Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Post Shikai et mission de rang A

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Herkal Lapaduza
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire
avatar

Nombre de messages : 485
Age : 27
Monde d'affectation : Aucun
Grade : Adjuchas
Division : la flamme noire
Date d'inscription : 05/02/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
132/132  (132/132)
Energie spirituelle:
135/135  (135/135)
Experience utilisable:
0/168  (0/168)

MessageSujet: Post Shikai et mission de rang A   Lun 24 Mar - 22:29

Introduction : Où un hollow fait des recherches apparemment infructueuses

Herkal ressassait l'ordre de mission que Keigo venait de lui donner. C'était flou, tordu et un brin suicidaire. Mais justement, il adorait ça et le sifflement douceureux qui résonnait dans son crâne ne faisait qu'augmenter sa confiance en lui et l'assurance qu'il accomplirait cette mission sans l'aide de personne.
Le dangai fut une étape rapidement bouclée, car, comme à l'accoutumé, il était vide et morne et rien ne sembla vouloir se déchainer pour tenter de ralentir sa route. Le hollow ne se pressait pas, il n'était pas nécessaire de se hater, mieux valait préparer un plan qui lui permettrait d'agir efficacement une fois le moment venu. Mais avant tout il devait trouver le Quincy et ça risquait de ne pas être évident...

Le Hueco Mundo était toujours aussi pâle et la clarté mourrante de son ciel ne faisait qu'accroitre l'impression d'agonie que dégageaient ses terres aux habitants...Déjà morts de surcroît. Cette idée le fit ricaner et il prit le parti de d'abord commencer ses recherches du côté des villes, mais mieux valait éviter la capitale même si il ne pensait pas que son visage y fut facilement reconnaisable dans la marée de masque de hollow.

*Prudence et mère de sureté*
et pour cette fois plus que jamais Herkal se devait de mettre cet adage en pratique.

En y réfléchissant un peu, cela faisait un certain temps que ses pattes griffues n'avaient pas foulées le sable blanc et le sentir crisser sous sa peau lui rappelait les longues années où il avait erré pour lui-même sans chercher à prendre le parti de quelqu'un et même en oubliant le sien. Depuis, il avait parcouru beaucoup de chemin et celui-ci n'était pas immaculé comme celui qu'il suivait à présent, vers un ennemi énigmatique, mais souillé de sang et de folie.

Le hollow sourit, il ne regrettait pas son parcours et comptait bien le poursuivre.

Ses songes l'avaient accompagnés jusqu'aux portes d'une ville moyenne dont le mur d'enciente avait été légèrement renvorfé, cela semblait récent et trop pressé pour être efficace. Il entra sans problème, les gardes ne l'arrêtant même pas pour lui demander son identité. Maintenant qu'il était dans la place, il fallait qu'il trouve une source d'informations correcte.
Il mit quelques heures avant de trouver un bouge qui paraissait suffisament côté pour petre susceptible d'aceuillir des partisants de sa cible, longeant les rues, questionnant l'air de rien les gens qu'ils croisaient, prenant note de chaque petites choses qui auraient put être susceptible d'être une piste. La salle était mal éclairée, il y avait une douzaine de tables branalantes, un long bar avec une dizaine de chaises alignées. Au total, il devait y avoir plus d'une trentaine de personnes, majoritairement hollow, mais cen'était pas sureprenant. Paer contre, il y avait aussi des shinigamis et des quincys, ces derniers restants plus ou moins à l'écart, le regard dédaigneux et le port hautain.

*Ca va être simple de les approcher ceux là... Je hais les humains.*

Il s'accouda au bar et commanda la première chose dont le nom maladroitement tracé vint tomber sous ses yeux. Tout était désormais d'apprendre assez d'éléments pour être capable d'entrer dans cette pseudo-organisation. D'un getse de la main il attira l'attention du serveur et se pencha vers lui, murmurant sur le ton de la confidence.

"Il paratrait qu'il y a une organisation plutôt dynamique dans le coin. Tu saurais pas où et quand il est possible de les rencontrer par hasard ?
-Tu t'attauqes à un trop gros morceau, ça ce voit que t'es pas du coin. Eux, c'est pas des rigolos. Ils t'auront tué avant que tu ais senti leur présence. Un conseil l'ami, laisse tomber.
-Ho... Dis moi tu as entendu parler de.. La flamme noire n'est ce pas ? En comparaison, lesquels tu penses les plus fort ?
-Tu es inconscient de prononcer ce nom ici ! Tu as décidé de mettre fin à tes jours ?
- Non, juste de voir auquels je serais le plus à mêne de m'allier."

L'autre le regarda comme si il eut s'agit d'un serpent venimeux et préféra& se détourner. La lueur qui brillait dans sonr egard était une nuance particulièrement pure de terraur et Herkal sourit d'autant plus. Keigo avait raison d'être inquiet, c'était évident. Mais comment avancer dans cette mélasse informe ? Il n'en savait aps beaucoup plus, et surtout pas assez pour trouver la meilleure méthode d'approche sans risquer de se faire tailler en pièces.
Il soupira et se leva, payant d'un geste désintéressé sa consomation avant de sortir lentement, regardant du coin de l'oeil le hollow auquel il avait parlé se prévipiter voir, non pas des quincys, mais deux hollows et leur parler précipitement.

Il ne trouverait pas plus dans cette ville, à moins que les deux balourds qui désormait le suivaient depuis plus d'une heure ne se décident à l'approcher. A priori, il y avait encore deux villes dans le secteur susceptible d'acceuillir de tel groupement, Pareta et Kushana.
La paduza se gratta la tête et bailla en continuant de marcher, peutêtre que paraître vulnérable pousserait ses suivants à agir ?... Apparement non. Il traversa les portes de Bretja en sens inverse, il avait perdu du temps, la seule chose dont il était désormais sûr étant que l'emprise de l'ennemi était réelle et méritait qu'on y porte une attention particulière.

___________________________________________________________________________________________________

Première Partie : Où les choses commencent à s'accélérer

Il réagit quasi-instantanément au bruissement qui atteignit faiblement son roeille, bondissant de côté pour éviter celui qui avait essayé de se saisir de lui. Il se réceptionna sans mal sur une dune légère et laissa un long sifflement de colère sortir de sa gorge.

"Alors ? On attaque dans le dos et en plus on se rate ?! Pitoyable..."

L'autre ne répondit pas, apparement surprit par cet inversement de situation et sortit une courte dague. Iol n'était pas préparé à un affrontement réel et le membre de la flamme noire en profita. Ce fut rapide et brutal, désarmer son adversaire, l'esquiver en lui brisant une jambe, le faire chuter et le maintenir au sol avec une clée au bras.

"Bien. Maintenat tu vas me dire qu'elle est ta raison pour avoir voulu me tuer, hum ? demanda-t-il en accentuant la pression qu'il esercait sur le bras écailleux.
-Tu te mêles de ce qui te ne te regarde pas c**...Hng.
-Vraiment ? Si tu veux t'en sortir tu ferais mieux de une, dene pas m'insulter je suis assez nerveux tu vois ? Deuxièmement me dire pour qui tu travailles et enfin me promettre de ne rien faire de stupide pendant que tu me conduiras à eux, daccord ?
-Tu vas te faire tuer, héhé."

Le hollow se sentit tout à coup très las, pourquoi donc, personne n'était il capable de jauger de sa puissance ? L'âme supérieure encore, il avait contrôler son potentiel, mais là,même ce pseudo soldat devait sentir qu'ils ne jouaient pas dans la même cours. Son semblant de désespoir désolé, se transforma rapidement en agaçement et il laissa coulerson réiatsu bien plus abondamment que jusqu'alors, tétanisant en partie celui sur lequel il était toujours assit.

"Je te donne trois secondes ensuite, je ne répond plus de rien... Quitte à retourner tout le sable de ce maudit désert pour trouver ce que je cherche."

Deux heures après, Herkal se demandait toujours pourquoi il n'avait pas commencé par ça. La menace à échelle d'un ensemble était tellement plus efficace que sur une entité individuelle. S'en était frappant. Le hollow marchait devant lui de petits regards parfois lançés vers lui, il avait un sentiment différent que ce mépris qui relevait de l'abnégation de soi à présent. Il le voyait comme un élément pouvant peutêtre apporté ou gêné le grand tout dont il devait faire parti.
Pourtant... Quel pouvoir était assez aliénant pour qu'une réflexion n'est de réels débouchés que si ces derniers servait une communauté ? Les hollows étaient pourtant réputés pour leur individualisme, quoi que les divisions semblent être toujours accordées, le guerrier n'était pas dupe, les conflit d'intérêts personels devaient tout de même primer sur le reste... Alors qui ? Ou quoi ?

"C'est dans cette ville que celui que vous cherchez se trouve."

Et en plus il cette tonalité, mielleuse à souhait, débordante de faux respect, s'était à en vomir. Mais il fallait prendre son mal en patience pour l'instant, dès qu'il en aurait l'occasion il supprimerait cet imbécile. Mais un nouveau problème commençait à se soulever. Comment détruire une organisation à la racine si tout les éléments ne se trouvaient pas réunit ? Il allait falloir trouver une solution supplémentaire.
Kushana n'était pas plus imposante que sa voisine, et les gardes pas plus enclin à tenir leur rôle qu'ailleurs. Rien de bien inhabituel, par contre, les silhouettes qui se déplaçait au travers de la foule, elles n'avaient rien de naturelles, c'était tout de suite évident que tout était contrôlé,jsuqu'au moindre mètre carré d'habitation.

Ils entrèrent dans une petite maison qui était gardée par un shinigami de grande taille à l'air peu commode et qui ne cherchait aucunement à contrôler son énergie. Un aspirant lieutenant prometteur cela allait sans dire... Un renégat encore plus. L'intérieur était enfumé par des vapeurs parfumés, épaisses et un peu étouffantes pour qui n'y était pas habitué. Une lumière glauqe rougeatre dardait ses timides rayons depuis le plafond sur des coussins, divans ou des combattants de bons niveaux se vautraient sans aucun amour propre. Le hollow fronça le nez, il n'aimait pas ça. Ca allait être dur de ne pas commettre d'impair, très dur.

"Tu ne respectes donc jamais les consignes stupides crustacé ?
-Je suis navré, mais...
-Silence ! Disparait de ma vue, je vais moi-même avisé de la chose et te faire par de mon jugement sur tes agissements, prépare toi aux conséquences.
-...Oui, seigneur."

C'était donc lui le fameux Quincy ? Avec des vêtements si bariolés, de soies et de tissus bouffants ? Ca sonnait faux pour ces êtres décrits comme austères et à cheval sur des principes moraux douteux. Le visage était resplendissant, fier et bravache. Il y avait quelque chose qui clochait. Le membre de la flamme noire n'eut pas le temps de réfléchir plus que le dit Quincy s'adressait à lui.

"Il parait qu'on s'intéresse à notre organisation ? Et qu'est ce qu'un pauvre hollow pourrait pour nous ?
-J'avoue... Je suis déçu. Je pensais vous loué mes services, mais il est évident que je me suis trompé de lieu.
-De quoi ? Les yeux de celui qui se trouvait face à lui se plissèrent dangeureusement.
-Si une organisation n'est pas contrôlée par des personnes plus puissantes elle ne mérite pas mon intérêt. Il commença à se détourner mais l'impétueux monologue dans lequel se jeta son interlocuteur le laissa pantois et il regardait le quincy avec des yeux d'abord effarés, puis avec un agaçement certain pour le fait que ses pauvres oreilles ne méritaient aps un tel traitement de la part d'un lieutenant particulièrement extravagant.
-Comment donc ?! Toi créature impie qui devant l'éternel ne sut trouver ton chemin ! Dont les subtils nuances de la félicité n'ont pas effleurées les chairs ? Auquel les portes de la sagesse et de son infini connaissance et de l'ataraxie pure sont demeurées closes !! Toi pauvre fou lié à la masse informe de la foule qui ne fait que trainer les chaines d'idées fausses et de l'angoisse qui ronge les entrailles spirituelles et guident ses victimes dans les affres de la vie souffrante et malheureuse ?!!!
-...
-Tu restes béat pauvre créature dont l'âme est en perdition loin de la sage connaissance du grand maitre à penser de tous, médecins de tous nos maux primordiaux et détenteur de la seule vértié surpême..."

Le hollow sentit l'énervement qui avait commencé à s'emparer de lui depuis qu'il avait été attaqué par l'autre imbécile revenir en lui comme une vague sinieuse déferlante et contre laquelle aucun barrage de raison ne pouvait grand chose, et encore moins le cours de moral de ce drôle d'énergumène particulièrement prenant... Qui d'ailleurs à l'audition de son discours ne semblait être qu'un souffifre plus haut gradé que les autres.

"CA SUFFIT !!!!!"

Il laisse exploser son énergie, renversant les plus faibles et surprenant les autres y comprit le grand orateur qui le regardait avec un côté vexé et une touche de joie hystérique. Il se recoiffa d'une main et remit un peu d'ordre dans ses vêtements bigarrés et ses trop nombreux colifichés puis s'approcha tranquillement avec un sourire fin.

"Et bien et bien...Je vois qu'on est de nature emporté semble-t-il. Cela ne sierra certainement pas à notre cher Epicure mais me convient très bien. Il faut mettre de l'énergie à sa volonté. Je suis Lucrèce, ioroshkune.
- Epicure ?
- Oui, le chef de notre groupe, tu es au coeur du Jardin secondaire d'Epicure, mon lieu de résidence et d'influence, à moi son second et plus fervent ami."

*Mais où je suis encore tombé moi.....*


Il fallut encore quelques heures avant de véritablement trouver un arrangement par rapport au prix de ses services. Herkal était plutôt content de lui, avec les tensions actuelles entre les différentes fatries des mondes ce n'était pas surprenant de trouver des mercenaires de niveau correct et ce drôle d'oiseau un peu trop énervé à son gout était assez enclin à trouver des personnes supplémentaires à la réalisation de ce qu'il appelait la Grande Oeuvre. Maintenant commençait enfin les choses sérieuses....

____________________________________________________________________________________________________

Deuxième Partie : Où la comédie est de mise dans ce carnaval de non-sens

"Quand bien même, une pauvre vermine de classe inférieure penserait pouvoir s'élever, il faudrait encore que tu un esprit et une capacité de réflexion suffisant haute pour t'élever au même niveau que nos âmes pures prisées..."

Marre, il en avait marre. Jamais une mission ne lui avait semblé aussi dure pour ses nerfs. Mais par le ciel, pourquoi fallait-il que tous ceux avec qui on le mettait pour accomplir des missions pour cette organisationde branquignole devait se comporter comme ce... Lucrèce ?! Il allait devenir fou à force d'entendre que les âmes étaient perdu, que la mort n'étaient pas à craindre, que les dieux étaient serein, que le bien était facile à obtenir et la souffrance facile éviter...

"Ainsi, si tu n'as pas été capable de toi-même de te sortir de cet état c'est que tu ne mérites pas notre pitié, ce qui de toute manière troublerait notre ataraxie, et"


Daccord, là c'était vraiment trop.

"RAAAAAAAHHHHH !!!!!!!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-rpg.keuf.net/index.htm
Herkal Lapaduza
membre de la flamme noire
membre de la flamme noire
avatar

Nombre de messages : 485
Age : 27
Monde d'affectation : Aucun
Grade : Adjuchas
Division : la flamme noire
Date d'inscription : 05/02/2007

Feuille de personnage
Point de vie:
132/132  (132/132)
Energie spirituelle:
135/135  (135/135)
Experience utilisable:
0/168  (0/168)

MessageSujet: Re: Post Shikai et mission de rang A   Lun 24 Mar - 22:31

Il se projetta en avant, fondant sur le petit groupe d'ennemi assomé par le discours navrant de l'autre gus et en quelques instants les éparpilla aux quatre vents à coups de poings rageurs. Il fallait qu'il se défoule sinon il allait tout faire rater et après trois mois, TROIS mois passés à subir ce calvaire. Si un jour, il parvenait à finir de remplir cette foutue mission il irait dans le monde des humains filguer tous les profs de philo de Karakura. Comment pouvait-on débiter autant de conneries ?!!
Il se retourna et lança un regard d'orage au Quincy troublé et semblait-il frustré d'avoir été interrompu dans sa tirade qui pourtant n'était pas prête de s'achever. Herkal le regarda descendre de sa dune d'un pas nonchalant et qui se voulait posé et altier, s'était vraiment dur de s'empêcher de vomir devant tant de mauvaise foi, le hollow avait l'impression que l'autre suintait de tout les ports de sa peau cette fausse sagesse dont il s'arrogeait la connaissance.

"Et bien. On sent bien là le mercenaire brutal... Un sifflement menaçant mit fin à la prise de parole de l'autre, il n'était vraiment pas d'humeur. IL allait d'ailleurs commençé à se détourner quand la grande perche reprit tout de même la parole avec un air de crapaud. Mais nos chefs sont suffisemant content de ta prestation, en même temps pour se qu'ils payent ils ne devraient pas en attendre moins... Bref ! La décision de te mener à notre cher Epicure à été prise. Grace à l'appuit de son ami Lucrèce, ce que tu ne mérite pas vil créature infame.
-Pour quelqu'un de serein tu es trop proche de la bassesse de la réalité, non ?
-... L'autre se retourna vers ses hommes sans répondre et lança d'une voix claironante, mission accomplit mes chers amis ! Nous pouvons regagner notre havre !"

*Tu parles... Des plantes en poussières de partout, trois cours d'eau asséchés et des kilos d'imbéciles comptant les heures qui passent et s'autocongratulant sans cesse. Quel paradis !*


Le petit groupe retourna jusqu'au jardin secondaire, le hollow entretenant la conversation avec un sourire faux mais qui faisait parfaitement illusion dans tout ce délire. Il laissa passer un lapin géant qui courait avec une montre qui courait prévenir "maitre" Lucrèce que l'heure du thé allait arriver et derrière lui un Quincy bondissant avec deux théières. Hélas celui ci s'arrêta pour lui faire signe de l'accompagné et le membre de la flamme noire se retourva chargé de sucre pendant deux heures dans une ambiance chargée de vapeur hypnotique.
Le grand homme aux vêtements bariolés se leva au bout de ce temps infini où le lieutenant commençait à roupiller fermenant commatant tranquillement dan sosn coin et l'attrapa vivement le serrant contre lui à l'en éttoufer. C'est que cet imbécile était grand en plus !

"Ouarp ?! Mais qu'est-ce qui te prend ?!!
-J'exprime ma joie par ce grand geste de compter enfin un nouvel ami dans notre humble confrérie !
-..Ami ?...Mais oui, AMI ! Excuse moi je suis un peu ailleurs tu comprend, mon éternel remise en question...
-Bien sur. Mais je te l'ai déjà dit mille fois, ici tu n'es pas jugé par ton passé mais par ton présent mon ami."

*Je vais vomir.... Je peux plus supporter tout cet encens... Je peux plus respirer...Ce serait trop c** de mourir empoisonné alors que je viens enfin de réussir la seconde étape de la mission !!!*

IL s'excusa et sortit précipitament et resta à respirer longuement à l'extérieur. C'était à peine croyable tout ce que ce guerrier pouvait supporter comme odeur aromatique. Mais lui ça le rpenait à chaque fois à la gorge, c'était une véritable infection... Une seconde.... Son nez se fronça et il se raidit, l'autre l'avait suivit.... Il aurait voulut se mettre à pleurer de désespoir.

."Ne t'en fais donc pas. Je comrepnd que tu sois stressé, c'est toujours un peu inquiétant de se joindre aux dieux vivants, mais tu t'y fera, avec le temps
-Certainement....
-Ce soir ! Cérémonie d'intronisation. Un grand moment d'émotion t'attend!
- Je... C'est trop, pas la peine d'en faire autant....
-Si si ! J'insiste ! Mais tu ne peux garder ses frusques de barbare.... Il va falloir te trouver quelque chose de plus saillant."

L'expression d'enfant face à une poupée neuve fit palir le hollow, le rendant plus blanc qu'un cadavre. Ca allait être dur... Il se força à prendre une expression enjouée mais ça devait surtout avoir l'air d'une décomposition avançée. L'autre le saisit par le bras et le traina comme une poupée de chiffon au travers de tout le campement à la recherche de ce qui devait l'embellir. Le désespoir de Lpaduza ne fit que se creuser de plus en plus en voyant défiler des vêtements roses, violets, rouges, jaune canari ou encore vert pomme.
Une sorte de crocodile le força à se débarasser des pauvres vêtements auquel ce long séjour, il fallait l'avouer, ne réussissait pas et lui donna un grand drapé orange aux reflets mordorés qui ressembla rapidement à une grande robe qui se coupait à mi-mollet et qui revenait sur une épaule à l'image d'une toge romaine.

*.......... Je n'ai plus d'honneur, c'est finit.*

"Fantastique, ça te va comme un gant mon grand ! Tu es fin prêt !
-..Vraiment... Je veux dire...
-Magnifique je t'assure !!! L'éléphant rose et la souri verte confirmèrent de hochement de tête vigoureux et Herkal abandonna le dialogue. Par contre la claque sur le bas des reins le fit se raidir et il dut se retenir à grand peine de ne pas tout mettre par terre en étranglant l'imbécile qui venait de commettre cette grossière erreur, qui cachée derrière ses grandes oreilles vertes gloussait bêtement. Tu es fin prêt à rencontrer la totalité de l'organisation. Mais va te reposer en attendant tu auras besoin de toute tes forces, les festivités sont longues chez nous.
-Je vais suivre ton conseil,... Mon ami."

Alors qu'il rejoignait sa tente, il se prit à songé que ses forces lui servirait enfin à anihiler toute cette maudite mascarade. Bientôt, très bientôt...

________________________________________________________________________________________________________________

Troisième partie : Où le massacre à enfin lieu.


Deux semaines plus tard. Deux semaines à voir des hollows et des shinigamis écroulés de rire ou interrogatif quand à savoir si il était ou non un homme pendant toutes les missions, avec pour seul soutien l'équipe des branquignoles qui l'encourageaient, de loin, à grand renfort de cris. Deux semaines plus tard, enfin, le grand jour arriva. Herkal allait enfin rencontrer cet Epicure qui lui sortait déjà par les yeux rien que d'en avoir les oreilles rabattues à longeur de journées. Comment allait donc être le Quincy ? C'était une question qu'il avait pratiqument oublié depuis le temps.

La réunion était immense, en plein coeur du jardin centrale. Apparemment, tous les ans, la totalité de l'organisation se rassemblait, arrêtant pour le coup toutes ses activités et acceuillait officiellement une centaine de membres, dont lui, le pauvre. Il se pleignait vraiment cette fois. Ils étaient tous fous. Mais pas la même folie que lui, non ils étaient tous exhaltés, de vrais fanatiques face à leur dieu. Au bout de quatre heures d'attentes debout à piétiné devant une immense cour au milieu de laquelle tronait une estrade et une immense statue absolument indéchifrable tant de personnages la composait, une ovation immense survint et tous les regards se tournèrent vers un colosse au visage tranquille et qui respirait la malhonneteté venant d'apparaitre au centre de l'édifice.
Le Quincy, car s'en était bien un était vêtu très simplement, à l'instar de son second qui semblait rayonner à vrai dire bien plus que lui. Il salua toutes les personnes rassemblées d'un large geste de la main et sourit, déclenchant une ovation terrible. Alors que le hollow perdut dans la masse ressentait un long tremblement le parcourir, mais ce n'était pas désagréable, au contraire, c'était comme si il avait attendu ses minutes toutes sa vie...

Son moment d'abscence fut hélas bien court, en effet, ils étaient tous fou et sur un plan festif cet état de fait atteignait réellement son paroxysme et les entendre tous se mettrent à chanter à tue tête une chance absolument débile mais pour le plus grand désespoir du public averti très entrainante lui parut la pire infamie que ce joyeux foutoir lui avait fait depuis le commencement de cette mission.
[ http://www.youtube.com/watch?v=2tFVYYOOW6c&feature=PlayList&p=7C5921A6C83E3DFC&index=11 <-- L'infamie en question xD]

Il cherchait le moyen d'intervenir pour de bon. La situation était en effet révée pour accomplir les ordres qu'il avait reçu il y avait de ça quelques mois. L'infiltration avait été réussit. Au fil de ses missions il avait put identifier la totalité du champ d'action controlé par cette étrange organisation et savait maintenant qu'elles clés étaient nécessaires à la main mise sur le secteur. Keigo serait certainement content de voir que ses contacts hollows allaient pouvoir lui être utiles sous peu. Mais il devait atteindre un point assez culminant pour lancer une attaque massive...
Tout à coup il ressentit avec un horrible pressentiment le reiatsu projeté vers lui. Il releva la tête et fixa son regard à celui du chef Epicurien. Ce dernier avait dans le fond des yeux une lueur qui ne posait aucun doute quand à sa connaissance de la vraie nature de sa présence. Il était donc plus puissant que ce qu'il paraissait... Le hollow sourit en continuant de le regarder et s'avança tranquillement.

"Ainsi, il y a des infiltrés jusqu'ici ? Mais à quel clan appartiens tu pour t'en prendre à nous
?
- Pas de clan. Pas de nom. Juste une sentence.
- Ho. Une raison à celle ci ? Maintenant le silence c'était fait et tout le monde regardait l'échange avec surprise et indignation.
- Oui... Vous êtes encombrant pour les projets que je sert. Vous allez tous disparaitre aujourd'hui."

Herkal avait gravit les arches au fil de ses paroles et se trouvait désormais face à Epicure et Lucrèce qui d'un trouble passagé était devenu furieux et avait prit une jolie teinte Rouge tomate. Le plus dur restait à faire, réduire tout ce lieu en cendre et ses occupants avec. Déjà plusieurs attaques fusaient dans sa direction, il risuait gros, mais tout allait se passer maintenant ou il allait mourir et disparaitre... Le hollow clot lentement ses paupières et se concentra. cet instant le temps sembla se suspendre. Plus rien ne bougeait autour de lui. L'air sembla se distendre et il tourna la tête autour de lui voyant au travers de son esprit tous ses visages, masques de colère et d'inquiétude figés.

Puis il fut devant lui.

"Ainsi tu es vraiment un serpent.
- Tu as mit du temps à comprendre....
-Te crois tu prêt ?
- Je ne peux l'être que si tu l'es toi même. Répondit l'immense serpent noir qui l'observait en ondulant lentement.
-Alors vient à moi."

Et tout l'entrainement, toute l'abstreinte de vie, de souffrance endurée sans bronchée, de réflexion profonde sur ses motivations, sur son existence se déversairent d'un coup dans son être l'emplissant de cette ombre noire sinueuse et puissante qu'il avait tant cherché à obtenir. Le boa noir se mélangea en lui et il rouvrit les yeux ceux ci brillant un instant d'un profond élcat rouge alors que le temps reprenait sa course.

Un long sifflement jaillit de sa gorge et il esquiva agilement les trois attaques fourdoyantes para deux flèvhes de ses griffes, une autre rocichant sur sa peau anormalement écailleuse. Il se mit à rire. Et bondit dans le ciel en se transformant. So corps s'allongeant se otrdant ses crocs poussant. Ses muscles s'étirait sa colonne vertébrale grossisait et en moins de quelques seconde sil atteignit la taille de 7 mètres de long.
Il retomba lourdement sur le sol écrasnt pluisuers soldats et fonça dans la foule écrasnt, brisant, les os, les chairs, son corps sinueux aux reflets violacées se couvrant d'une épaisse couche de sang qui ne lui appartenait pas et il sentit une ivresse profonde l'envahir. Il ouvrit largement sa geule et lança une attaque qui avait toutde même évolée depuis sa forme sabrée, raflant sur son passage une autre centaine de personnes.

En réalité il était touché par les attaques, mais il ne ressentait aucune douleur et les ravages qu'il causait valait bien quelques peines légères infligées par ses cafards rampants. Il rugit ou plutôt siffla son non au ciel qui se teintait des vapeurs de sang et fixa son attention sur les deux Quincy qui à présent s'interposaient entre leurs hommes et lui.

"Meganehebi, tel est mon nom sous cette forme.
-Elle reflète ton vrai visage monstre. Celui d'un être insidieux qui se glisse parmit ses ennemis pour les frapper depuis l'ombre.
-Ce sont les clés de la victoire... KKsssssss....."

Le combat se lança, heureusement pour Herkal qui aurait eu bien du mal à anéantir toutes les forces présentes malgrè sa nouvelle forme. La plupart des attaques des quincy chargées à bloque tuant plus de leurs propres adjuvants que ne le blessant lui. Il s'enroula sur lui-même et fit glisser ses anneaux avec aisance vers Lucrèce, l'emprissonant dans ceux ci, savourant la délicuese symphonie du craquement des os de l'homme, Epicure était d'une autre trempe et il fut bien plus dur à abattre. La ruse ne marchait pas ou peu et ils finirent par se retrouver face à face, au milieu des cadavres ensanglantés ou pulvérisés. Le sable blanc avaient depuis longtemps disparut et les deux combattants chancelaient.
"J'avoue, l'amitié ne permet pas toujours de s'entourer des personnes les plus compétentes... Plus d'êtres de ton niveau m'aurait été utile. Mais tu vas disparaitre et cet endroit aussi. Seul moi resterait."
Ey il lança une supernova. En tout cas, c'est l'image qui dans l'esprit du membre de la flamme noire s'inscrivit comme la plus proche. IL s'élança, retrouvant au fil de son ascencion sa véritable forme et traversa l'attaque encore en formation, sa peau le brulant, lui arrachant un véritable cri de souffrance mais il passa et planta ses crocs encore bien plus longs et recourbés qu'ils n'auraient du l'être dans la gorge du Quincy.

Tout se brouilla dans la lumière.

Disparut

......

Le hollow se réveilla trois jours plus tard, à moitié enterré dans le sable. Au premier regard qu'il put lançé vers l'extérieur il sut que tout était finit et qu'il avait réussit.
Le cadavre encore pendant de son ennemi gisait au sommet du seul arbre de la plaine encore debout, au milieu d'un paysage de cauchemard où les corps ne se dissociaient plus les uns des autres. IL se releva lentement et commença son long chemin vers le retour. Il allait retrouver les siens et la folie du combat qui lui manquait temps, tellement plus saine que celle à laquelle il venait de mettre un terme définitif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obscure-rpg.keuf.net/index.htm
 
Post Shikai et mission de rang A
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Autres :: Archives des messages-
Sauter vers: