Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Passage rapide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Passage rapide   Mer 1 Oct - 22:32

Je sortis du dangai sans un bruit, j'étais de mauvaise humeur sans trop savoir pourquoi, je ne comptais pas m'éterniser et en finir rapidement.
Je repéra l'Est par rapport à ma position et commenca mon chemin, la mission serait vite finie...
Sur le chemin, je souleva ma manche pour observer la marque sur mon bras, elle se noircissait et devenait de plus en plus grosse, de jour en jour, sa présence se faisait sentir, plus forte. Dans peu de temps, je pourrais l'utiliser à ma guise, mais j'avais encore du temps.

Quelques minutes plus tard, j'arriva en vue du Bastion en question, dans lequel je devais trouver une poche cousue ou quelque chose qui y ressemblait. Je m'approcha de la grande porte, pas de garde, aucune présence apparente, je n'avais pas envie de m'embarasser alors je frappa... La porte s'ouvrit, pas besoin de me forcer pour l'instant, tant mieu, je n'étais pas d'humeur. J'entra, une immense cour pavé avec une sorte de rond point au centre, de l'autre côté se dressait une petite citadelle qui devait servir de résidence. Une petite troupe de soldat sortit de celle ci, ils avancèrent jusque devant moi et s'écartèrent, derrière eux un grand bonhomme enveloppé s'avanca, il avait un grand sourire et une tête qui ne faisait sentir aucune hostilité.

"Bonjour voyageur ! Qu'est ce qui t'amène dans l'entre de ce bon vieux Jack ?"

"J'ais recu l'ordre de trouver une poche cousue, avec des..."

Il ne me laissa pas finir:
"N'en dit pas plus je vois de quoi tu veux parler, peut être que ce cher jack te laissera la prendre ou peut être pas."

"Est - ce vous ce Jack ?"
"Non mon grand moi je suis son second..."

""Et oui petit, c'est moi Jack."

Je leva la tête et j'apercu en haut d'un mur un personnage étrange, avec un grand tricorne, des vêtement tout aussi extravagant. Il avant de long cheveux noir tréssés, un peu de maquillage et se déplacais de manière chancelante. Il sauta de son mur et descendit jusqu'à nous grâce à une corde et s'approcha de moi, il sembla m'observer, de si près son odeur et son haleine pestilentielle achevait la description pour le moin étrange du personnage.

"Salut ! Bonhomme qu'est ce qui t'amène là !"

Il parlait tout en criant et je ne pus m'empécher de reculer d'un pas.

"Je viens de le dire je chercher une poche cousue."

"Bien dit donc, t'es bien morose mon petit, tu veux du Rhum ? Mouai, ne m'écoute pas. Vient ! Je t'y amène. Il commenca à chucoter: je n'aime pas trop y aller, cette chose est un peu... étrange, dirais - je !"

Sa manière d'alterner les chuchotement et sa facon de brailler de cette manière allait rapidement m'énerver mais je fis mon possible pour garder mon calme. Il me fit entrer dans sa "citadelle", l'intérieur avait l'air beaucoup moin bien préserver que l'extérieur, les poutres qui maintenaient les étages supérieurs allaient bientôt s'éffondrer, les tables sa et là tombaient sous les morsure de termittes et autres nuisibles. Plus nous avancions, plus les styles de décoration changeaient, cette demeure était à l'image de son propriétaire, étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passage rapide   Dim 5 Oct - 21:14

Il m'amena dans une pièce reculé, ouvrit une porte et entra, une pièce assez vaste sans meuble, aucun aménagement. Seul un pied d'estal sur lequel se trouvait la poche en question. Il me dit de rester là et s'avanca bizaremment vers le pied d'éstal blanc, il attrapa la poche et commenca à courir tout en jonglant avec vers moi, il manque de trébucher plusieur fois mais sans jamais s'écrouler, comme si il s'y était habitué.

"Tiens, tiens ,tiens, prend là et garde là je te la donne. Je déteste ce ... truc... allez prend le."

Je la rengea dans un petit sac et il s'arreta de gesticuler. Nous repartions ensuite vers la cour dans laquelle nous étions tout à l'heure...

Jack et toute sa petite suite se trouvait là pour me dire au revoir, comme si ils me connaissaient depuis longtemps et que je partais sans retour, ce qui était suremment vrai. Jack s'avanca vers moi, me mit une main sur l'épaule et prit un air triste :

"Content de t'avoir connu petit. Snif, j'éspaire te recroiser un jour. Allez vas t'en, ne te retourne pas... Bonne chance à toi. Second !

"Ouai Jack, j'ouvre la porte ?"

"C'est moi qui te donne l'ordre c'est clair ? Moi pas toi . Alors...Que la porte s'ouvre et que l'étranger s'en aille au loin."

Je le regarda sans rien dire avec de grand yeux étonnés
*Ils l'ont trouvé à l'asile celui là, je me demande bien d'où il sort*
Je me retourna et passa la porte qui se referma bruyament derrière moi, et je repris mon chemin vers le dangai, je ne savais plus ou je devais aller maintenant, je sortis la fiche de renseignement, Monde des humains. Direction prise, je me mis en chemin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Passage rapide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passage rapide cher le forgeron
» Passage rapide.
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Peinture rapide de 6 truks
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Autres :: Archives des messages-
Sauter vers: