Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David Kolders
soldat humain


Nombre de messages : 156
Age : 27
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Division : sans division
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Point de vie:
59/59  (59/59)
Energie spirituelle:
120/120  (120/120)
Experience utilisable:
28/117  (28/117)

MessageSujet: [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais   Mar 16 Mar - 22:02

La chaleur était écrasante et étouffante sous cette lumière tranchante, la soif... persistante, sans trouver la moindre goutte d'eau aux alentours. Les tempêtes insinuait le sable partout, asséchant les lèvres. La plante des pieds brûlée malgré l'épaisseur de ses semelles, la peau tiraillée par la sécheresse et l'immensité sableuse alentours faisaient perdre peu à peu tout espoir. Son véhicule avait rendu l'âme, et ayant peu de connaissance en mécanique, David ne sut pas très bien quoi faire avec. Il s'était donc décidé à effectuer le reste de la traversée à pied, sachant que c'était pure folie. Cette région du globe était inhabitée depuis des milliers d'années, mais les raisons qui le poussaient à venir ici passait au-dessus de toute contrainte climatique. Le peu de sueur qu'il récupérait, il l'épongeait avec son foulard pour en extraire un peu de liquide. Liquide à partir duquel il s'abreuvait pour ne pas succomber à la soif. Pour lutter contre l'assèchement, il avait un autre moyen bien moins honorable. Du fond de sa gourde vide, il récupérait son urine et la buvait malgré le goût détestable. Il savait que ce liquide extrait de son propre corps le maintiendrait en vie. Le problème le plus redoutable ne venait pas de lui, mais du soleil. Il n'y avait d'ombres nulle part et les tempêtes incessantes faisaient qu'il perdait tout repère. Son seul espoir de survie tenait à ce qu'il avait appris sur quelques documentaires passés à la télévision. David ne tirait rien de la télévision, si ce n'était les programmes à visée éducatifs. David s'arrêta soudain quand il s'aperçut que la température se dégradait rapidement. Il sortit sa boussole, fit un point sur sa direction, puis sortit son portable brulant pour se tenir informé de l'heure. Le soleil n'allait pas tarder à se coucher, et il allait bientôt faire très froid. Par chance il avait pensé à prendre sur lui quelque combustible et comburant. Il se tourna alors vers son fardeau qu'il trainait derrière lui. Un draps blanc retenait divers outils qui aiderait à sa survie.

« Parfois je me demande ce que je fous de ma vie. Me voilà perdu au milieu de nulle part, sans eau, sans moyen de communication et sans de quoi bouffer ! Putain ! »

La voix se perdit au milieu de l'immensité alors que David, par excès de nerfs, jetait son fardeau au sol. Il lui fallait désormais préparer sa nuit qui serait très longue et très froide. S'attendant à passer la nuit à la belle étoile il avait eu la présence d'esprit de garder des vêtements chaud dans ce fardeau de fortune. À l'aide de quelque arbre mécanique et de quelque coup de piquets dans le sable, David parvînt à monter une tente de fortune à l'aide du draps qu'il trainait. Il s'installa alors le plus confortablement possible après que le sable eut le temps de se rafraîchir. Assoiffé, il observa longuement sa gourde, et résigné, il urina une nouvelle fois à l'intérieur puis la referma. Il attendrait que le liquide refroidisse un peu avant de le consommer. Il savait également qu'il ne fallait pas attendre trop longtemps, sans quoi les bactéries se multiplieraient à grande vitesse, ce qui serait très dangereux pour lui.
À la tombé de la nuit, David prépara un feu qui le réchaufferait quelques heures. Il n'avait pas de quoi tenir plus d'une journée de plus. Il fallait absolument qu'il trouve ce village avant qu'il ne soit trop faible pour bouger. Faisant griller l'unique morceau de chair tendre qu'il avait pris avant de partir en pensant qu'il ne lui servirait que d'encas, David commençait peu à peu à délirer.

« David t'es qu'un connard ! Si t'avais écouté Taylor tu ne serait pas là ! Mais qu'est-ce qu'il t'as pris de vouloir retrouver Dosan dans ce foutu coin paumé dU GLOBE !! Hisagui avait raison ! On ne cours pas après n'importe qui ! Mais toi, en sachant toujours mieux que tout le monde tu pars en expédition suicidaire.... Merde... voilà que je parle tout seul... Putain, mais qu'est-ce que c'est... »

David se gifla pour retrouver les idées claires, mais rien n'y fît. Il avait toujours cette hallucination devant les yeux. Un immense serpent se mouvent devant lui. Il savait qu'il s'agissait de Storbinger, mais elle n'avait pas les moyen d'apparaitre si loin de son réceptacle. Ça ne pouvait qu'être qu'une hallucination. David balança alors une clé de douze sur la gu*ule de la bête, mais la clé percuta l'écaille du monstre puis s'échoua au sol pensant qu'elle sifflait d'un air menaçant.

« Putain, mais qu'est-ce je fous là. C'est qu'une putain d'hallu ! Barres-toi sac à merde !! »

Le jeune humain se leva furieux et balança sur le monstre tout ce qui lui tombait sous la main. Peu à peu, le mirage s'estompait, mais pas totalement. Au bout d'un certain moment une silhouette apparut sous ses yeux, à la place du serpent. Vêtu d'un kimono sombre, les cheveux long et armé d'un long sabre, David perçut les traits de Raven. L'homme qui hantait toutes ses nuits se trouvait face lui. Le jeune homme secoua violemment la tête, pensant être victime d'une nouvelle hallucination. Quand il rouvrit les yeux il n'y avait plus rien. Soulagé, il soupira puis se retourna vers son camp, mais il fît face au même visage devenu blême... celui de Revan cette fois.

« Tues-les ! »

Réveillé dans un sursaut David observa aux alentours complètements affolé et les sens en alertes. Ce n'était qu'un cauchemar de plus. Il remarqua que le soleil était sur le point de se lever. Il se remit alors debout et s'apprêta à plier ses affaires quand il vît au loin une caravane. Les seuls types capables de survivre ici se trouvaient non loin et l'avait repérés... il était sauvé.

*~*

Installé sous une tente fraîche et réhydraté, un nomade se tenait à son chevet. Il avait l'air à la fois préoccupé et fasciné. Il était vêtu d'une tunique de couleur blanche et portait le keffieh. Il semblait assez âgé avec ses traits fatigué et son visage raviné. Sa couleur de peau mate et son odeur collait parfaitement avec le type de personnage que s'attendait à voir David. Lorsque le vieil homme s'aperçut que l'occidental était éveillé, il le salua.

_ Salamalekum, saïd.
_ Malekumsalam.
_ Je vois que vous êtes initié à notre langue, saïd.
_ Pas autant que je ne le voudrais, et bien moins que vous avec la mienne.
_ Pourtant mon accent est pas bien. C'est difficile de s'adapter à la langue anglaise.
_ Vous en faite pas pour ça, vous êtes compris et vous comprenez. C'est ce qui compte.
_ Saïd vas bien ?
_ Grâce à vous oui. J'ai une dette envers-vous, je crois.
_ Vous êtes fou de vous aventure seul dans désert. Difficile de survivre. Vous avez chance de laisser trace près de voiture. On a pu vous retrouver.
_ C'était là le plan. Dites, vous connaîtriez pas un type appeler Dosan, par hasard ?
_ Si, Saïd ! C'est le maitre ici ! Il veut vous rencontrer quand vous aller mieux .
_ Il va mieux, retentit une voix depuis l'entrée de la tente.

David jeta un œil en direction du nouvel arrivant. Il portait une tunique arabique et se mouvait avec extravagance. D'allure élégante il mettait en valeur son visage rond à teint pâle. Son nez aquilin n'était pas vilain et lui donnait un air noble. David remarqua aussi une mèche bouclé de couleur blonde. Il porta ensuite son attention sur ses yeux blond qui exprimait de la bienveillance. David n'eut aucun doute à son sujet.

_ Pas d'erreur, vous êtes Dosan.
_ Perspicace, jeune homme, rétorqua Dosan. Mais cela ne me dit pas qui vous êtes, vous.
_ David Kolders, engagé à l'institut humain de Karakura.
_ Si loin ? Que faites vous ici si ce n'est pour venir me voir ? Quels sont les raisons de votre venu ?
_ Raven... vous devez savoir de qui je parle, non ? Il est passé vous voir à votre palais au Hueco Mundo. Il a massacré tous vos hommes... j'ignore comment vous vous en êtes sorti.

Le visage de Dosan parut se décomposer et devenir livide. Il hésita un moment, il semblait chercher une parade, mais n'en trouva aucune. Les doigts de ses mains jointes s'agitèrent soudain, ce qui exprimait son agacement face à la situation. Cet homme avait tout du leader, mais il ne devait plus être que l'ombre de lui même. Jadis, oui, il devait être un chef exemplaire. Le genre d'homme qui rassemblait des foules sous ses couleurs pour en faire une armée. Il devait être le genre d'homme au charisme si puissant qu'il devait influer sur les foules. Mais la folie qui l'habitait visiblement aujourd'hui ne le rendait plus aussi habile, mais bien plus dangereux , toutefois. Dosan fit un signe de tête à l'arabe.

« Tarek, sors s'il te plait. »

L'homme sortit en silence, veillant à bien rabattre le draps qui couvrait l'entrée du soleil. David observa Dosan effectuer quelques pas en pleine réflexion. Visiblement, le fait que l'incident du Hueco Mundo ait été propagé le contrariait grandement. Mais David constata bien vite que Dosan était plus dangereux encore qu'il ne l'imaginait.

_ J'ai connu un Kolders, jadis. Un homme instruit, intelligent et futé. C'était un Shinigami, d'après ce que j'en savait, il avait laissé une famille derrière lui. Lui, bien sûr ne le savait pas. Mais cette famille a toujours eut des prédisposition étranges. Quelques choses protègent les membres de cette famille. Ces mêmes choses qui t'ont permis de survivre jusqu'ici. Kolders était ce genre d'homme. Il avait immédiatement sondé Raven et m'avait confié ce qu'il pensait de lui... bien avant que Raven ne me trahisse. Si des informations sont remontées jusqu'à la chambre des 46 c'est parce que je le voulais bien!
_ Cessez de jouer. Vous vous êtes fait berner comme tout le monde.
_ Que tu crois ! Raven n'a pas toute sa tête non plus... et oui, nous sommes tous les deux a être cinglé ! Lui encore plus parce que cette créature l'influence constamment ! Storbinger, cette pute des temps ancien en veut aux mondes spirituels ! Elle n'aura de repos que lorsque nous seront tous morts !
_ Si je suis ici c'est à propos de ça.
_ J'ai compris pourquoi tu es venu jusqu'ici. Et puisque tu es un Kolders je vais te faire confiance... Maintenant... donne-moi le cristal.
_ Quel cristal ?
_ Allez, s'agaça Dosan. Tu sais très bien de quoi je parle. Le cristal que l'enfant démon t'as refilé avant que tu ne t'échappe des griffes de Storbinger !
_ Je n'ai pas la moindre idée de quoi vous parlez...
_ Sombres idiots !

Depuis l'extérieur de la tente, Tarek entendit les premiers hurlements du jeune homme. Il savait que son maitre obtiendrait ce qu'il voulait, il obtenait toujours tout. C'est d'ailleurs pour cela que son peuple était contraint de vivre selon la manière occidentale désormais. Le temps où ils voyageaient dans le désert était révolu. Désormais, les siens travaillaient dans les champs à proximité de l'oasis, contraint d'obéir à l'homme qui leur ravît leur liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oseus
soldat humain


Nombre de messages : 321
Age : 28
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Division : 2eme division
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
60/60  (60/60)
Energie spirituelle:
70/70  (70/70)
Experience utilisable:
63/104  (63/104)

MessageSujet: Re: [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais   Mer 17 Mar - 12:51

Sous le soleil brulant du désert, on pouvait apercevoir deux chameaux tranquillement assis en plein milieu d'une tempête de sable. Entre eux deux il y avait deux hommes, ou plutôt deux êtres humains vêtus de draps de tuniques de couleur noir masquant pour un jusqu'à son visage.
Un des hommes était à genou, les mains sur le sol aride, et l'autre était tranquillement adossé sur son chameau . Une des choses étranges qu'il y avait chez ces humains, est qu'il ne semblait point se soucier de la tempête de sable ,ou plutôt que la tempête de sable ne semblait point se soucier d'eux, car en vérité , tout les grains de sables volatiles, et même toutes les bourrasques de vent, semblaient les éviter comme-ci quelque chose les effrayait chez ces deux humains, ou les empêchait de s'approcher d'eux.

L'homme à genou fini par lever ses mains du sol, mains enduites d'une étrange peinture noir qui arborait maintenant la partie du sol devant lequel il était. Il se mit accroupi puis leva ses mains en direction de l'homme adossé au chameau; celui-ci ,sans objection, sorti une gourde ,l'ouvrit et versa l'eau sur les mains peinturées de noir pour ainsi les nettoyer. Chacun ne semblaient posséder qu'une gourde, et juste deux sacs étaient accrochés aux deux chameaux , et pourtant, les deux humains semblaient peu se soucier de l'eau alors que celle-ci était d'or, en particulier quand on se trouvait en plein d'un désert .

L'humain adossé baissa le voile qui lui protégeait le visage, découvrant ainsi un visage féminin assez jeune et sans signe d'attaque du soleil.

"Alors?"

L'homme accroupi baissa à son tour ce qui lui protégeait le visage, laissant ainsi apparaître un sourire.

"Nous n'en sommes plus très loin..... il est bien là ..... mais pas seul."

Les derniers mots de l'homme avait réussi à lui faire perdre le sourire et avaient été prononcés avec embarra.

"Des hollow?"

"Oh non non, de simples hommes ...... enfin pas tous.... il y en a un dont le reiatsu est inférieur à celui des humains normaux, et cela ne peut signifier que de chose : soit qu'il est sur le point de rendre l'âme, soit qu'il est si puissant qu'il a apprit à masquer son reiatsu au point qu'il est presque impossible de le repérer ."


"Un capitaine?....... ou pire......"

"Si c'est le cas...... nous avons plus qu'à espérer n'avoir aucun problème avec celui."

La jeune fille regarda l'homme d'un air interrogateur .

"Mais Sensei, nous avons qu'à dire que nous sommes de passage, faire profil bas, et puis ce n'est pas un hollow nous n'avons pas à avoir d'ennuis avec lui ,si?"

"Ce n'est qu'un pressentiment mais..... dès mes premiers jours avec David ,j'ai compris bien vite qu'il était doué pour s'attirer des ennuis ...... plus qu'à espérer que le fait qu'il soit toujours en vie signifie qu'il n'en a pas cette fois."


L'homme qui n'était autre qu'Oseus, se releva et s'adossa à son tour à un des chameaux. Puis dans un silence, il regarda autour de lui le sable qui semblait vouloir absolument les atteindre.

"Une fois la tempête fini, je désactiverai le kyoumon, vaut mieux pas attirer l'attention sur nous..... si la perception de ce haut gradé est élevé, l'énergie que dégage nos sorts nous ferai trop rapidement repéré ....... si ce n'est pas déjà fait."

Seul au milieu de la tempête, protéger par des sorts de kido, les deux humains supérieurs attendaient patiemment que le calme revienne dans le désert pour reprendre leur route à la recherche de David, prit au piège par l'effroyable Dosan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nara
soldat humain


Nombre de messages : 45
Age : 28
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Point de vie:
50/50  (50/50)
Energie spirituelle:
40/40  (40/40)
Experience utilisable:
34/34  (34/34)

MessageSujet: Re: [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais   Mer 17 Mar - 14:33

36 heures plus tôt


Nara rentrait tranquillement chez Oseus son sensei. Elle venait d'être gradée soldat et n'avait plus de raison de rester sous la tutelle de celui-ci, mais elle considérait avoir tellement de chose à apprendre de celui-ci qu'elle ne pouvait tourner la page sur cette année aux côté de son sensei et prendre ainsi son indépendance.
Arrivé non loin de la petite maison en bois de son sensei, elle aperçut celui-ci en train de s'affairer à remplir deux sac avec tout ce qu'il pouvait .

"Salut Sensei, comment allez-v......"

"Tiens c'est pour toi !"

Celui envoya vers celle-ci un des sacs qui l'a fit direct arriver à terre . Submergé par le poids du sac, elle le poussa sur les côtés et lança à Oseus un regard assassin.

"GGGGGRRRRRRRRHHHHHH je viens à peine de sortir de l'hôpital et vous m'accueillez en me balançant un sac capable d'écraser un éléphant ? Vous êtes malade XD."

Oseus regarda la jeune fille d'un air interrogateur.

"Oh mais je pensais que comme tu avais été gradé soldat, tu avais forcément la force minimum requis chez chacun d'eux ...... l'institut a du faire une erreur , il faudrait peut-être que je leur signal cette petite erreur, non?"

Aussitôt Oseus aperçu Nara en train de porter le sac sur son dos comme-ci de rien était.

"Erreur?Quelle erreur?"

"Ah ben voilà, je me disais bien qu'il n'était pas trop lourd pour toi^^."

**Sadique >_<**

Oseus mit le deuxième sac à son dos et se mit en route tout en faisant signe à Nara de le suivre.

"Pourrais-je au moins savoir où nous allons?"

"à l'aeroport voyons. Nous devons faire vite, j'ai réservés par téléphone et l'avion par dans une heure."


" Shocked ....... ne me dîtes pas que c'est encore un de vos plans foireux pour allé voir une éruption volcanique?Si vous faîtes encore peur à l'hôtesse je vous jure je les laisse vous embarquer."

"Non non, cette fois nous allons dans un endroit merveilleux rempli de sable baigné par le soleil Very Happy ."

"Oh super nous allons à la mer? Mais pour combien de temps? Vous ne trouvez pas que nos sac son trop chargé?........ ou au moins mon sac XD"

"La mer? Oh non il n'y a pas de mer là-bas, je dirais même qu'il n'y a pas une goutte d'eau ^^."

"Attendez ne me dîtes pas que......."

"On va dans un désert , on va dans un désert Very Happy "

Aussitôt Oseus attrapa la sangle du sac de la jeune fille qui s'était déjà retourné pour faire demi-tour, et se mit à la tirer.

"je ne veux pas aller dans un désert....... Mad je n'y suis pas préparé psychologiquement ... Je veux rester ici faire ma première mission...... je n'ai même pas de vêtements pour ne pas brûler vif là-bas ."

"Ne t'inquiète pas , je n'ai pas oublié de prendre tes culottes et tout le tralala."

">_< je ne pense pas que des culottes suffiront là-bas."

"On s'achètera de quoi s'abriter là-bas, et puis tu ne m'as pas dit que tu aimais bronzer?"

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHH!"

C'est ainsi que les deux humains supérieurs quittèrent la belle ville de Karakura en direction du désert où le jeune David s'était rendu pour des raisons pour le moment inconnues de son ancien sensei.
Assis dans l'avion à regarder la mer des nuages à travers son hublot, Oseus semblait plus que pensif, ce que Nara n'aimait pas car cela signifiait forcément que cela était dut à cause de quelque chose qui était loin de la concerner, et que par conséquent, elle aurait peu de chance d'obtenir une quelconque information sur ce qui tracassait son sensei.
La jeune fille se décida tout de même à tenter sa chance .Comme on dit, qui ne tente rien n'a rien.

"Sensei ..... pourquoi allons-nous dans un désert?....."

Sa question fut poursuivit d'un silence qui n'étonna guère la nouvelle soldat, mais alors que pour une fois elle se résignait à savoir, Oseus finit par se délier la langue.

"..... parce que David y est......"

Ces paroles firent un choc à la jeune fille. Cela faisait près d'un an qu'elle n'avait pas entendu ce prénom sortir de la bouche de son sensei, alors qu'à leur rencontre , il ne semblait prononcer que celui-ci. Elle se souvient encore quand Oseus se forçait à maîtriser le plus rapidement possible le Kakushi Tsuijaku dans l'unique but de retrouver David son élève disparut. Elle se souvient encore des jours où Oseus semblait avoir perdu espoir et était resté cloué à son lit tel un légume. Ce sont les seuls jours où Nara avait pu voir son sensei "faible", cela ne s'était plus jamais reproduit depuis.

** je croyais qu'il était...... mort......**

"C'est....... c'est formidable ...... comment avez-vous réussi à le retrouver?"


"...... environ deux semaine avant ton examen, il m'a appelé . Je n'avais pas mon portable sur moi à ce moment, mais dès que j'ai vu l'appel j'ai tenté de le joindre mais en vain. Même son reiatsu était introuvable, donc je me suis dis que je n'avais plus qu'à attendre un nouvel appel de lui. Et c'est ce qu'il a fait il y a deux jours, mais je n'avais de nouveau pas mon portable sur moi, mais ce matin j'ai réussi à le cibler ........ et maintenant nous voilà....."

" Very Happy ....... mais comment ça se fait que pendant un an ce fut impossible de le retrouver."

"...... certains lieu des mondes spirituels doivent être protégés de sort empêchant quiconque de ressentir leur reiatsu..... il suffit qu'il ai séjourné dans un de ses lieux pendant mes recherches, et cela expliquerai pourquoi je fus dans l'incapacité de le trouver."

Nara observait son sensei avec inquiétude, il semblait presque rongé de l'intérieur par quelque chose, mais en même temps, aussi étrange que cela pouvait paraître, un sourire semblait se dessiner lentement sur son visage, malgré son regard perdu vers les nuages.

Après douze heures de vol, les deux humains supérieurs arrivèrent à destination. Comme la nuit arrivait, ils se dépêchèrent d'acheter leurs habits, leurs gourdes ainsi que leurs chameaux . Ensuite ils se reposèrent à l'auberge avant de partir dès l'aube dans la direction que le Kakushi Tsuijaku indiquait à Oseus.
Leurs trajet fut moins pénible que l'on pourrait le penser, Oseus se servait de son Kyoumon pour parer toutes agressions corporel, ainsi il arrivait à les protéger de la chaleur intense ainsi que des bourrasques de sable . Nara quand à elle, utilisait son koori no senbons pour remplir les gourdes d'eau dès que cela était nécessaire , ainsi, la seul chose dont pouvait souffrir les deux humains, était la fatigue à force d'utiliser leurs sorts. Mais n'utilisant aucun de leurs muscles grâce aux chameaux portant leurs sac e eux, ils arrivaient sans problème à les utiliser pendant des heures avant d'être obligé de les désactiver.

Bientôt ils aperçurent au loin un grand campement autour d'une oasis, ce n'était peut-être qu'un mirage ,n'empêche qu'ils n'étaient plus très loin de David .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Kolders
soldat humain


Nombre de messages : 156
Age : 27
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Division : sans division
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Point de vie:
59/59  (59/59)
Energie spirituelle:
120/120  (120/120)
Experience utilisable:
28/117  (28/117)

MessageSujet: Re: [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais   Mer 17 Mar - 17:41

Bientôt David allait succomber à la torture, Dosan le savait mais il éprouvait du plaisir à voir son pantin souffrir. Ce cristal, il le voulait autant qu'il voulait la mort de Raven parce qu'il savait qu'il contenait le secret qui lui assurerait la victoire. Et cette victoire il ne voulait la partager avec personne, surtout pas avec un humain de bas-étages. Pour lui, David n'était qu'un nuisible qu'il pouvait réduire à néant d'une simple poussé de reaitsu.
Alors qu'il exerçait sur David une dernière pression avant de le laisser se reposer, un homme entra dans la tente. Respectueusement, l'homme s'inclina puis salua son maître.

_ Mon Seigneur, un groupe de quatre humains ont été repérés dans les ruines de Bal'Hizae.
_ Quel genre d'humains, s'inquiéta soudain Dosan en relâchant la pression qu'il exerçait sur David ?
_ Curieux et très équipés mon Seigneur.
_ Très bien, rassemblez des hommes.

L'homme s'inclina en manifestant son approbation puis fît demie-tour. Laissés seuls, Dosan se tourna vers David qui était allongé sur le lit. D'une pâleur à faire frémir, le jeune humain se débattait pour rester en vie. Le Shinigami observa son captif d'un air hautin avant de remettre ses gants de tissue.

"Nous reprendrons cette conversation, jeune homme. Où qu'il soit je trouverai ce cristal...ce n'est plus qu'une question de temps."

Dosan sortit de la tente et majestueusement il donna ses ordres à la garde qu'il avait lui même composé. Les hommes vêtus de plastrons de cuir se regroupèrent, et montèrent leur étalons afin de rejoindre les ruines de Bal'Hizae. Dosan prit les devant en se déplaçant à grande vitesse grâce au shumpo qu'il maitrisait à la perfection depuis des centaines d'années.
Tarek observa les guerriers de son clan s'éloigner depuis les plantations. Il avait permis aux autres cultivateurs d'aller se reposer, il était donc seul et n'avait aucun moyen de sentir les deux compagnons humains approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oseus
soldat humain


Nombre de messages : 321
Age : 28
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Division : 2eme division
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
60/60  (60/60)
Energie spirituelle:
70/70  (70/70)
Experience utilisable:
63/104  (63/104)

MessageSujet: Re: [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais   Mer 17 Mar - 19:08

La tempête de sable s'était calmé laissant ainsi aux deux humains supérieurs de reprendre leur route, mais cette fois sans la moindre protection pour éviter de trop fortes projection de reiatsu qui signalerai immédiatement leur présence.
Le soleil semblait taper de plus fort, en tout cas c'est que laissait croire le visage des deux humains.

**Quelle chaleur épouvantable...... je ne pensais pas que le Kyoumon atténuait autant les effets des rayons du soleil.... même le vent ai chaud ....... comment David a-t-il fait pour survivre jusqu'ici ? A-t-il apprit des sorts de protection? Ce ne peut être que la seule solution ..... toutes personnes inexpérimentés seraient mort avant même d'arriver jusqu'ici ....**


Oseus tourna la tête vers Nara et vit que celle-ci s'apprêtait à faire la première phase de son koori no senbons pour rajouter de l'eau dans sa gourde, mais Oseus lui fit signe de ne pas le faire.

"Ce n'est pas le moment....regardes! nous arrivons."

Sous le regard noir de la jeune soldat, Oseus continua en direction de l'oasis devant laquelle un homme occupé à ranger des affaires ne faisait pas attention à eux.
Sur les quelques mètres qui restait à faire, Oseus resta les yeux fermés à sonder la zone.

"Étrange, l'homme puissant que nous avions repéré a disparu ..... et pas seul ..... tant mieux. David est pas loin dans cette direction, mais il semble faible..... qu'est-ce qui a bien pu arriver?"

Oseus regarda autour de lui alors qu'ils pénétraient dans le campement.

"Tiens, ce ne sont pas des nomades ..... il y a des fermes ...... cela m'étonne dans un coin aussi reculé.... mais bon comme tu dis, faisons profil bas..... dès que tu peux, tentes de le repérer et de le rejoindre, il est seul..... en ce moment en tout cas."

L'homme les remarqua enfin alors qu'ils descendaient de leurs montures. Oseus laissa Nara avec les chameaux pendant qu'il alla rejoindre l'homme.
Celui-ci semblait âgé et un semblant d'inquiétude semblait se lire sur son visage quand il remarqua à son teint qu'Oseus ne vivait pas dans ces régions.

"Salamalekum, saïd."

"heum....... malekumsalam?....... pardonnez-moi si il y a une chose que je maîtrise le moins ce sont les langues étrangères ."

**j'aurai bien du me dire que juste les tenues ne suffirait pas à nous cacher ici. >_<**

"Oh vous donc pas d'ici."

".....Non je l'avoue.... et je me réjouis que vous me comprenez . Je me nomme Roso Oseus et voici mon amie Nara, nous sommes de simples voyageurs."

"Appel moi Tarek, Saïd."

"Enchanté Tarek...... je suis désolé de vous le demander ainsi mais je ne sais pas combien de temps j'ai devant moi malheureusement .... j'aurais deux petits services à vous demander...."

"Je t'écoute, si c'est en mon pouvoir je ferrai ce que je peux."

Oseus sourit à cette annonce, Tarek ne semblait pas montrer d'hostilité, il semblait même plutôt gêné comme-ci il craignait la demande d'Oseus.

"Je voulais tout d'abord savoir si nous pouvions remplir nos gourdes et abreuver nos chameaux à cette oasis, puis ensuite j'aimerai savoir si vous aviez entendu parlé d'un certain...... David Kolders?"


"L'Oasis appartient à tout voyageur ,nous solidaire à tout ceux bravant le désert...... sinon quel nom avez vous dit?"

"Merci pour l'eau vielle homme, je t'en suis reconnaissant....."

Oseus fit signe de suite à Nara d'aller déposer les chameaux .

"David Kolders , un européen assez jeune..... je sais juste qu'il était censé passer non loin d'ici."

"..... hum passer, oui il est passé par ici, mais après je ne sais pas...."

"Il n'a laissé aucun message ?"

".....non juste passer..... comme vous"

"....... C'est dommage..... il m'avait promit de m'attendre..... mais bon dès que nos chameaux auront fini de boire nous vous laisserons."

Le vielle homme semblait vouloir tout dire à Oseus mais cela serait accepté de devenir un ennemi de Dosan et cela était beaucoup trop risqué.

"Parlez moi de votre peuple Tarek ..... vous avez toujours été sédentaire?"

**à toi de jouer Nara ...... je vais continuer de tenté de le faire cracher le morceau mais que j'y arrive ou non ,nous devons faire David sortir de là.**

Oseus continua sa discution avec Tarek tout en tentant de ressentir les mouvement aux alentours pour voir si le temps pressait ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nara
soldat humain


Nombre de messages : 45
Age : 28
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Point de vie:
50/50  (50/50)
Energie spirituelle:
40/40  (40/40)
Experience utilisable:
34/34  (34/34)

MessageSujet: Re: [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais   Mer 17 Mar - 20:04

Alors qu'ils arrivaient dans le campement, Nara fut étonné de la rapidité avec laquelle Oseus avait ciblé David et les autres habitants présents autour de l'Oasis . Cela étonnant ,mais sans doute vitale pour la suite des évènements.

En effet ,Nara l'avait bien remarqué, Oseus tentait de mettre en place une stratégie pour rejoindre David alors qu'il ne connaissait rien de la situation dans laquelle celui-ci se trouvait et par conséquent dans quelle situation ils allaient devoir le rejoindre.

**Chaque éléments est prit en compte..... si l'homme puissant est parti, cela augmente nos chances de vaincre l'adversaire si celui-ci ce montre hostile... ce qui est fort probable si David a été affaibli comme le dit sensei ...... mais en même temps nous ne devons pas faire la situation dégénérer sinon cela risque d'attirer l'attention de l'homme puissant........**


"... mais bon comme tu dis, faisons profil bas..... dès que tu peux, tentes de le repérer et de le rejoindre, il est seul..... en ce moment en tout cas."

La jeune femme regarda Oseus les yeux tout écarquillés , avant d'approuver d'un hochement de tête.

**Sensei me fait confiance...... je ne dois pas le décevoir .....**

Quand les deux humains descendirent de leurs montures, Oseus fit comprendre à son élève de rester à l'écart près de ceux-ci. Nara observait la situation ,et tentait de comprendre les expressions du visage du vielle homme, en particulier quand Oseus décrivit le jeune homme tout en faisant signe à Nara d'aller vers l'oasis.
Le vielle homme ne semblait pas avoir fait attention au nom, il ne devait pas le connaître, mais la description par contre semblait l'avoir troublé.

Arrivé devant l'oasis, Nara regarda autour d'elle tout en laissant les chameaux s'abreuver .

**Cet homme ne semblait pas contre nous...... mais il ne semblait vouloir rien dire depuis qu'il nous a vu arrivé ..... l'homme puissant doit en être la cause..... il faut que je retrouve vite David avant que celui-ci ne revienne.**

Nara se dirigea lentement dans la direction que lui avait indiqué Oseus dès qu'ils étaient arrivé au campement.

** Je ne suis pas aussi forte que sensei pour repérer le reiatsu....... espérons que David ne soit pas loin.**

Caché derrière une tente, Nara ferma les yeux et se concentra tentant de ressentir au moins les reiatsu proche d'elle.Par chance la plupart des habitants du campement semblaient s'être réuni de l'autre côté de l'oasis, sans doute pour manger ou juste se rassembler. Elle recommença l'opération près de plusieurs tentes avant d'enfin de sentir un reiatsu hors norme, celui de David .

Entrant dans la tente elle trouva le jeune homme mutilé couché sur un lit. Le rejoignant de suite, elle se pencha sur lui et observa ses blessures.

"David....... ne t'inquiète pas c'est Oseus qui m'envoie."

**Ils l'ont torturé?**

Aussitôt elle décocha de sa ceinture un morceau de bois, ressemblant à la garde d'un katana.

**Je n'ai pas pu bien m'entrainer à te manier...... mais je dois réussir.....**

Elle se concentra, et au fur et à mesure, on vit des racines se former sur le morceau de bois. Plaquant ces racines sur elle même, on put voir les racines tenter de l'agripper ,alors qu'en même temps des fleurs se mettaient à pousser de l'autre côté du morceau de bois , dégageant une douce lumière qui semblait se diriger vers David .

La jeune femme sembla souffrir alors que les lumières semblaient de plus en plus faire disparaître les blessures du jeune homme.
Arrêtant brutalement son son étrange magie , Nara regarda David en espérant qu'il se sente mieux.

"Désolé , je ne peux pas tenter de te soigner plus pour le moment ,je ne veux pas que tu ai à me porter^^..... comment te sens-tu?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Kolders
soldat humain


Nombre de messages : 156
Age : 27
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Division : sans division
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Point de vie:
59/59  (59/59)
Energie spirituelle:
120/120  (120/120)
Experience utilisable:
28/117  (28/117)

MessageSujet: Re: [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais   Jeu 18 Mar - 0:41

Inconscient, David fût bouclé par Nara. Contraint de revenir à lui il fût confronté à la vive lumière du désert. Lorsqu'il ouvrit les yeux et que sa vision se stabilisa, il vît le visage de la jeune femme posé sur lui. Celle-ci le rassura et parla d'Oseus. Il l'avait envoyé, et connaissant le bonhomme, ce dernier devait sûrement être quelque part non loin. Jamais il n'aurait laissé quelqu'un faire ce qu'il avait à faire à sa place. Après quelques soins d'urgence, mais bénéfique, David se sentît d'attaque pour se lever, la jeune femme lui demanda comme il allait. David se redressa avec son aide en souriant.

"Je vais bien, la douleur c'est dans la tête. Mais au fait, tu ne m'as pas dit comment tu t'appelais."

Malgré la situation, David trouvait encore un peu d'humour pour dédramatiser la situation. Il ne savait pas ce qu'il en était d'Oseus et de la jeune femme, mais lui savait que Dosan ne les laisseraient pas si facilement partir. Tout ce qui avait attrait aux pouvoirs spirituels n'était pas vraiment le domaine de prédilection, mais il savait que l'utilisation de techniques usant du reaitsu favorisait le repérage par autrui. Il s'empressa alors de toucher sol afin de se mettre en route.

Les deux jeunes gens sortirent de la tente, Nara aidant David à marcher pendant que Oseus bavardait avec Tarek. Ce dernier jeta un œil en direction des deux jeunes gens mais ne dit pas un mot. Ce sont les femmes du camps qui commencèrent à donner l'alerte en hurlant dans leur dialecte. David accéléra alors l'allure tout en déchargeant Nara de sa tâche. Marchant seul tout en trainant sa jambe gauche qui lui était encore douloureuse il fonçait en direction d'Oseus, suivit de Nara.
Les quelques hommes du camps s'empressèrent de s'interposer. L'un d'entre eux voulu donner le premier coup, mais David esquiva en inclinant son bassin vers l'arrière et en agrippant le bras de l'assaillant pour le mettre à terre en lui brisant l'épaule. Ces techniques il les avait apprises à Hakkoda et jamais il n'aurait imaginé qu'elles lui seraient utiles si tôt. Pendant que David se frayait un chemin à la manière d'un éléphant dans une boutique de porcelaine, Tarek appelait ses frères au calme. Très vite l'homme s'interposa entre les siens et David. Et dans sa langue il leur parla.

_ Tarek, nous ne comprenons rien, intervînt David.
_ J'explique aux miens pourquoi on doit pas opposer à vous. Ennemi c'est Dosan, pas vous.
_ Et ? Ils en pensent quoi ?
_ Ils savent, mais eux ont peur !

Tarek paraissait désemparé alors qu'il s'excusait d'un haussement d'épaules. David comprit alors qu'il fallait ranger ces hommes de leur côté. David s'apprêtait à répondre quand quelques uns des hommes se mirent à pointer du doigt l'horizon. David se retourna dans la direction qui convenait et vît un menaçant nuage noir s'approchant à grande vitesse avec à sa tête une poignée de cavaliers.

_ Saïd, il faut fuir !
_ Non, intervînt une voix familière ! Il faut rester et se battre !
_ Vous êtes cinglé, rétorqua David en jetant un regard furibond à Dosan ! Vous allez laisser ces hommes mourir ?
_ Ces ombres sont là pour de l'extermination, Kolders ! Raven les envoies pour tous nous éradiquer ! Mais ça tombe bien, je vois que vous avez avec vous des amis. Ils nous seront utiles. Les gardes ne devraient pas tarder, d'ici là préparons-nous à accueillir ce qui va nous tomber dessus.
_ On va faire comment, demanda David au bord de l'hystérie ? La plupart ici sont incapable de se battre.
_ Mais tous ont des prédispositions. Ils me voient bien moi, donc ils peuvent voir ces créatures.
_ Ah ça c'est malin ! Alors quel est le plan ? Vous avez un moyen de nous sortir de là ?
_ Eh, c'est moi ! N'oubliez pas qui je suis. Je me suis déjà battu seul contre ces hordes. Une démonstration de force devrait les dissuader de nous attaquer. Taisez-vous et observez plutôt.

D'un air toujours aussi extravagant, Dosan dégaina son sabre et le pointa vers les hordes ennemies. Il ferma les yeux puis porta son index à ses lèvres. En pleines méditation, sa respiration se faisait lente. Tarek ne cessait de passez de son maître à ses frères d'armes qui étaient toujours sur le chemin du retour. Si Dosan devait tenter quelque chose avant qu'ils ne soient à l'abri, il les tuerait. Il se tourna alors vers Oseus.

_ Saïd, je vous conseil de partir. Ici trop dangereux.
_ Tais-toi, Tarek, et observe...

Dosan rouvrit les yeux et d'un regard déterminé et d'une voix théâtrale il hurla : "Wazawai no hikage !!"

Mais alors que tous s'attendaient à voir apparaître une forte source d'énergie s'échapper du zanpakutoh de Dosan, rien ne se passa réellement. Dosan parut confus sur l'instant mais réitéra son action alors que les cavaliers nomades passaient à toute allure à son côté. Les ombres n'étaient plus très loin maintenant.

"Wazawai no hikage !!"

Toujours rien ne se passa et Tarek commençait à perdre son sang froid. Il tira par le bras Nara pour l'amener vers Oseus. Il fît signe à tout les siens de se rassembler autour de lui. Puis il s'adressa à David qui restait à côté de Dosan à l'observer, espérant un miracle de sa technique.

_ Saïd, vous venir ! Ombres ici pour Dosan, pas pour vous ! Nous fuir !
_ Non, rétorqua hâtivement David. Je veux voir ce que cet homme a réellement dans le ventre.

Dosan s'arrêta un moment et se pencha vers David pour parler tout pas. Tarek savait que son maître entrait dans une nouvelle phase de délire et que rien ne pourrait l'arrêter.

_ T'es sûr de pas vouloir te tirer avec tes amis ?
_ Non, je reste. Je veux voir l'homme qui jadis était capable d'affronter Raven.
_ Bien ! Tarek c'est décidé ! Pars avec les femmes et les enfants ! Moi et le jeune garçon on va couvrir vos arrières ! C'est un braves petit celui-là ! Il ira très loin s'il survie à cette journée HAHAHAHA !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oseus
soldat humain


Nombre de messages : 321
Age : 28
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Division : 2eme division
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
60/60  (60/60)
Energie spirituelle:
70/70  (70/70)
Experience utilisable:
63/104  (63/104)

MessageSujet: Re: [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais   Jeu 18 Mar - 18:59

Alors que Tarek se confiait enfin à Oseus , les deux hommes aperçurent David et Nara sortir de la tente et commencé à se diriger vers eux.

**C'est bien toi...... Nara a dut utiliser sa technique .... espérons que personne n'y ai fait attention.**

Quand au même moment, certains nomades s'interposèrent à l'évasion de David. Oseus tenta de les rejoindre rapidement quand il remarqua que David se débrouillait largement bien seul.

** héhé...... il n'a pas chômé durant cette année à ce que je vois .... et son reiatsu sur-dimensionné se ressent moins qu'avant .... c'est une bonne chose ......**


Tarek sembla réussir à calmer le jeu, mais celui-ci fut reprit très vite par de nouveaux adversaires.

**qu'est-ce que c'est?**

Oseus sentit une source d'énergie spirituelle totalement différente de toutes celles qu'il connaissait . Non, en fait il l'avait déjà ressenti, mais qu'une fois , lorsqu'il scannait les mondes à l'aide de son Kakushi Tsuijaku à la recherche de la moindre projection de reiatsu d'Abarai Ryuke.
Les nomades pointèrent très vite l'horizon indiquant ainsi au petit groupe la source de cet étrange reiatsu.

**.......un nuage noir...... collé au sol......**

Tarek les incita à fuir mais très vite un homme semblait vouloir les dissuader du contraire.

_ Ces ombres sont là pour de l'extermination, Kolders ! Raven les envoies pour tous nous éradiquer ! Mais ça tombe bien, je vois que vous avez avec vous des amis. Ils nous seront utiles. Les gardes ne devraient pas tarder, d'ici là préparons-nous à accueillir ce qui va nous tomber dessus.

** L'homme puissant ..... ou plutôt le shinigami...... je ne l'ai même pas senti arriver....... en plus j'ai du mal à discerner ses capacités ...... serait-elles...... scellés?...... je n'espère pas parmi nous tous lui seul a des chance de faire de lourd dégâts rapidement....... si il veut que l'on reste , vu son niveau, c'est qu'il doit savoir comment les vaincre facilement . **


Oseus restait silencieux ,observant la situation, pour voir ce qu'il pourrait faire ,car bien que l'homme disait qu'il n'y avait rien à craindre avec lui, il fallait bien se rendre compte, ils avaient tout de même une armée contre eux .

"Wazawai no hikage !!"

Quand Oseus vit que rien ne se passait, ses craintes se confirma et il fini par accepté les paroles de Tarek qui les conseilla de fuir , mais même pour ça le temps semblait leur manquer, jusqu'où pourrait-il arriver avant que les ombres les rattrapes? Si ils ne désirait que l'homme puissant ça irait , mais si ils voulaient simplement tous les tuer , c'était foutu.

Oseus se retourna pour voir Nara le rejoindre, et surtout David refuser de partir.

** ...... je l'aurai parié ...... il nous conduira tous à notre mort un jour..... espérons que ce jour ne soit pas arrivé...**

Oseus se rappela alors de ce qu'il percevait autour d'Abarai quand celui-ci avait rencontré les ombres. Le reiatsu de celles-ci apparaissait puis disparaissait à volonté , et Oseus comprit ce que cela pouvait signifier .

**...... Elle doivent pouvoir prendre forme et redevenir de simple ombres à volonté..... ce qui veut dire qu'ils peuvent éviter n'importe quelle attaque si ils la voit venir ....... nous devons faire en sorte de les rendre matérielles et les surprendre alors.**


"Tarek avez-vous des barriques d'huile tout proche?"

"Juste là Saïd , mais il faut...."

Oseus vit quatre barriques non loin d'eux et coupa tout de suite Tarek dans sa phrase .

"Dis à huit hommes de les pousser a trois mètres devant David et l'autre là, pas de temps à perdre !"

Tarek s'exécuta et Oseus enchaina direct .

"Maintenant que certains prennent leurs fusils ou autres si vous en avez mais restez à distance de nous, et les autres fuyez."

**....... pourquoi nous avons affaire à des êtres spirituelles?.... bien que qui sait, une fois qu'elles prennent forme, elle deviennent peut-être sensible aussi aux balles...... ce serait trop beau.**

Oseus couru immédiatement vers David et Dosan , suivit de prêt par Nara et les quatre pousseurs de barrique dont la peur semblait les donner une vitesse surhumaine.

"Et dire que l'on ne souhaitait qu'avoir de l'ombre tout à l'heure, nous sommes servi .....Je t'avais bien dis Nara que David attirait toujours les emmerdes . XD....... et toi David, ne comptes pas sur moi pour repartir sans toi cette fois. Wink "

Oseus avait prononcé cette phrase avec le sourire malgré la situation critique dans laquelle ils se trouvaient.
Les nomades déposèrent les Barriques et prirent la fuite fasse aux ombres qui étaient facilement à portée de flèches.

"Bon Nara à mon signal lance un Byakurai sur les barriques puis tu gères notre énergie ...... ces ombres doivent prendre consistance que lorsque quelles frappes donc je vais créer une barrière pour les bloquer et ainsi les forcer à prendre forme pour la détruire."


Elles n'étaient plus qu'à 15mètres

" Je ferais en sorte d'empêcher l'explosion de nous atteindre , celle-ci devrai faire assez de victime plus qu'à espérer que la peur les prennent car je ne pourrais pas maintenir cette barrière si on subit un autre assaut ."

5mètres

"Tout attaque de notre côtés passeront....... BAKUDO N°10 : KYOUMON"

Mettant presque la totalité de son reiatsu dans sa techique, Oseus créa un grand mur transparent de près d'une trentaine de mètre de longueur pour bloquer le premier assaut des ombres . Le jeune homme savait que son plan ne suffirai pas à vaincre les ombres, mais au moins cela réduirai leur effectif augmentant ainsi leurs chances de survit .

Et puis si Dosan était leur seul cible, qui sait peut-être qu'ils arriveraient à en tuer un bon nombre facilement uniquement parce qu'ils seront braqué sur Dosan qui semblait avoir une vitesse faisant de lui un combattant hors pair. David semblait avoir gagné en force, en souplesse et en rapidité, sans oublier tout ce qu'Oseus n'avait pas eu le temps d'observer en celui-ci, il était un soldat maintenant, il ne laisserai pas ces saloperies l'atteindre sans avoir réussi à en massacrer un bon nombre. De plus , si Nara arrivait à ne pas se faire attaquer, ils pourraient tenir bien longtemps grâce à la capacité de celle-ci à transférer de la vie et de l'énergie spirituelle d'un être à un autre . Oui tout n'était pas perdu .

Dès que la barrière se matérialisa, on entendit un grondement sinistre alors que la masse informe se heurtait à la barrière puis soudain, Oseus perçut un craquement.

** Ils prennent forme**

"FEU!"

Immédiatement on entendit les nomades derrière eux décocher leur premières balles , suivit de prêt par un éclair traversant sans difficulté la Barrière et fonçant droit sur une des barriques qui immédiatement explosa suivit de près par les deux autres .

Tout ceux se trouvant du côté d'Oseus ne sentirent même pas le souffle de l'explosion , mais purent admirer le nuage noir s'en dégageant muer à celui de sable qui semblait masquer tout ce qui se passait de l'autre côté de la barrière .
Celle-ci malheureusement se craquela de plus en plus avant de commencé à s'effondrer.

".... Nara..... au premier ennemi que tu vois....... penses à moi ok?"

Le jeune homme avait prononcé ces paroles tout essoufflé , le choc de l'explosion l'avait atteint plus qu'il ne le pensait, mais il savait qu'avec Nara il retrouverai bien vite son énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nara
soldat humain


Nombre de messages : 45
Age : 28
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Point de vie:
50/50  (50/50)
Energie spirituelle:
40/40  (40/40)
Experience utilisable:
34/34  (34/34)

MessageSujet: Re: [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais   Jeu 18 Mar - 21:23

Quand la jeune demoiselle était sous la tente avec David, elle fut étonné de l'effort qu'il faisant pour paraitre bien malgré le peu qu'elle pu faire pour lui, et elle fut surtout contente que son pouvoir soit aussi utile à ceux qui l'entourait, bien que de se servir de se servir de sa propre vie pour soigner quelqu'un s'apparentait plus pour elle du suicide que de l'aide.

"Je vais bien, la douleur c'est dans la tête. Mais au fait, tu ne m'as pas dit comment tu t'appelais."

"Moi c'est Nara Smile, heureuse de te rencontrer enfin."

Puis sans plus tarder elle aida le jeune homme à se relever pour sortir de la tente. Celui-ci semblait avoir à peu prêt le même âge qu'elle, mais dans le regard de celui-ci, elle pouvait apercevoir qu'il avait du connaître beaucoup plus d'épreuve que la jeune femme.

Puis, une fois sorti de la tente, celui-ci lui prouva qu'il était un combattant hors pair, tout le contraire de la jeune innocente qui avait encore beaucoup de mal à anticiper les coups quand ceux-ci s'effectuaient trop près d'elle.

** Sensei semble avoir eu des élèves si différent...... pourtant il ne m'a jamais poussé à accentué mes techniques de corps à corps ...... il devait se dire que je n'étais pas une battante comme David..... ou que j'étais simplement une fille >_< .**

Les pensées de Nara s'effacèrent très vite quand elle vit l'armée des ombres arriver à toute allure vers eux . Oseus ne lui avait jamais parlé de tels êtres spirituels, alors qu'ils semblaient en si grand nombre à cet instant.
Aussitôt tout le monde semblait s'affairer, certains pour fuir et d'autre pour se sacrifier . David semblait faire partie du deuxième type de personne alors que Tarek les suppliait de s'enfuir.

**Pourquoi il veut rester?....... c'est ..... une armée ..... nous n'avons aucune chance....même sensei ne veut pas..... sensei?**

Elle vit Oseus donner des ordres aux nomades avant de rejoindre David et le shinigami. ne comprenant pas ce comportement, elle les rejoignis tout de même pour faire face à l'armée alors que tout cela ne semblait que folie.

"Et dire que l'on ne souhaitait qu'avoir de l'ombre tout à l'heure, nous sommes servi .....Je t'avais bien dis Nara que David attirait toujours les emmerdes . XD....... et toi David, ne comptes pas sur moi pour repartir sans toi cette fois. Wink "

Nara ne réussi pas à afficher le moindre sourire malgré que l'humour d'Oseus semblait prouver qu'ils n'avaient rien à craindre. Celui-ci était revenu pour David, cela a toujours été pour lui. Il semblait avoir une confiance aveugle en le jeune homme moins expérimenté que lui, à moins qu'il était prêt à sacrifier jusqu'à sa vie pour protéger David ...... tout comme il était prêt à le faire pour Nara lors de sa rencontre avec un Adjuchas .

"Bon Nara à mon signal lance un Byakurai sur les barriques puis tu gères notre énergie ...... ces ombres doivent prendre consistance que lorsque quelles frappes donc je vais créer une barrière pour les bloquer et ainsi les forcer à prendre forme pour la détruire."

"Ok"

Regardant les ombres se rapprocher à toute vitesse , puis regardant les quatre barriques d'huile, elle était prête à jouer son rôle. Décochant de sa ceinture le bout de bois qu'elle possédait comme arme, la jeune femme ferma quelques seconde ses yeux pour ressentir la vie naître et grandir dans ce bois censé être mort depuis longtemps.
Puis, dans un éclat de lumière, le bout de bois devint un bâton partant du sol et arrivant jusqu'aux épaules de Nara. Des racines se mirent à pousser sur un des bouts de celui-ci et Nara s'en servie pour laisser celui-ci debout pour le moment, enfoncé dans le sable.

Maintenant , ne quittant plus barriques des yeux, la jeune femme pointa l'index droit en direction de l'une des barriques se trouvant au milieu, n'attendant plus que le signal de son Sensei qui venait d'ériger le kyoumon les séparant de l'armée des ombres .

Quand celle-ci se heurta au mur invisible, on entendit un grondement sinistre qui fit le coeur de Nara battre la chamade. Pendants les quelques secondes qui suivirent, Nara jeta un rapide coup d'œil sur ses compagnons, Oseus semblait sérieux se concentrant sur le moindre petit bruit ou ressenti qui lui permettrai de donner le signal à Nara. David lui semblait prêt à se battre, on aurait jamais dit qu'à peine cinq minutes plus tôt celui-ci était couché inconscient à cause de la torture qui lui avait été infligé. Dosan quand à lui, arborait un sourire dément , Nara se demanda si c'était parce qu'il avait toujours souhaité mourir ainsi ou si c'était parce que cela lui rappelait les romans d'héroic-fantasy où un petit groupe de héros n'hésitaient pas à se dresser contre toute une armée des ténèbres et que c'était justement parce que tout semblait perdu , qu'ils avaient toutes leur chance de remporter cette bataille contre les forces du mal .

"FEU!"

reportant de suite son attention sur les barriques, Nara agit sans plus tarder alors qu'elle se rendait compte que des nomades avaient accepté de rester pour retarder les ombres et permettre au reste de la trompe d'avoir plus de chance de s'enfuir .

"Hadô n°4 : BYAKURAI"

Aussitôt l'éclair fonça à toute vitesse vers la barrique du milieu et explosa tout en provoquant l'explosion des autres barriques masquant la scène qui se passait de l'autre côté du Kyoumon. Celui-ci ne tenue pas le coup bien longtemps et fini par s'effondrer juste après que l'explosion soit fini .

Un nuage de sable les faisait face et un silence de mort l'accompagnait . Personne ne savait ce qui avait bien pu arriver aux ombres, mais une chose était certaine, ils ne donnaient plus signe de vie.
Quand soudain, le nuage commença à se dissiper et on vit une ombre apparaitre juste derrière Dosan , mais celui-ci fit un tour sur lui-même laissant aucune chance à son adversaire .

"HHHIIIIIIIIIIIIIHHHHHHHHAAA"

La bataille pouvait commencer. Aussitôt Nara aspira l'énergie de la première ombre qu'elle vit pour la transférer immédiatement à Oseus qui se retrouvait maintenant avec un zanpakuto dans les mains .


§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§


Désolé d'avoir peu avancé dans le rp on vient de m'appeler pour une soirée XD lol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Kolders
soldat humain


Nombre de messages : 156
Age : 27
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Division : sans division
Date d'inscription : 23/07/2008

Feuille de personnage
Point de vie:
59/59  (59/59)
Energie spirituelle:
120/120  (120/120)
Experience utilisable:
28/117  (28/117)

MessageSujet: Re: [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais   Jeu 18 Mar - 23:16

"Et dire que l'on ne souhaitait qu'avoir de l'ombre tout à l'heure, nous sommes servi .....Je t'avais bien dis Nara que David attirait toujours les emmerdes....... et toi David, ne comptes pas sur moi pour repartir sans toi cette fois. "

David jeta un regard noir sur Oseus, ils ne s'étaient pas vu depuis un an et il se permettait de le juger. Le jeune observa ensuite brièvement Nara pour finalement en revenir à Oseus.

_ Je n'ai pas la moindre idée de ce que vous foutez ici,
nota David, mais cette fois c'est toi qui t'es attiré ces emmerdes. Tu n'avais qu'à pas me pister!
_ Je vois qu'il y a de l'eau de le gaz, observa Dosan, mais nous n'avons pas vraiment le temps de bavarder. Le plan de l'humain efféminé peut fonctionner.

L'humain efféminé était bien entendu Oseus. Dosan faisait référence à sa queue de cheval qu'il arborait. Dosan se mit alors à jauger Oseus de haut en bas avec dédain puis il cria ses ordres à ses hommes, ordres qui à la base provenait de l'idée d'Oseus. Mais Dosan était du genre opportuniste et ne embarrassait pas pour de simples usurpations. David arrêta l'homme en pleine action.

_ Demande mon arme. (Dosan s'apprêta à donner l'ordre mais David l'interpela avant.) Il me faut mon portable aussi. (Dosan se retourna alors pour s'apprêter à lancer ses ordres mais David intervînt encore.) Et dépêche-toi, on n'a pas toute la journée.
_ Écoutes bien, jeune homme. S'il y a bien une chose que je déteste c'est qu'on me prenne pour un c** ! Et depuis quand oses-tu me tutoyer ? On n'a pas fait l'école des mines ensemble à ce que je sache ! Alors fermes-là et respectes moi ! EH VOUS AUTRES, APPORTEZ LE SABRE DU GOSSE ET SES EFFETS PERSONNELS !!

Les femmes du camps se dépêchèrent d'apporter ce qu'il fallait. Suite à cela Tarek leur demanda de s'échapper tant qu'il en était encore temps. Il n'avait aucune confiance en Dosan, surtout pas dans cet état de délire. Pendant ce temps David mettait son portable dans son caleçon et dégainait son sabre sous les yeux incrédule de Dosan.

"Qu'est-ce qu'un humain peut bien faire contre des ombres spirituelles avec une arme normale ?"

David ne répondît pas sur le moment, il se contenta d'effectuer quelques passes d'armes rapides et pas très compliquées. Visiblement il reprenait en main son arme qui fût dès lors son arme de prédilection. Il jeta ensuite un regard amusé sur Dosan.

"Ce n'est pas qu'une arme normale..."

Dosan haussa des épaules, exaspéré il tenta une nouvelle attaque alors que le Kyoumon s'élevait dans le ciel. David lui s'apprêtait à se battre de nouveau pour sa survie. Décidément ces deux dernières années auront été riche en combat, nulle doute qu'il finirait par s'y faire. Pendant ce temps, il se concentrait au combat à venir, en laissant de côté tout ce qui se passait autour de lui. Les cris des hommes, le grondement de l'armée en approche, la chaleur, la soif tout était insignifiant désormais. Seul le combat comptait.

"FEU !"

Oseus avait donné l'ordre, David se mit en garde en effectuant une pression sur la garde de son sabre. Toujours en état d'extrême concentration son cœur se mit à battre plus lentement. L'armée en approche semblait se faire plus lente. David était prêt. Les premières ombres matérialisées se manifestèrent et fondirent sur les rangs ennemis. En moins de temps qu'il ne fallut pour le dire se fût la cohue. Près de trois ombres pour un humain. Le combat était inégale, mais David se débattait comme un lion. Les soldats ennemis étaient en état de décomposition et puaient la mort à dix pas. Ils se déplaçaient très vite et se battaient très bien. Ils semblaient très expérimentés au combat, David eut bien du mal à s'en défaire d'un. Cette ombre l'agrippa à la gorge laissant David suffoquer petit à petit, mais l'humain planta sa lame dans le sable puis avec ses mains donna un coup vers le bas sur les bras du mort. Il enchaîna aussitôt par un coup de tête violent qui fît tomber l'ombre matérialisée. David prit ensuite son sabre et planta sa lame dans le torse de l'ennemi... cela en faisait un de moins. Néanmoins, le nombre d'ennemi ne diminuait pas.

"C'est sans fin, Saïd. Il en arrive toujours d'autres !"

A bout de souffle et souffrant de ses blessures causées par Dosan lui même, David prit le temps d'observer autour de lui. Il vît Dosan en train de se débattre avec son arme, seul au milieu de la mêlée. Sans s'en rendre compte bon nombres de nomades tombaient pour le protéger. Peu après, David aperçut le cadavre qu'il avait refroidi juste avant, à l'autre bout de la mêlée, avec la même blessure sur le torse.

"Non, Tarek, ils reviennent après avoir été abattus. Ils ne sont pas très nombreux en réalité !"

Mais soudain une ombre fila à grande vitesse à travers la mêlée. David eut toujours juste le temps de la sentir le frôler. David sût immédiatement que cet élément était d'un autre niveau et qu'il était là pour Dosan. Il se tourna alors vers le Shinigami qui était déjà menaçait d'une lame. La rapidité fulgurante de Dosan lui avait permis d'interposer sa lame. La situation resta ainsi en suspend, les combats alentours avait cessé. Et à cet instant, un sourie s'illumina sur le visage de Dosan, comme s'il venait de se rappeler quelque chose.

"Ah bah voilà, je me disais que ça ne venait pas de moi..."

Dosan regarda brièvement la bague de son majeur droit puis déposa le sceau sur la lame. Aussitôt une lueur rougeoyante enveloppa le zanpakutoh alors que l'ombre recula des plusieurs pas, affolée. Les autres commencèrent également à reculer et se dématérialisèrent. Dosan lui, commençait tout juste à savourer sa victoire.

"Eh bah voilà ! Maintenant on se comprend mieux hehe ! Wazawai no hikage !"

Dès lors que Dosan prononça le nom de sa technique, la lueur se propagea à travers les rangs, enveloppant les ombres dématérialisées qui furent contraintes de se matérialiser tout en souffrant le martyr. Ensuite, Dosan enchaîna sur un tour sur lui même que David jugea d'inutile, visiblement cet homme aimait se montrer sous son meilleur jour et jouer la comédie. Après quelques secondes les ombres implosèrent et disparurent à jamais.

"Et voilà le travail ! Alors qui est le meilleur, hein ? HAHA !"

David hocha de la tête tout en rengainant son sabre. Il décrocha ensuite son téléphone avant de parler à un mystérieux contact.

"Vous comprenez pourquoi il me le fallait ? Allez, on embarque."

Dosan ne sembla guère surpris de l'appel, il se demanda juste pourquoi David avait fait autant de cinéma pour au final le contraindre à quitter sa retraite paisible. Toutefois, lui aussi était à blâmer, aujourd'hui il avait également jouer la comédie sur tous les plans. Alors que Les hommes se rassemblaient, prenant peu à peu conscience qu'ils avaient gagnés, David s'approcha de Dosan.

_ J'espère que vous ne ferez pas d'histoires...
_ Comme si j'avais le choix. On veut tous la même chose, vivre tranquille. Or ce salopard de Raven ne nous laissera jamais en paix.
_ Nous voilà au moins un point commun.

David adressa un bref sourire à Dosan avant de se diriger vers Oseus alors qu'un hélicoptère de transport approchait. David avait tellement à dire à son mentor qu'il ne savait pas par où commencer. Il se contenta alors de rester à ne rien dire et à tendre la main à son ami.
Pendant ce temps l'hélicoptère se posait à proximité de l'oasis, laissant sortir quatre hommes vêtu d'armures de métal et armés de fusils d'assauts. Les quatre hommes rejoignirent Dosan, et l'un d'eux enleva son casque pour présenter ses respects au Shinigami pourtant renégat.

_ Capitaine Taylor des forces spéciales de l'ISASH. Nous sommes ici pour vous rapatrier.
_ L'institut humains embauche dans les commandos maintenant ?
_ Monsieur, avec tout le respect que je vous dois, vous n'êtes pas en position de faire de l'humour.
_ Capitaine... Taylor, c'est ça ? Vous n'êtes pas sans savoir que si je suis encore là c'est parce que je le veux bien et parce que le gamin qui est là-bas s'est farci le boulot à votre place. Alors ne vous en faites pas, j'irai voir l'ISASH pour savoir ce qu'ils me veulent... même si j'ai déjà ma petite idée sur le sujet HaHa !!

Quelques instants après des adieux émouvant et dont David ne se serait pas douté une seconde se déroulèrent. Dosan était en réalité très attaché à cette tribu et semblait éprouver quelques regrets à laisser ces hommes, qui à la seconde où Dosan aura quitté le pays, reperdront leur mode de vie habituel. Néanmoins, même si une once d'amitié liait Dosan et Tarek, ce dernier semblait soulagé de voir partir le fou qui les dirigea quelques temps. Désormais il allait pouvoir guider lui même son peuple à la manière de ses ancêtres.
C'est alors qu'avant de monté, Dosan donna ses ordres à ses nouveaux compagnons :

_ Allez en avant soldats ! Un long chemin nous attend, et je ne doute pas que le Général Humain souhaite rencontrer le prince noir. Pilote, nous pouvons-y aller !

David jeta un regard entendu à Taylor qui haussa les yeux au ciel. Rien ne changerait cet homme farfelu et Taylor ne voyait toujours pas pourquoi David tenait tant à l'avoir dans son groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oseus
soldat humain


Nombre de messages : 321
Age : 28
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Division : 2eme division
Date d'inscription : 27/03/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
60/60  (60/60)
Energie spirituelle:
70/70  (70/70)
Experience utilisable:
63/104  (63/104)

MessageSujet: Re: [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais   Lun 22 Mar - 0:45

La bataille faisait rage et le nombre de ces ombres ne semblait pas diminuer, quelque chose clochait. Oseus ayant retrouvé son énergie grâce à Nara , Oseus tentait de toujours garder un œil sur David et la demoiselle bien cette tâche semblait quasi impossible vu le nombre d'ombre semblant apparaître et disparaître autour d'eux.

Le soldat attaqué de toute part comme chacun de ses comparses, faisait en sorte de ne laisser aucune chance de survie aux ombre se matérialisant pour l'attaquer .
Maniant habilement un étrange zanpakuto, Oseus montrait à ces ombres la maîtrise du pouvoir qu'il possédait .

Encerclé par plusieurs ombres, le soldat utilisait son ombre tel les ombres utilisait leur corps , si bien que l'on ne saurait dire si ce zanpakuto était réel. En effet, après chaque coup qu'il infligeait, le zanpakuto disparaissait, permettant à Oseus de connaitre aucune contrainte dans ses déplacements, il s'amusait ainsi à parer des coups avec ses bras et faire apparaître son sabre au dernier moment pour ainsi n'avoir aucun obstacle entre sa lame et la tête ou le cœur de ses adversaires , lame qui souvent réapparaissait directement à l'intérieure du membre visé .
Ou alors il s'amusait à faire sa lame réapparaitre dans son autre main à chaque fois qu'une ombre tentait de le prendre par surprise . Mais toute son habilité à manier la lame ne semblait pas suffire, le nombre des ennemis ne semblait pas diminuer et bientôt cela risquait d'être contraignait .
quand soudain

Wazawai no hikage

Subitement, toutes les ombres apeurées , se mirent à agoniser sur place avant de disparaitre .

Le calme revenu, Oseus observa David discuter avec Dosan, le jeune homme semblait vouloir que Dosan vienne avec lui, mais pouquoi cela? De plus un nom familier vint à l'oreille d'Oseus.

** Raven?....... le plan Raven?..... la quincy n'avait pas tord alors..... tout va recommencer.... la guerre pour l'extermination des faibles races spirituelles va réellement reprendre?**

Ce nom lui rappelait l'extermination des quincy,bountô et humains supérieurs que lui avait conté lors d'une de ses missions une certaine quincy du nom de Marat Maboro. Elle lui avait raconté ce qu'elle savait de la fourberie des sinigami, ce qu'ils avait crée il y a 500ans pour diminuer le nombre d'êtres spirituels sans zanpakuto qui risquait de déstabiliser les mondes à cause de leur nombre grandissant . Ils mirent toute l'extermination qui en suivit sur le dos d'un seul shinigami, alors qu'ils avaient tout orchestré depuis le début .
C'est depuis cette histoire qu'Oseus avait commencé à détester les shinigami ,il avait comprit qu'aucun d'eux n'était digne de confiance car un jour ou l'autre ils risquaient de remettre en route le plan d'extermination Raven ...... pour le bien des mondes.

Quand David vint vers lui pour lui tendre la main, Oseus répondit en lui serrant la main avec un grand sourire sans rien souligner de plus .Il savait que David ne le tiendrait pas dans l'ignorance, il y a un an de cela le jeune anthropologue désirait absolument connaitre une certaine histoire en rapport avec Raven. Maintenant si il est prêt à côtoyer le genre d'individu comme Dosan, c'est qu'il a forcément découvert plus qu'il aurait pensé.

Le temps de partir était enfin arrivé. C'était la première fois qu'Oseus rencontrait les élites de l'institut, et pourtant David semblait les connaître depuis un bon moment.

** comme je le pensais ...... il n'a pas chômé durant cette année. Si il était avec eux je comprends mieux pourquoi je ne pouvais pas le pister.....; et pour qu'il s'intéresse à lui..... cela doit signifier que le pouvoir qu'il possédera vaut le détour..... je suis si content de t'avoir retrouvé ......mon cher élève.**

Oseus pénétra dans l'hélicoptère à son tour silencieusement. Les choses tournaient, tournaient de plus en plus vite. Cela fesait des années qu'il avait réussi à obtenir le pouvoir de la bountô la plus dangereuse au monde, cela faisait quelques mois qu'il avait réussi à obtenir le zanpakuto du shinigami le plus dangereux au monde, et maintenant, il sentait que le soldat ayant possédé le plus d'énergie spirituelle pour son niveau, lui réservait de grandes surprise.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

flashback

"Qu'est-ce qu'un humain peut bien faire contre des ombres spirituelles avec une arme normale ?"

David ne répondît pas sur le moment, il se contenta d'effectuer quelques passes d'armes rapides et pas très compliquées. Visiblement il reprenait en main son arme qui fût dès lors son arme de prédilection. Il jeta ensuite un regard amusé sur Dosan.

"Ce n'est pas qu'une arme normale..."

fin du flashback

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Oseus regarda David avec un sourire apaisé alors que l'hélicoptère s'envolait.

**pas une arme normale hein?...... j'ai hâte de voir ça mon cher élève ....... je te l'ai dit Haiteru, tu ne regrettera pas de m'avoir prêter une partie de tes pouvoir......**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nara
soldat humain


Nombre de messages : 45
Age : 28
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Soldat
Date d'inscription : 19/04/2009

Feuille de personnage
Point de vie:
50/50  (50/50)
Energie spirituelle:
40/40  (40/40)
Experience utilisable:
34/34  (34/34)

MessageSujet: Re: [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais   Lun 22 Mar - 17:11

La bataille était terminée et Nara était à bout de souffle . Elle n'avait jamais vu autant d'ennemi, elle s'était retrouvé prit dans cette guerre alors qu'elle venait à peine de passer soldat , cela était beaucoup trop tôt pour elle.

** Ce Dosan, sans lui nous serions mort c'est sure ..... la chance que nous avons qu'il soit de notre côté , il possède un pouvoir immense.**

Le bâton de la jeune femme reprit peu à peu sa forme originelle de simple manche de katana. Regardant le monde qui l'entourait , elle observait avec curiosité toute l'effervescence de chacun, ils avaient gagné cette bataille c'était le plus important pour chaque survivants.

Le comportement de Dosan l'avait intéressé depuis leur rencontre, il semblait fou et amusant, elle commençait à l'apprécier beaucoup plus qu'au début, il avait une mentalité d'enfant sur de soi voulant sauver le monde et bien qu'il voulait se faire passer pour chef, les interventions de David lui montrèrent rapidement que cela n'était que comédie.

Le comportement de son sensei l'étonnait par contre, il n'avait pas l'habitude d'être aussi silencieux et de suivre sans rien dire. Il aurait déjà critiqué Dosan si il était dans son état normal , mais bon qui sait, il se rattraperait sans doute en chemin, une longue route les attendait .

**Qui sait, le fait de revoir son premier élève doit l'affecter plus qu'il veut le faire paraitre....... c'est trop mignon Laughing **

Saluant les élites de l'institut, elle se trouva une place dans l'hélicoptère et scrutait d'un air amusé le comportement de chacun.


_ Allez en avant soldats ! Un long chemin nous attend, et je ne doute pas que le Général Humain souhaite rencontrer le prince noir. Pilote, nous pouvons-y aller !


Nara se mit à rire .

"j'espère que vous n'avez rien oublier au campement qui risque de nous sauver une nouvelle fois la mise ^^."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [HM]Le fou n'est pas le plus mauvais   Aujourd'hui à 10:00

Revenir en haut Aller en bas
 
[HM]Le fou n'est pas le plus mauvais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» caniche mâle 5 ans - mauvais traitements BETHUNE - ADOPTE
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Gri-Gri pour rêver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Autres :: Archives des messages-
Sauter vers: