Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sumire Yamiyo

Aller en bas 
AuteurMessage
Sumire Yamiyo
Humain
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 28
Monde d'affectation : Monde des Humains
Grade : Lieutenant
Division : 2eme division
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Point de vie:
100/100  (100/100)
Energie spirituelle:
70/70  (70/70)
Experience utilisable:
77/77  (77/77)

MessageSujet: Sumire Yamiyo   Sam 17 Jan - 19:24

~ SUMIRE YAMIYO ~



IDENTITE
Qui est mécontent des autres est toujours mécontent de soi.
Nos flèches rebondissent sur nous.


[left]Nom : Sumire (紫 ~ Violette)
Prénom : Yamiyo (闇夜 ~ Nuit Noire)
Surnom : Yami ; Raven ; « Le Corbeau » ; « Tête Brûlée »
Age : Vingt ans
Né le : 23 Novembre
Signe du Zodiaque : Sagittaire
Groupe Sanguin : AB +
Taille : 1m55
Poids : 45kg
Cheveux : Noir
Yeux : Bleu Violet
Peau : Pâle

Grade: Lieutenant
Division Souhaitée : 2ème Division
Monde d'Affectation : Monde des Humains
Race : Quincy
Nom de l'arme : Arc - Suzaku (朱雀) et Wakizashi - Ake (朱の ~ Rouge Sang)


~*~



PHYSIQUE
Même les plus belles roses sont recouvertes d'épines.
Mais c'est là toute l'essence de la beauté.

[justify]Yamiyo ne mesurant qu’un mètre cinquante cinq, elle est plus petite que la moyenne. Elle est également svelte, mais néanmoins bien proportionnée. Bien qu’elle soit petite, elle possède tous les atouts d’une femme. Etant petite et menue, elle est très rapide et peut se dissimuler avec une grande faciliter. La jeune femme possède des jambes musclées mais néanmoins belle à regarder... A force de s’entrainer, ses bras sont aussi solides que son arc. Yamiyo a un petit côté irrésistible, c’est ce petit je-ne-sais-quoi qui fait qu’elle ne passe pas inaperçu. Il ne s’agit pourtant pas uniquement de son aspect physique ou d’une beauté qui correspond à des stéréotypes esthétiques, mais plutôt à son énergie, à sa puissance, à son regard captivant ou à l’irradiation de toute sa personnalité. Cet étrange pouvoir est teinté d’une aura de mystère... Elle est enveloppée d’une aura troublante et attirante à la fois. D’origine japonaise, ses cheveux sont d’un noir profond avec des reflets violets métalliques. Elle les attache la plupart du temps, mais lorsqu’ils sont détachés, ils tombent délicatement sur ses épaules. Ils encadrent alors son visage fin. Ses yeux sont légèrement bridée pour une japonaise. Elle possède des yeux d’un bleu-violacé captivant. Elles portent toujours des boucles d’oreilles, raffinées. Yamiyo aime s’habiller avec son temps. Elle porte la plupart des jupes ou des robes. Elle affectionne particulièrement les robes « chics ». Même si elle aime la modernité, il lui arrive fréquemment de porter des kimonos traditionnels. Elle aime leurs raffinements. C’est également pour elle, une façon de montrer qu’elle est fière d’être Japonaise, dans un monde de plus en plus « Globalisée ». Néanmoins, elle déteste porter des pantalons. Elle aime se sentir libre. D’ailleurs, elle refuse de porter la tenue classique des Quincy. Elle la trouve démodée et beaucoup trop voyante. Elle préfère des tenus plus sombres, plus passe partout... Et plus féminine...

~*~



HISTOIRE
Le passé est terminé, pourquoi s'en inquiéter ?
Le futur n'est pas arrivé, pourquoi s'en préoccuper ?
Vis ton présent car il est toute ta vie...


La mère de la jeune femme était une Quincy. Elle a rencontré l’ainée de la famille Sumire. On peut dire que ca a été un coup de foudre. Malgré l’objection de la famille du jeune homme, le couple c’est marié. La mère de Yamiyo a abandonné son rôle de Quincy pour vivre avec son mari, et avoir une vie normale. Elle n’avait de toute façon jamais eu un caractère de combattante. Elle n’a donc pas eu de mal à laisser son passé derrière elle pour se consacrer au présent et à l’avenir. Les années s’écoulèrent paisiblement. Un 23 Novembre, au Japon, à Kyoto, toute la famille était présente pour accueillir la première et unique fille de la famille Sumire. Son grand frère, Sora, âgé de trois ans, était euphorique d’avoir une petite sœur. A sa naissance, la petite fille avait déjà une chevelure noire de jais. Ses parents décidèrent de l’appeler Yamiyo.

La famille de son père, les Sumire, est aisée. Ils possèdent un grand domaine dans la région de Kyoto ainsi que plusieurs Dojo d’entrainement. Son père, est le directeur d’une firme de finance. Sa famille possède plusieurs banques à travers tout le pays. La petite a donc toujours été choyée. Petite elle était le centre de toutes les attentions de la famille. Son frère aurait pu en être jaloux. Mais il n’en était rien. Au contraire, il était le premier à chouchouter sa petite sœur et à la protéger. Dans les premières années de sa vie, Yamiyo était une petite fille timide et peureuse. Voyant que leur fille était peu sur d’elle, ses parents, en particulier son père, a décidé qu’elle pratiquerait plusieurs arts martiaux. C’est ainsi qu’aux fils des années elle a appris à s’extérioriser et elle est devenue une fillette très curieuse et un peu trop casse coup. Avec son frère elle s’entrainait tous les jours au kendo. Malgré qu’elle soit une fille, son frère avait beaucoup de mal a lui tenir tête. Même si elle perdait, elle se relevait encore et encore. « Tête Brûlée » était le surnom affectif que son frère lui avait alors donné.

Yamiyo a presque vécu une vie normale, allant à l’école comme tous les enfants. Elle voyait néanmoins des gens qui n’aurait pas du se trouver là. Des esprits. Au début elle a eu peur, mais sa mère l’a rassuré, lui disant que c’était normal. Néanmoins sa mère fut angoissée à l’idée qu’elle puisse développer des pouvoirs de Quincy et de devenir la proie d’ennemis du monde spirituel. Elle décida de veiller sur sa fille et s’il le fallait elle reprendrait son arme de Quincy.

A son entrée au collège, Yamiyo décide de s’inscrire à un club. Elle essaye alors le Club de Kyuudo. C’est alors la première fois qu’elle touche à un arc. C’était étrange mais, manier l’arc lui semblait naturel. Sa mère fut encore plus affolée lorsqu’elle apprit qu’elle s’était inscrite dans le Club. Elle décida alors de révéler à sa fille les capacités qu’elle possédait et qu’elle lui avait sans doute transmit. En plus de son entrainement aux arts martiaux, de kendo, de Kyuudo, elle devait maintenant apprendre à maitriser son reiatsu et à former un arc. Sa mère se rendit alors compte que sa fille possédait un reiatsu important et qu’il faudrait l’endiguer pour éviter tout danger. Il ne fallait pas alerter le reste de la famille. C’était très dure pour la mère de Yamiyo de se retrouver seule avec sa fille pour l’entrainer. Elle décida alors de dire à son mari qu’elle partager plus de choses à sa fille et qu’il lui fallait une activité plus féminine. Le père de Yamiyo fut tout à fait d’accord. La mère de Yamiyo prétexta l’initier a l’Ikebana et à la préparation du thé. Elle pourrait ainsi entrainer sa fille sans attirer trop l’attention du reste de la famille.

Sa mère lui parla des Hollow, ennemi des humains, ennemi des Quincy. Elle avait pour mission de les abattre. Yamiyo prit alors conscience que possèdent les dons des Quincy n’était pas simplement amusant. C’était une responsabilité. Elle lui parla des ennemis des Quincy, les Bountô. Des Shinigami, être spirituel de la Soul Society. Elle devait apprendre à les distinguer. Il fallait être méfiant mais en même temps ne pas avoir l’esprit fermé. Yamiyo apprit qu’elle avait pour mission de tuer les Hollows. Néanmoins, sa mère la mis en garde. Elle devait le faire, uniquement s’il n’y avait pas de Shinigami et si un être humain était en danger. Dans le cas contraire, elle pourrait devenir également la cible de certains Shinigami.

Au lycée, Yamiyo avait déjà un niveau suffisant pour éliminer les Hollow seule. Devoir se consacrer à plusieurs activités à la fois, avait été énormément éprouvant. Elle avait donc abandonné les arts martiaux et le Kyuudo. Elle continuait de s’entrainer avec son frère au kendo et a l’art Quincy avec sa mère. A 16ans, elle possédait son propre arc, Suzaku. Yamiyo n’aimait pas le concept pur et simple de Quincy. Se battre a distance, elle en était capable. Mais elle s’avait également se battre au corps à corps. C’est pour ça, en plus, de son arc, Yamiyo ne se séparer pas de son Wakizashi Ake. Malgré ses entrainements, Yamiyo arrivait à passer du temps avec ses amis. Après tout, c’était une lycéenne, elle devait pouvoir s’amuser un peu. Son caractère chaleureux, lui avait permis de s’entouré d’un groupe d’amis extrêmement soudés. En faite, sa vie s’écoulait tranquillement...

Après avoir quitté le lycée, elle décide de partir pour Tokyo.
Officiellement, elle doit étudier l’Art...
Officieusement, elle part à la découverte du monde spirituel...


~*~



CARACTERE
La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée.
La différence est le plus beaux des traits de caractères.

D’une nature vive et indépendante qui la pousse a toujours avoir besoin d’espace et de liberté. Elle est toujours prête à commencer un nouveau projet ou à se lancer tête baissée dans l’aventure. Son esprit peut vagabonder longtemps avant de se fixer, mais lorsque Yamiyo a trouvé une piste qui la passionne, elle sait mener à bien son entreprise. Les voyages, déplacements et nouveaux projets l’attireront toujours. Sa vie parfois échevelée et originale demande qu’elle refasse néanmoins le point régulièrement. Yamiyo est parfois dure à suivre, et ses partenaires devront être aussi actifs qu’elle pour garder son respect et son intérêt.

Aussi loin que ses missions l’auront mené, la jeune femme veut à son retour retrouver le confort et l’élégance de son foyer. Son sens de l’esthétisme la fera s’entourer de couleurs chaudes et vibrantes. En effet, Yamiyo éprouve de l’attirance pour le raffinement et, pour elle, la richesse et l’esthétisme sont sources de satisfactions et de joies. Elle attache de l’importance à l’image qu’elle projette ainsi qu’à sa respectabilité.

Yamiyo est capable de grandes bontés face à ceux qui « le méritent » et d’une rage dévastatrice avec ceux qui se complaisent dans l’ignorance ou la bêtise. Pourtant généralement tolérante et pacifiste, elle se contient difficilement lorsqu’elle est confronté à la petitesse d’esprit et il est fréquent qu’elle se laisse aller à des jugements de valeur en fonction des gens qu’elle côtois.

De l’énergie, Yamiyo en a. Les soirées en sa compagnie se déroulent toujours dans la bonne humeur. Charmeuse, elle sait tenir son auditoire en haleine et être le centre d’intérêt. Cette jovialité cache cependant l’hypersensibilité et l’impétuosité qui sommeillent en elle. Une intuition à fleur de peau qu’elle aime entretenir... C’est une personne passionnée. On la perçoit généralement comme une jeune femme forte et courageuse, ce qui empêche de comprendre ou de voir sa grande sensibilité.

Elle est éprise de conscience et d’éveil profond, qu’elles considèrent essentiels à toute évolution humaine. Bien qu’elle possède un esprit scientifique et raisonné, elle est attirée par la philosophie, les religions... Au delà de la découverte ou de la destination, c’est la recherche et le chemin pour y parvenir qui l’attise et la stimule. Rusée, intelligente, vive et pleine de flair, elle arrive toujours là ou elle veut aller et obtient toujours ce qu’elle chercher. Elle fait preuve d’une effervescence intellectuelle et physique peu commune. Sa nature curieuse et entreprenante l’emporte parfois sur sa réserve et son calme. Les gens peuvent parfois la trouver bruyante...

Expressive et efficace, elle préfère aller droit au but et dire exactement ce qu’elle pense, quitte à manquer de diplomatie. Néanmoins, Yamiyo est dépositaire d’un « don » particulier, en ce qu’elle sait d’instinct trouver les mots et les gestes qui soignent et apaisent le cœur et le corps.

« Tête Brulée » ou encore « Tête de Cochon », « Bourrique »... Ce sont les surnoms affectifs que son frère lui a gentiment donné. Yamiyo est très têtue ! Lorsqu’elle a une idée, c’est à vie. Impossible de changer ce qui est inscrit de « sa petite caboche » dixit Sora, son grand frère. Essayer de lui faire dire qu’elle a tord… C’est perdu d’avance. Elle aime avoir raison. Et si elle a tord, elle trouvera un moyen de dire qu’elle avait quand même raison. Il lui arrive parfois si on s’y prend bien, de reconnaitre qu’elle n’avait pas tout à fait raison. Mais elle n’a jamais tord. Qui a dit qu’elle était butée ?

Elle sait transformer ses faiblesses en une énergie renouvelée, puissante et enivrante et s’en sert comme d’un avantage rayonnant. C’est sans doute pourquoi elle a parfois la réputation d’être expansive et intense et que son énergie peut nécessiter un endiguement dans un secteur précis ou dans une mission ciblée. Si le souffle créateur ou le destin la mène où il se doit, elle deviendra inspiration et modèle pour d’autres que la vie n’a pas ménager. Même si cette expérience la transforme socialement, la faisant bénéficier d’un statut particulier au sein de la communauté ou de l’entourage, elle reste d’une simplicité et d’une humilité exemplaire : Yamiyo se rappellera toujours d’où elle vient.


~*~



GOÛTS ET COULEURS
J'ai les goûts les plus simples du monde.
Je me contente du meilleur.


Aime :
- Les Clairs de Lune
- L’Ikebana
- Astronomie
- Tous ce qui est Salées et Epissés
- Les Kimono
- Atteindre sa « Cible »

N'aime pas :
- Etre Enfermée
- Etre réveillé
- La Fumée
- Les Jean’s
- Les Eclairs
- Ne pas atteindre son But

Autre :
* Possède un piercing au niveau de son sourcil droit.
* Un tatouage en forme de plume Noire...
* Yamiyo est ambidextre.

Couleur : Violet


~*~



ART DU COMBAT
Aucun plan de bataille ne résiste aux six premières secondes de combat.
La vie est une lutte, c'est lâche de ne pas la combattre.

Techniques Personelles :
Arc - Suzaku (朱雀)
Son arc est aussi aiguisé qu’une lame d’un Katana. Sa poignée est en titane. Il rappel les arcs traditionnel japonais, Yumi. Il est asymétrique, sa poignée se situe environ au 2/5 inférieur. Suzaku mesure environ deux mètres. Il a la particularité de se replier en deux, ce qui est très pratique…

Forme NormaleSuzaku no Hai (朱雀の灰 ~ Les Cendres de Suzaku)
» Umou no Ame (羽毛野雨~ Pluie de Plumes)
Suzaku est grand, mesurant prêt de deux mètres. Il tire de grandes flèches d’énergie Quincy Violacées à une cadence modérée. Suivant comment Yamiyo concentre l’énergie, les flèches peuvent se disperser dans l’air sous forme d’aiguilles mais toujours aussi dangereuses... Plus les flèches sont petites plus ces dernières sont capables de pénétrer les défenses de l’ennemis. (500 flèches/s)

Forme ShinkaiSuzaku no Gekijou (朱雀の激情 ~ Les Flammes de Suzaku)
» Shutori no Sosei (蘇生野朱鳥 ~ La Résurrection de l’Oiseau Vermillon)
Suzaku est plus petit, plus compact, plus solide mais toujours aussi tranchant. Les flèches sont également plus petites, plus rapides. Cette technique ne peut être réalisée quand combinant plusieurs facteurs : Vitesse, Précision, Energie. Se déplaçant à une vitesse incroyable, l’archer concentre son énergie et tire une multitude de flèche dans le sol. Ces dernières sont chargées en énergie spirituelle concentrée. Ce sont de véritables bombes à retardement. Le moindre contacte active l’attaque si l’ennemi tente quoique ce soit. Le Quincy n’a plus qu’à activé le « détonateur » en faisant exploser une petite capsule remplis d’énergies spirituelle ou bien en tirant une flèche fatale. Les flèches dessinent au sol, un oiseau gigantesque. En libérant l’énergie qu’elle renferme, les flèches font surgirent des flammes sous l’ennemi. Ces flammes s’élèvent dans les airs tels le Phoenix. (1500 flèches/s)

Wakizashi – Ake (朱 ~ Rouge Sang)
Sa poigné est en galuchat, recouverte de coton noir. Le Tsuba en métal, et peint en noir et quatre petite plume sont peintes en dorées. Son fourreau est en bois laqué mauve pailleté. La lame à gorge tranchante est de 49cm, sa courbure de 13mm. Le Wakizashi a une épaisseur de 7/4mm. Sa longueur totale est de 78cm.


Techniques Kidô:
Kidô – Bakudô :
*15 Gochuu Tekkan :
Cout : 15PES - Effet : 10 Dégâts + Immobilisation pendant 2 tour (40%)
Quintet de piliers de fer de 3.50 Kg. Cette technique permet d’immobiliser son ennemi en lui bloquant les membres. Elle se présente sous la forme de 5 colonnes qui viennent bloquer ses bras, ses jambes, ainsi que son dos.

Kidô – Hadô :
*33 Soukatsui :
Cout : 5 à 20PES - Effet : 8 à 27 Dégâts
Après avoir récité une sorte d'incantation, le lanceur projette à partir de sa main de l'énergie spirituelle plus ou moins concentrée, qui correspond à un mur de flammes ou d’énergie selon la puissance de celui qui l’utilise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sumire Yamiyo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nicole Sumire Nakajima [OVER]
» Quotes de CB.
» Shin'yuu Yamiyo
» Viens manger des pommes à la maison[PV Sumire - Himuro]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Hors RPG :: Présentations :: Base de données-
Sauter vers: