Bleach-rpg

Un ancien forum RPG où seuls les anciens membres peuvent encore poster
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le reveil du Bounto...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le reveil du Bounto...   Jeu 24 Jan - 10:59

Le noir, seul les bruits des machines d'aide respiratoire se faisait entendre et de surveillances parvenaient aux oreilles d'Epaphos, il ouvrit alors légèrement ses yeux, aveuglé par la lumières, sa vision n'était pas nette, sous l'emprise d'opicaciés pour atténuer sa douleur tout semblait flou pour le bounto, comme s'il était dans un rêve, ou plutot un affreux cauchemar, lui étant sur un lit d'hopital, perfusé de partout, sous intubations pour l'aider à respirer, de multiples electrodes sur le corps pour vérifier ses constantes vitales. Petit à petit sa vue se rétabli, restante tout de meme flou, il pu alors diserner une forme assise à côté sur une chaise. Tout était mélangé dans l'esprit d'Epaphos, il ne comprenait pas se qu'il se passait, rêvait-il ? Non, vue la souffrance qu'il endurait, il était bien éveillé, il fouilla dans ses souvenirs, il se souvenait d'un passage dans le Hueco Mundo, sauver un certain quincy, des images d'araignées ne cessait d'hanter son esprit, un nom, padinus imperator... il essaya de parler oubliant le tube plonger dans sa gorge, bien entendu il ne pu dire la moindre chose, sentant seulement la douleur à travers son corps. Il leva alors difficilement le bras pour faire signe à la silouhette assise sur la chaise, celle-ci se leva instantanément, criant à travers la porte des mots qu'Epaphos ne parvenait pas à comprendre, les effets des drogues certainement. Une autre silouhette blanche arriva en courant et parla à Epaphos avec un voix déformé passant tantot du grave à l'aigu.

"Mr... vous allez bien? vous avez été empoisonné, c'est se monsieur qui vous à rammené, Monsieur vous comprenez se que je dit? sii vous comprenez serrez ma main? Monsieur...."

Elle retira le tube d'aide respiratoire, Epaphos toussa un bon coup, avant d'essayer de dire quelques mots.

"..J'peu pas plutot serrer vos cuiss... eu ...ah....ahah....ahahah....."

C'était bien Epaphos, il riait difficilement certe, mais il riait, une petite blague à deux francs si sous, ses préférés, Petit à petit la vue d'Epaphos s'habitua à l'environnement, comme tous ses sens, au bout de trois heures après son reveil, il avait retrouvé toute ses facultés, bien que encore un peu grogui par les sédatifs. Pendant se temps, la silhouette qu'il avait vu à son reveil, était en fait le jeune quincy qu'il avait sauvé, celui-ci lui raconta tout se qui s'était passé et qu'avait oublié Epaphos, l'araignée au poil empoisonné, le scorpion, lui dans un cocon, c'était en réalité le quincy qui avait rammené Epaphos jusqu'au monde des humains pour l'emmener au centre hospitalier. Il lui expliqua que s'ils étaient arrivés quelques heures plus tard, tout espoir aurait été perdu pour lui, Epaphos était tombé dans un lourd coma en arrivant au centre, et la purification de son sang avait été longue, cela faisait presque un mois que le bounto était dans se coma et les medecins ne savaient pas quand est-ce qu'il allait se reveillé. Maintenant c'était fait, et le bounto ne pensait qu'à une seule chose, mangé, mangé, il fallait qu'il trouve de l'energie spirituelle absolument, il en avait vraiment besoin. Il se leva difficilement du lit, retira toute ses perfusions d'un seul coup, le quincy essaya de l'en empecher mais rien à faire Epaphos avait absolument besoin d'energie spirituelle après cela il savait que tout irait mieu il poursuivi son chemin dans les couloirs du l'hopital, le quincy toujours derrière lui essayant de le convaincre, aidé par les infirmière, de bien vouloir retourner dans la chambre mais non Epaphos continuait inlasablement sa marche, il passa la porte de la morgue la fermant à clef derrière lui.

Quelques minutes passèrent, et lorsque le bounto sorti de la pièce, il avait une mine joyeuse, il avait retrouvé sa forme et sa jeunesse, il était à nouveau près à tout, il avait frollé la mort, c'était pas mal, mais il lui en fallait encore plus! Il savait qu'a chaque combat, petit à petit son démon se reveillé, la bete et la furie qu'il était lors des combats, le monstre à l'état pur, petit à petit celui-ci refaisait surface, de plus en plus tot dans les combats. Un léger sourir se dessina sur le visage du bounto avant que celui-ci ne se dirige à l'acceuil pour récuper ses affaires, à vrai dire il était quand meme dans les tenus de malade, les fesses à l'air. Une fois ses affaires récupérées il demanda au quincy s'il était retourné à l'institut pour annoncer la réussite de la mission, celui-ci lui dit que oui mais qu'il était important de le bounto aille faire son rapport et surtout qu'il montre qu'il n'ai pas encore mort. Sur ces mots, Epaphos sera la main du quincy et se dirigea à toute vitesse vers l'institut.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le reveil du Bounto...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» Reveil pressant [Pollen]
» La patrouille de l'angoisse : le reveil de Brume écarlate [PV vallée et glace]
» "La vidéo qui réveille^^"
» Un réveil difficile - Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach-rpg :: Monde des Humains :: Centre hospitalier-
Sauter vers: