Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Mer 9 Juil - 19:27

Je regardai d'un air posé le grand hangar que j'avais désormais bien aménagé... Depuis que je fréquentais l'institut d'art spirituel dont j'avais appris l'existence grâce à mes nombreuses errances nocturnes. Je ne me souvenais plus exactement de cette nuit ou, affrontant un hollow mineur dans le grand parc qui se trouvait au centre de la ville, j'avais croisé un étrange et très excentrique personnage... Qui m'avait entretenu de sous son bob rayé noir et blanc de ce fameux institut d'art spirituel... Il trouvait dommage que je poursuive mon chemin en solitaire. Quand j'y repensais, cet homme était vraiment étrange. Il m'avait confié son nom en souriant à moitié

-Je m'appelle Urahara... Je tiens une boutique en ville , si cela t'intéresse...

Et la rencontre avait pris fin.Etait-ce un hasard, cette rencontre avec cet homme dont j'avais senti de loin le reiatsu. Il m'avait tout d'abord effrayé, mais m'avait ensuite rassuré par sa présence... J'avais décidé de tenter l'aventure, et avais pris le chemin de cet Institut dans lequel je pourrai enfin rencontrer des personnes comme moi.

* D'autres Quincy... Rencontres intéressantes en perspectives...*

Depuis, j'avais commencer à fréquenter cet établissement, et j'avais obtenu un grade plutôt intéressant... J'avais pu avoir accès à des trésors de savoirs qui enrichirent ma bibliothèque personnelle. Et toujours plus je m'entrainais...

D'un geste désinvolte, je repoussai l'écran de cet ordinateur usé que j'avais récupéré et réparé il y a longtemps. Je me levai, faisant craquer les articulations de mes doigts engourdis par ces heures à lire... Je me dirigeai vers la machine à café, introduisit une pièce dans le monnayeur trafiqué , et saisis le gobelet chaud que venait de tomber par l'ouverture, avant de me diriger vers l'espèce d'ouverture dans la tôle qui me servait de fenêtre. Dehors, la nuit était sombre, et les étoiles étaient cachées par des nuages nombreux. Je pensai alors à ce destin qui s'était transformé.

* A cause de ta disparition, nee-san... *

Le café allait refroidir.... Je le finis d'un trait, n'en laissant pas une goutte au fond du verre, puis, jetant le gobelet, je saisis Seijaku et revêtis mon manteau. La nuit allait être ma camarade. J'allais d'abord m'ouvrir l'appétit en chassant un petit hollow, rien de bien puissant. Puis j'allais me lancer, tenter d'obtenir une mission à l'Institut...


Dernière édition par Hiro le Mar 7 Oct - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Ven 26 Sep - 20:36

Nous continuions noutre chemin à pas lent au milieu de la cohue de la ville. Ma main était toujours dans celle de Hiro et mes joues restient enflamées. Après queques minutes, Hiro se tourna vers moi et me demanda si ça me disait de passer chez lui...

" Si tu veux! "

J'étais vraiment ravie par cette proposition et j'eus peur de m'être montrée trop entousiaste. Mais suite à ma réponse, Hiro prit les rênes et nous fit passer dans une multitudes de ruelles plus petites et plus étroites les une s que les autres à une vitesse hallucinante. Enfin, il ralentit, nous étions arrivés dans la zone périphérique de la ville, où pas mal de vieux hangars se trouvaient. Il garda ma main dans la sienne et nous dirigea parmis les batiments jusqu'à un hangar visiblement délabré, du moins, de l'intérieur.
Le jeune homme posa sa main sur la lourde porte et après deux tours dans la serrure, l'ouvrit...

" Bienvenue dans mon palace! "

Il faisait plutot sombre, mais dans le fond de la pièce, la lumière s'était allumée et je pouvais distinguer l'aménagement. Un paravent se trouvait sur la droite qui devait probablement séparer la chambre de la pièce de vie. Une kitchinette, vraiment minuscule se trouvait dans le fond de la pièce. Celle-ci était meublée d'un vieux canapé, d'une table basse bricolée et un bureau sur lequel se trouvait un vieux PC à l'écran poussiéreux...

"Wouah ! T'arrives à vivre ici? ça parait vide... Mon appartement, malgré sa taille me parait être une suite 6 étoiles..."

Mon ton exprimait principalement la surprise, pas du tout de la moquerie. Un petit sourire étirait mes lèvres rosées et mes yeux pétillaient de joie. Je laissai ma main dans celle de Hiro attendant qu'il me fasse visiter ce "palace"...

** C'est à lui seul, toute cette surface, il y aurait vraiment moyen de faire quelque chose d'extra ici... **

Je m'étais arrêtée sur le pas de la porte et admirais l'endroit. J'étais épatée par la façon dont il avait aménagé son hangar et je bouillonnait d'impatience de mieux connaître ce beau jeune homme....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Ven 26 Sep - 21:02

J'avais amené Nanako jusqu'à mes « appartements », comme je me plaisais à les appeler. Une cuisine ridicule, une chambre tout aussi réductrice... Bref, j'attendais des rentrées d'argent un tant soit plus importantes afin d(améliorer mon quotidien. Nanako avait l'air étonnée. Elle devait se demander comment je parvenais à survivre dans ce hangar. Je riais intérieurement. Mon hangar n'avait pas connu d'autre présence vivante, à part peut-être un rat ou deux, lorsqu'il était encore mal isolé.

« Entre, hein, reste pas sur le pas de la partie habitable! Mets toi à ton aise. »


Je réfléchis une minute, avant d'ajouter:

« Je vais faire un truc a manger. Tu veux un apéro? »

Nanako fit signe de la tête, avant de demander d'un air purement innocent:

« Un malibu? »

Je me dirigeai vers l'armoire qui contenait mes modestes réserves. Le placard était presque vide. Heureusement, il restait un paquet de pâtes. Et je n'avais pas de malibu, seulement une bouteille à moitié vide de passoa.

« Bon, ben ce sera passoa hein, désolé. »

Je mis une casserole sur le feu, et fis bouillir les pâtes. Attrapant au vol deux verres miraculés de mon waterloo personnel, je les posais sur la table basse, et les emplit aux deux tiers. La seconde main de la jene quincy reposait comme une invitation à côté du verre, je tentai donc l'aventure, et m'assis dans le canapé défoncé à côté d'elle.

« Bon, ben... Santé! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Ven 26 Sep - 21:20

Hiro me proposa d'entrer, ce que je fis. Je m'installai dans le vieux canapé et répondit positivement à sa proposition d'apéritif. Il servit deux passoa et mit de l'eau à bouillir pour faire des pâtes. Ensuite il s'assit à côté de moi, nous primes chacun notre verre et dans un grand sourire...

" Bon, ben... Santé! "

A vrai dire, j'étais un peu perdue. c'était la première fois que je mettais es pieds dans la vie d'un homme et je n'y étais pas habituée. Je portai mon verre à mes lèvres et avalai une gorgée de la boisson sucrée dont l'arrière gout alcoolisé me plaisait. Le silence s'installa, c'était un silence différent à celui qui avait régé quand nous étions au 'Blue', c'était un silence agréable...

"C'est ecore sympa comme endroit.... Mais, il y a quelque chose que je ne comprends pas... Ta réaction de tout à l'heure, quand on a quitté le bar. J'ai pas compris pourquoi t'étais aussi tendu."

Je posai mon verre sur la table et me tournai vers Hiro. Un petit sourire malicieux se dessina sur mes lèvres... Ce garçon me plaisait vraiment, ce devait être sa part de mystère qui m'attirait autant. Je voulais le découvrir. Il ne réppondait pas, continuant à siroter doucement son verre. Un sifflement résonna dans la pièce, l'eau débordait de la casserole et je me levai et, avant même que Hiro n'ai put faire la moindre réaction., j'étais dans sa cuisine, à touiller dans les pâtes...

"Il ne faut pas remettre le couvercle une fois les pâtes dans l'eau, sinon ça déborde."

Un sourire radieux illuminait mon visage, qaunt à Hiro, il avait l'air un peu dépité. Sa réaction me fit éclater de rire et il se joignit à moi au bout de quelques instants. Nos deux rires se mêlaient, et je me retrouvai à moitié assise par terre tellement le rire m'avait prise. Lui me retenait par la taille pour éviter que je ne tombe. Cette soirée était la meilleure depuis longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Dim 28 Sep - 19:43

J'étais en train de réfléchir à une réponse simple et concrète à exposer à Nanako. Comment lui expliquer que je n'en pouvais plus d'être dévisagé? Et comment lui expliquer le petit quelque chose en trop dont moi-même je n'avais pas conscience, et qui m'avait fait perdre confiance en moi? Avant d'avoir pu lui exposer mon explication bringueballante, l'eau se mit à bouillir, et je réagis par une pensée, sans même bouger...

* Merde... Encore un paquet gâché... *

Toutefois, Nanako avait été rapide, et avait sauvé le repas...

"Il ne faut pas remettre le couvercle une fois les pâtes dans l'eau, sinon ça déborde."

Comme d'habitude. La même erreur, à chaque fois. Je n'étais sûrement pas destiné à devenir un grand cuistot. A cette pensée, et à cause de la phrase de la jeune fille, nous partîmes dans un éclat de rire tel que je n'en avais plus connu depuis longtemps. Je rattrapai de justesse Nanako, qui était submergée par le rire... Je ne me souvenais plus de ce qui avait mené à cet éclat de rire... Nous nous trouvions désormais debout, au centre de la pièce. Un silence. Encore. Je n'aimais pas trop ces silences gênants. Bien qu'agréables. Au bout d'un moment, je lachaî la jeune fille.

« Bon... On va peut-être manger, hein? »

Dix minutes plus tard, nous étions posés dans le canapé, chacun avec son assiette de pâtes sur les genoux. Mon hangar n'était vraiment pas le nec plus ultra du luxe... Je décidai intérieurement d'y remédier avant la prochaine visite de Nanako...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Dim 28 Sep - 20:28

Suite à notre éclat de rire parti de rien, Hiro et moi nous installâmes dans le canapé avec notre assiette sur nos genoux. Le silence s'était installé, j'hésitait à parler, je ne savait pas trop quoi dire alors je prit ma fourchette et la portai à ma bouche. J'avais vraiment réussit à sauver les pâtes, juste sel et beurre mais c'était vraiment délicieux, ça faisait longtemps que j'avais pas mangé de pâtes aussi délicieuse, d'habitude, je mangeait des pommes ou du poisson.

"Dis moi Hiro... Tout à l'heure, tu m'as demandé ce que je faisait dans la vie mais tu ne m'as pas dit ce que TU fesais..."

je baissai les yeux. C'était un peu indiscret de ma part mais je voulais vraiment découvrir la personnalité de ce garçon mystérieux. Je posai mon assiette sur la table basse, je n'avais pas très faim en réalité. En me rasseyant, j'eu l'impression de me rapprocher de Hiro. Je posai mes mains sur mes genoux et les regardai, rougissant fortement. J'avais vraiment pas l'habitude d'être seule avec un homme, surtout aussi mignon que lui. J'avais trop chaud et décidai d'enlever mon pull mais je me rappelai que je n'avais qu'un petit top en dessous.

** Tanpis, j'ai vraiment trop chaud ! **

Je l'enlevai et faillit assomer Hiro avec mon coude. Il se tourna vers moi souriant toujours. Ce sourire figé m'intriguait un peu, c'était rare quelqu'un qui souriait constemment comme lui. Je lui sourit également et appuyai ma tête sur le haut du dossier et défit mes cheveux.

"Oh, excuse-moi ,je me mets à mon aise mais peut-être que ça te dérange..."

J'étais rouge écarlate, je ne pouvais m'empêcher de rougir. Les yeux baissés sur mes genoux, j'attendais une réaction de la part de Hiro...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Dim 28 Sep - 21:28

La première question de Nanako m'avait laissé indifférent. En fait, je ne faisais rien dans la vie. Je vivais sur les économies de la famille disparue. Mais je n'avais pas vraiment envie de parler de a, au risque de refroidir l'ambiance... La deuxième question me fit sourire encore plus qu'à l'ordinaire. Nanako s'était bien mise à l'aise, et ses longs cheveux encardaient son visage. Son joli visage. Je préférai garder cette remarque pour moi.

« Non, installe toi comme tu veux. »

Mon sourire chaleureux s'était, au croisement de celui de Nanako, transformé en un sourire malicieux. Elle baissa la tête, posant ses mains sur ses genous. Je pris une minute d'intense réflexion. Si A = B, alors je peux le faire. Cette logique stupide et inutile me poussa à élever la voix:

« Euh... Tu sais, c'est pas très confortable cet accoudoir... »

Mon sourire était comme une invitation. Que Nanako avait parfaitement compris. Heureusement, d'ailleurs. J'avais la flemme de faire un schéma. Posant sa tête sur mon épaule, elle soupira calmement. J'en profitai pour fermer les yeux une minute, et m'imaginer ce qu'avait été ma vie jusqu'ici. C'était gris, tout d'abord, avec cette enfance un peu seule. Puis toujours plus gris encore, avec la pluie. La pluie qui tombait maintenant depuis des lustres, sans interruption. Je la supportais seul, avec pour seule protection le parapluie de mon sourire. Mais, c'était en passe de changer. Je ne portais plus seul le parapluie de ma peine.

« T'as amené de la couleur dans mon chez-moi... »

Et je me tus un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Lun 29 Sep - 19:48

Je gardai les yeux baissés sur mes genoux un instant encore, vraiment gênée. Hiro souriat de plus belle et cette fois, tout son visage était illuminé par son sourire...

« Euh... Tu sais, c'est pas très confortable cet accoudoir... »

Son sourire chaleureux était une véritable invitation à me mettre à l'aise, ce que je fis sans hésiter. Je ne pouvais refuser une telle invitation et posai donc ma tête sur son épaule en fermant les yeux. C'éatait un peu magique, je ne m'étais jamais sentie aussi proche de quelqu'un depuis mes 15 ans. Je soupirai doucement tout en inspirant le parfum étrange que
dégageait le jeune quincy.

**C'est magique, j'ai l'impression de vivre un rêve ... ça fait longtemps que j'avais pas passé une journée aussi agréable que celle-ci. Excepté la virée au 'Blue' de début d'après-midi. Je ne m'étais pas sentie aussi bien.**

Après un nouveau silence agréable cette fois, Hiro rouvrit les yeux sous mon regard le plus doux possible...

« T'as amené de la couleur dans mon chez-moi... »

Je me redressai quelque peu surprise par cette afirmation et lui sourit tendrement, je reposia ma tête sur son épaule et approchai doucement mon visage du sien. Ses mèches blondes me chatouillaient le front tandis que je continuait de m'approcher et le plus doucement du monde, je déposai mes lèvres au coin de celle de Hiro...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Lun 29 Sep - 20:04

Surpris, je laissai Nanako déposer ses lèvres au coin des miennes, et me perdis une fois de plus dans une rêverie teintée de joie. Décidément, depuis le début de cette soirée, c'était plutôt monnaie courante. J'avais retrouvé quelqu'un de très proche de moi. Et ça me faisait plutôt chaud au coeur. Me tournant vers la jeune fille, j'otaî sa tête de mon épaule, puis l'enlaçai calmement, observant sa réaction. Qui ne fut autre que de se rapprocher un peu plus de moi.

« Bon... Ben, voilà... »

Ma voix n'avait été qu'un murmure. Je n'aurais jamais pu imaginer que cette soirée improvisée m'apporterait une telle surprise. J'étais pour ainsi dire heureux. Un heureux parmi tant d'autres, certes. Mais un heureux tout de même. Je répétai la tentative de Nanako, et l'embrassai doucement. Je n'avais jamais été doué pour la violence, et nous goûtames donc tous deux à une minute de calme. Puis je me levai, et pris la jeune fille par la main.

« Viens avec moi! »

L'entraînant à l'extrémité de la partie habitable, j'ouvris une porte grillagée, qui donnait sur un escalier sombre. Nous montâmes l'escalier jusqu'à son sommet, et j'ouvris la porte qui en fermait le haut. Nous étions à présent sur une portion de toit du hangar, à peu près aussi grosse qu'un demi terrain de basket. Un petit banc était posé devant la rambarde encerclant ce bout de toit. Une vieille planche, jetée sur deux blocs d'aglo. Je menai la jeune fille jusqu'au bord du toit , et pris position derrière elle, l'enlaçant.

« Voilà. Nous sortons du palace, et voici mon royaume. »

A nos pieds, les lumières de la ville rayonnaient. Et se reflétaient dans les yeux de Nanako...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Lun 29 Sep - 20:35

Hiro se laissa faire, je réappuyai ma tête sur son épaule mais il bougea et releva mon visage très doucement, en m'enlaçant délicatement. Je me laissai faire et me rapprochai encore un peu de lui. Suite à ce geste et à ma plus grande joie, le jeune homme avec qui j'avais passé toute ma journée m'embrassa doucement... C'était un moment magique, je n'avais jamais été aussi heureuse depuis plusieurs années. Hiro se leva et me prit par la main, m'entraînant au travers de tout son palace et dans un escalier.
Arrivés à son sommet, Hiro ouvrit la porte qui nous bloquait le chemin et nous avançâmes sur une terrasse immence au centre de laquelle se trouvait une banquette de misère...

« Voilà. Nous sortons du palace, et voici mon royaume. »

Nous étions à l'extrémité de la terrasse, et toute la ville sétendait à nos pieds. Hiro me tenait par la taille tandis que je m'émerveillait devant ces milliers de lenternes...

« C'est absolument magnifique ! Dire que je suis censée me trouver derrière l'une de ces fenêtres, quelque part dans Osaka ... Hiro, c'est fabuleux ! »

Je me retournai, nous étiones face à face à présent, je plongeai mon regard dans le sien d'un bleu profond. Je ne pus m'empêcher de me coller contre lui en fermant les yeux. C'était vraiment une soirée magique.
Le vent souffla quelques instants soulevant mes cheveux, je levai la tête et, sur la pointe des pieds, parvint à poser un baiser sur les lèvres de mon nouveau compagnon. Nous nous séparâmes de quelques centimètres à peine et avec mon plus beau sourire, je pris Hiro par la main et l'entraînai vers l'intérieur du hangar...

« Viens, maintenant je dois te montrer comment c'est chez moi ,de toute façon, vu l'heure, ma colloc est chez son copain. D'ailleurs, je crois qu'elle déménageait aujourd'hui ! Viens »

Arrivés en bas de l'escalier, je le lachai en lui disant d'emporter plusieurs vêtements, tout en faisant ça, je remis mon pull et ramassai mon sac puis, j'attendis Hiro à côté de la porte, prête à l'entrainer dans ma folie de jeune fille insouciante ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Lun 29 Sep - 20:56


« Viens, maintenant je dois te montrer comment c'est chez moi ,de toute façon, vu l'heure, ma colloc est chez son copain. D'ailleurs, je crois qu'elle déménageait aujourd'hui ! Viens »


Une invitation? Je pris deux minutes pour y réfléchir. Pourquoi ne pas tenter l'expérience?

« Bon, ok. »

Je me dirigeai vers ma chambre, enfin, mon petit coin tranquille, et fouillai dans le vieux coffre qui me servait d'armoire. J'en sortis plusieurs habits, que je fourrai dans un sac de cuir élimé, probablement récupéré à la déchetterie. Dans le doute, je pris tout de même mes gants. Cela pouvait toujours servir. Me dirigeant vers la sortie, là ou m'attendait Nanako, je décrochai ma lourde veste de son porte manteau, et la passai sur mes épaules. Dardant un regard vers l'extérieur, je m'apperçus qu'un petit vent soufflait dans les rues embrumées. Attrapant une de mes deux autres vestes, je l'envoyai à la jeune fille.

« Mets-ça, il fait froid. Enfin, si tu veux, hein! »

Elle acquiesça, et revêtit ma veste, qui lui tomba assez comiquement sur les épaules. Me prenant par la main, elle m'entraîna jusqu'à Osaka. Dans la rue, les rares personnes nous regardaient passer avec étonnement, car nous riions tous deux. J'avais presque l'impression de vivre une vie normale. La rue défilait sous nos pas à vitesse grand v, et nos pas résonnaient dans la ville. Enfin, nous arrivâmes au bas d'une porte, devant laquelle Nanako m'arrêta. Nous primes une minute de pause, puis Nanako ouvrit la porte.

[on continue chez toi =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Mer 11 Fév - 19:07

[Retour du ping-pong. EN provenance d'Osaka.]

Un peu comme une danse. Les pas qui frappaient sur les dalles me ravissaient, tapant la mesure d'une douce musique. Une chanson inédite, connue seulement de deux jeunes quincys mettant un pied devant l'autre, main dans la main. Je l'écoutais avec attention et ravissement. Elle était si particulière, et si spéciale, éclipsant tous les doutes et toutes les ombres! Je marchais d'un pas rendu léger par sa présence. Comme une chanson. Un pied puis l'autre, une note puis l'autre. Tout ça, très semblable en somme. Un aller retour vers le ravissement. Et pourtant?
Mais je m'égarais. Pas sur la route, bien sûr. Ce chemin qui menait chez moi, je le connaissais parfaitement. J'aurais sûrement pu le suivre un instant les yeux fermés. Joignant le geste à la pensée, je fermai mes paupières. Le noir s'installa. Serrant la main de ma compagne, je continuai à marcher. Chaque pavé qui se suivait était déjà connu de moi. Nanako me suivait, tranquille.

« Euh... Je commence à avoir faim, pas toi? »

Adressant un grand sourire à Nanako, je passai une main dans son dos, et, effectuant une rotation fort artistique, je l'orientai vers mon hangar.

« Et en plus, c'est moi qui cuisine! »

***

Je poussai la lourde porte de l'extérieur et fis vite rentrer ma compagne. La pluie et les éclairs avaient décidé de se joindre au concert de nos pas. Un vrai tapage: d'abord, les gouttes d'eau, innombrables, qui, lorsqu'elles s'écrasaient sur une tôle, imitaient une quelconque percussion. Ensuite, le tonnerre faisait trembler le sol, la batterie jouait avec le reste. Et pour couronner le tout, un doux instrument à vent. Le souffle tranquille, chaud, d'une présence humaine formidable à mes côtés...

« Un beau concert, hein? »

Puis, nous contemplâmes la fin de cette pièce formidable, dans un silence de receuillement. Après les applaudissements, attirant Nanako à l'intérieur, je la gratifiai d'une bise dans le cou. Si chaud, après le froid du dehors... Décidément, j'étais un Quincy heureux. Enfin, presque heureux. Mais tout cela n'avait de cours ici. L'énergie déferlait à nouveau en moi, j'étais prêt à escalader une montagne. Mais avant tout...

« A table! »

Il ne me restait qu'une boîte de cassoulet dégeu de chez Monoprix, ainsi qu'un sac de pâtes. De dépit, j'avais opté pour les pâtes. Et balancé le cassoulet à la poubelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Mer 11 Fév - 19:42

Nanako et Hiro marchaient main dans la main, cette douce chaleur ravissait la jeune fille qui ne pouvait s'empêcher de sourire. Leur marche rythmait la tranquillité du chemin. Ils approchaient doucement du quartier d'Hiro, celui-ci se tourna vers Nanako en lui proposant de passer manger chez lui, elle lui sourit et aquiesça.

Alors qu'ils entraient dans le hangar qui lui servait de résidence, l'orage se mit à gronder, la pluie battante venait frapper le toit de tôle et le tonerre roulait dans les nuages. les deux jeunes quincys s'installèrent, Hiro en cuisine, Nanako sur le bar qui séparait la cuisine du salon. Elle attendait que les pâtes cuisent, pas loin... Mais visiblement son nouveau compagnon se débrouillait mieux que la veille. La jeune femme dessina un sourire sur ses lèvres et ses yeux pétillèrent tandis qu'Hiro venait vers elle...

[sorry c'est court >< ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Dim 15 Fév - 18:54

[Pas grave. Je te laisse continuer, faire avancer le truc^^]

Quelques minutes, une casserole cabossée, une plaquette de beurre, et un peu de sel plus tard, j'étais prêt à mettre la table. Nanako avait regardé, l'air amusé, les yeux pétillants d'une malice qui me réjouissait au plus haut point.En effet, si j'avais réussi à faire sourire quelqu'un – sauf moi, bien entendu, le sourire étant pour moi un moyen d'expression plus que pratique - , j'estimais que j'avais gagné ma journée. Du moment que les gens étaient heureux. Je n'avais que faire du malheur. Je le défiais. Lui qui tentait d'étendre son influence sur moi, je le repoussais. Et Nanako était un vecteur à ces énergies positives. Une déferlante de bonne humeur et d'énergie salvatrice. Je le repousserai dans le néant. Je ne flancherai pas. Avec lui, je lutterai dans les couloirs sombres et les rues désertes, pour enfin parvenir au paroxysme de l'affrontement. Après avoir lutté à ses côtés tant d'années durant, j'allais le mettre à bas, le jeter de son trône de gypse noir. L'écraser sur le carrelage froid, sur le marbre dur et solennel. Oui. J'allais le bannir à tout jamais.

« Petite Nanako... »

J'avais prononcé ces mots au sommet de ma réflexion. Ils la résumaient, en faisaient un bilan clair et limpide. Mais je préférais encore la garder pour moi, ne pas ouvrir mon coeur trop tôt. La précipitation n'aurait rien amené de bon, il fallait prendre le temps. Marchant jusqu'à elle, je la serrai dans mes bras. Ils n'étaient pas puissants, oh non. Mais ils se voulaient protecteurs, et faisaient passer tous mes bons sentiements dans cette jeune quincy que j'avais rencontré, et qui m'avait déterminé. Je partirai en guerre contre mes démons. Je m'exorciserai du mal que j'avais contracté depuis mon enfance, tel un animal en cage et qui, acculé, s'automutile. Je prendrai les armes.

« Merci. »

Le chuchottement avait été faible. Presque inaudible, si bien que la jeune fille pouvait se demander si j'avais réellement laissé échapper ce mot formidable, résumant tout très simplement. Puis je desserai mon étreinte.

« On mange? »

Et, jetant un oeil à ma montre à gousset cabossée:

« Il est tard... »

Tout le long de l'évènement, mon sourire ne m'avait pas abandonné. Il était resté sur mes lèvres, comme un vieil ami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Dim 15 Fév - 19:38

J'avais sourit pendant toute la préparation, quelque part perdue dans mes pensées les plus belles. Repassant en revue tout ce que j'avais fait depuis la veille au soir, depuis ma rencontre avec ce jeune homme chez qui je me retrouvais pour la seconde fois. Il murmura quelques mots que je ne perçut pas clairement et vint me prendre dans ses bras. Je me blottit contre lui, un sourire aux lèvres et les yeux fermés. UN mot s'échappa des lèvre d'Hiro mais je ne le compris pas.

« On mange? Il est tard... »
« Bonne idée, je meurs de faim ! »

Je m'echappai de son étreinte et me dirigeai d'un pas vif dans sa cuisine, ouvrit chaque armoire avant de trouver ce que je cherchais : deux assiettes et deux verres ainsi que les couverts. Je disposai ensuite tout sur la table basse et l'invitai à prendre place dans le canapé. Il vint s'asseoir à côté de moi, je déposai un bref baiser dans son cou et m'attaquer à mon assiette, morte de faim...

Une fois notre repas terminé, je m'allongeai, posant ma tête sur ses genoux, me sentant en parfaite sécurité à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Dim 15 Fév - 19:59

Le repas était passé rapidement, comme tous les événements agréables qui régissaient notre existence. Ces heures passées avec Nanako duraient autant qu'un éclair déchirant le noir, et lui ressemblait énormément. Un instant de plaisir intense, fugace, à capturer avec la plus grande délicatesse. Il ne fallait pas mépriser les sentiements. Mais encore moins l'être humain, chaotique et imprévisible. Dont la route, parsemée d'embûches, se révélait, s'ouvrait à lui grâce à ces éclairs de bonheur. Nanako était à présent calme, sa tête reposait sur mes genoux... Le canapé défoncé était bien courageux de nous supporter ainsi, ce canapé que j'avais déniché au coin d'une rue, entre deux containers rouillés. Tout ce hangar avait une histoire. Nanako ne le savait probablement pas, mais elle était entourée de trésors glanés dans les rues de la ville, de nuit de préférence.

« Regarde cette pendule là-bas. »

Relevant Nanako, je lui désignai la vieille pendule de gare qui était accrochée contre une tôle. Elle regarda, probablement amusée, lorsque je lui narrai l'histoire de cet objet, que j'avais, comment dire, emprunté dans une vieille gare désaffectée.

« De toutes façons, personne ne s'en servait, hein! »

Nanako partit d'un rire chaud et humain, qui me réconforta. Une petite minute, je profitai de sa présence formidable. Elle m'entourait tout entier, me soutenait. Le sourire qui était de tous temps le mien se déposa, plus léger qu'une plume, sur celui qu'elle venait à nouveau d'arborer. Une petite seconde pour une petite plume.

« Bon. On met les voiles? On a du retard dans notre travail... »

Passant la main derrière ma tête, j'arborai un faux air géné. Et attendis la réaction de Nanako
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   Dim 15 Fév - 20:42

Hiro me conta l'histoire de l'un ou l'autre objet qui "vivait" dans son chez lui, cette histoire fascinait Nanako qui souriait presque inconsciemment.

« Bon. On met les voiles? On a du retard dans notre travail... »
« C'est si grave que ça ? »

Devant l'air faussement gêné de Hiro, j'esquisçai un sourire malicieux, posant mes mains de chaque côté de ses épaules, j'approchai dangereusement mon visage du sien, mes yeux pétillaient faiblement. Je posai mes lèvres sur les siennes et profitai d'un baiser plus long que le précédent. Hiro avait raison, nous devions nous remettre au travail, mais je n'avais aucune envie de me séparer de lui...

Le baiser fut prolonger par d'autres encore, puis HIro me repoussa doucement, décidé à partir... Il se leva, prit ma main dans la sienne et nous nous dirigeâmes vers la sortie...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [HM] Pensées dans un hangar désaffecté...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[HM] Pensées dans un hangar désaffecté...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hangar désaffecté
» Une pensée dans la forêt
» Perdu dans ses pensées et son manteau...
» Tu noies tes chagrins dans l'alcool ? Méfie-toi, ils savent nager. [PV Jennyfer Shepard]
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Autres :: Archives des messages-
Sauter vers: