Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand un an passe...[Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mondoroin
Envoyé du créateur
Envoyé du créateur
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 29
Monde d'affectation : Soul society
Grade : Capitaine
Division : 2eme division
Date d'inscription : 30/01/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
220/220  (220/220)
Energie spirituelle:
200/200  (200/200)
Experience utilisable:
2/367  (2/367)

MessageSujet: Quand un an passe...[Terminé]   Jeu 18 Mar - 10:03

Mondoroin était rentré à la soul society avec tenshi et l'avait ramené dans les quartiers de la seconde division sans se soucier des récriminations des gardes. Il lui avait expliquer qu'elle avait déserté et était accusé d'avoir tuer son lieutenant. Seulement la jeune femme n'avait fait que suivre Ryuke et le capitaine était persuadé que c'était celui-ci qui avait tué le lieutenant. Il le lui indiqua.
Le shinigami reprit alors les rennes de sa division en attendant le procès avec impatience. Il se doutait que celui-ci serait rude. Quelques jours après, celui-ci se déroula. Pour avoir ramener et s'être porter garrant de la "traitresse", Mondoroin fut permit d'assister au jugement. La jeune femme fut placée au centre de la scène , sous les lumières de grands projecteurs. La salle était faite à la manière d'un colisée et dans ses gradins, les membres de la chambre des 46 la regardaient fixement avec haine, dégout et froideur. On demanda à Mondoroin de ne surtout pas intervenir. Le procès commença alors par une série de question sur les raisons de la désertion de Tenshi. Dans l'incapacité de répondre, celle-ci leur avoua avoir perdu la mémoire. N'appréciant pas l'excuse, la chambre des 46commença à poser de nouvelles questions et s'évertua à démonter la jeune femme en répliquant à toutes ses déclarations. Voyant cela, le shinigami ne put rester là, à simplement regarder et sauta aux côtés de l'accusée. Il se tourna vers la chambre et déclara d'une voix forte et autoritaire:


" A quoi jouez vous ?! Vous êtes là , assis dans vos fauteil alors que Nous risquons notre vie tous les jours dans des combats ! Comment pouvez-vous vous permettre ceci ?! Vous êtes quarante-six à détruire cette jeune femme alors que vous êtes censé être impartial ! Ceci est un jugement pas une execution directe ! Toutes les fautes de cette jeune femme sont à mettre sur le dos d'Abarai Ryuke ! C'est lui que vous devriez juger ! Tenshi Kazama n'a fait que le suivre sous la menace qu'il exerçait sur son enfant et elle ! "

Il fut interrompu dans son discours par cinq hommes qui venaient d'entrer:

" Capitaine, nous allons vous demander de sortir. Vous n'avez pas à intervenir durant le procès...

- Un procès ?! Ca ?! Vous vous foutez de moi ?!"

Néanmoins, ne voulant pas passer pour un traitre, il du suivre les gardes et laisser la jeune femme à ses "aggresseurs". Les jours suivant, les autres capitaines le regardèrent d'un mauvais oeil. Un nouveau général fut nommer, un certain Yasunari Mitsushige appartenant auparavant à la garde royale. Il fut cnvoquer à la cérémonie d'intronisation de celui-ci et s'y rendit de mauvaise grâce, écoeuré de la manière dont le procès s'était déroulé et du jugement qui avait été rendu. Tenshi Kazama avait été incarcéré dans une prison. fort heureusement il ne s'agissait pas d'une cellule de haute sécurité. Celle qui lui avait été attribuée était un minimum confortable. A la cérémonie, Nobue se présenta elle aussi. La capitaine de son ancienne division était le genre de shinigami à magouiller dans les ombres, il le sentait. Mais tant qu'elle ne ferait pas d'erreur, impossible de l'éliminer de cette place trop... importante pour elle...

Le mois suivant, des intrus furent aperçut dans le rukongai, l'un deux correspondait au profil exacte de l'ancienne générale Narunami. Ce fut un coup pour la soul society qui déclara alors Narunami en tant que shinigami traitresse.
Rien d'autre ne souleva de nouveau cette affaire.

Un jour que Mondoroin s'entrainait, un paipillon de l'enfer se posa sur son épaule et une voix inconnue lui déclara sur un ton rapide et pressé:


" Capitaine Mondoroin, il y a un problème, rendez vous immédiatement aux portes !"

En une fraction de seconde, le shinigami saisie les paroles et revêtit son armure. Il s'élança alors en direction des portes, redoutant une attaque directe contre la soul society. Pourtant, l'alarme n'avait pas été sonnée et personne ne semblait particulièrement inquiéter dans les rues. Ce devait donc être quelque chose d'important pour lui. Lorsqu'il arriva sur place, trois gardes encadraient un jeune shinigami essouflé. Celui-ci leva un regard plein d'horreur face au Capitaine. Il se redressa un peu et d'une seule traite à une vitesse hallucinante, il débita:

" Capitaine, je suis Mishotiya, shinigami affecté à la défense du monde des humains. il y a quelques jours, votr ami, le lieutenant Tarathiel s'est rendu dans l'hecuo Mundo avec trente des nôtres pour une mission de destructions d'un regroupement hollow. Mais cela à mal tourné ! Les hollows sont bien plus nombreux quece qui avait été prévu. Vous devez vous y rendre le plus vite possible pour leur porter secours, sinon, ils vont se faire massacré. C'est tarathiel lui même qui m'a demandé de vous prévenir. Tous nos effectifs sont occupés dans le monde des humains et la soul society a refusé de nous envoyer des troupes, prétextant que c'était trop dangereux par les temps qui courraient et qu'enlever des hommes de leur poste affaibliraient le seireitei..."

Sans un mot, Mondoroin fit signe au jeune homme de le suivre. Il s'élança en direction des quartiers de sa division et se présenta dans la cours où il sonna LA cloche. Cloche que seul les membres de la secondes division pouvaient entendre et qui permettait de déclencher une alerte discrète. En quelques instants, la cours principale fut remplie de shinigami. Ceux-ci appartenaient à la police secrète de la soul society, ils avaient donc tous une formation de guerrier comme ceux de la onzième division et une formation d'infiltrateur et d'espion.
Mondoroin se dressa sur un perchoir prévu à cet effet avec à son côté, son lieutenant et le shinigami messager.


" Soldat de la seconde division ! La moitié d'entre vous part sur le champ dans l'hecuo Mundo avec moi ! Une grande bataille nous attend pour sauver une trentaine de nos frères ! Ceux-ci sont débordés par les hollows. Je ne vous cache pas que le combat sera rude et qu'il y aura surement des pertes ! Mais je sais que nous pouvns vaincre dcar nous sommes entrainer à cela ! C'est pourquoi je demande aux volontaires de lever la main afin que je puisse choisir ceux d'entre vous qui viendront !"

Comme il s'y attendait, toutes les mains sans exception se levèrent. Et ce fut avec un sourir aux lèvres que le Capitaine-dragon choisit les meilleurs combattants et ceux qui pourraient lui être le plus util.
Lorsque la troupe fut formée, elle se mise en marche et enchaina sur un pas de course. Mondoroin à leur tête, il se précipitèrent vers les portes du Dangai. Toutes les têtes se tournaient sur leur passage. En effet, une cinquantaine de shinigamis s'apprêtait à affronter un nombre bien plus grand de hollows...
La division traversa l'entre monde et déboucha dans le monde des masqueux. Il envoya un message à Tarathiel par papillon de l'enfer et reçu en réponse la position de celui-ci. Apparement, la bataille avait déjà commencé et les shinigamis, qui avaient jusque là réussi à contenir les vagues hollows, commençaient à faiblire. Donnant une série d'ordre tactique, Mondoroin s'élança dans la direction que lui avait indiqué son ami.

Après quelques kilomètres, il aperçut au loin une tache couleur sable. En s'approchant il remarqua qu'il s'agissait d'un nuage de sable. Celui-ci retomba alors que la division continuait de s'avancer vers eux. Apparu alors à leurs yeux un scène des plus déprimantes: trente shinigami en carré étaient en train de se battre face à plus de cinq cent hollows. Avec un cri de guerre qui lui était propre, Mondoroin redoubla de vitesse et sortit ses armes pour foncer dans la mêlée. Ses hommes entonnèrent derrière lui un champ de bataille et se précipitèrent à sa suite. Les hollows dos à eux, surpris, se retournèrent pour se voir submerger par une vague de shinigami en furie. La bataille commença.
La seconde division et le carré de Tarathiel prenait une bonne centaine de hollows en tenaille. Ceux-ci, tiraillés des deux côtés, furent massacrer et volèrent en éclat. Lorsque Mondoroin atteignit le carré de shinigami du monde des humains, il aperçu son veil ami qui faisait des ravages autour de lui. Se précipitant à ses côtés, il s'écria sur un ton amical et joyeux pour se faire entendre dans le tumulte de la bataille:


" Alors comme ça t'as encore besoin de moi ? il faut que tu apprennes à te débrouiller seul nan ?

- tu ne changeras jamais toi ! Comme tu as pu le voir, nous étions un peu débordé, merci d'être venu !

- Attend, tu me prend pour qui ? Je ne suis pas de ceux qui abandonnent ses amis. Attention !"

Un hollow avait profité de leur discution pour se rapprocher très près de Tarathiel et tenta de l'éventrer d'un coup de pattes. Seulement Mondoroin s'interposa et trancha le membre avant d'éxecuter son propriétaire. Il se baissa ensuite et s'engouffra dans une brêche entre deux monstres pour déclencher une explosion d'acide, détruisant tout autour de lui...
Ce fut au bout d'une demi heure de rude combat que les hollows se replièrent, leur nombre ayant diminuer des trois quart. Les shinigamis n'avaient quand à eux subits que deux pertes. Tarathiel et Mondoroin entreprirent alors de reformer les hommes. La mission des shinigamis envoyés dans le monde des humains n'étaient pas terminée. Le groupe adversaire devait être éliminer totalement. Ils se mirent alors sur la piste des fuyards qui avaient tous pritla même direction. Avec autant de monstres qui ne prenaient pas de précaution particulière, suivre les traces étaient un jeu d'enfant. Les shinigamis parcoururent quelques nouveaux kilomètres aant de tomber sur le véritable campement. Lorsqu'ils arrivèrent en vue de celui-ci, il écarquillèrent les yeux: devant eux s'étendaient un rassemblement d'un bon millier de masqueus...

Face à autant de monstres, une nouvelle tactique s'imposait. Mondoroin envoya un message au seireitei pour que le reste de sa division le rejoigne. Il ne voulait pas tenter le diable . Au bout d'une heure, le reste de ses hommes arrivèrent, frais et dispos. Le Capitaine les regarda tous se mettre en formation et mit au point une tactique avec Tarathiel et les trois autres lieutenants présents. Un fois fais, ils entamèrent l'opération qui porterait dans les rapports le nom : opération disparition.
Chaque membre de la seconde division se camoufla parfaitement. Ils aidèrent aussi les envoyés du monde humain à faire de même et avancèrent en tirailleurs. Puis ils se dispèrsèrent totalement en petit groupe de trois ou quatre maximum. Seul Mondoroin et Tarathiel n'étaient que deux. Arrivés près du camp ils remarquèrent que les hollows étaient sur le qui vive. trois sentinelle leur faisaient face, sans les voir. les deux shinigamis continuèrent de progresser et dès que l'occasion fut propice, ils se glissèrent derrière l'un des monstres et l'éliminèrent alors que les deux autres étaient occupés ailleur. Le masqueus éclata en morceau et se volatilisa. lorsque les deux autres sentinelles revinrent vers leur collègue, elle trouvèrent un emplacement vide et commencèrent à s'interroger sur l'endroit où avait disparu l'autre hollow. C'est alors que deux ombres apparurent derrière eux. Sans un bruit, les monstres périrent à leur tour...

Réitérant l'opération à plusieurs reprises, Mondoroin croisa d'autres shinigamis qui faisaient de même. Rapidement, les masqueus furent réduit de trois cents. Les sept dernières centuries monstrueuses se rassemblèrent au centre du campement, sur la place principale. C'est le moment que choisirent les cent cinquante shinigamis s'élancèrent alors comme un seul homme sur leur adversaires. Le cri qu'ils poussèrent retentit à plusieurs kilomètres à la ronde. Une nouvelle bataille s'engagea.
Seulement cette fois-ci, les hollows étant plus nombreux et au milieu, avait l'avantage de voir leurs adversaires dispercer pour les encerler. C'est pourquoi, le premier assaut fut un échec cuisant, les hommes furent repousser et durent se replier pour ne pas se faire massacrer. Devant cette victoire inattendue, les hollows, ragaillardis se précipitèrent à leur suite. Mais Mondoroin poussa le hurlement de code et chaque shinigami qui fuyait se retourna , un sourir aux lèvres. A présent les shinigamis étaient regroupé et reprirent le terrain qu'ils avaient perdu. Les masqueus furent massacrer par dizaine jusqu'à ce qu'ils dressent un barrage véritablement efficace de griffes, crocs, écailles et armes. Apparement les dernier rangs des mosntres étaient les plus puissants. Bien plus puissant que les soldat et les lieutenants shinigamis. C'est pourquoi Mondoroin s'élança à son tour dans la mêlée.
Ils combattirent durant cinq heure sans que l'un ou l'autre des camps ne cèdent. Tous étaient épuisés de part et d'autre. Puis survint un son strident. Tous les hollows se redressèrent et poussèrent une clameur à faire trembler les plus vaillants. Des renforts ennemis étaient arriver. Une nouvelle centaine de hollows débordant d'énergie prit le relai de leurs camarades. Ce fut alors une véritable hécatombe pour les shinigamis qui mourrurent en masse. Après dix minutes de bataille, la seconde division eu à déplorer près de trente morts. Devant cela Mondoroin ne put retenir les larmes de celui qui s'attache à ses hommes. De rage, il se précipita dans les rangs adverses, seul. Il frappa sans relâche sans se fatiguer. Il ne ressentait plus rien ! le chasseur reprenait ses droits...
Tout d'un coup , à ses côtés , surgit Tarathiel qui lui hurla quelque chose. Il ne l'écoutait pas et ne se préoccupait plus de rien. Il ne cherchait qu'à tuer le plus de monstres possible. C'est alors que tarathiel lui donna un violent coup d'épaul. Venant de la part de son ami, Mondoroin reprit peu à peu ses esprits, repoussant intérieurement le chasseur. Il lui jeta un regard interrogateur auquel le lieutenant répondit:


" Sonne la retraite ! Il faut qu'on se regroupe et qu'on se refasse. Nous sommes trop faible et peu nombreux pour continuer le combat ainsi ! "

Réalisant que ce qu'il disait était la vérité, Mondoroin hurla aux shinigamis de fuire. Suelement ceux-ci, en pleine bataille ne pouvaient rompre les corps à corps de la sorte. C'est pourquoi, Mondoroin se mit à courrir d'allié en allié pour l'aider à fuire. Seuelement lui même se retrouva rapidement prit et les derniers shinigamis quittèrent le combat laissant Tarathiel et lui seul, sans le savoir immédiatement. C'est alors que Mondoroin se tourna vers Tarathiel:

" Fuit ! Sauves ta vie , je les retiens et vais t'ouvrir une voie !

- et puis quoi encore, jamais je ne t'abandonnerai !


- C'est un ordre lieutenant Tarathiel ! Rejoignez nos hommes et rassemblez les ! Ils ont besoin d'un chef !"

Face à la violence de la voix de Mondoroin, son ami ne put qu'obéir. Avec le coeur en miette, Tarathiel prit le chemin que Mondoroin lui ouvrit à travers la masse grouillante de monstres.
Le capitaine se retrouva seul contre pas loin de quatre cent ennemis. Il libéra alors son reiatsu et frappa ! Mais il faiblissait, les combats avaient duré toute la journée et il n'en pouvait plus. C'est alors qu'un coup l'atteignit derrière le genoux. Il plia celui-ci et le posa au sol sous l'effet de la douleur. Un second coup lui blessa le bras et il s'accrocha de toute ses forces à son cimeterre pour ne pas le lâcher. Mais un poing le cueillit à la tempe et il perdit conscience...


Lorsqu'il rouvrit les yeux, il faisait sombre. le sol n'était plus du sable mais était dure. Se redressant légèrement, il s'aperçut qu'il était sur de la roche. Il se trouvait dans une sorte de caverne. Il se leva totalement et remarqua que ses blessures avaient disparu. Ne sachant où il se trouvait, il commença à parcourir l'endroit. Au loin luisait une lueure verte émeraude. Couleure qui lui était grandement familière. C'est pourquoi, il s'avança vers celle-ci sans crainte. Au détour d'un stalagmite gigantesque, il tomba sur un lac de lave incandescente de sa couleur de prédilection. une forme s'y précisa doucement. Puis, creuvant la surface au milieu des bulles, une tête. C'était la première fois qu'il voyait cet être et pourtant il savait qui il était...
Sortant majestueusement de la roche en fusion, de nombreuses gouttes ruisselaient sur son corps aux muscles saillant, se dévoilà Firkorn, l'âme de son zanpakuto. Il était tel qu'il ne l'avait déjà vu en rêve et dégageait même une plus grande puissance encore. Le dragon reprit pied sur la roche et s'immobilisa, posant son regard pénétrant sur lui. Sa gu*ule se déforma alors en un rictus qui devait s'aparenter à un sourir, mais chez un reptile, les mimiques n'étaient pas les mêmes. Apparu alors à ses côté, dans un flash de lumière blanche aveuglante, Avoïd, le lion de lumière pur. Malgré la prédominance de vert qui aurait du se retramettre sur la couleur du démon, sa blancheur éclatante ne changea pas d'un poil.
Tombant à genoux, Mondoroin réalisa qu'il se trouvait devant un ancien dieu et un démon ancêstrale. Les deux créatures posèrent leurs yeux pénétrants sur lui. Il se sentit sonder jusqu'au plus profond de son âme et une voix semblable au trembelement de terre et aussi puissante que le tonerre éclata:


" Il semble prêt !

- Oui c'est ce que je pense aussi, mais de toute façon avons nous le choix ? S'il meurt, nous disparraissons aussi...

- C'est un fait. J'espère simplement qu'il tiendra le coup. Il lui faudra énormément d'énergie pour inverser la chose. Nous allons devoir prendre le risque..."

Mondoroin ne savait de quoi il parlait. Il n'avait absolument aucune idée de ce qui se passait. Il releva la tête pour apercevoir le dragon s'avancer dans sa direction. Il s'arrêta à quelques pas et reprit:

" Lève toi Combattant Ishibashi. Contemple ma forme physique si je puis m'exprimer ainsi. Regarde là dans tous les détails. Tu aura à t'en servir. Regarde ce que tu devra maitriser..."

Le lion se rapprocha à son tour et ajouta:

" Firkorn et moi allons te faire un don que peux sont capables de maitriser. Ce sera une technique que tu connais sous le nom de Zangenkai. Nous t'estimons près à l'utiliser, seulement le pouvoir du dragon à un crontre coup. Tu vas prendre la forme de Firkorn, devenir son avatar réincarner. Mais sâches que ta première fois est très dangereuses. Si tu ne résistes pas à l'instinct, tu voudras rester sous cette forme pour toujours et plus jamais tu ne sera humain, devenant petit à petit un écailleux à part entière..."

Le shinigami se releva et toisa ses deux amis et alliés de toujours:


" J'ai toujours vaincu le chasseur, je ne vois pas en quoi je cèderai à votre instinct...


- NOUS NE PARLONS PAS D'UNE DOUBLE PERSONNALITE DE PACOTILLE ! L'instinct est bien plus puissant, l'instinct est toi , il sera ce que tu désires le plus, tes rêves les plus fous à porté de main. Il deviendra ton unique objectif après ta survie. A côté de ça, le chasseur n'est qu'une voix entendue à des kilomètres !"

Lorsque Firkorn était de nouveau intervenu, sa voix avait fait vibre chaque pierr de la caverne. Elle avait pénétrer chaque chose qui était présente et la lueure verte s'était intensifiée. Mondoroin commençait à sentire des sueures froides. Il se demandait où il était tombé, et s'il se sentait prês lui même au vu de la descritpion que lui avait donné son zanpakuto...

" Il le faudra de toute façon. Comme tu le sais, tu vas bientôt sombrer sous les coups ennemis s'il ne se produit rien. C'est pourquoi, nous allons te donner de quoi vaincre. Mais n'oublie pas notre avertissement. Résistes à l'instinct..."

Au fur et à mesure qu'Avoïd lui répondit, tout devint flou autour de lui et la luminosité se tamisa de plus en plus. La dernière phrase du démon éclata dans le noir complet...

Le bruit ambiant lui déchira presque les tympans. Des cris, des hulements retentissaient. Un rai de lumière vint s'infiltrer sous sa peaupière. Il se releva en sursaut et se retrouva nez à nez avec un masque d'os blan affreusement laid. Tout autour de lui, d'autres hollows s'apprêtaient à se jetter sur lui. Apparement, il n'avait été inconscient que moins d'une fraction de seconde. Puis une pulsation se fit sentir dans sa poitrine. Celle-ci lui fit atrocement mal et il du hurler pour évacuer en partit la douleure. Cela commençait...
Les pulsations s'enchainèrent alors, toujours plus violente et douloureuse que la précédente. Son corps commença à changer. Comme d'habitude lorsqu'il utilisait son bankai, il se couvrit d'écaille verte. Seulement cette fois-ci, les ennemis rétrécirent devant ses yeux et durent s'écarter pour ne pas se faire écraser. Il comprit donc qu'il grandissait et se souvint de ce qu'avait dit Firkorn: qu'il aurait à utiliser sa forme physique. C'était donc au sens littéral du terme que cela s'appliquait. Deux ailes gigantesques jaillirent de son dos pour s'étendre sur trente mètres chacune ! De la même manière une queue énorme lui poussa, munie de lames naturelles. Lorsque a crête perça son dos pour s'y installer, il lacha un nouveau cri qui n'avait plus rien d'humain. Il s'agissait réellement d'un rugissement. Cette excroissance dorsal s'étendait du sommet de son crâne jusqu'à l'extremité de sa queue, lui donnant un aspect effreyant. Le dragon retomba à quatre pattes et sentit son crâne devenir plus lourd. Sa machoire s'allongea pour former une gu*ule garnie de crocs de trente centimètres et son crâne se munit de deux cornes titanesques de deux mètres. Des griffes aussi tranchantes que des rasoirs et aussi grande que des zanpkutos se présentèrent au bout de ses pattes.
Il était maintenant devenu son arme, devenu l'avatar d'un dieu. Prit d'euphorie, il entreprit de tester son nouveau corps. D'un coup de queue d'une puissance inimaginable, il envoya valser une dizaine de hollows. De même pour ses pattes. C'est alors qu'il ressentit dans son poitrail une pression. Celle-ci s'accentua jusqu'à ce qu'il se décide à recracher la chose qui y bloquait. Un torrent de flamme émeraude s'abbatit sur les rangs masqueus. Ceux-ci furent ronger entièrement en quelques secondes à peine. Découvrant cet horrifiant pouvoir, Mondoroin seréjuit encore davantage et réitéra l'expérience. Les monstres devenus désormais des microbes mourraient par dizaines. Bientôt il n'en resta plus qu'une petite centaine qui s'égailla en tout sens pour échaper à ce géant. Mais Mondoroin n'avait pas dit son dernier mot. Il déploya ses ailes et commença à battre l'aire. Alors qu'il s'élevait, une mini-tempête secouait le sol, perturbant les hollows dans leur fuite. C'est avec un rugissement magistrale que le dragon fondit sur ses adversaires, les attrappant grâces à ses pattes et les lachant d'assez haut pour les tuer, les tuant sous les flots d'acides infinis ou même en les frappant au passage d'un coup mortel...

Devant cette démonstration de puissance, les autres shinigamis, même loin, furent totalement décontenancés. Tarathiel, bien qu'il ne s'attendait pas à cela, sourit et murmura:


" Il faut toujours que tu te fasses remarquer toi..."

Alors que la phrase était prononcé, le dernier masqueu du groupe succomba sous le poid du dragon lui retombant dessus. C'est ce moment que choisis Mondoroin pour ressentir L'Instinct. Prit d'une envie folle de tout plaquer et de s'envoler dans les aires, il ressentit l'appel de l'évasion. Celui-ci était extrêmement fort et l'ex shinigami fit appel à toute sa volonté pour échapper à celui-ci. Il se concentra au maximum, au point d'en ressentir un mal de crâne à la mesure de sa taille. Puis le mal se calma...
Mondoroin déploya ses ailes et se dirigea vers le groupe de shinigami. Toutefois il passa au dessus et partit en flêche dans les aires. Il n'avait pas été assez fort, il venait de succomber à l'instinct...

_________________
Techniques:
*Breath d'lil to'ryll maelthra [Pes:10-Dégats:20]; *Halving d'lil to'ryll maelthra[Pes:20-Dégats:40]; *Khel del Abbil d'lil to'ryll maelthra[Pes:50-Dégats:90+10% d'absorption des dégats]; *9 byakurai[Pes:4-Dégats:7]; *final vaartur d'lil to'ryll maelthra [Pes:90-Dégats:150+40% d'absorption des dégats jusqu'à la fin du combat]
* Acide corrosif [Pes:1-10 / Dégats: 2-20 ] <- ne compte pas comme une attaque
Démon : [avoid]


Dernière édition par Mondoroin le Lun 17 Mai - 0:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mondoroin
Envoyé du créateur
Envoyé du créateur
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 29
Monde d'affectation : Soul society
Grade : Capitaine
Division : 2eme division
Date d'inscription : 30/01/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
220/220  (220/220)
Energie spirituelle:
200/200  (200/200)
Experience utilisable:
2/367  (2/367)

MessageSujet: Re: Quand un an passe...[Terminé]   Dim 21 Mar - 15:33

Un mois plus tard, au porte de la soul society, une silhouette apparue. Elle ressemblait fortement au Capitaine de la seconde division Mondoroin Ishibashi. Celui-ci s'avança, totalement épuisé pour finir par s'écrouler devant les gardes. Il fut immédiatement pris en charge par ceux-ci qui appelèrent la 4ème division.
Emmené dans leur quartier, où il reçu des soins intensifs, Mondoroin dormit durant trois jour complet. Lorsqu'il se réveilla, il fut immédiatement interroger par le général à propos de son absence. Seulement, seul de vagues souvenirs de sa période d'absence remontaient. Il avait des flash, des images. Il volait, il tuait des hollows lorsqu'ils en croisait, il soufflait des torrents de flammes émeraudes là où il passait et vitrifiait par endroit le sol. En claire, il avait passé deux mois à détruire tout ce qu'il rencontrait. Puis un jour, sa conscience revint à la charge. Petit à petit, elle avait gagné du terrain sur l'instinct et finit par le vaincre totalement. Lorsque ce fut fait, le shinigami récupéra complètements ses esprits et reprit forme humaine. Par la suite, totalement vidé d'énergie, il avait ouvert un utlime portail lui permettant de rejoindre la soul society et avait perdu conscience...

Ce fut ainsi qu'il présenta la chose au général. Le dirigeant de la soul ne dit rien et hocha la tête avant de partir, laissant le "patient" dans l'expectative d'une réponse.
Ce ne fut qu'une semaine pus tard qu'on autorisa le Capitaine à sortir de l'hopital et qu'il put reprendre ses fonctions. Durant ces jours allongés dans son lit, il reçu la visite de Tarathiel et de son lieutenant qui le remercièrent de ce qu'il avait fait durant la bataille et lui firent par de l'inquiétude qu'ils avaient vu lorsqu'il avait disparu à l'horizon. Le shinigami-dragon les remercia de leur solicitude, leur raconta ce qui s'était produit et finit par les rassurer sur son état...


Lorsqu'il rejoignit sa division, les choses avaient repris leur cours. Il manquait environ un tiers des hommes qui s'étaient rendus dans l'Hecuo mundo. Le coeur déchiré, le Capitaine se jura de ne plus refaire une mission de la sorte. Son lieutenant lui présenta les nouveaux venus. Il les briefa et leur demanda à leur tour de se décrire et de donner les raisons pour lesquelles ils avaient voulu rejoindre la seconde division.


Deux mois après, une nouvelle déconcertante arriva. Le lieutenant de la 11ème division lui lançait un défi dans un duel. Il devait y avoir quelque chose derrière cela car lui, capitaine, était bien plus puissant que cet humain. Car en effet, ce lieutenant était l'un des rare humain à faire partie du seireitei. Cherchait-il à attirer l'attention ? Quoi qu'il en était, un rendez-vous était fixé. Le duel aurait lieu trois jours plus tard.
Lorsqu'arriva le moment de l'affrontement, Mondoroin se rendit sur la colline de l'échaffaud. Il n'avait pas très envie de se battre au milieu de la soul society. Il n'avait pas envie d'être sous le regard des hommes présents. Puis, il arriva , seul sur les lieux du rendez vous. L'autre l'attendait là, majestueux. Son regard farouche, sa musculature, ajoutés à la posture et à son arme le désignait clairement comme un guerrier. L'homme était torse nue et le toisait avec un demi sourire. Mondoroin s'avança un peu et lui déclara d'une voix portante:


" Je ne souhaites pas me battre contre toi...

- Une réputation de lâche te serait-elle offerte pour refuser un tel combat ?

- Non, c'est simplement que je n'aime pas me battre contre les personnes plus faibles, surtout lorsqu'elles ne m'ont rien fait. Mais bon puisque tu insistes et que tu as l'aire déterminé, j'acceptes ce défis. Seulement, j'aimerai que nous nous battions à l'abris des regards. Je te laisse choisir le lieu, mais choisis un endroit où nous pourrons libérer nos pouvoir sans encombre, sans avoir à craindre de détruire quoi que ce soit. Et d'ailleur sans avoir à craindre de tuer une quelqconque vie, qu'elle soit animal ou végétal. J'ai certains principes..."

Il s'interrompit devant l'aire interressé de l'humain nommé Selassié. Apprement celui-ci s'était mis à écouter ses paroles avec intérêts. Pour quelle raison, il l'ignorait. Soudain Avoïd intervint, le coupant dans ses pensées:

* Démon ! Il y a un autre démon ! Il est avec cet homme. Je comprend mieux pourquoi il t'a défier ! Il croit pouvoir te vaincre avec les pouvoirs de son allié...*

* Bien reçu, s'il pense avoir plus de pouvoir que nous, il va être surpris.*

Cependant l'homme venait de changer de posture et avait prit une pose complètement différente. A présent il n'avait plus du tout l'aire d'un guerrier se préparant au combat, mais d'un homme ordinaire voir même enjoué. A quoi cela rymait-il ? Mondoroin ne le savait pas...


" Ainsi donc tu en a un toi aussi..."

Apprement, cet homme était plus fin qu'il ne le laissait penser de part son apparence: il avait détecté Avoïd. Voilà surement la raison pour laquelle il avait changé d'attitude. Seulement la surprise du shinigami ne s'arrêta pas là:

" Je retire le défis. Je viens de comprendre que nous n'étions pas fais pour nous battre.

- Comment cela ? Qu'entends-tu par là ?

- Ce que j'entend ? C'est bien simple, tu ne veux pas détruire la nature. J'en suis le fils et je rejoins les même idéaux que toi. Abandonnons cette idée de combat et faisons plus ample connaissance..."

Aquiessant, Mondoroin était trop surpris par ce revirement de situation pour répondre quoi que ce soit. Il laissa Sélassié s'approcher. Soudain, les démons entrèrent en action et la connexion se fit. Un lien de lumière sembla alors relier les deux hommes qui se tenaient debout. Puis la voix d'Avoïd retentit à nouveau:

* Ne t'inquiète pas. Nous voulons juste sonder l'autre. Nous cherchons à connaitre les intentions et les buts. Un peu comme avec Tenshi il y a quelques moi, je ne sais pas si tu te rappelles. Sauf que là je n'aurai pas à combattre Kamiya. Car tel est son nom...*

L'énergie qui passait entre eux était perceptible. Mondoroin sentait le lien se faire de son corps, vers Selassié. Puis comme il était apparu, le cannal de lumière disparu. Et Avoïd enchaina:

* Nous venons d'avir une discution. Ce démon est très sympathique et ses objectifs rejoignent les nôtre. Il souhaite protéger la nature. Une idée nous est alors venu: Nous voudrions réunir les démons sous une seule et même bannière. Ainsi avec cette puissance nous pourrons nous imposer et empêcher les hollows et autres cibles de répendre le chaos, ainsi que vaincre les mains d'alamexia, la flamme noir et Abarai Ryuke...
Nous avons recoupé nos informations et avons déduis qu'il restait 8 démons. Nous en connaissons déjà un autre: Visecta, avec tenshi...*


* Vous avez dit tout ça durant les quelques secondes de contacte ???*


* Bien sur, ne sous-estime jamais nos pouvoirs...*

Mondoroin releva lentement les yeux vers Selassié et remarqua que l'homme le regardait avec insistance. Soit celui-ci avait suivi la conversation en directe, soit il avait reçu les même informations.

" Alors tu sais déjà de quoi je vais te parler. Ce projet est ma foi assez interressant. Deux choses m'interpellent en revanche: Je ne te connais pas et comment retrouver ces démons.

- Pour ce qui est de se connaitre ce n'est pas réellement un problème. Nous aurons tout le temps. Pour les démons, c'est simple, les démons peuvent se détecter entre eux et nous pouvons toujours faire des recherches...

- Souhate. Etudions donc cette question..."

Ils s'éloignèrent alors en marchant lentement et discutant. Ils se présentèrent chacun leur tour et s'aperçurent très rapidement, au fil de la conversation, que leurs objectifs étaient quasiment les mêmes, comme le leur avait dévoilé Avoïd et Kamiya. C'est ainsi que fut mis en branle les prémices de l'organisation. Au vu des buts de celle-ci, ils s'interrogèrent sur le meilleur dendroit possible comme quartier général. Mondoroin aurait bien proposé les locos utilisés pour les assassins, mais l'organisation avait été dissoute par le nouveau général et ses locaux détruits.
C'est alors que leurs démons leur dévoilèrent l'existence d'un arbre "magique" en pleine forêt dans le rukongai. Cet arbre était un ancien refuge pour les démons et leurs porteurs, des milénaires auparavent. Les deux se laissèrent donc guider par leurs entités et découvrirent un gigantesque arbre. Le tronc était creux et la base percée d'une porte. On leur indica qu'il fallait connaitre son existence pour le voir ou posséder sois-même un démon. Lorsqu'ils y pénétrèrent il découvrirent un presque logis très confortable. Il y avait tout ce dont l'organisation avait besoin: une salle de réunion, des dortoires au cas où, un bureau annexe,...


C'est ainsi que le lieu fut décidé Quartier général. Puis les possésseurs de démons s'entretinrent sur un nom pour marquer les esprits. Rapideent ils s'orientèrent vers "les Juges". En effet, leur philosophie était de faire reigner une loi juste et équitable. Une loi qui leur était propre et où la politique n'intervenait pas. C'est ainsi que naquit l'organisation...

Voilà maintenant 4 mois qu'il avait rencontré Selassié et créer les juges. Ils se réunissaient assez souvent pour prévoir comment avanceraient leurs objectifs. L'arbre maison que leurs démons avaient conseillé était véritablement un bon endroit de regroupement. On pouvait y trouver tout ce qui concernait à la fois une maison et un quartier général.
Alors que Mondoroin en revenait justement et qu'il traversait le rukongai, un gamin passa devant lui et faillit lui rentrer dedans. L'enfant releva un regard pourpre vers lui et lui dit d'une voix décharnée:


" Excusez moi,... En fait non ! Je vais me nourrir de ton âme !"

Surpris le shinigami vit la peau du gosse se craqueler pour former en dessous un cuir épais de couleur noir. Grandissant rapidement, la chose atteignit les 4 mètres de haut pour trois de large. Une tête sphérique à trois yeux et une bouche, munie d'un masque blanc, surmontait cun corps monstrueux. Deux énormes bras et deux plus petit, surement pour les manipulation plus délicate, composaient ses membres supérieurs, tandis que deux tronc d'arbre noir formaient ses jambes. La bête lui flanqua un coup avec une force stupéfiante. Mondoroin valsa dans les aires. Il raterrit quelques mètres plus loins, effectuant une roulade pour amortir la chute. Se relevant d'un bond, le capitaine fit un geste et deux cimeterres apparurent comme par magie dans ses mains. Il s'élança alors à l'assaut du monstre et le frappa.
Un tintement retentit lorsque l'arme toucha la peau du hollow. Le shinigami-dragon ayant suivit la trajectoire de son arme du regard, fut surpris de découvrir un changement de l'épiderme de son adversaire. Une partie cristaline avait pris place d'une surface conséquente du cuir et avait encaissé l'assaut sans une égratignure. Le géant n'émit pas une plainte lorsqu'il fut touché et un rictus pouvant certainement s'apparenter à un sourir lui déforma la face. Il leva un bras et l'abbatit sur le Capitaine de la seconde division. C'était sans compter les réflexes de ce dernier qui sauta sur le côté pour esquiver. Deux nouveaux coup de cimeterres furent encaisser par la surface cristaline qui apparue à ces endroits pour reprendre l'aspect de cuire ensuite. En face l'autre ne chôma pas non plus et , à une vitesse impressionnante pour sa taille, il répliqua d'une série de coups violents. Le capitaine fut alors obligé de se mettre sur la défensive et ne put contre attaquer.
Soudain une acalmie se fit ressentire. En effet, le monstre préparait un coup plus puissant demandant plus de temps. C'est ainsi que le shinigami profita de cette occasion inespérée. Son corps se couvrit soudainement décaille et deux ailes immenses poussèrent dans son dos. Une queue jaillit de son bassin. Puis au bout de ses doigts d'immenses griffes pointèrent leur bout et sur son crâne deux cornes firent de même. Le capitaine dragon venait d'utiliser son bankai.

Le combat reprit alors de plus belle . Mais seulement à présent, là ou le hollow dominait quelques instants avant, ils étaient à égalité. Ceci, Mondoroin s'en aperçu très vite. Lorsqu'un nouveau coup au bu percuta le cristal de la peau du masqueu, des rayures apparaissaient. Le jeune omme tenta alors une expérience: Il décida d'utiliser l'acide corrosif que le zanpakuto pouvait produire et qui continuait de ronger les plaies. Alors qu'un de ces nouveaux coups touchait au but, l'acide se répendit sur le cristal protecteur. Une petite ébulition se produisit sans pour autant percer les défenses du masqueus. Toutefois, lorsque le cuir noir de la peau réapparru, une légère trace de brûlure se profila à cet endroit. Ainsi donc, cet adversaire n'était pas invincible ! Seulement les dommages causés par l'acide était trop faible pour envisager de le tuer ainsi.
Un nouveau coup le décollant du sol fit sortir Mondoroin de ses pensées. Il ratterrit violement pour ressauter sur ses pieds. Pas de répit pour les braves. Surtout quand l'ennemi était un monstre pareil...

Le combat continua ainsi une heure. Mondoroin frappait mais en vain tandis que l'autre lui touchait de plus en plus au but. Le shinigami commençait à fatiguer et soufflait comme un boeuf. Il avait à déplorer de plus en plus de blessures. A ce rythme, il allait perdre la bataille et donc... sa vie...


* Utilise ton zankai !*

* Non , rappelez vous de ce qui s'est passé la dernière fois !*

* Tu as déjà vaincu l'instinct, il ne te fera plus rien.*


* Il a raison tu sais, si tu refuses de le faire, nous allons tous mourrir...*

Un nouveau coup de poing du hollow fit gicler le sang de la bouche du Capitaine. Décidément cette bête était vraiment puissante. Coupant sa connexion mental avec les entités qui l'axccompagnaient quotidiennement, il repartit dans un corps à corps des plus impressionnants. Des explosions d'énergies d'une puissance monumentale ne cessaient d'explosées. Plusieurs personnes dont des shinigamis étaient venus observer ce combat. Seulement Mondoroin savait que s'ils intervenaient, ils se feraient massacrer. C'est pourquoi il leur avait demandé de ne pas approcher...
Vin alors le coup de trop, Celui qui mit Mondoroin KO. Le shinigami reçu un upercute de l'un des petit bras du masqueu alors qu'il assénait un nouveau coup de cimeterre sur son épaule. Tout tournoya autour de lui et il tomba. Encore conscient, mais incapable de faire quoi que ce soit, il riva ses yeux sur le monstre qui s'avançait vers lui.


" Tu m'auras donné du fil à retordre, shinigami. Je vais me faire un plaisir de me nourrir de ton âme maintenant que j'ai grand appêtit..."

Alors qu'il soulevait le capitaine-dragon par le col, un flamboiement nouveau éclaira les yeux de sa victime. Mondoroin était trop affaiblit pour résister, le chasseur avait prit sa place. Chasseur qui représentait la partie guerrière de Mondoroin, chasseur qui était le combattant sans aucun sentiment et qui se nourrissait de ceux des Mondoroin pour les utiliser contre l'adversaire.
Ainsi, alors que le hollow se préparait à le tuer, le chasseur se libéra en se contrsionnant et retomba au sol accroupit. Survint alors la transformation. Pour la seconde fois de son existence, le capitaine de la seconde division prit la forme du dieu contenu dans son zanpakuto. Seulement, cette fois-ci, ce n'était plus lui mais le chasseur qui contrôlait la bête.
Le gigantesque dragon ne perdit pas de temps. Il se tourna immédiatement vers le fils de l'hecuo Mundo et cracha un torrent d'émeraude. La cible fut frapper de plein fouet tant elle avait été dans l'incapacité de réagir à cause de la surprise. Le hollow hurla de douleur. Lorsque tout se dissipa, le monstre avait le corps totalement boursouflé et brûlé. Il haletait à son tour. Le chasseur pressa son avantage et enchainant avec un violent coup de queue. Les lames naturelles dont elle était munie se plantèrent dans le flanc du monstre noir. le cristal n'avait put encaisser un si violent choque après celui subbit avant. Un coup de patte l'envoya alors valdinguer dans les aitres et la gu*ule du saurien recueillit son corps. Les crocs du chasseur se refèremèrent sur le hollow pour le faire voler en éclat....


Lorsqu'il ouvrit les yeux, Mondoroin se trouvait dans une pièce plafonnée de bois. Il reconnu immédiatement les motifs au plafond: il était dans les quartiers de la quatrième division, à l'infirmerie. On lui indiqua que les témoins de la scène l'avaient ramené alors qu'il avait reprit forme humaine et s'était évanouit.
Il ressortit le lendemain et reprit à nouveaux ses focntions de capitaines. Devant la puissance utilisée pour ce combat, il fut convoquer par la chambre des 46 qui l'interrogea sur les motifs de ce combat. Une fois de plus la chambre des 46 lui cherchait des noises. Ces bureaucrates étaient véritablement hors du coup et énervant. Ils pensaient qu'ils pouvaient tout contrôler et cherchaient à appliquer leur loi. Surtout avec ce nouveau général qui était à leur botte... Le shinigami se promit de leur faire payer cela !

Plusieurs mois passèrent durant lesquels, Mondoroin s'évertua à s'entrainer et à détacher de plus en plus sa division de la chambre des 46. Grâces aux équipements de la police secrète, il entreprit aussi de faire des enquête sur les démons. Il redécouvrit la trace de visecta et se souvint que c'était tenshi qui le possèdait. C'était une aubaine puisqu'elle était en prison actuellement. Il faudrait, dès qu'elle sortirait, la recruter chez les juges. Pour le moment, aucun autre démon n'était réapparu.
Au cours des mois qui passaient le shinigami rencontrait souvent Selassié en cachette, dans l'arbre mère. Ils prévoyaient leur futures actions et entreprirent même de démonter une organisation humaine qui détruisait la nature et tuait tous être vivant rencontré. Ceux-ci se surnommaient les raseurs et ce n'étaient pas pour rien. Ils enflammaient tout sur leur passage, réduisaient en poussière ce qui barrait leur chemin,... C'est pourquoi à eux deux ils entreprirent des les étudier et les éliminèrent un par un. Une fois fais, ils dessinèrent un arbre, sigle de leur organisation, sur le front de chaucun des hommes pour avertire les suivants...


D'autres mois passèrent et bientôt un an fut passé alors qu'il était revenu avec tenshi. Le jour pile de l'anniversaire du procès de la jeune femme, une nouvelle arriva. Les mains d'alamexia avait encore fait des leurs ! Abrai Ryuke venait de se rendre...

Hj: et là j'enchaine avec le rp d'abarai

Non terminé, manque la recontre avec Selassié et la création de l'orga

_________________
Techniques:
*Breath d'lil to'ryll maelthra [Pes:10-Dégats:20]; *Halving d'lil to'ryll maelthra[Pes:20-Dégats:40]; *Khel del Abbil d'lil to'ryll maelthra[Pes:50-Dégats:90+10% d'absorption des dégats]; *9 byakurai[Pes:4-Dégats:7]; *final vaartur d'lil to'ryll maelthra [Pes:90-Dégats:150+40% d'absorption des dégats jusqu'à la fin du combat]
* Acide corrosif [Pes:1-10 / Dégats: 2-20 ] <- ne compte pas comme une attaque
Démon : [avoid]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand un an passe...[Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NHL 2011 Xbox 360
» Seth ? « Mais quand un sorcier passe du côté du mal, plus rien ne compte pour lui. »
» Timidité quand tu nous tiens ! [Terminé]
» [#12] Hiver, quand tu nous tiens. [Terminé]
» Quand la caravane passe, les chiens aboient.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Entre les mondes :: Bond en avant-
Sauter vers: