Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [HM] rencontre avec un très vieil ami...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abir Caes
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 28
Monde d'affectation : aucun
Grade : Capitaine-hybride
Division : la flamme noire
Date d'inscription : 11/02/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
220/220  (220/220)
Energie spirituelle:
210/210  (210/210)
Experience utilisable:
93/339  (93/339)

MessageSujet: [HM] rencontre avec un très vieil ami...   Jeu 5 Fév - 22:17

Abir descendit du ciel et se posa devant le manoir de la flamme noire en pleine nuit. Elle revenait de sa dernière mission dans laquelle elle avait vaincu un lieutenant humain. Ce dernier lui avait opposé une résistance farouche, mais au final, la créature avait gagné...
Reprenant sa forme normale, l'ex bountô entra dans la villa des bords de mer. Elle ne croisa personne et monta directement à l'étage pour aller dans sa chambre. A peine se fut-elle allongée sur son lit qu'elle dormait déjà; le combat l'avait épuisée, il lui fallait du repos....

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, Abir ne se trouvait plus dans sa chambre. Elle se trouvait debout sur une colline au sol calciné, face à un paysage familier. Devant elle s'étendaient de vastes plaines surplombées par un ciel noir. Des centaines d'âmes étaient présentes, appelant à l'aide et suppliant les dieux de leur accorder une mort rapide. En effet, un nombres plus grand encore de démons se trouvaient à leur côté, les torturant, les faisant souffrir un maximum sans jamais les laisser mourrir...
Cette vision, c'était la quatrième fois qu'elle l'avait: les deux premières furent lors de rêves similaire, et la troisième avait été provoqué pour le combat. Chacune d'entre elles avaient eu un rapport avec le démon qui sommeillaient en elle, celui qu'elle avait vaincu mais qui l'avait obligé à fusionner avec Aryline pour empêcher de mourrir sa compagne...

Cette fois-ci ne dérogea pas à la règle. Au moment même où ces pensées traversaient la tête d'Abir, le démon apparu. Majesteux et tout autant terrifiant, il se présenta à l'ex bountô et déclara de sa voix grave et monstrueuse ressemblant presque à un grognement:


" Quelle bonne rencontre ! Que fais-tu ici ?

- Arrête ton cinéma ! Je sais qu'à chaque fois que je suis arrivé ici, c'était sur ton désire. Alors dis moi ce qui t'as amener à me faire venir et si tu n'as aucune raison valable, prépapre toi à subire un chatiment que tu n'apprécierai pas.... Lui répondit-elle d'une voix aussi froide que la glace...

- Si on ne peux plus s'amuser... Bon je sais que dans peu de temps, tu aura une nouvelle grande bataille à mener ...

- Qu'est-ce que tu me chantes là ?! de toute façon je ne vois pas en quoi ça te regarde...

- Tu aura besoin de moi pour vaincre, ton adversaire sera sinon trop puissant...

- Je n'aurai plus besoin de toi ! je ne suis plus du tout celle que tu as combattue ! Maintenant tais-toi et ramène moi dans mon monde..."

Mettant ainsi fin à la conversation, la bountô-hollow était agacé par l'impudence de ce démon et surtout elle était très énervé par sa prétention... comme si elle avait besoin de son aide pour vaincre...

Quelques instant plus tard, Abir ouvrit réellement les yeux et se découvrit dans sa chambre. Elle se leva rapidement et découvrit en remarquand la lumière qui filtrait sous la porte que le jour s'était levé, s'était le matin...
Elle se leva et se lava avant de s'habiller. Puis elle descendit au rez de chaussez pour y croiser Keigo. Celui-ci l'interpela alors:


" Tiens tu es là toi ? Ca tombe bien, Cryo m'a laissé des ordres pour toi. Un objets à récupérer, un livre contenant des informations importantes pour la flamme noire. Il se trouve dans le monde des humains mais où... là est la grande question. Ce livre passe de mains en mains et la dernière personne à l'avoir eu se trouve être un Quincy du nom de tamaso Ushitaka. Seulement il a été assassiné il y a deux jours. Enquêtes là-dessus et retrouve l'ouvrage, en le voyant tu le reconnaitra..."

Abir aquiessa sans répondre et sortit du manoire. il était temps qu'elle reparte alors que cela faisait seulement quelques heures qu'elle était rentrée...
La jeune femme changea alors d'apparence. Elle devint l'hybride qui incarnait son espèce à elle seule et déploya ses ailes pour s'envoler. Puis une fois élevée à une centaine de mètres au dessus du sol, elle s'élança dans les courants d'air chaud qui l'emenèrent en direction de la ville...

Après une petite heure de vol, elle arriva enfin en vue des batiments regroupés formant Takano, une grande ville japonaise...
Elle se posa à un kilomètre des premiers habitats et reprit sa forme humaine. Puis elle s'élança en courant vers la ville. Une fois à l'intérieur de celle-ci, Abir se repéra facilement: elle était venue un nombre incalculable de fois et avait même créer un réseau d'espion pour la flamme noire. Elle se rendit alors dans le quartier général de se réseau et y entra. Lorsque le garde l'aperçut, il plia un genoux au sol et se prosterna. La visite d'un membre de flamme noire était plutôt rare depuis qu'ils avaient leur nouveau QG...
Abir ne jetta pas même un regard au garde et se rendit imméiatement dans le bureau de Julian, le dirigeant de cette mini-association. Elle le questionna ausiitôt sur le meurtre de ce Tamaso Ushitaka et apprit son lieu de résidence. Personne n'y avait pénétré encore depuis le meurtre. Seulement une chose curieuse était à notée: le corps avait disparu alors que des traces de batailles et des flaques de sang au sol montrait que le Quincy y était mort. L'hybride se retira alors et sortit du batiment avant de se rendre dans l'ex maison du mort. Elle fracassa la porte d'entrée et commença à chercher des traces permettant d'identifer l'agresseur. Se concentrant, elle tenta tout d'abord de ressentire le reiatsu qui devait encore planer dans la pièce. En effet , deux puisances s'étaient opposées, l'une quincy, l'ancien détenteur du livre, et l'autre... l'autre était familier à l'ex bountô ! Mais où l'avait-elle ressentit. Au travers les maigres restant de reiatsu, il était plutôt difficile de l'identifier...

En tout cas, Abir savait maintenant à qui elle avait à faire. Elle devait donc affronter l'ennemi qui lui avait toujours échappé.


Ne sachant où trouver son future adversaire, la jeune femme se rendit de nouveau auprès des espions pour se renseigner. Ils lui apprirent alors qu'un hollow, dont la descritpion correspondait, avait élu domicile dans une caverne à flanc de colline à quelques kilomètres de la ville...
Abir se précipita dans la direction qu'on lui avait indiqué, il était temps de mettre un terme à ces vieilles querelles une bonne fois pour toutes...

Arrivant devant la caverne, Abir s'engouffra sans hésité dans le tunnel sombre qui s'enfonçait sous terre. Depuis toujours, l'obscurité avait été son domaine, elle n'en avait donc pas peur...
Le chemin descendit en pente abrute puis redevint plat pour finir par aboutir à une immense grotte. Celle-ci était nimbé d'une lueure jaunâtre qui semblait provenir de pierre qui envahissait l'endroit. Les topazes ,s'il s'agissait de cela, luisait et diffusait leur lumière éclairant la caverne sous leur nombre. Au centre de la caverne, un hollow somnolait, entouré d'une multitude d'objets. En l'apercevant Abir ne chercha pas à comprendre et hurla:

* Ourafogre ! *

La voix d'Aryline, sa compagne explosa dans sa tête, lui dévoilant l'identité du meurtrier. Ourafogre... Ce hollow ressemblant à une expérience humaine visant à mélanger les animaux entre eux. Celui-là même qui avait faillit la tuer à deux reprises et qui s'était à chaque fois enfui. Son venin paralysant était plus que dévastateur. Mais son reiatsu était différent de la dernière fois, il était plus présent, plus emprunt de puissance. Ce monstre devait donc avoir gagner en force, qui sait ce qu'il était devenu...

" Toi ! Tu vas mourrir une fois pour toutes !"

Le monstre au centre sursauta en entendant la voix puis pris une position défensive. Il releva la tête vers Abir et ouvrit des yeux ronds en l'apercevant:

" Que fais tu ici toi ?

- Je suis là pour te tuer définitivement...

- Ah ah ah laisse moi rire, deux fois tu as échoué et tu crois que cette fois-ci tu vas réussire ? Non mais pour qui tu te prends, je suis bien plus fort qu'auparavant..."

Pour toute réponse, la bountô s'accroupit et se mit en boule. Il émana d'elle alors un gaz noir emplie de son reiatsu et quelques instants plus tard, alors qu'elle était totalement enveloppée et avait disparu à la vue de son ennemi, tout se dissipa d'un seul coup et Abir se redressa dans un saut. Elle venait de prendre sa forme hybride et , les ailes déployées, planait au dessus du sol, toisant avec mépris le hollow:

" Je ne suis pas resté la simple bountô que tu as combattue, j'ai évolué, je suis devenu tout autre, une merveille de la nature, je suis unique !

- Mais qu'est-ce que c'est que ce bordel ? Comment as tu fais pour changer à ce point ?

- Tu n'as pas à le savoir, tout ce dont tu as besoin c'est désormais de te repentire car ta mort est proche...

- Même si tu as changer, tu ne peux me tuer, je suis bien plus fort que toi mainternant..."

Sans aucune autre forme de procès, les deux se foncèrent dessus. Ourafogre qui courrait sur ses quatre pattes de tigre déploya des ailes membraneuses à l'allure reptiliennes et décolla à son tour du sol. D'un point de vue extérieur, on eu dit le combat de monstres assoifés de sang. D'un côté un ange noir au jambe chevaleresque et d'un autre, une chimère à la limite de la manticore sortit tout droit d'un cauchemard...
Le choque des créatures fut horrible, chacun attendait ce moment depuis longtemps déjà et toute leur hain se déversa dans les premiers coup. Abir, armée de ses deux dagues qui ne la quittaient jamais, faisait face à des griffes aussi tranchantes que ses lames et à une queue de scorpion munie d'un venin paralysant extrêmement puissant. Ourafogre n'avait pas mentit, dans ses attaques, il avait nettement gagné en force et en rapidité si bien qu'il était presque plus puissant que l'hybride.

Les frappes qu'ils échangèrent étaient monstrueuses, à l'image de leur aspect. Tel deux titans, à chaque coup des vagues énormes de reiatsu s'échappaient et s'étendaient autour. Sentant que le monstre avait quand même l'avantage, Abir essayait de compenser par des feintes bien placées et des assauts calculés.
Les combattants s'affrontaient partout dans la caverne, autant dans les aires, ayant un plafond de trente mètres de haut qui le permettait, qu'au sol où les sabots faisaient échos aux griffes qui raclaient la pierre...
La queue du hollow ne cessait de fendre l'aire visant telle ou telle partie du corps de la représentante de son espèce. Et les contres attaques étaient tout aussi violente à coup de sabots, de dagues ou de poings...

Puis les premiers pouvoirs furent utilisés: Abir lança un rayon de ténèbre droit sur son adersaire qui fut touché à l'arrière train. Celui-ci répliqua par une boule verte fusant sur la bountô et la percutant en explosant. Un liquide visqueu se répandit sur elle et l'obligea à se poser, lui engluant les ailes. l'hybride pesta contre cette attaque essayant de retirer cette poisse mais n'en relacha pas moins son attention. Bien lui en fut car elle put ainsi éviter une charge violent qui l'aurait mise à terre.
Mais le monstre se retourna et revint à l'assaut pour la blesser à l'épaule. La victime repoussa alors son adversaire d'un magistrale coup de "patte", utilisant son genoux inverser pour plus de force, et s'éloigna de quelques mètres. Le hollow se reprit et repartit à l'attaque, mais lorsqu'il fut à quelques mètres, devant lui un mur noir s'éleva. Pour avoir vu cette technique, il savait ce qu'elle valait et s'éloigna rapidement. Abir, entouré de sa sphère de ténèbres lacha un juron avant de la transformer en lance. Elle jeta l'arme noire en direction de la chimère qui l'évita avec grâce, si tant est qu'on pouvait parlé de cela pour une créature pareille...

Ourafogre revint rapidement au corps à corps, ayant compris qu'il dominait le combat. Abir ne pouvait pas s'envoler à cause de la substance qui couvrait ses ailes et elle était couverte de nombreuses blessures. En effet, elle s'évertuait essentiellement à éviter le dard gorgé de venin qui mettrait fin au combat s'il la touchait.
De son côté, Ourafogre souffrait essentiellement d'estafilade le long des flanc et d'une seule blessure sérieuse à la base de son long cou...
C'est alors qu'il frappa de nouveau, un coup de patte, les griffes s'enfoncèrent profondéement dans la chaire de l'hybride qui commençait à faiblire par la perte de sang et la fatigue. Elle avait beau utiliser ses pouvoirs, les blessures ainsi régénérées étaient tout de suite réinfliger par le hollow. Cette chimère était devenue bien plus coriace que précédement et Abir ne savait comment elle allait s'en sortire. C'est alors qu'elle entendit une voix au fond de son être:


* Ma proposition tiens toujours...*

Elle ne daigna même pas répondre tellement elle était en colère. Elle refusait cathégoriquement d'avoir recours à ce démon pour ne pas lui donner satisfaction.
Pourtant au fond d'elle, elle sentait qu'elle ne tiendrait plus longtemps de cette manière...

La manticore frappa à nouveau avec sa queue et l'hybride esquiva de justesse, seuelement l'attaque codale était une feinte et elle plongea droit sur les dents de son adversaire. Elle en écopa une horrible blessure à la base de l'aile gauche...
Cette plaie fut celle de trop et elle s'écroula au sol, sans force. Le hollow éclata d'un rire sadique et rugit:


" Je le savais , tu ne pouvais vaincre et pleine de prétention, tu es venue recontrer ta mort ! Maintenant je vais mettre fin à ton existence et à ce que tu es !"

Il s'apprêta alors a frapper, Abir ferma les yeux...

Pourtant le coup n'arriva mêmes enfers qu'elle avait visité maintenant et jamais et lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle se trouvait dans les enfers, ces connaissait. Le démon se tenait droit devant elle et la toisait. Il hurla alors d'une voix tonitruante pleine de reporoche:


" Si tu meurs, je meurs aussi ! Imbécile, acceptes mes pouvoirs pour notre survie a tous les deux !

- Il dit vraie maitresse, si tu meurs, nous mourrons tous. Pourquoi s'entêter à refuser ? Juste une question d'honneure ? De toute façon nous sommes plus forte que ce monstre...

- ... ma belle tu as raison. Finalement, démon, j'accepte, mais sâche que c'est par nécessité et que toi même tu es en péril...
Maintenant fais ton office...


- Parce que tu pense que ça se fait comme ça ? Il faut que tu récupères ici un artéfacte qui me permettra de te donner de la puissance supplémentaire... Seulement, cet artéfacte est de l'autre côté des enfers. Tu vas devoir traverser la plaine des milles morts... Et ce ne sera pas de tout repos...

- Tu te moques de moi ? Et pourquoi n'y vas tu pas toi ?!

- Parce que c'est a toi de montrer que tu en es digne, et que si le gardien me voit, il m'éliminera, oui il y a un gardien, un monstre que personne n'a jamais vu, c'est lui qui crée ces artefactes a usages uniques et c'est aux hôtes de les récupérer....

- Et bien allons-y..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abir Caes
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 28
Monde d'affectation : aucun
Grade : Capitaine-hybride
Division : la flamme noire
Date d'inscription : 11/02/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
220/220  (220/220)
Energie spirituelle:
210/210  (210/210)
Experience utilisable:
93/339  (93/339)

MessageSujet: Re: [HM] rencontre avec un très vieil ami...   Jeu 5 Fév - 22:17

Elle soupira d'agacement et se mit en route, n'ayant même pas envie de discuter plus longtemps. Elle était lassé de ce qui arrivait...
L'hybride descendit de la colline sur laquelle elle avait toujours trôné les fois où elle était venue ici. Elle s'aventura au milieu des démons qui lui jettaient des regard plein de haine ou de désir, voulant très certainement lui faire endurer mille souffrances. Seulement, derrière elle, une ombre planait, l'ombre de leur chef, l'ombre de leur supérieur, celui qui avait la plus grande puissance. C'est pourquoi ils ne tentèrent rien bien que l'envie les taraudait...

Abir traversa une allée de crucifiée, écoutant les gémissements des âmes avec délices. Elle qui aimaiat ces bruits commençait même à apprécier ceux qui en étaient à l'origine, c'est à dire ceux qui torturaient malgré leur cruauté sans limites...
Puis elle sortit de la zone d'influence des monstres et se retourna vers son allié qui l'avait accompagné pour l'entendre dire:


" Je dois te laisser ici, traverses cette plaine et trouves le gardien. Tu le reconnaitra en le voyant seulement fais attention, car il n'est pas la seul vie dans cet endroit. Evites les spectres mais ne tentent pas de fuire les vers des sables, ils te tueraient, tu devras les affronter si tu les rencontres..."

Sans un mot de réponse, la jeune femme se retourna et s'avança dans la vaste plaine de sable devant elle. Un vent léger soufflait, faisant voltiger les grains de sables et formant comme une espèce de mur. Lorsqu'Abir traversa ce mur, elle se retrouva devant une immensité de dunes et de vallons vides de toute vie apparente...
Elle déploya ses ailes et sauta pour prendre son envol. Seulement, rien ne se passa, elle ne décolla pas d'un centimètre de plus que le bond lui permettait. Apparement la plaine des miles morts refusaient le vol...
Pestant contre ce monde infernal, l'hybride repartit en marchand toujours tout droit. Après quelques heures d'un voyage sous un soleil de plomb, elle décida de faire une pause. A peine s'était elle assise qu'un bruit de lamentation se fit entendre. Devinant l'origine spectrale de ce gémissement, Abir ne chercha pas longtemps autour d'elle et s'enfouie rapidement dans le sable. Elle sentit alors un froid immense l'enahir, et entendit un sifflement d'aire au dessus d'elle. Sans pouvoir voir quoi que ce soit, elle se doutait qu'un spectre était là, il semblait passer sur elle et aspirait toute chaleur autour de lui...
Puis le mort s'en alla et Abir put ressortir de sa cachette. Elle se releva et s'ébroua ou chasser tous les grains qui recouvraient son satin de nuit. Puis elle repartit rapidement, n'ayant soudain plus envie de faire une pause. Elle força l'allure pendant plus d'une heure lorsque soudain le sol se mit à trembler. Ce demandant à quoi rimait ce nouveau périple, Abir vit soudain surgir devant elle, un gigantesque serpent qui se dressa la gu*ule grande ouverte. A bien y regarder, il ne s'agissait en réalité pas d'un serpent mais d'un ver. Le plus grand qu'il ai surement existé dans tous les mondes réunis, il devait bien mesuré cent mètres de long et une trentaine de hauteur. C'est alors que l'hybride se souvint des paroles du démon: elle ne devait pas escompter le fuire mais le combattre. Un tel monstre ?!
Mais où était-elle tombé...


La jeune femme prit néanmoins son courage à deux mains et saisie ses dagues. Le ver quand à lui voulu s'abbattre sur elle, laissant tomber toute sa masse à l'endroit elle se trouvait. S'était sans compter les réflexes de l'ex bountô qui courru et sauta pour éviter de se faire écraser. Puis elle se retourna et planta une dague dans la peau de l'animal, s'apercevant que ce qu'elle avait prit pour du cuire était en fait une peau tendre qui se dcoupait comme du beurre. Toutefois, le ver se redressa et emporta Abir, accrochée à sa dague, avec lui. La jeune femme accrocha la seconde lame qu'elle avait dans la chair du monstre et entreprit alors de grimper de la sorte, comme si elle faisait de l'escalade avec des pitons.
Elle se retrouva bientôt à une soixantaine de mètres du sol et réalisa qu'elle ne pouvait voler. Il ne fallait donc pas qu'elle tombe...
Abir atteignit la tête de l'animal à grand renfort de coups de dague et s'agripa sur ce qui s'embait être le bord de la bouche pour ne pas tomber. Le ver pendant ce temps tentait de la déloger en se secouant mais n'y parvenait pas, il était trop lent et la force ainsi émise, bien que considérable à ause de l'amplitude qu'il atteingnait, n'était pas encore assez puissante pour faire tomber l'hybride.
Cette dernière remonta alors et creuva un oeil du monstre à l'aide de ses armes. le globe occulaire explosa en libérant un liquide nauséabond qui se répandit partout. Ne sachant comment tuer un tel adversaire, Abir s'engoufra dans l'orbite désormais vide, persuadée que le cerveau se trouvait derrière...
La chance lui sourit: elle découvrit une masse grise informe pouvant s'apparenter à de la cervelle. Pour la taille du ver, la matière grise était petite, en effet elle ne mesurait que la taille d'un homme envion. L'hybride se jetta dessus, consciente qu'il fallait faire vite et se mit à découper l'organe. Le ver s'agita de soubressauts dès les premières entailles et bientôt, une sensation étrange s'empara de l'ex bountô. Puis un violent choque la fit basculer et presque perdre connaissance. Elle lutta quelques minutes contre l'inconscience et la nausée qui l'assaillait avant de se rendre compte que plus rien ne bougeait autour d'elle. Se demandant ce qu'il se passait, elle ressortit doucement de l'oeil et déouvrit que le monstre était allongé sur le sable, immobile et surement mort...


Encore faible de la chuite qu'elle venait de subire, la bountô repartit à l'assaut de l'artéfacte. En chemin elle rencontra deux démons qu'elle dûe éliminer pour passer et se retrouva nez à nez avec une sorte de zombie, qui malgré les coups qu'elle donnait, refusait de mourrir et tomber au sol. Prenant la fuite, elle fit un large détour pour esquiver le mort-vivant et découvrit au loin, un édifice.
Abir s'élança vers ce qui ressemblait de plus en plus a un temple lorsqu'on s'en approchait. Elle arriva devant et découvrit qu'il avait des dimensions colossales, aussi grand que les pyramides dans le monde humain. Sûre qu'il s'agissait là de l'antre du gardien, elle pénétra à l'intérieur en hurlant:


" Gardien des artéfactes ! Je viens quérire un objet qui me permettra de récupérer l'énergie de mon démon !"

Aucune réponse ne fit écho à ses paroles et elle s'avança plus en avant. Elle pénètra dans une salle gigantesque bordée de collonne de chaque côté et au sol formé de dalle de pierre sur lesquels des motifs inconnus étaient gravés. Tout cela donnait une ambiance mystique et inquiétante au batiment...
la jeune femme commença alors à s'engouffrer plus profondément encore dans la pièce et à suivre l'allée. Mais au moment où elle marcha sur une certaine dalle, un déclic se fit entendre et une volée de dard fusa sur la bountô. Seul ses réflexes foudroyant lui permirent d'éviter le piège et de ne pas mourir du poison don les projectils étaient enduis...
D'autre piège l'attendaient tel que la dalle qui s'effondrea sous elle pour laisser place à un trou, qu'elle évita de justesse en s'accorchant au bord, ou encore un carré complet qui tenta de se refermer sur elle,...


Malgré tous cela, elle réussit enfin à arriver à l'autre bout de la salle. Devant elle, un autel présentait une sorte de perle blanche de la taille d'un poing. A côté, une silhouette de trois mètres de haut, flottant dans les aires et nimbées d'une aura bleuté la toisait. Elle était enroulé dans un grand tissus auquel se mellait des bandelettes et par endroit on pouvait apercevoir une peau huileuse verdâtre tirant sur le caki. La tête était entièrement enveloppée et on ne pouvait donc apercevoir les yeux de la créature. Lorsqu'Abir s'arrêta, interdite devant cette scène, une voix d'outre tombe retentit:

" Je te salut hôte. Tu as vaincu les maintes périples pour parvenir ici. Tu es donc digne de recevoir ce que tu cherches. Prend cette perle et tu sera téléportée avec à l'endroit où l'âme démoniaque qui t'es lié t'attend..."

Abir ne se fit pas prier plus longtemps et se précipita sur l'artefacte avec soulagement. Au moment où elle se saisie de la perle , le décors qui l'entourait devint flou à tel point que les couleurs se mélangeaient elle même. Puis tout reprit petit à petit consistance.
Abir se retrouva devant le mur de sable qu'elle avait traversé quelques heures, peut-être une journée avant. Elle repassa au travers les grains voltigeant grâce au vent et se retrouva de nouveau dans la zone d'influence des démons. Face à elle, celui qui sommeillait en son sein l'attendait. Le monstre se releva d'un seul coup en l'apercevant et lui jetta un sourir sadique :


" Alors ? Tu as réussit, je commençais à me dire qu'un spectre avait aspiré ton âme ou que tu avais été piéger pour l'éternité...
- Non ! Tiens voilà l'artefacte que tu voulais ! Maintenant donne moi tes pouvoirs, j'en ai assez d'être ici. J'ai enduré des choses dont tu n'as certainement pas idée. Dc dépèches toi maintenant..."

Elle lui tendit la perle et le Tanaari s'en empara. Il la regarda avec admiration et confirma qu'il s'agissait bien de ce qu'il avait envoyé Abir chercher. Puis il recommanda à l'ex bountô de se préparer à recevoir un violent choque. Il leva d'un bras puissant la pierre blanche et celle-ci s'évanouit en fumer. Puis le Glabezru abbaissa lentement son bras et une vague blanche s'ejecta de son bras pour venir frapper Abir pile au niveau du diadème en os certie du diamant. Une vague de puissance envahit l'hybride, la faisant attrocement souffrir sous la quantité. Elle gémit et tomba à genoux alors que toujours plus d'énergie lui était atribuée. Pour finir, lorsque le flux se tarie, Abir jetta un dernier regard sur le démon, au bord de l'inconscience. Ce dernier lui dit alors:

" Voilà c'est fait, tu es désormais douée d'un des plus puissant de mes pouvoirs..."

Puis la faiblesse prit le dessus, et la bountô s'évanouit...

Lorsqu'elle se réveilla, elle était allongée au sol et une lumière blafarde éclairait les environ d'une grotte. Penché sur elle, Ourafogre s'apprêtait à lui donner le coup de grâce. Elle comprit immédiatement ce qui s'était passé: elle était revenue dans la caverne et tout le temps qu'elle avait passé dans les enfers n'avaient peut-être duré qu'une seconde ici...
La jeune femme sentit en elle une énergie nouvelle , un amas de puissance qui ne demandait qu'à sortir. Sachant que c'était son dernier recours, elle libéra tout ce qui poussait en elle...

Une vapeur noire s'exala des pores de sa peau, surprenant le hollow ennemi qui stoppa son geste. Ce brouillard de ténèbre se mit à engloutir le monstre et sembla s'aglutiner sur sa peau. Une couche de noirceur insondable épousa les formes d'Ourafogre et Abir s'éloigna se demandant ce qui allait arrivé. Le hollow poussa un cri de rage fouettant l'aire autour de lui comme s'il s'attendait à ce qu'Abir ne l'attaque. C'est là que cette dernière comprit qu'il ne voyait plus. Tout d'un coup, alors que cette pensée traversait son esprit, le hollow poussa un cri de souffrance et Abir sentit une énergie revigorante envahir son corps comme lorsqu'elle utilisait ses pouvoirs habituels. Cependant il y avait une quantité d'énergie phénoménale par rapport au glode et au rayon de ténèbres...

Ourafogre continua de hurler jusqu'à ce que son corps tombe et que sa voix s'éteigne petit à petit. Abir encore sous le choque de ce qui venait de se produire fut prise d'une joie malseine sans borne. En l'espace d'une seconde réelle, elle venait d'aquérire un pouvoir d'une si grande puissance qu'elle vaincrait ainsi la plus part de ses adversaires sans problèmes...
La puissance se donnait enfin à elle , après avoir attendue si longtemps...

Puis l'hybride se ressaisie et s'approcha des affaires du monstre qui venait d'éclater en une multitude de cristaux. Elle se pencha et en dégageant des babioles, elle découvrit le livre qu'elle cherchait à l'origine. L'emportant avec elle, Abir rentra en direction du manoir de la flamme noire...


Hj: récupéraation du bankai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[HM] rencontre avec un très vieil ami...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01.02/09.C.Tokyo - Bar, histoires & jukebox
» Une très mauvaise journée...
» Un lac, un étalon, un vieil homme et une jument
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Monde des Humains :: Les alentours du QG-
Sauter vers: