Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Traque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Traque   Mar 24 Fév - 16:43

Je sortais du Dangai, arrivant en plein milieu d'un vallon entre deux dunes de sable, lorsque j'entendis un cris de guerre. Sur les deux collines qui m'entouraient, deux clans se regardaient et s'apprêtaient à se foncer l'un sur l'autre.
D'un côté des shinigamis aux regards assoifés de sang et de l'autre une bade de hollow les toisaient d'un air affamé. Au milieu d'eux, je me retourvais là, surprise d'être arrivée en pleine phase de début de bataille...

Néanmoins, en moi monta une colère sourde en pensant aux hollows. En surplomb de moi, s'étendait une quarataine de monstres semblables à ceux qui avaient éliminer ma famille. Mon reiatsu s'échappa alors de mon corps comme une émanation de fumée. Puis je fus rapidement entourée d'une armure magnifique et la vieille hache que je portais redevint neuve, comme aux temps de sa gloire.
C'est alors que les shinigamis s'élancèrent sur les masqueus comme si ma transformation leur avait servi de signal. En première ligne, car devant en avance sur eux, je me précipitais à mon tour sur ces êtres malfaisants. Ma hache Fendit l'air lorsque j'arrivai au niveau des premiers monstres. L'un d'eux éclata en morceaux...

Une mélée chaotique s'en suivit alors. Je me trouvais au centre d'un cercle de monstre car j'avais foncé la première et je n'avais pas attendue les autres shinigamis. Pourtant aucune peur ne m'envahissais, je savais que je ne pouvais pas perdre face à des monstres de la sorte et je fus surprise de constater que ceux-ci arrivaient tout de même à me blesser. C'est ainsi qu'une giganteque entaille me balafra le bras gauche, celui qui tenait un bouclier aux couleurs de mon clan, et qu'une seconde se profila sur ma cuisse. Alors que je titubais pour reprendre mon équilibre malgré la douleure, un hollow s'avança sur moi pour m'achever. Mais au moment où il armait son coup de griffe, une lame vint lui décoller la tête du corps et un shinigami entra dans mon champ de vision qui se brouillait. Luttant contre l'inconscience, je le remerciai et me redressa doucement. Puis en voyant de nouveaux monstres devant moi, mon corps réagit instinctivement et me fit foncer dans le tas. Sans savoir réellement ce que je faisais, je sentais mon bras qui décrivais de grands mouvements, abbatant ma hache sur les êtres qui me faisaient face. Lorsqu'il n'y eu plus rien, je me retournai et constatai que nous avions vaincu aux prix de pertes plutôt importantes. Cette pensée me rassura et ce fut le moment où la fatigue du combat me rattrappa ainsi que l'épuisement dû aux blessures que j'arborais. Je m'écroulais alors...

Lorsque j'ouvris de nouveaux les yeux, Un shinigami était penché sur moi. Des mains de l'homme s'échappaient une lueure verdâtre qui fusait vers mes entailles. Je ne sentais patiquement plus la douleure dûe au coup que j'avais encaissé et je vis mes blessures se refermer sous l'action du pouvoir du médecin.
Je me redressais alors et le remercia. Lorsque je discutai avec les autres hommes présents, j'appris qu'il s'agissait en réalité d'un comandot envoyé par le seireitei pour éliminer ces hollows qui tntaient de monter une association visant à détruire la soul society. Ils avaient faillit ralié à leur cause une grande partie des autres associations et les shinigamis étaient arrivé juste à temps pour arrêter ces monstres. Je fus remercier pour mon aide précieuse et les hommes s'en allèrent. Mes questions sur le hollow que je devais traquer furent sans réponse car ils ne savaient rien...

Toutefois, sur la feuille d'ordre de mission se trouvait le lieu de la dernière tanière connue de ma cible. Ainsi j'allait pouvoir le pister. Je pris alors la route de sa tanière.
Après plusieurs heures de marches sous un soleil harrassant, j'arrivais enfin en vue d'une sorte de grotte creusée dans une dune de sable. Selon les indications que j'avais il devait s'agir de l'ancienne "maison" de ma cible. Je pénétrais alors dans son repère et m'aperçut tout de suite de la fraicheur des lieux. En effet, le sable humide conservait une basse température qui ragaillardissait le corps. En fouillant la tanière je decouvris un ensemble de galerie totalement vide. Néanmoins, dans le sable humide, des traces étaient encore visible. A l'affut du moindre détail, je m'élançais à leur suite. Après avoir parcoure toute l'installation des mini-grottes, je suivis enfin la piste qui sortait de l'endroit. A plusieurs reprises, lorsque je fus à l'extérieur, je dûe rectifier mon cap car le sable avait été bouger par les vents qui balayaient de temps à autres la gigantesque plaine que représentait l'Hecuo Mundo...

C'est après de nouvelles heures de pistages que je sus enfin que j'étais sur la bonne trace. Celle-ci m'amenait droit sur une région rocailleuse. Les traces n'étaient plus visible sur la pierre, mais avec mon sens du pistage sur-développé, je put me rendre compte en fonction de la position des gravier, des pierres,... de la direction prise par ma proie.
Je suivis qinsi la piste sur cent mètres avant d'arriver devant une étroite fissure dans un mur de roche. Sans hésitée, je m'y engageai et me faufilai dans les enrailles de cette petite montagnes rocailleuse. C'est alors qu'Alrik se fit entendre en moi:


* Gardarine attend avant d'avancer plus loin. ous avons décidé d'une chose: ne connaissant pas la puissance de ce nouvel adversaire et te sentant prête nous voulons t'aider...*

* Et comment ? *

* Nous allons te donner un nouveau pouvoir. Mais pour cela tu dois t'en montrer digne. Acceptes-tu de passer l'épreuve ? *

* Bien sûr...*

Puis autour d'elle tout vacilla et devint petità petit flou. Ce fut alors le noir complet qui peu à peu redevint lumineux. Lorsqu'on put voir totalement, le décors avait changé. Autour d'elle une grande plaine de glace s'étendait et la seule chose qui en rompait la monotonie était un géant de 4 mètres de haut portant une armure similairee à la sienne et une hache monstrueusement grande dont le tranchant faisait la moitié de son corps....

* Bas-le...*

je reconnue dans ce géant un ancien héros et demi-dieu: Rurik Bornegard. Le colosse s'avança vers moi brandissant sa hache et son bouclier. Il s'apprêta à donner l'assaut alors que j'étais encore toute ébahie de me trouver devant cet "homme". Le tranchant de la lame de la hache vola vers moi avec une rapidité hallucinante. J'eu juste le temps de me baisser pour ne pas me faire couper en deux. Reprenant mes esprits, je contraquai en me faufillant jusqu'à lui , en effet son allonge était bien plus grande que la mienne en raison de sa taille. Lui assénant un magistrale coup, je m'aperçut que ma hache rebondissait sur son armure. Un violent coup de bouclier par l'arrière me rappela à l'ordre: je ne devais pas être distraite et devais rester concentrer. Je tentai par la suite de parer un coup de son arme gigantesque avec ma réplique miniature. La puissance de l'assaut me fit m'enfoncer dans la glace du sol de trente centimètres et je sentit mes bras s'engourdir sous la violence du coup...
J'eu du mal à me sortir de la glace et lorsque j'y parvins enfin, ce fut pour voir l'endroit où j'étais explosé dans une gerbe. J'en profitais alors pour attaquer le bras du géant qui tenait la hache. une petite entaille apparu sur celui-ci, m'encourageant. Néanmoins, je savais que je ne pourrais pas le vaincre, j'avais à faire à un demi-dieu ! Rurik Bornegard, le chef de la tribue de l'élan qui par le passé repoussa avec seulement trois cent guerriers, dix milles hommes ennemis... ( Wink Razz )
Pourtant il fallait que j'essaye, si je ne tentais rien, je me ferai trancher en morceau par le hachoir colossale du géant. Voyant que mon adversaire avait du mal à retirer son arme prise dans la glace, je continuais de lui taillader le bras jusqu'à ce qu'une ombre gigantesque s'abbatit sur moi. En un éclaire je comprit qu'il s'agissait du bouclier du Che Viking qui m'arrivait droit dessus, visant certainement à m'assommer. Je me glissais sous le membre immobile de mon adversaire pour ne pas subir le coup et entendi un choque sourd et un gémissement de douleur retentit. Le colosse devait avoir frapper son propre bras avec son bouclier. Pour sa taille, il faisait preuve d'une dextérité et d'une vitesse surprenante. Il montra par la même occasion la force titanesque dont il était doté car en retirant sa hache, un morceau de glace y resta coincé, mais ce fragment atteignait la taille de cind mètres sur six ! En secouant l'arme il fit tomber le dernier lien qui retenait sa hache prisonnière et se tourna vers moi. Il frappa de nouveau, mais cette fois, je m'attendais au coup et je pus l'esquiver avec certe difficulté mais il fut esquiver. J'en profitais alors pour contourner le géant et commençait à escalader son dos. Il ne mesurait que quatres mètres, c'est pourquoi je put arriver rapidement au niveau du casque et y assenna à mon tour un magistral coup faisant résonner le métal. Le génant parut sonné. Même si j'étais plus petite, j'avais la musculature bien plus développer que n'importe quel autre humain, j'aurais put rivaliser avec nombre de viking de l'époque...
Je profitais de la faiblesse de mon adversaire pour réitérer mon coup. Mes bras me firent cependant mal : ils avaient tout de même encaisser un coup de front de la hache géante lancée avec toute les forces du viking...
Retenant un gémissement de douleur, je frappais encore et encore faisant résonner le métal de plus en plus. J'arrivais alors au moment où il réagit, j'étais sur le point de faire éclater le casque. la hache vola vers moi si vite que j'eu à peine le temps de la voir arriver. Je fus percuter de plein fouet et fut ejecter à vingt mètres de l'épaule de mon adversaire. Cependant lorsque j'atterris je sentis se sol trembler. Heureusement mon armure m'avait sauver la vie. Elle était indestructible. Cependant le coup ne m'avait pas laisser indemne et un filet de sang s'étendait au commissure de mes lèvres, témoignant d'une hémoragie interne. C'est alors qu'Alrik déclara:


* Bien joué...*

Ne comprenant pas, je me redressais sur mes coudes et m'aperçus que le colosse s'était auto-terrassé: en effet, lorsqu'il avait voulu m'éjecter de son épaule, il n'avait certainement pas pris en compte la taille de sa hache et s'était planté celle-ci en plein visage en même temps que de me frapper...
Je souris et crachai une floppée de sang impressionante. Puis Alrik ajouta:


* Dorénavent, tu es titulaire d'un nouveau pouvoir, tu pourra faire appel à la force de Rurik Bornegard, le demi-dieu...
Mais attention lorsque tu utilisera ce pouvoir assure toi d'être dans un endroit dégagé car sa taille sera aussi tienne...*


Le décors alentour redevint alors noir comme précédement et reprit la consistance de la roche de la fissure dans laquelle je m'étais glissée. Je m'aperçus alors que mon corps n'avait plus aucune blessure à déplorée. Alrik m'indiqua que le combat ne s'était passé que dans mon esprit et les limbes, ce qui signifiait que mon corps n'y avait pas participé, seul mon âme...
En tout cas, il me restait tout de même une mission à accomplire. Je continuais de me glisser au travers la pierre et débouchais alors dans un cirque entouré de falaise immense. Au centre, une sorte de cabane était construite, entourée de végétation. C'était très contrastant avec le désert qui s'étendait à perte de vue quelques dizaines de mètres plus loin...

J'hurlais alors à l'attention du traitre:


" Sors de ton abris traitre ! je suis venu te montrer ce qu'il en coûte de trahir les hommes ! Assumes les conséquences de tes actes !"

De la cabanne, un cri strident retentit et un serpent énorme en sortit. Un serpent... Quel cliché ! Le serpent traitre de toute les légendes, celui qui dans la bible incita Eve à mordre dans la pomme, celui qui chez les incas aurait trahis son frère Quezalcoalt sous le nom de Tezcatlipoca, ou encore celui qui, chez les nordique serait responsable de la fin du monde et se nommerait Fafnir...
Il s'avança vers moi et siffla:


" Qui es-tu pour me provoquer ainsi ?

- Je suis celle qui te vaincra pour ta trahison...

- Ahah. (le rire persiflant vrilla mes nerfs) Et tu crois réellement me vaincre toi pauvre soldat ?"

Il fit éclater alors son reiatsu. Jusque là je n'avais jamais put ressentir le reiatsu de quelqu'un, seulement là il m'était personnellement destiné, et je sentit qu'il était plus puissant que le mien. Seulement, une chose était certaine: je possèdais désormais la puissance de Rurik...
Alors que le serpent s'élançais sur moi, je me mise à chanter. Un chant de guerre dédié aux dieux et à mes ancêtres. Puis les paroles vinrent d'elle même et la gloire de Rurik Bornegard éclata dans ma voix. Je vit alors les choses autour de moi rétrécir et je sentis une nouvelle puissance m'envahir. J'étais bien plus forte et rapide que précédement. Le serpent, devenu maintenant la moitié de ma taille me regardait avec des yeux ronds et d'un air ébahit. Je compris alors que j'avais grandi. J'étais devenu semblable au demi-dieu Rurik ! Ma hache fendit alors l'air pour atteindre l'importunt devant moi et l'envoya valser contre l'une des paroie du cirque. D'un rire puissant et tonitruant, je fit trembler les falaises. Puis je frappai mon adversaire encore et encore jusqu'à ce que son corps soit réduis en charpies. Je mis toute ma haine dans mes coups, toute la haine qui remontait avec les souvenir des hollows tuant mes parents. Cette expérience plus que traumatisante pour une enfant m'avait fait voir ce qu'il fallait faire: tuer le plus de monstre possible...

Une fois terminé, je repris ma taille normale et rentrais dans mon monde afin de faire mon rapport...


[HJ]: voici mon rp qui me permettde récupérer mon shikai.[/HJ]
Revenir en haut Aller en bas
 
Traque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Chasse, traque et discussion. [PV Knurgaod]
» La traque des preneurs d'otages
» La Traque. (Quête)
» JOUR ET NUIT, JE TRAQUE LES ÉPIPHANIES.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Autres :: Archives des messages-
Sauter vers: