nouveau. Elle fit quelques pas, se tenant au lit, et se déplaça jusqu'à une tenue qui se trouvait tout près du lit. C'était un très beau kimono. Et apparemment, il avait été mit intentionnellement à cet endroit pour qu'elle le mette lorsqu'elle serait réveillée.
Par des gestes lents, la jeune femme s'habilla, après avoir reposer son zanpakutô sur le lit.

Lorsqu'elle eut fini de nouer son obi autour de sa taille, la jeune femme sursauta, entendant quelqu'un entrer dans la pièce. Elle fit volte face, et l'observa. Elle n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche que le jeune homme s'approcha d'elle et s'agenouilla.

La jeune femme écarquilla les yeux. Elle ne comprenait pas. Déjà, elle ne comprenait pas pourquoi Il était là, s'il s'agissait bien de lui. Et puis, elle ne comprenait pas pourquoi il agissait ainsi.

Elle s'écroula alors à terre, à genoux, à un mètre à peine du jeune homme.

- C'est... c'est impossible... Tout... tout le clan a été tué... Que s'est-il passé...? Que... se passe-t-il? Est-ce que je suis morte de nouveau...?

Elle s'approcha de lui, le prit par les épaules et le força à la regarder dans les yeux.

- Où est-ce qu'on est !? Comment suis-je arrivée ici..?

La jeune femme avait un air affolé. Elle avait l'impression que plus les jours passaient, et plus la situation lui échappait. Entre l'apparition de Raven, et maintenant l'apparition de personne qu'elle croyait à jamais disparue...

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Raven
PNJ Légendaire


Nombre de messages : 146
Age : 27
Division : sans division
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Lun 31 Mai - 22:22

Benkei fût soulagé de constater que Matsi, son amie d'enfance, était toujours aussi fragile. Peut être y avait-il encore un peu d'espoir la concernant. Le jeune homme fût troublé lorsqu'elle le saisit par les épaules. Les années avaient passées et ils n'étaient plus des enfants. Indéniablement, Matsi était devenu une belle femme... peut être un peu trop pour lui. Benkei enfonça donc sa tête dans ses épaules et attendit qu'elle eut fini de se lamenter. Suite à cela, il plongea son regard dans le sien.

« Beaucoup ont survécus grâce à mère. Elle nous a rassemblé à la Soul Society puis nous a raconté notre histoire. Chacun, avec le temps qui fut nécessaire, s'est souvenu de son passé. Avant, nous étions des humains, désormais, nous sommes des Shinigamis. Nous nous sommes entrainés dur jusqu'à ce jour, pour que Revan ou toi puissiez prendre le commandement d'un clan viable. Nous formons une petite armée cachée dans les montagnes bien au delà des limites du Rukongai. Personne ne connait notre existence. »

Benkei savait que l'histoire avait été résumé à sa plus simple forme. Il comptait bien développer, mais avant cela, il aida la jeune femme à se relever puis à s'assoir sur le lit. Benkei, gêné par cette situation délicate, se plaça à l'autre bout de la pièce en tirant une chaise du bureau plaqué contre le mur d'entrée.
La lumière n'était pas particulièrement vivace. Seule une bougie éclairait péniblement la chambre et la danse de la flamme rappela de vieux souvenir au jeune Capitaine. Il se revoyait plus jeune, lors de cette tragique nuit qui faillit apporter une fin funeste au clan. À l'époque, il était avec ses amis du club 竜 [Tatsu – Dragon ] et ils s'étaient réfugiés dans les parties inférieures du dojo du village alors que le clan d'Hijito, après avoir décimé leurs pères au manoir des Gil'Sayan, brûlait le village entier, tuant femmes et enfants.

« Quand on s'est aperçu que vous et Revan aviez suivis nos pères au manoir Gil'Sayan, il n'était pas trop tard pour vous rejoindre. À l'époque, comme vous le savez, le club était soumis à la démocratie. Nous devions voter à l'unanimité chaque décision. Ce soir là, nous avons longuement parlementé. Beaucoup ne voulaient pas quitter le village, d'autres, comme Lin et Ishikawa voulaient rejoindre la bataille. Seulement, lorsque nous finîmes par convaincre nos frères il était trop tard. Nos pères avaient été décimés, nous en étions convaincus puisque Hijito et ses hommes massacraient le village. Nous restâmes un moment dans les sous sols, mais entendant nos familles hurler de terreur, nous montâmes, résolu à nous battre et à faire payer à ces chiens. Cependant nous n'étions pas de taille. Nous nous fîmes tailler en pièce et capturer. Durant la journée qui suivît nous fîmes torturés puis exécutés à la tombé de la nuit. »

Benkei savait qu'un détail clochait dans son récit, mais il n'en n'était pas autrement. Alors qu'ils avaient atrocement soufferts et qu'ils virent leurs familles se faire massacrer une grande tristesse et un rage incommensurable ravageaient leur esprit. Ils n'auraient pas dû se retrouver à la Soul Society, mais il en fût ainsi grâce à leur mère qui les protégea du mal.
Benkei regarda Matsi qui avait remarqué l'anomalie dans son récit, Benkei en fût affligé et répondît brutalement.

« Ne me demandez pas comment nous ne sommes pas devenus Hollows, je n'en sais rien ! Mère n'a jamais voulu nous dire comment elle s'y est pris. J'ignore tout de cette magie. »

Depuis toujours, Benkei avait été superstitieux et le fait qu'ils ne se soient pas transformés en Hollow tenait des pouvoirs de Séphrénia, leur mère, qui n'avait rien d'ordinaire. Une part de surnaturel se cachait en elle pour Benkei et bien d'autres membres du clan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Mar 1 Juin - 13:54

Matsi ne remarqua pas que son ami d'enfance était quelque peu gêné par la situation. Elle le laissa l'aider à se rassoir sur le lit, et elle le regarda s'éloigner à l'autre bout de la pièce.
Elle se recroquevilla sur elle même en écoutant son récit.

- Pas une seule fois.... Quand je suis morte... Pas une seule fois j'ai pensée qu'il y avait des personnes qui s'étaient retrouvée également à la Soul Society...... La chambre 46 nous a effacé la mémoire... A moi et à Revan... Mais même quand je me suis rappelée petit à petit de mon passé... Je n'y ai même pas songé...

Elle baissa les yeux. Quand bien même la plupart des membres du clan aurait du se transformer en Hollow... Il restait des enfants à l'époque... Elle aurait du y penser...

Elle releva les yeux vers Benkei lorsqu'il lui raconta comment ils étaient morts. Il argumenta directement sur la raison mystérieuse pour laquelle aucun d'eux n'était devenu Hollow.

- Il y a des personnes qui possèdent des pouvoirs qui dépassent notre entendement. L'important c'est que tout le monde soit réunit... Et encore présent.

Un frisson lui parcourut le corps.

* Par curiosité on est allé à la rencontre de Silkar et des autres...... On les a vu mourir devant nos yeux... Et quand nous sommes rentrés... Il était trop tard..... On aurait du rester à notre place... On aurait du rester au village...

Elle enfouit son visage dans ses bras, et s'empêcha de pleurer. Elle resta quelques minutes immobiles, sans parler.

Elle se repassa dans sa tête ce qu'il venait de se passer depuis maintenant plusieurs minutes, depuis qu'elle s'était réveillée. Elle se remémora tout ce que son ami lui avait dit depuis tout à l'heure...

*"... pour que Revan ou toi puissiez prendre le commandement d'un clan viable..."*

Elle sursauta et sortit sa tête de ses bras, fixant Benkei d'un air surprit.

- Je... Raven m'a dit qu'il avait tué mon frère.... Mais... Je... Maitre Silkar était fait pour commander ! Revan aussi! Mais moi... Je n'ai pas toujours fait partie du clan Redoran! Il y a plein de personne qui mérite plus que moi de diriger ! Je ne suis pas faite pour diriger... Encore moins un clan que j'ai abandonné.

Elle resta silencieuse quelques minutes.

Elle se releva ensuite, posa pied à terre, tenant à peu près correctement debout. Elle essuya le peu de larmes qui avaient coulées le long de ses joues.

- S'il te plait... J'aimerais sortir... J'ai besoin d'air frais... Je suis restée trop longtemps enfermée.

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Raven
PNJ Légendaire


Nombre de messages : 146
Age : 27
Division : sans division
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Mer 2 Juin - 21:22

Matsi tenta de se lever mais ne put faire trois pas qu'elle manquait déjà de force. Elle n'avait pas encore totalement récupéré, sa blessure à l'épaule la faisait encore souffrir. Benkei alla l'aider à se remettre au lit. Il l'allongea puis lui adressa un sourire réconfortant. Elle en avait encore pendant quelques temps. Les pouvoirs de Séphrénia avaient fait des miracles, mais tout a limite. Et ceux de Séphrénia ne pouvaient pas remettre Matsi sur pieds en à peine trois jours. Il faudra surement deux bonnes semaines à la jeune femme pour récupérer pleinement de sa blessure et encore bien plus pour guérir psychologiquement. Se redressant, Benkei observa la jeune femme sombrer dans un sommeil profond. La balade de serait pas pour ce jour. Il se retira donc, veillant à refermer les rideaux et à verrouiller la porte derrière lui. Le lendemain matin, Matsi fût réveillé par une jeune femme qui déposait un plateau sur la table. Il y avait toute sorte de denrées alimentaires à l'attention de Matsi. La jeune femme alla ensuite ouvrir en grand les rideaux après avoir dit bonjour. Elle déposa ensuite une tunique sur une chaise. C'était un kimono de couleur vert olive foncé des coutures dorées. Le tissu était de grande qualité et Séphrénia l'avait confectionné spécialement pour la jeune femme.

Après que la servante se soit retirée et que Matsi ai mangé à sa faim puis s'être changé et avoir profité de la vue de la chambre surplombant le précipice au dessus duquel était perché le refuge, Benkei entra après avoir frappé. Le Capitaine s'assura que la jeune femme était vêtu décemment avant d'entrer dans la pièce. L'homme était toujours vêtu d'une bure obscure, laissant la capuche rabattue. Une ceinture venait resserrer la bure au niveau de la taille sur lequel était attaché son zanpakutoh. Il portait de lourde botte aux épaisses semelles qui résonnaient à chacun de ses pas. Ses yeux bleus ressortaient grâce à ses cheveux bruns plaqués en arrière et à la queue de chevale descendant au haut de ses omoplates. Il taillait chaque jour un bouc qui ajoutait un peu de maturité et de sévérité à son visage déjà bien terni par la tristesse. Ses yeux renfoncés et surmontés d'épais sourcils et d'arcades aux formes agressives décrivaient la détermination qui habitait son esprit. Le Capitaine s'inclina respectueusement.

« Il me semble que vous vouliez marcher. »

Le Capitaine et la jeune femme sortirent de la chambre et suivirent le long corridor au marbre. Les arcades s'échouaient sur des baie vitrée qui donnaient sur l'immensité des montagnes. Les lieux avaient été conçus afin de laisser penser à un espace très ouvert. Les peintures étaient chaudes et le levé de soleil illuminait les murs de sa couleur orangée. Et tout en marchant lentement, les mains derrières le dos, Benkei se mit à penser à son ami. Il jeta un regard attendri par la vitre de gauche.

« Revan adorerait cet endroit... »

Il n'avait pas oublié que l'enfant démon aimait les levés de soleil. Cet attrait particulier avait suscité la curiosité du jeune garçon qu'était Benkei à l'époque. Revan lui avait répondu que le levé du Soleil était ce à quoi il aspirait. Revan voulait s'élever à un point où il ne manquerait plus jamais à son devoir... les levés de soleil en seraient témoins. À cette époque Revan n'avait que 8 ans. Benkei avait dès lors décidé de vouer sa vie à cet homme. Mais aujourd'hui, seule Matsi vivait encore et il fallait qu'il fasse tout ce qui était en son pouvoir pour la protéger.
Ils arrivèrent ensuite au hall principal. Les hautes colonnes sculptées étaient incroyables. Les arcades étaient peintes de scènes de guerres et plus particulièrement celles du clan. Le marbre s'étendait dans tout le palais. De nombreuses personnes vaquaient à leur occupation. Cet endroit paraissait à la fois si vivant et si mort. Benkei avait bien du mal à trouver ses marques ici. Séphrénia avait fait construire cet endroit uniquement pour Revan qui, selon elle, reviendrait inévitablement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Jeu 3 Juin - 22:31

La jeune femme vit bien que son ami n'était pas vraiment d'accord qu'elle sorte maintenant. Elle le laissa faire, et, les yeux baissés, se remettant dans son lit, allongée. Elle le regarda, il ne ressemblait plus vraiment au Benkei qu'elle avait connue des années plus tôt. Il avait vieillit, surtout, mais ce n'était pas ça qu'elle regardait. Quand ils étaient enfants, il semblait vraiment plus heureux, alors que maintenant il semblait si froid et glacial, même s'il était vraiment attentionné envers la jeune femme. Il lui fit un sourire, et la jeune femme ne chercha pas plus loin. Après tout, il restait le même Benkei qu'auparavant... Il avait juste mûrit, et vieillit. Comme elle.
Allongée ainsi dans ce lit confortable, la fatigue reprit le dessus, et la jeune femme commença à fermer lentement les yeux. Elle résista quelques minutes à la fatigue : elle ne voulait pas s'endormir, pour se rendre compte après que ce n'était qu'un rêve, et qu'elle se retrouvait toujours aux prises des desseins cruels de Raven...
Endormie, elle n'entendit pas son ami partir de la pièce.


La nuit fut agitée. La jeune femme remuait beaucoup dans son sommeil. Elle voyait encore le visage de Raven, et les voix des ombres qui l'avaient torturées.
- Eux aussi tu finiras par les trahir!


La jeune femme se réveilla brusquement, et se redressa dans son lit. Elle était en sueur, complètement apeurée, le cœur continua de battre à un rythme effréné. Elle mit quelques minutes à reprendre une respiration normale. Elle se rallongea, et fixa l'obscurité dans laquelle elle se trouvait à présent. Elle mit alors quelques heures avant de pouvoir se rendormir...


Le matin se présenta, et la jeune femme se réveilla en douceur, entendant du bruit autour d'elle. Elle ouvrit doucement les yeux, et vit quelqu'un près d'elle. Cette personne ouvrit les rideaux, ce qui éblouit Matsi, qui dût tout d'abord refermer les yeux avant de les rouvrir, s'habituant lentement à la pièce qui baignait à présent dans la lumière.
Elle répondit au bonjour de la jeune femme qui venait de lui apporter le petit déjeuner, et elle se redressa dans le lit. Elle s'étira, et regarda autour d'elle. Elle se sentait mieux, et elle avait surtout oubliée ce qu'il s'était passée pendant la nuit.
Elle attrapa le plateau et le mit sur elle. Elle se mit alors à manger avec appétit : son ventre criait famine.
Lorsqu'elle fut rassasiée, la jeune femme reposa le plateau, et s'approcha de la tenue qui avait été posée non loin de là. Elle l'observa, et la toucha avec précaution : elle avait l'habitude de porter des kimonos, mais les siens étaient loin d'être d'une si grande qualité ! Elle hésita encore quelques instants avant de se changer : ce kimono était vraiment pour elle? Pourquoi lui donnait-on quelque chose d'aussi précieux?
Lorsqu'elle fut habillée, la jeune femme s'approcha d'un miroir qui était tout près. Elle s'observa dans toutes les coutures. Le kimono était vraiment magnifique. Elle attrapa une grosse et entreprit de se coiffer les cheveux. Seule, il était difficile de pouvoir se coiffer d'une jolie coiffure compliquée qui aurait été parfaitement avec le kimono, mais elle réussit tout de même à faire mieux que sa coiffure habituelle, prenant grand soin de son physique. Elle ne savait pas pourquoi elle faisait ça : d'habitude sa coiffure et ses kimonos habituels suffisaient, elle ne se souciait pas spécialement de si elle était très belle ou non. Mais là... Avec une telle tenue, elle n'avait pas envie d'être mal vue... Et puis, peut être qu'aujourd'hui Benkei la laisserait sortir... Donc il fallait qu'elle soit bien vu par les membres qu'elle allait croiser...

Achevant sa coiffure, la jeune femme s'approcha de la porte, et tenta de sortir : celle ci était fermée, ce qui étonna la jeune femme : était-elle prisonnière? Elle oublia rapidement cette idée. Les fenêtres, même si elles donnaient sur le précipice, seraient de bons moyens de s'échapper : elle pouvait s'échapper s'il le fallait vraiment.
Elle laissa tomber : Benkei finirait bien par lui dire pourquoi il l'avait enfermé....
Elle décida alors d'observer le peu de l'extérieur qu'elle pouvait voir de sa fenêtre : la vue était impressionnante. C'était sur : elle ne pourrait pas fuir par le bas, elle se trouvait beaucoup trop haut, et même pour une capitaine comme elle, la chute risquait d'être très violente.

Alors qu'elle était dans ses pensées, la jeune femme entendit quelqu'un frapper à la porte. Elle répondit, et vit son ami entrer. Un sourire illumina le regard de la jeune capitaine lorsque Benkei lui proposa de sortir.
Elle le suivit alors, sortant de la chambre.

Le pas du jeune homme était lent, comme s'il se doutait qu'il devait laisser le temps à la jeune femme d'observer les lieux, et de s'émerveiller devant autant de magnifiques décors. Le long corridor était baigné dans la lumière du soleil qui venait de pointer le bout de son nez.
La jeune femme se précipita à l'une des fenêtres, observa la scène. Elle aimait les levés de soleil, même si elle préférait les couchers de soleil...
Elle entendit son ami faire référence à Revan. Elle se mordit légèrement la lèvre. Elle allait justement penser à lui.

"Tu disparais et lui donne aucune nouvelle puis après tu reviens comme si de rien n'était ? Comment a-t-il fait pour supporter une ingrate telle que toi ?..........."


Les paroles de Raven revinrent dans sa mémoire comme un coup de marteau. Elle se retint au bord de la fenêtre pour se pas s'écrouler, et cacha son visage apeurée à Benkei pour ne pas qu'il s'inquiète.
Que dirais Revan s'il savait tout ce qu'elle avait fait? Elle l'avait trahis, elle l'avait abandonnée, et maintenant, elle était ici, là où le clan s'était reconstruit... Et on la traitait en princesse! Ce n'était pas juste envers lui. Elle avait toujours tout, et lui jamais rien...
Elle resta immobile quelques secondes, le regard assombrit.

Lorsque Benkei reprit la marche, la jeune femme le suivit, à peine deux mètres derrière lui, d'un pas lent. Cette vision l'avait quelque peu refroidit.
Ils arrivèrent au hall principal, ce qui changea légèrement les idées à la jeune femme. Elle observa le décor, encore plus splendide que précédemment, mais Matsi s'extasia moins : elle préférait rester un peu en retrait de tout ça...
Elle s'approcha de Benkei, restant tout près de lui. Cet endroit lui était inconnu. Les gens, bien que faisant partit du clan, avaient changés pour la plupart. Et puis à l'époque elle était encore bien jeune. Elle ne reconnaissait quasiment personne, et surtout, ce lieu lui était complètement inconnu. L'ambiance était beaucoup moins chaleureuse que ce qu'elle avait connu que dans sa chambre... à l'abri des regards des autres...
Elle arriva derrière Benkei, et s'agrippa légèrement à sa tenue. Elle posa sa tête contre son dos, et lui chuchota...

- Je ne suis pas chez moi ici...


Elle releva lentement les yeux qui s'étaient légèrement embuées.

- J'ai fait des choses impardonnables. C'est Revan qui doit commander le clan, pas moi. Même si Raven m'a dit que... qu'il... qu'il la...


Ses derniers mots s'étranglèrent dans sa gorge. Elle était incapable de penser que Revan était mort. Elle s'attendait encore à le voir arriver, à se faire réprimander, et à le voir comme à son habitude poser sa main son front et soupirer d'exaspération. Elle avait toujours été dans l'ombre de Revan, tout en étant proche de lui, et cela lui avait toujours convenu... Alors pourquoi ça devrait changer?

Elle baissa de nouveau le regard. Elle avait peur de ce qu'elle allait devoir affronter. Certains membres du clan allaient surement lui en vouloir de ne pas être restée au village lorsqu'ils étaient enfants, et de ne pas être revenu après leur mort... Et de n'avoir toujours pas tué Hijito, qui était responsable de tout ça...

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Raven
PNJ Légendaire


Nombre de messages : 146
Age : 27
Division : sans division
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Dim 6 Juin - 14:07

Benkei écouta attentivement Matsi même si cet excès de faiblesse l'exaspérait. Il s'attendait à la voir plus fragile que les autres, elle l'avait toujours été, mais il avait pensé qu'avec l'age elle aurait appris à prendre du reculs. Malgré le temps passé à commander ses hommes et à apprendre à les cerner, il avait échoué avec son amie d'enfance. Il compris alors que plus rien n'était comme avant mais qu'il fallait continuer à avancer. Il s'arrêta alors, le regard froid et perçant, les mains derrière le dos, il chercha à capter son regard.

« Je peux comprendre que pour vous ce ne soit pas simple. Vous venez tout juste de découvrir que nous n'avons pas tous disparus et l'on vous demande beaucoup. Mais regardez ces gens autour de vous. »

Benkei jeta un regard alentours. Ces gens il les connaissait tous. Durant des années il avait passé son temps à apprendre à les connaître. Du simple courtier à l'homme de guerre. Ils avaient fondés une société à part entière et Benkei avait joué un rôle prédominant, bien que ce dernier se voyait encore comme la cinquième roue du carrosse alors que les autres le voyaient comme leur chef. Toutefois Benkei n'aimait pas commander. Il fallait parfois faire des compris horrible et jouer avec les nerfs des habitants de la cité. Dès que quelque chose allait mal c'est à lui qu'incombait toute la faute. On lui reprochait souvent son manque de tact et détachement de la population civile. Benkei était un leader né et agissait pour la sécurité avant tout et cela passait bien souvent au dessus des volontés des simples civils qui vivaient dans cette cité en fréquentant chaque jours les homme d'armes. Toutes ces raisons faisaient que Benkei voulait coûte que coûte lui trouver un remplaçant. Il est clair que si le choix s'était présenté il aurait choisi Revan de par son charisme et l'enseignement particulier qu'il reçut de Silkar. Cependant, actuellement, seule Matsi pouvait reprendre le flambeau et mener les Redorans à la bataille. Il revînt alors à la jeune femme qui s'était permis de regarder elle aussi alentours.

« Ces gens ont besoin d'un leader. Quelqu'un qui sache prendre de sage décision à l'encontre de la volonté de la communauté. Il nous faut un chef capable de mener notre armée à l'encontre de Raven. Si j'avais le choix... Si Revan était parmi nous vous n'auriez pas à endosser toutes ces responsabilités. Toujours est-il qu'actuellement nous ne pouvons nous passez de vous. Bien que la décision finale vous appartienne, prenez en considération le faite que nous ne pourrons vaincre sans vous. »

Alors qu'il s'était placé en situation de demandeur, Benkei ne laissait paraître aucune émotion. Son rôle jusqu'à présent lui avait permis de développer cette faculté qui consistait à ne rien laisser paraître, et ce, même quand tout allait mal. Il y avait encore bien des problèmes à régler dans la cité avant de s'occuper des affaires des autres mondes. Mais Benkei ne pouvait ignorer la menace qui planait sur tous. Raven était de retour et il leur avait laissé un instant de répit. Cela ne pouvait être anodin. Cela voulait dire qu'il préparait forcément quelque chose. Et connaissait la réputation de l'homme en question, il ne pouvait s'agir de rien de bon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Lun 7 Juin - 14:12

La jeune femme avait mûrit depuis plusieurs années. Mais aujourd'hui elle était complètement perdue, et se retrouver qu'avec des personnes qu'elle connaissait dans sa tendre enfance (même si elle n'était pas si tendre que ça! ) la faisait revenir dans cette période où tout le monde s'inquiétait pour elle et lui demandait de ne jamais en faire trop... Et voilà que maintenant ils s'appuyaient tous sur elle... Revan avait été formé pour être plus tard celui qui commanderait le clan, elle n'était que sa soeur, à l'époque l'idée même que ce serait elle qui gérerait tout...

Elle avait beau être devenue anciennement capitaine d'une des divisions du gotei 13... Ce n'était juste pour sa puissance... Pas pour ses capacités de gestion... Elle ne connaissait que le minimum... Ça avait toujours été son lieutenant ou Narunami qui lui gérait tout ce qu'elle devait faire...

"Ces gens ont besoin d'un leader. Quelqu'un qui sache prendre de sage décision à l'encontre de la volonté de la communauté..."


Elle reprit contenance, et releva les yeux vers le jeune homme. Comment pouvaient-ils penser qu'elle serait capable de prendre de sage décision, et encore plus d'imposer ses décisions...

- Désolée... Je n'aurais pas du agir comme cela mais... Devoir imposer mes décisions à tout un clan que j'ai abandonné depuis plus d'une vingtaine d'années... Ce n'est pas juste envers le clan...


Elle marcha de quelques pas, et observa les environs.

- Je veux bien vous diriger, même s'il me faudra du temps pour pouvoir réussir à faire ça correctement... Je pense même qu'une vie ne suffirait même pas à gérer un clan correctement... Mais je ferais de mon mieux...


Elle se tourna vers observa Benkei.

- Néanmoins le clan à lui tout seul ne pourra venir à bout de Raven. Je suis bien placée pour apprécier sa force. Il m'a mit à terre sans problème... Je n'ai même pas eut le temps de déployer toute ma force... Il faudra le soutien de la Soul Society et du monde des Humains... C'est là que ça pose un problème : je suis considérée comme une traitresse de haute importance. Au même titre que Cryo ou Abarai Ryuke. Jamais la chambre 46 n'acceptera de s'allier à notre clan si je suis là...


Elle hésita quelques secondes avant de poursuivre... Elle n'était pas sur de ce qu'elle allait dire ensuite...

- L'aide de Cryo et de son organisation à laquelle j'appartiens pourrait être vraiment utile. Cryo possède un pouvoir qui n'a plus été observé depuis plusieurs siècles... Néanmoins.. le convaincre de s'allier à la Soul Society ou même à moi s'il se rend compte que je reste ici... Ce sera impossible...


Elle baissa les yeux.

- ... Il ne m'écoutera pas.

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Raven
PNJ Légendaire


Nombre de messages : 146
Age : 27
Division : sans division
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Lun 7 Juin - 18:44

Benkei était contrarié de d'apprendre que Matsi avait trahit la Soul Society. Dans un premier temps il se demanda pourquoi ou pour qui. Mais tout cela avait peu d'importances car elle devait avoir ses raisons. Ici personne n'était allié avec la Soul society. Les Redorans était un clan à part. Personne n'allait reprocher à Matsi d'avoir abandonner la Soul Society, surtout en sachant ce qu'avant faite cette dernière aux populations spirituelles humaines il y a bien longtemps. Benkei revînt alors à l'affaire la plus pressante.

"C'est une bonne chose de vous avoir pour chef. Mais ce que vous me dites sur Cryo m'inquiète, peut-on avoir confiance en lui ?
_ Assurément pas, intervînt Séphrénia qui approchait avec une démarche gracieuse. Cet homme ne voit que on nombril. Toutefois nous ne pourrons nous passer de lui.
_ Matsi, vous devrez donc convaincre votre contact de s'allier avec nous. Bientôt nous irons voir le monde des humains. Nous nous placeront provisoirement sous leur tutelle et nous proposeront à la Soul Society de former une coalition contre Raven.
_ Le Monde des humains est déjà sur le pied de guerre, observa Séphrénia. J'ai appris qu'un jeune soldat de l'institut de Karakura enquêtait avec zèle sur Raven. Il pourrait nous servir.
_ N'allons pas trop vite. Laissons Matsi se reposer puis elle pourra ensuite contacter ce Cryo..."

Benkei allait poursuivre lorsqu'un homme en arme se présenta le souffle coupé. Benkei lui ordonna de se calmer afin de garder les idées claires. L'homme souffla alors puis délivra son message.

"Un individu rôde dans les parages, mon Capitaine.
_ Je le sens d'ici, observa Séphrénia. Il est puissant et se dirige vers nous.
_ Alertez la garde. Tenez-vous prêt mais pas de bavure. Il s'agit peut-être d'une visite de courtoisie."

L'homme se retira au pas de charge. Les hommes en armes qui se trouvaient dans le hall déguerpirent au quart de tour. Benkei se tourna vers Matsi.

"Désolé, je dois vous quitter. Il faut que je dirige nos hommes."

Le jeune Capitaine s'éloigna rapidement alors que Séphrénia invita Matsi à marcher à ses côtés. La tension était facilement perceptible. La vieille femme ne semblait guère apprécier ce qu'était devenue la Shinigamie de la Flamme Noire.

"C'est Cryo Tel'Katar qui vient à nous. J'espère que vous partirez avec lui. Benkei est naïf, il vois en vous le remplaçant de Revan. Mais il n'y a pas lieu de le remplacer car il ne devrait par tarder à poindre."

Les deux femmes continuèrent de marcher dans l'immense hall froid qui se vidait petit à petit de toute vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Lun 7 Juin - 19:45

Matsi leva les yeux vers le jeune homme et fixa Benkei. Elle se tourna vers Séphrénia lorsque celle ci apparut. Elle avait peu changée, juste un peu, mais pas suffisamment pour que la jeune femme ne la reconnaisse pas.

- J'ai confiance en Cryo. Il a toujours tenu les promesses qu'il a fait. Le seul problème est de pouvoir le convaincre. Mais je m'en... chargerais.


Une boule se forma dans sa gorge. Elle avait rarement eut la confiance de Cryo, et elle avait rarement réussit à le convaincre. Au moins avait-elle réussit à le convaincre de ne pas la tuer pour toutes les fois où il en avait eut l'occasion. Comme l'avait dit Séphrénia, la présence de Cryo sur le champ de bataille allait être précieuse. Donc maintenant, il n'était plus question d'uniquement du clan... Sa capacité à convaincre Cryo allait décidé de l'avenir de la bataille qui allait se jouer bientôt...
Elle allait se mettre à réfléchir sur comment elle allait faire lorsque un homme en armure se présenta, annonçant l'arrivée d'un individu puissant.
La jeune femme déploya son reiatsu, le laissant flotter dans l'air, dans le kilomètre autour d'elle. Elle reconnut alors le reiatsu de Cryo qui arrivait.
Comment était-il arrivé jusque là? Était-il là pour la chercher ou pour la tuer pour trahison? Même si normalement les traitres ils pouvaient envoyer un autre membre... Elle savait que Cryo voudrait se charger d'elle en personne...

La jeune femme observa Benkei juste avant qu'il ne parte...

- Désolé, je dois vous quitter. Il faut que je dirige nos hommes.

- Oui, mais...

Elle allait répondre qu'elle voulait les accompagner, qu'elle ne voulait surtout pas qu'ils attaquent Cryo. Non pas qu'elle eut peur qu'ils lui fassent du mal, au contraire : elle ne voulait pas que Cryo ait une bonne raison de les attaquer et de les tuer tour à tour.
Mais elle ne put rien dire. Les mots étaient bloqués dans sa gorge... Et puis Séphrénia l'invita à poursuivre sa "promenade". Elle n'avait aucune envie de continuer de marcher aux côtés de la vieille femme. Et les paroles de celle-ci confirma ses pensées.

Elle aussi elle avait comprit qu'il s'agissait de Cryo qui n'allait pas tarder à venir.
"J'espère que vous partirez avec lui..."


La jeune shinigami releva les yeux vers la vieille femme. Comme elle l'avait pensée, sa présence ici n'était pas vraiment bien perçue par tout le monde. Elle voulait partir d'ici, mais si certaines personnes ici avait besoin d'elle...

- J'aimerais être aussi sûre que vous que Revan va bientôt revenir. Ce serait le mieux pour le clan. Si j'arrive à convaincre Cryo de s'allier à votre cause, je repartirais avec lui. C'est tout ce que je peux faire pour le moment... Néanmoins, je ne peux pas continuer à marcher à vos côtés. Je dois aller rejoindre les autres. S'ils s'approchent de Cryo, même sans vraiment avoir l'intention de l'attaquer, il risque de tous les tuer. Je ne peux pas laisser faire ça.


Sans attendre l'avis de la vieille femme qui commençait déjà à être antipathique à la jeune femme, celle-ci disparut et se mit à courir, traçant en ligne droite, n'ayant comme point de repère que ce reiatsu qu'elle connaissait parfaitement. Elle ne connaissait pas le chemin, elle n'était pas dans ce clan depuis longtemps, et elle n'était pas sortit depuis plusieurs jours.

En une minute à peine, elle arriva près des soldats du clan. Elle arriva en se précipitant.

- Ne l'attaquez pas !


Elle passa devant les soldats et Benkei et se jeta sur le vizard qui se trouvait tout près. Elle passa ses bras autour de lui. Même si elle savait que ce geste allait peut être une raison de lui en mettre plein la gu*ule, elle n'avait pas pu s'empêcher. Elle releva les yeux vers Cryo. Elle avait légèrement les larmes aux yeux. Elle n'avait qu'une envie : celle de rentrer avec lui. Néanmoins, elle avait un devoir envers le clan. Elle devait convaincre le puissant vizard... Et elle devait restée... du moins jusqu'à ce que Revan revienne, ou que Raven soit détruit...

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Lun 22 Nov - 11:59

Plusieurs jours s'étaient écoulés depuis le réveil de la jeune femme et la visite du chef de la Flamme Noire dans ce lieu reculé du rukongai. La jeune femme n'assurait pas encore la totalité de ses fonctions de chef : il lui restait encore énormément à apprendre, et actuellement Benkei la chouchoutait un peu trop, pensant qu'il lui faudrait du temps avant qu'elle ne s'habitue à cette situation.

La jeune femme, en effet, ne s'habituait pas à ce lieu qui lui était inconnu. Ce n'était pas le village dans lequel elle avait grandit, pourtant la plupart des personnes qu'elle y avait connu était là.
La nuit empirait l'angoisse qui grandissait silencieusement en elle. Elle se sentait comme transportée de nouveau devant Raven, qui la mettait à terre sans aucun problème, puis les ombres l'entouraient, et elle perdait tout espoir de sortir de cette situation. Et comme à chaque fois, elle se réveillait en sursaut, se recroquevillait sur elle même, se demandant s'ils avaient vraiment un chance de battre Raven et son armée d'ombres...

Malgré tout ça, elle se levait chaque matins, ne laissant rien paraitre quand à l'angoisse qu'elle ressentait. Elle savait qu'elle n'était pas la seule à redouter la guerre qui se profilait. Pourtant tous les membres de ce clan semblaient fiers et déterminés, c'est pourquoi elle ne voulait pas flancher...

Chaque jours, elle s'appliquait à mettre des noms sur tous les visages qu'elle ne reconnaissait pas, ou qu'elle ne connaissait pas. Avec toutes ses années, de nouvelles têtes avaient apparus dans le clan, ce qui faisait chaud au coeur à la jeune femme : le clan, bien que composé d'âmes à la durée de "vie" prolongée, n'était pas en déclin : une nouvelle génération avait fait son apparition.



La jeune femme s'observa dans le miroir quelques minutes. Elle était nouveau habillée de manière somptueuse : un long kimono bordeaux aux coutures dorées. Ses cheveux étaient arrangés soigneusement en une coiffure compliquée, laissant une grande partie de ses cheveux descendre en cascade le long de son dos. Elle avait le visage dégagé de ses habituelles mèches qui la gênaient sans cesse.

Elle soupira légèrement. Depuis qu'elle était dans son clan, elle avait souvent Séphrénia sur le dos, ou un membres du clan qui la suivait sous les ordres de celle-ci. La jeune femme soupçonnait la vieille femme de l'habiller comme ça, en plus de lui donner une bonne image qui ne lui ressemblait pas, pour l'empêcher d'aller là où elle voulait, et faire ce qu'elle voulait.
Elle détacha son regard de sa tenue, et se mordit la lèvre inférieure.
En même temps, au fond d'elle, elle appréciait ses tenues qui lui donnait l'impression d'être une princesse dans son petit royaume.

Elle observa la porte de la chambre puis la fenêtre. Elle savait qu'un des sbires de Séphrénia l'attendait dans le couloir si elle sortait de sa chambre par la porte. Elle attrapa une cape, et, un petit sourire sur les lèvres la jeune femme s'approcha de la fenêtre, et sortit de cet endroit, malgré le gouffre qui se trouvait en dessous d'elle. Elle sauta sur le toit, et fit attention à ne pas être repérée. Elle mit la cape sur elle, couvrant ainsi le kimono qu'elle portait. Elle ne cacha pas son visage, même si cela signifiait être repérée ; elle était bien la seule personne à posséder une telle couleur de cheveux dans le clan. Elle savait, que de loin on ne repérerait pas forcément la couleur de ses cheveux, mais une personne caché entièrement sous une cape était forcément suspecte, et sa petite promenade serait vite finie.

Elle s'éloigna du bâtiment principal où se trouvait ses quartiers, et descendit des toits pour atteindre la terre ferme. Voir une personne descendre des toits ne choqua personne : il s'agissait d'un clan de ninja, la plupart des soldats étaient souvent perchés et cachés un peu partout, bien qu'à présent, la plupart était devenu shinigami, et avait une apparence de samourai avec leur sabre accroché dans leur dos ou sur le côté.
Le zanpakutô de la jeune femme était accroché au niveau de sa hanche. Elle était loin de renier ce qu'elle était avant tout : une shinigami, et une membre de la flamme noire. Jamais elle n'abandonnerait son zanpakutô au profit d'un kimono.

Certains regards se tournèrent vers elle. Des sourires lui furent adressés, qu'elle répondit immédiatement.
Elle continua d'avancer, jusqu'à ce qu'une petite fille lui saute dessus.

- Matsi-chan !
- Nodoka, je t'ai déjà dit que tu devais l'appeler Matsi-sama ou Matsi-hime !


La jeune femme en kimono soupira. Elle observa la petite fille aux cheveux blonds collés à elle qui semblait avoir environ cinq ans, et l'autre fille aux cheveux bruns et courts qui devait en avoir dix.
Matsi se pencha vers la dénommée Nodoka, et lui caressa les cheveux en souriant.

- C'est moi qui lui ait dit de ne pas m'appeler comme ça. Ce n'est vraiment pas nécessaire.


Elle lui lança un air dépité. Elle était loin du statut de princesse, et le moindre signe de respect excessif que lui démontrait les membres du clan la mettait mal à l'aise.

- Qu'est ce que tu fais là, Matsi-chan ?
- J'avais envie de passer te voir.

Elle lui adressa un sourire en continuant de lui caresser les cheveux.
Elle les avait rencontrée quelques jours après son réveil dans cet endroit. Elle trouvait la petite Nodoka trop mignonne si bien qu'elle avait finit par s'attacher à elle. Elle l'attrapa et la prit dans ses bras.

- Venez, on va se balader toutes les trois.

Elle adressa un geste à la deuxième fille qui la suivit sans hésiter.


_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Revan
Humain


Nombre de messages : 24
Age : 27
Division : 6eme division
Date d'inscription : 27/03/2010

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Lun 22 Nov - 20:41

Revan et Benkei se tenaient cote à cote lorsqu'ils pénétrèrent dans l'enceinte du village. Revan ne reconnaissait guère là un village traditionnel. Tout paraissait somptueux, surtout l'immense bâtisse sur le haut de plateau. C'était un petit paradis Japonnais où l'on y pénétrait par de simples chemins de terres. La première barrière elle aussi semblait austère par rapport au reste du village. Les toits des maisons en cascades étaient parsemés de gardes qui effectuaient leur ronde. Visiblement sa venue avait été prévu car aucun d'entre ne semblait surpris, bien que suspendu au visage de Revan. Celui-ci gardait un air impassible bien qu'une bouffée de sentiments humidifiait ses yeux à la vue de quelques visages familiers. Le clan avait donc subsisté après le massacre qu'il avait connu jadis. Quelques enfants jouaient sur la place où une fontaine arborées de statuts d'illustres guerriers dominait les maisons environnantes. Les constructions étaient massives et impressionnantes. Revan fût cependant soulagé d'observer qu'aucun des enfants ne le reconnaissait. Cela était signe d'une nouvelle air. Ceux-ci n'étaient pas encore mêlés aux troubles des mondes spirituels et il paraissait primordial de les préserver de la guerre.

Les deux compagnons remontèrent les rues vivaces une à une. Des marchands tenaient leur affaire de bien belle manière. Les gens allaient et venaient en toute quiétude bien que les zanpakutohs restaient visibles sur eux. Ce petit bout de paradis n'était donc pas exonérés de toute menace et les gens se sentaient sans doutes un peu plus préparés en gardant leurs armes à proximités. C'est ainsi que Revan remarqua une jeune femme à la chevelure atypique descendre la rue où ils évoluaient avec Benkei. Cette femme était reconnue pour sa couleur de cheveux émeraude et Revan connaissait très bien cette femme...

" Matsi...
_ C'est bien elle. "

Les deux hommes remontèrent la rue d'une cadence plus vive imposée par Revan. Le temps qui les avait séparé était bien trop long. Cela faisait plus de 5 ans qu'ils ne s'étaient vus. Bien des choses avaient changés et pour exemple Revan arborait une tenue de samouraï, armé de deux zanpakutohs. L'un des deux était reconnaissable assez facilement et était réputé : Storbinger. Mais l'autre personne ne le connaissait, et pour la première fois Revan dégageait une aura bienfaitrice avec celui-ci.
La jeune femme ne l'avait pas encore remarqué. C'était sûrement l'un des derniers endroits où elle devait s'attendre à revoir son frère de cœur. Celui-ci étant été porté mort il était évident qu'elle se sentirait troublée lorsqu'elle sentirait son reaitsu, surtout que Revan n'arrivait à contenir ses fluctuations tant l'émotion était grandissante. Son cœur battait la chamade, il voulait se jeter sur elle mais sa pudeur lui commanda de rester calme et pas trop émotif. Les deux jeunes gens arrivèrent alors face à face. Matsi tenait deux gamines par les mains. Revan la laissa relever lentement la tête tandis que celui-ci avait retrouvé son expression d'antant : ferme et mystérieuse. La plus petite des deux enfants prit alors peur mais resta immobile et muette. La seconde resta incrédule en se demandant qui était cet homme imposant et qui dégageait tant de puissance. Les enfants ici le prenaient pour un shinigami ordinaire. Personne ne leur avait parlé de celui qui aurait du être leur chef.
Quoiqu'il en soit, Revan ouvrit la bouche et une voix enrouée, trahissant ses émotions se fît entendre.

" Cela faisait bien longtemps, Matsi. "

Benkei resta silencieux de son côté, cherchant à s'éloigner afin de rester le plus discret possible. Il en eu l'occasion lorsqu'un garde s'approcha de lui. Les deux hommes s'éloignèrent un moment pour discuter tandis que Revan et Matsi se fixaient droit dans les yeux. Sans doute cherchaient-ils quoi se dire à cet instant... mais y avait-il réellement quelque chose à dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Mar 23 Nov - 17:08

Matsi se mit à marcher, Nodoka dans ses bras, l'autre petite fille à sa gauche, la tenant par la main. Dans sa promenade, la jeune femme évitait de trop bouger son bras gauche. Son épaule était toujours en partie immobilisée dans des bandages minutieusement cachés sous son kimono. Sa blessure n'avait pas encore entièrement cicatrisée, et lui faisait encore mal.

Après quelques minutes de marche, elle reposa Nodoka, qui se mit à marcher à ses côtés, lui tenant la main droite. Elles se mirent de nouveau en marche, et parlèrent de choses complètement futiles.
Matsi appréciait ses moments de repos, qui lui permettaient de se détacher complètement de la réalité, et des angoisses qui la perturbaient depuis plusieurs jours. Elles se mirent à s'arrêter devant quelques marchands qui présentaient de nombreux étalages de produits divers.
Le clan Redoran semblait plus prospère qui ne l'avait jamais été, en tout cas, de la mémoire de la jeune femme. Elle se demanda un court instant si sa présence ou celle de Revan en tant que chef était si nécessaire.
La jeune femme s'arrêta à un étalage de fruit où elle prit deux fruits juteux qu'elle donna aux deux petites filles. Elles reprirent la route, tandis que la petite fille croquait avec avidité dans le fruit, faisant couler du jus sur son visage.
La jeune femme se tourna vers elle et vit dans quel état se trouvait la petite fille. Elles s'arrêtèrent, et Matsi se pencha vers Nodoka.

- Raaaaah... Franchement, Nodoka, tu t'en ais mit partout... Tu ne sais vraiment pas manger correctement...

Elle sortit un mouchoir d'une poche de sa cape, et le passa sur la petite bouille, essuyant le rouge qu'elle avait autour de sa bouche. Lorsque cela fut fait, elle lui fit un sourire, et lui caressa de nouveau la tête.

- Voilà une bonne chose de faite.


La petite fille lui rendit son sourire, et Matsi se releva.

- Bon, il est temps...


Elle s'arrêta en pleine phrase lorsqu'elle vit les deux hommes à quelques mètres à peine d'elle.

- ...de repartir...


Elle acheva sa phrase dans un souffle à peine perçu. Elle semblait comme figée. Depuis qu'elle s'était « échappée » de sa chambre, elle avait diminuée son reiatsu au minimum, pour ne pas être repérée, et n'avait pas forcément fait attention aux reiatsus alentour... Sinon, elle aurait sentit ce reiatsu depuis longtemps... Ce reiatsu qu'elle connaissait par coeur...
Elle garda la bouche entrouverte comme si elle tentait de dire quelque chose, mais elle semblait paralysée de stupéfaction. Cela faisait plusieurs années qu'elle ne l'avait pas revue, et elle ne s'attendait surement pas à le voir maintenant... et dans cet endroit. Et puis, en fait, elle ne pensait plus jamais le revoir... On lui avait pourtant certifié qu'il était mort. IL lui avait dit qu'il était mort. Apparemment Séphrénia avait vu juste. Il était vivant, et il allait bien rentré au clan.

Les larmes montèrent aux yeux tant l'émotion était grande. Elle voulut se jeter sur lui, mais elle sentit ses deux mains retenues par les deux enfants. La plus grande des deux semblait un peu sur ses gardes et la plus petite semblait effrayée. Après tout, un étranger à l'allure froide se ramener dans ce clan oublié de tous, comme si de rien n'était... Elles n'avaient vraiment pas idée de l'identité de cette personne, ni des changements et de l'espoir que son arrivée impliquerait...

Elle sentit la main de Nodoka trembler légèrement. La petite fille se cacha en partie derrière l'ancienne capitaine du Gotei 13.

- Matsi-chan... C'est qui?


Sa voix trahissait sa peur. La jeune femme tourna le regard vers Nodoka avec un sourire.

- Tout va bien...

Elle lâcha les deux petites mains. Elle fit un petit pas vers son ami d'enfance et frère de coeur...

- Je... Je... Revan !

Elle courut vers Revan et le prit dans ses bras. Ou plutôt son bras, le gauche étant en partie immobilisé. Elle le serra, et retint autant que possible les larmes qui lui montaient aux yeux.

- Je... Je croyais que... Je croyais que... tu étais mort...

Elle se mit à pleurer réellement, ne pouvant plus retenir ses larmes. Elle tenta de parler, mais ne sortait que des mots incompréhensibles, des phrases saccadées entrecoupées de sanglots. Elle le serra un peu plus fort. Elle était tellement heureuse de le revoir.

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Revan
Humain


Nombre de messages : 24
Age : 27
Division : 6eme division
Date d'inscription : 27/03/2010

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Dim 28 Nov - 17:31

Il avait passé cinq années sur les routes entre l'autre monde et celui-ci. Il était épuisé et lasse de ces troubles qui couvraient de ténèbres les plaines du Hueco Mundo et bientôt aussi le reste des mondes. Il aurait voulu poser son sac et en finir avec ses errances et ses combats. Mais les fantômes du passé le talonnaient toujours. Il marchait donc tant qu'il y avait de la lumière afin que les ténèbres ne le surprennent point et s'assurait de ne jamais s'écarter de son objectif. Durant de longues années il avait avancé sans ne jamais se demander pourquoi il avait foulé le sol de cette terre. Mais les réponses sonnèrent comme le glas d'une révélation trop abrupte à contempler. Les nombreux ennemis qu'il éventra laissèrent sur ses mains ce sang que jamais il parviendra à se défaire. Il garda longtemps à l'esprit de ne protéger que ses proches, néanmoins son original -comme il l'appelait en de rares occasions- l'obligeait à vivre une vie qu'il n'aurait pas voulu pour sienne. Il aurait très volontiers échanger son destin avec n'importe quel homme étant assez fou pour vouloir mener une telle vie. Car pour des erreurs d'autres causées dans le passé, les responsabilités lui incombait. Toutefois des amis bien ayant fait leur apparition dans sa vie lui donnaient la force de continuer. La jeune femme qu'il tenait dans ses bras était l'un d'entre eux À la fois innocente et coupable car comme beaucoup d'autre elle ne contrôlait qu'une infime partie de sa destinée.

« Je suis encore en vie. Alors inutile de pleurer. »

Il lâcha la jeune femme un instant pour la regarder droit dans les yeux. Les histoires du passé ressurgissaient mais en rien elles n'altéraient les erreurs commises. Il voulait lui en vouloir, mais il n'y parvenait pas, bien que son regard fusse froid et entrainant. Benkei qui sentait le malaise s'installer s'approcha en posant sa main sur l'épaule. Il tourna son regard sur Revan.

« Il faut agir vite. Séphrénia veux te voir... maintenant.
_ Très bien, rétorqua Revan. Allons-y.
_Elle veux te voir aussi, Matsi. »

Les deux hommes commencèrent à s'éloigner. Revan paraissait si distant... Il l'avait toujours été mais cette fois quelque chose avait changé. Benkei ne l'avait pas revu depuis leur enfance, il ne se doutait donc de rien. Il ne pouvait juger qu'avec ce qu'il voyait sur le moment. Et il voyait un homme réservé et travailleur.

« Elle attend dans le bâtiment principale, dit Benkei. Je suis sûr qu'il te plaira.
_ Nous verrons cela plus tard. »

Revan amplifia l'allure et il arrivèrent très vite dans l'antichambre de Séphrénia. Dans un endroit aussi exigüe l'ambiance était d'autant plus tendue. Revan gardait le silence, l'expression inquiète. Quand quelqu'un ouvrit la porte pour les inviter à entrer, Benkei s'empressa d'entrer et de faire sa révérence à Séphrénia. Matsi fît de même, mais avec un peu plus de réticence. Revan, quand à lui resta droit, attendant que la vieille femme s'adresse à lui. Les deux ne s'étaient jamais entendu. Séphrénia avait toujours voulu se débarrasser du jeune garçon. S'il était encore en vie c'était uniquement parce que Silkar l'avait protégé. Et Revan donna aucun signe amical. Peut-être était-ce pour cela qu'il était si froid ? Quoiqu'il en soit Séphrénia se tourna vers ses invités. Elle était assise sur un fauteuil confortable en tissu.

« _Bienvenue Revan. Cela fait bien longtemps.
_ En effet. Que voulez-vous ?
_ Ne sois pas si arrogant. Tu n'es plus un misérable garnement.
_ Vous n'êtes plus très jeune non plus.
_ Quelle insolence ! Tu n'as donc en rien changé.
_ Trêve de bavardages. Que voulez-vous. »

La vieille femme lança un regard froid au jeune homme qui se tenait devant lui. Aujourd'hui il ressemblait plus que jamais à Silkar. Et en cela la vielle femme redoutait la suite des évènements. Pour tout dire, l'entretient débutait très mal. Benkei jeta un regard à Matsi afin qu'elle fasse quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsi
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire


Nombre de messages : 1246
Age : 25
Monde d'affectation : Flamme Noire
Grade : Capitaine
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Point de vie:
252/252  (252/252)
Energie spirituelle:
234/234  (234/234)
Experience utilisable:
0/201  (0/201)

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Lun 29 Nov - 10:58


« Je suis encore en vie. Alors inutile de pleurer. »


La jeune femme s'arrêta de pleurer immédiatement dans un hoquet presque inaudible. Elle ne s'attendait pas à ça. Elle le savait froid et distant. Mais pas envers elle. Pas autant.

Revan la lâcha quelques instants, leur regard se croisèrent. La jeune femme avait toujours les yeux embués de larmes. Plusieurs années s'étaient écoulées, et ils avaient fait un bout de chemin chacun de leur côté. La séparation avait été aussi violente que la première... Mais les retrouvailles étaient loin d'être aussi chaleureuses.
La jeune femme baissa la tête et se mordit la lèvre inférieure. Elle aurait du s'y attendre. Elle ne faisait que recevoir la monnaie de sa pièce. Bien qu'elle avait été kidnappée par Cryo, qui était la raison de leur séparation, elle avait choisit de rester dans son organisation... Et par conséquent de laisser Revan seul.

* Sa place est dans ce clan... Mais la mienne n'y est pas... Il est peut être temps de partir... *


Elle releva les yeux vers Benkei lorsque celui ci posa la main sur l'épaule de Revan. Apparemment il avait comprit le malaise qui s'était instauré entre les deux individus.
Matsi recula d'un pas, s'apprêtant à laisser Revan partir voir Séphrénia.

- Elle veux te voir aussi, Matsi.

La jeune femme se tourna vers Benkei d'un air interrogatif. Elle pensait que Séphrénia aurait préféré mettre Matsi à l'écart, ne plus l'impliquer dans les affaires du clan, avant de lui demander de partir maintenant que Revan était là.

- D'accord.


Elle accepta à contre coeur
Elle s'approcha des deux petites filles qui l'accompagnaient jusque là, elle les rassura et leur demanda d'une voix bienveillante de rentrer chez elles.
Elle rattrapa ensuite Revan et Benkei qui ne l'avaient pas attendus et qui s'étaient mit en route pour le bâtiment principal. Elle laissa les deux hommes deux mètres devant elle, préférant rester à l'écart, dans ses pensées.
Ils arrivèrent à l'anti-chambre de la vieille femme, puis furent invités à rentrer. Benkei fit une révérence, et la jeune femme mit un temps d'hésitation. Elle détestait cette vieille femme, et c'était encore plus humiliant de devoir se baisser devant elle. Elle se contenta d'une légère révérence à peine perceptible, et de courte durée. Revan n'en fit rien, ce qui laissa apparaitre un léger sourire sur les lèvres de Matsi. Elle savait que lui non plus ne l'aimait pas.

Un échange se déroula alors entre la vieille femme et le nouvel arrivant. Un échange de paroles plus glaciales les unes que les autres.
Matsi restait en retrait. Elle pensa qu'au final il serait mieux qu'elle rentre au quartier général de la flamme noire, là où elle avait sa place... Elle se sentait complètement exclue à présent.
Elle sentit un regard se poser sur elle, et le léger coup de coude que Benkei lui donna pour la faire sortir de ses pensées. Elle pensa au début que l'on s'adressait à elle dans la conversation, mais apparemment il s'agissait plus d'une demande implicite du jeune homme d'intervenir immédiatement dans la discussion afin d'éviter d'envenimer plus les choses entre les deux protagonistes.

La jeune femme soupira, n'ayant pas d'autre choix que d'intervenir dans la discussion. Elle aurait préférée se taire, rester à l'écart, pour éviter de se prendre plus de remontrance de la part de Revan lorsque le moment serait venu : elle savait qu'il ne lui avait pas pardonné ce qu'elle lui avait fait, et qu'il aurait des comptes à rendre avec elle.

- Dites... Vous ne pouvez pas vous passer de ses querelles sans importances? Je vous rappelle qu'une guerre se rapproche... Je suis ici pour représenter l'accord entre le clan et la Flamme Noire... Pas pour vous entendre le clan se quereller.

Elle savait que ces paroles allait avoir une conséquence : elle n'avait pas parlé en tant que membre du clan, mais en tant qu'élément extérieur.

Elle se tourna vers Séphrénia d'un air glacial.

- Et on sait très bien que vous ne pouvez pas nous supporter tous les deux, mais pour toutes les remarques déplacées que vous m'avez faites depuis mon arrivée ici... Comme quoi Revan reviendrait et que j'étais inutile... Vous pourriez au moins être heureuse qu'il soit ici parmi nous, et non pas le critiquer ! Alors venez-en au vif du sujet !

_________________


Techniques personnelles :  Saigo no mangetsu, Ni tenkyuu no namida, Gin'iro no tsuki, Toriko no chinonamida
Technique spécifique : Ketsumei
Techniques de Kidô : Kyoumon, Soukatsui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-rpg.easyforumpro.com
Revan
Humain


Nombre de messages : 24
Age : 27
Division : 6eme division
Date d'inscription : 27/03/2010

MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   Mer 2 Jan - 19:52

Cela faisait si longtemps que Revan ne s'était battu avec des alliés. Tout ce temps passé dans le monde de Storbinger, il l'avait passé à survivre seul. Il ne s'agissait pas seulement de luter contre l'effondrement interne de son être, mais aussi contre les innombrables créatures venues le harceler. Il repensait à ces nuits de terreurs jusqu'à ce qu'il observe Mondoroin bouger et sauver la vie du petit David. Revan était tombé sous le charme du gamin dès qu'il l'avait vu. Il lui avait fait confiance et avait préféré le laisser sortir plutôt que de regagner sa liberté dans le monde des humains. Pour cela, Revan lui en serait toujours reconnaissant. Le petit humain lui avait redonné la force de se battre. Toutefois, ce n'est pas ce qui attira la curiosité du Shinigami. La façon qu'avait de bouger Mondoroin lui était familière. Il le connaissant et c'est en repensant à Abarai qu'il arriva à faire le lien. Mondoroin avait débuté en tant que soldat, tout comme lui et Abarai. Les deux se connaissaient très bien et Revan avait du collaboré avec eux sous les ordres de Narunami, son ancien capitaine de l'époque. À l'époque il avait jugé bien vite les deux amis. Ils les avaient pris pour une bande de tocards et n'avaient pas bien collaboré avec eux. C'est ainsi que leur mission fût un désastre. À l'époque, tout ce que touchait Revan, il le brisait. Son fardeau était bien trop lourd à l'époque. Il n'avait pas trouvé les amis qui étaient prêts à l'aider. Aujourd'hui ses amis avaient pris des chemins différents, certes. Mais Revan se jura qu'il ferait travailler tout le monde ensemble jusqu'à ce que Raven soit anéanti. Après cela, peut-être... avec beaucoup de chances, redeviendront-ils amis.

Revan se concentra alors de nouveau sur la bête et le combat se déroula très vite. Ils finirent par retrouver le Générale qui accepta de les aider pour la bonne cause, mais surtout pour les beaux yeux de Matsi. Sur le chemin du retour, après avoir laissé ses compagnons, Revan s'amusa à penser qu'il avait bien changé. À l'époque, il aurait été furieux de voir à quel point le Générale s'était étriquée dans sa torpeur. Après tout ce qu'il s'était passé, il avait fini par apprendre que nul n'est infaillible et surtout pas lui. Revan commençait tout juste à se pardonner ses impuissances et il en tirait là une force toute différente. Peut-être est-ce là que voulait en venir Huritawa. Huritawa... La pensée de ce prénom résonna longuement dans son esprit. Si ce combattant et ce tacticien hors paire était encore là et qu'il se battait aux côté de Narunami, Mondoroin, Matsi et lui alors tout serait plus simple, mais pas forcément arrangeable. Par contre, ce qui le tracassait davantage, c'était de devoir travailler de concert avec Cryo. Cet homme avait prit un malin plaisir à torture Revan lorsqu'il était encore soldat. Il alla ensuite jusqu'à lui arracher ce qu'il avait de plus cher, sa sœur. Mais les alliances ne sont forment jamais entre deux amis de longue date. Il leur faudrait enterrer leur rancœur et aller de l'avant. D'ailleurs, il valait mieux avoir à faire à Cryo après cette guerre. Cryo était certes très puissant et assez influent pour diriger un groupe, mais il n'avait rien de comparable à Raven. Tant sa puissance que sa haine envers la Soul Society.

*Il va nous falloir être prudent. Huritawa... si seulement tu étais encore là !*

Dans l'après-midi, Revan fit un rapport à Benkei et Shéprénia. Cette-ci arborait un regard lugubre, comme elle aimait le faire avant d'annoncer une nouvelle très déplaisante. Lorsque Benkei eu terminé de congédier l'assistance, Revan quitta son siège et s’agenouilla devant la doyenne du village. Celle-ci posa sa main sur la tête de Revan, qui se sentit aussitôt réconforté. La vieille femme avait peut être un caractère à faire frémir, mais elle aimait ses enfants. Lorsqu'elle reposa sa main sur ses genoux, Revant leva les yeux vers les siens.

« Revan, mon enfant. Ça me remplie de joie de te revoir auprès de moi.
_ C'est réciproque, madame. Toutefois, vous le savez tout comme moi. Ce n'est que provisoire. Je vais finir par retourner poussière plus tôt que prévu.
_ Le monde t'as fait du mal. L'enfant que tu as été ne méritait pas tout cela. Si je pouvais revenir en arrière...
_ Nul besoin de vous en vouloir. Je sais ce que j'ai à faire. »

Revan passa le reste de la journée à discuter stratégie avec Benkei. Ils savaient tous les deux qu'il faudrait un lieu neutre pour permettre à tous les parties de se rassembler. Et le monde des humains n'était pas à privilégier plus que les autres. Revan savait où rassembler des êtres de cette pompe. L'île des Dieux était toute indiquée. Jadis s'était passée chose horrible là-bas. Et Revan savait que c'est à partir de là que tout à chavirer. C'est de par l'instabilité des mondes suites à l'attentat que Raven a put refaire surface.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [HM] Dans un clan oublié...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[HM] Dans un clan oublié...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test - Dans quel clan de LGDC serais-tu et quel serait ton nom ?
» Baptèmes dans le clan de L'Ombre
» Nouveaux-nés dans le Clan de la Rivière: Patte d'Ambre
» Entrer dans le clan
» Smiley a donner + Idée d'event

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Soul Society :: Rukongaï :: Clan Redoran-
Sauter vers: