Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des bountôs... et des hollows...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Des bountôs... et des hollows...   Mar 14 Oct - 20:01

Gardarine quitta l'institut du monde spirituel.
Elle se dirigea droit vers le lieu indiqué par les papiers de mission qu'on lui avait donné. Elle devait tuer des bountôs qui commerçaient avec des hollows. Ce ne serait donc pas très dure, les bountôs étaient faibles, tout comme les hollows...

Confiante, elle arriva bientôt dansune vaste plaine en dehors de la ville où devait se dresser quelques kilomètres plus loin, un hammeau-QG des bountôs...

Elle s'élança dans la plaine, invocant son pouvoir pour se transformer en une redoutable guèrière héritière de ses ancêtres. Hache à la main et bouclier à l'éfigie de son clan dans l'autre, elle parcourue rapidement la distance qui la séparait grâce à l'endurance aquise lors de son enfance. Lorsqu'elle arriva devant les maisons accueillant les trafficant, un cri aux dieux viking annonça sa charge immédiate sur le premier garde. Celui-ci, tropsurpris pour réagir se fit trancher en deux d'un coup. Son sang éclaboussa Gardarine, augmentant l'euphorie de la bataille qui montait en elle...
Aucun cri n'avait été poussé et seul le bruit du corps tombant s'était fait entendre. Néanmoins, il n'y avait pas d'autre garde dans la zone, c'est pourquoi le cri qu'avait poussé l'humaine n'avait apparement pas été entendu....

Elle en était là de ses réfléxions lorsque la porte de la maison la plus proche s'ouvrit avec fracas, laissant place à une sorte de moustique géant qui lui fonça droit dessus....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des bountôs... et des hollows...   Mer 15 Oct - 20:28

le moustique n'était pas un hollow. Il devait donc être le compagnon de l'un des bountôs du coin. il faisait bien la taille d'un homme et portait une trompe aussi grande qu'une jambe de la viking.
Ne se laissant pas démonter, l'humaine leva son bouclier et attendit le choque de pied ferme. Il ne tarda pas a arriver, faisant presque glisser Gardarine de quelques centimètres sur le sol boueux. Pourtant, elle tint bon et l'attaque passée, elle abaissa l'écu d'acier aux armoiries de son clan et frappa de sa hache dorée. Un crissement se fit alors entendr, signe que l'insecte avait mal. En effet, la guerrière venait de lui trancher 2 pattes d'un seul coup. Il voulu se replier pour se mettre en sécurité mais fut rattrappé et taillé en pièce, déversant un sorte de pue vert de ses blessures...


Gardarine ne chercha pas à comprendre et se précipita vers la porte. Si la marionnette était là, alors le maitre aussi. Elle pénétra rapidement dans la batisse et se heurta à un jeune homme d'une quinzaine d'années qui la regardait avec horreure. C'était lui le bountô qui lui avait envoyé le moustique et Gardarine ne lui pardonna pas. Le corps de l'homme s'écroula dans un bruit mat, l'abdomen ouvert permettant au vicères de s'échapper pour se répandre au sol...
Gardarine s'enfonça plus dans le couloir où elle se trouvait et entendit des bruits de pas précipités. Sa présence était maintenant connue...

Au bout, en face d'elle, apparurent 2 hommes et une femme qui parurent tout d'abord surpris de la trouver ici et changèrent immédiatement d'attitudde à la vue du corps à ses pieds. La femme cria, c'était sans doute son enfant, tampis. Un homme devint rouge, peut-être son père... Le second homme la regarda avec haine mais sans autres sentiments, sans tristesse. Il ne devait pas avoir d'affiliation avec le garçon...
Quoi qu'il en était, une sorte de vague géante faite d'eau apparue devant la jeune femme et la repoussa dehors. Elle la renversa en plein milieu de la cours...


Autour d'elle, une dizaine d'homme et de femme de tous âges étaient maintenant là, la fixant avec des expressions variées, de la peur à la haine, de la tristesse à la colère.
Les trois adversaires sortirent de la maison et se mélèrent aux autres. C'est alors que les marionnettes de ses bountôs arrivèrent. Il y en avait 13. un nombres assez impressionnant pour Gardarine. Ce combat allait être l'un des plus gros qu'elle n'ai jamais eut à affronter...
Mais contre toutes attentes, Seule la femme s'avança, elle pleurait maintenant à chaude larme. C'était elle qui contrôlait la vague d'eau. Elle fit quelques pas et dit d'une voix tremblante qui reflètait une colère sans borne:


" Tu as tué mon fils, prépare toi à mourrir...."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des bountôs... et des hollows...   Ven 17 Oct - 17:20

[Hors rp: j'ai décidé de changer de point de vue pour voir quelle serait la meilleur technique de narration. Donc ne vous étonnez pas si ce n'est pas pareil...]

Je regardait cette femme, rouge de colère, les yeux embuée de larme. J'avais raison, c'était bien sa mère. Autour de moi, les bountôs me fixaient. Ils semblaient ne pas avoir l'intention d'intervenir. Etait-ce un défi que venait de me lancer cette femme ? Devais-je me battre en combat singulier contre elle ?
Je l'espèrais car combattre tout ces adversaires à la fois serait vraiment très difficile même pour une personne de ma puissance...

La femme s'avança encore de quelques pas et les autres firent de même, pensant certainement m'effrayer. Mais ne prenant pas peur, je rafermit ma prise sur ma hache ancêstrale. Pourtant, je m'étais trompé sur les intentions des autres, car ils firent un cercle autour de nous comme lors de mon passage à l'institut d'art spirituel lors du tournois de lute. La femme quand à elle s'était mise en garde et me fixait. je ne comprenait pas sa posture puisqu'elle n'allait pas se battre elle même: elle laisserait sa marionnette faire....


Au même moment où cette idée m'effleura l'esprit, la vague bleue caractérisant l'arme de mon adversaire se montra, jaillissant du sol entre nous deux. Chose surprenante que je n'avais pas encore vue alors, l'eau commença à prendre une forme humanoïde. Elle devint peu à peu une femme au trait de la mère du garçon mais en plus grande et différement équipée. En effet, elle portait une sorte d'épée aqueuse et un bouclier de la même matière. Je remarquai alors sa garde: elle était semblable à celle de sa maitresse. De plus lorsque celle-ci bougeait je voyais la silhouette d'eau se mouver de la même manière. J'allai donc affronter une sorte de clône faisant les même mouvement que mon adversaire...
Soudainement, le combat s'engagea. Je vit le clône brandire son épée au dessus de sa tête pour l'abbattre sur moi. Sautant de côté pour éviter l'assaut, je contre attaqua par un violent coup de hache qui passa sous le bouclier et fendit la marionnette en deux. Mon adversaire émit alors un gémissement de douleur et je vis en détournant les yeux une fraction de seconde, qu'elle commençait à saigner. Ne comprenant pas, je reporta mon attention sur le soldat d'eau qui commençait à se rassembler.
Un nouveau coup fusa sur moi. Il rebondit sur mon bouclier et l'épée faite de liquide éclata. Je voulue lancer à mon tour une offensive, mais le tranchant de ma hache fut arrêter par le bouclier aqueu de la marionnette lorsque la femme leva le bras. Etrangement, alors qu'il était fait d'eau et que mon arme aurait dûe le traverser, je découvrit avecn horreure qu'il n'en était rien et qu'il arrêtait parfaitement mes attaques comme n'importe quel écu classique.

La lame de l'épée se reforma alors et fusa vers mon épaule. Elle passa au travers des laques de mon armure comme si celles-ci n'avaient jamais existé, s'infiltrant dans les interstices, et me perca la peau au dessous. Une violente douleure me vrilla le bras gauche, celui tenant le bouclier. Lorsque l'arme énemie se retira, aucune blessure ne fut à déplorer; et pourtant la douleure se fit sentire comme si un vrai morceau de métale m'avait transperser...

Néanmoins, je ne me laissa pas emporter par le desespoire, je m'élançais à mon tour à la charge et passa au travers de la marionnette en pensant la percuté pour la renverser. Ne perdant pas une pareille occasion, je me retourna et frappa la silhouette d'eau dans le dos, retraçant sa colonne vertébrale. Un cri de souffrance se fit entendre derrière moi. Mon véritable adversaire crachait maintenant du sang et je compris: lorsque je blessais le clône, la maitresse aussi prenait des dégats. Avant même qu'il ai put se refermer complètement, j'assenais un nouveau coup et encore un autre, puis unn nouveau... Derrière moi, le bruit de quelque chose de moue touchant le sol après une chute se fit entendre. La marionnette retomba en une flaque d'eau...
Lorsque je me retournai, la femme était étendue à terre, dans une marre sang...

Autour de moi tout le monde m'observa avec des yeux ronds...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des bountôs... et des hollows...   Lun 20 Oct - 9:30

Ma mission était claire, je devais éliminer tout ce monde. C'est pourquoi je ne perdis pas de temps à me demander quelle serait leur réactions lorsqu'ils reprendraient leurs esprits et je fonçai. Le premier à ma portée vit sa tête se décoller de ses épaules grâce au tranchant de ma hache. Son sang aspergea ses congénères autour qui semblèrent encore plus sous le choc. J'en profitai alors pour les tuer à grand coup. Il n'en restait alors plus que 10. Lorsque je me retournai vers les autres, je vit qu'ils étaient maintenant près à m'affronter. Ils s'étaient déployer en éventaille pour me faire face et presque m'encercler.

Pour la première fois epuis que mes parents étaient mort, j'eu peur pour ma vie. Leur nombre était impressionnant: 10 contre un et je ne savais pas ressentire leur reiatsu, je ne put donc pas connaitre leur puissance...

C'est alors qu'une foules de monstres sorties d'une imagination des plus tordues s'abbatit sur moI. C'était les 10 marionnettes de mes adversaires. Je dûe faire preuve d'une agilité surprenante car aucun ne me toucha. En revanche lorsque, acculé au milieu et sans espoire de fuite, je décida de me battre avec l'énergie du desespoir, je montra alors ma véritable capacité de combattre. Aucun des montres ne se relevait à la suite de mes coups, je fut soufflé par cette force que je possèdait en moi et dont l'existence ne m'avait été révélée que maintenant.
Puis je me jettais sur mes adversaires qui s'égaillèrent en tout sens. Je comprit alors qu'ils étaient plus faible que moi. C'est pourquoi, je me mise à les poursuivre et à les éliminer les uns après les autres dans leur fuite, comme des laches,....

Lorsqu'ils furent tous mort, je memise à fouiller les lieux. Rien d'interressant mais quelques caisses attestaient que les bountôs faisaient bien du commerce. C'est alors qu'un hollow apparut devant moi. Il me regarda avec un aire mauvais et dit:


" Tiens une nouvelle recrue ! Bon livrez nous les caisses maintenant que vous avez eu le paiement... Mais qu'est-ce que ..."

Le monstre evnait de regarder autour de lui. Il avait apparement u les cadavres qui jonchaient le sol. Je m'élançait sur lui pour ne pas lui laisser le temps de réagire, mais trop tard. Il avait disparut....
Seulement le portail qu'il avait emprunté ne s'était pas encore tout à fait refermé. Sans réfléchire, je fonçai dedans. Bien que ma mission était terminée, je me devais d'éliminer ces hollows...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des bountôs... et des hollows...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des bountôs... et des hollows...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Autres :: Archives des messages-
Sauter vers: